De la contradiction (1) : « Aufstehen » ou l’Aufhebung version « Die Linke »

Posté par onsbouge le 20 août 2018

black-313636_640-2


LIBRAIRIE TROPIQUES

De la contradiction (1) : « Aufstehen » ou l’Aufhebung version « Die Linke »

20 Août 2018

 De la contradiction (1) :

Aufhebung ?
Aufstehen toi d’là que j’m'y mette

 

de notre envoyé spécial en bobolande : Viktor Yugov

 

D’après sa fiche wiki, Hegel considérait que le mot allemand Aufhebung était lié à l’esprit spéculatif de la langue allemande consistant à pouvoir réunir des significations contradictoires en un seul mot.

« Par aufheben nous entendons d’abord la même chose que par hinwegräumen (abroger), negieren (nier), et nous disons en conséquence, par exemple, qu’une loi, une disposition, etc., sont aufgehoben (abrogées). Mais, en outre, aufheben signifie aussi la même chose que aufbewahren (conserver), et nous disons en ce sens, que quelque chose est bien wohl aufgehoben (bien conservé). Cette ambiguïté dans l’usage de la langue, suivant laquelle le même mot a une signification négative et une signification positive, on ne peut la regarder comme accidentelle et l’on ne peut absolument pas faire à la langue le reproche de prêter à confusion, mais on a à reconnaître ici l’esprit spéculatif de notre langue, qui va au-delà du simple « ou bien-ou bien » propre à l’entendement. »

— Hegel, Encyclopédie des sciences philosophiques, trad. Bernard Bourgeois, tome I, Vrin, 1970, p. 530

 

Il semble bien que, face à la tournure plutôt décevante des événements outre-Rhin, cette faculté que nos cousins germains tirent de leur langue maternelle leur soit actuellement bien utile :

Si on en croit les oracles de Chantal Mouffe (la « championne de l’esbroufe » de « gauche radicale » ) « Il est urgent de développer un populisme de gauche comme le font Podemos ou Syriza » ( voir son interview bouffonne sur le site « les crises » )…

Sic ! serait-on tenté d’ajouter à la lumière des proclamations triomphantes de Mollovici se gargarisant sur les ondes publiques de la « fin du cauchemar » pour les grecs, heureux bénéficiaires de ce « populisme de gauche » désormais accompli, dans la joie et la prospérité restaurées.

En réalité, on constate que, faute d’avoir eu le temps de confectionner un Maqueron teutonique ( du moins jusqu’à présent ), les « radicaux allemands » sont confrontés au même « gross problem » que leurs collègues de la « gross koalizion » : la montée du coté obscur de la Force : le « populisme de droite ».

Face à ce dilemme ( ce que nous autres marxistes appelons une « contradiction » ) Mme Mouffe a une recette de derrière ses fagots petit-bourgeois : « Je veux encore croire à la possibilité d’une refondation démocratique de l’Europe car il n’y a pas d’alternative : dans le contexte actuel, le souverainisme n’est pas une option ».

L’article, bien informé, de RT, accompagnant la video ci-dessus, nous apprend que :

« Sahra Wagenknecht, la co-présidente du groupe parlementaire de la gauche radicale allemande vient de faire une annonce qui a de quoi surprendre. Pour réduire l’influence du parti de droite radicale Alternative für Deutschland (AfD), première force d’opposition au Bundestag, la femme politique, résolument de gauche, compte aller chasser sur les terres de l’AfD. Elle va à cet effet lancer le 4 septembre un mouvement pour tenter de rassembler sa famille politique, tout en durcissant les positions traditionnelles de cette dernière sur la question de l’asile. Son futur mouvement dénommé Aufstehen qui signifie «Debout» ou «Réveil» va donc tenter de mobiliser très à gauche, mais en changeant de cap sur le thème de la politique migratoire qui bouleverse le paysage politique allemand depuis 2015 avec l’arrivée de plus d’un million de migrants, facilitée par la chancelière Angela Merkel. »

« Outre les grands thèmes sociaux chers à sa famille politique, Sahra Wagenknecht veut en effet «mettre la pression» sur les partis de gauche pour qu’ils engagent une «autre politique migratoire», selon ses termes. Elle veut en finir avec la «bonne conscience de gauche sur la culture de l’accueil» et ces «responsables [politiques] vivant loin des familles modestes qui se battent pour défendre leur part du gâteau». «Une frontière ouverte à tous, c’est naïf. Ce n’est surtout pas une politique de gauche», insiste-t-elle. Les milliards dépensés par le gouvernement pour accueillir les demandeurs d’asile en 2015 «auraient pu aider beaucoup plus de nécessiteux en Allemagne», selon la dirigeante politique. «Plus de migrants économiques signifie plus de concurrence pour décrocher des jobs dans le secteur des bas salaires. Le nombre de logements sociaux n’est pas non plus illimité», estime-t-elle encore. »

« Sur l’euro et l’Union européenne, Sahra Wagenknecht n’a pas des positions moins tranchées : «La zone euro actuelle ne fonctionne pas, à cause de la politique menée par l’Allemagne. Quand un pays de cette taille pratique le dumping salarial et dope de manière artificielle ses exportations, les autres peuvent difficilement se défendre.» »

« Economiste âgée de 49 ans, née d’un père iranien et d’une mère allemande, Sahra Wagenknecht est une figure très médiatisée en Allemagne. Son mouvement, elle le veut rassembleur et de gauche, sur le modèle de La France insoumise ou du Podemos espagnol. Pour l’heure, si son poids électoral est bien moindre que celui de l’ancien candidat à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon, les deux leaders ont pour point commun, outre des convergences idéologiques et stratégiques, d’être qualifiés de «populistes» par leurs adversaires ou encore d’avoir apporté leur soutien aux gouvernements de gauche d’Amérique latine. »

« Néanmoins », observe en conclusion l’article (de Vlad’Poutine himself) :
« ni La France insoumise, ni Podemos n’ont adopté des positions aussi dures sur la question de l’immigration. »…

Dans la logique des avancées théoriques foudroyantes de Chantal Mouffe qui sait à l’occasion s’inspirer des idées de Carl Schmitt, nos « populistes de gauche » bien français – officiellement : « les insoumis » – pourraient cependant, sur l’exemple de leurs homologues teutons, mettre à profit ce genre de trouvaille paradoxale mais opportune. En s’inspirant par exemple d’une autre « icone » de la même gogoche culturelle française (hélas ralliée aux maquerons) : notre ministre.e de la culture herself qui ne cache pas son adhésion enthousiaste à l’anthroposophie ( secte également proche des « verts de gris » allemands *) … comme l’a révélé Jean-Baptiste Mallet dans son excellente enquête publiée par le Diplo.

* au parlement européen de Bruxelles exerce un lobby anthroposophique, l’« Alliance européenne d’initiatives pour l’anthroposophie appliquée », Eliant8. De plus, « parmi les neuf cents participants à l’assemblée générale de 2018 figure M. Gerald Häfner, cofondateur du parti Die Grünen (Les Verts), élu au Bundestag entre 1987 et 2002, ainsi qu’au Parlement européen de 2009 à 20148. »

Comme disait Marx, nous sommes décidément en plein « socialisme des sectes ».

Viktor Yugov

ob_7bd988_patent-zur-aufhebung-der-leibeigenscha allemagne dans - POLITIQUE

Aufhebung du Brevet de Joseph II, de 1781, abolissant le servage, à partir duquel les agriculteurs ont pu quitter leur ferme pour la première fois pour gagner de l’argent à l’extérieur.
Schloß Schönbrunn Kultur- und Betriebsges. mbH

Tag(s) : #Viktor Yugov, #Hegel phénoménologie, #Aufhebung

Publié par LIBRAIRIE TROPIQUES
URL  http://www.librairie-tropiques.fr/2018/08/de-la-contradiction-1-aufstehen-ou-l-aufhebung-version-die-linke.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=144613

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

Iran: ce qu’a cédé la France aux USA

Posté par onsbouge le 20 août 2018

black-313636_640-2

Iran: ce qu’a cédé la France aux USA

PressTV Français

Ajoutée le 19 août 2018

Après avoir écarté Total du champ gazier iranien Pars sud, mis le bâton dans les roues du secteur bovin français pour cause de ses coopérations avec l’Iran, les USA peuvent se targuer d’une victoire sur la France: le ciel français leur appartient désormais. Un canadien est propulsé à la tête d’Air France. Bonne nouvelle pour les Français qui ont vu Airbus passer en premier sous la coupe des sanctions extraterritoriales US contre l’Iran!


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=144607

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

La France aidera la Jordanie à sécuriser sa frontière avec la Syrie

Posté par onsbouge le 20 août 2018

black-313636_640-2


Strategika 51_OffShore

Analysis

La France aidera la Jordanie à sécuriser sa frontière avec la Syrie

19 août 2018

Posté dans Moyen-OrientOpérations par Laurent Lagneau Le 16-08-2018

-

Durant l’été 2012, la France lançait l’opération « Tamour » afin d’apporter un soutien médical aux nombreux civils syriens s’étant réfugiés en Jordanie pour fuir les combats qui ravageaient leur pays. Pendant 15 mois, le Groupement médico-chirurgical [GMC] déployé à Za’taari par le Service de santé des armées [SSA] assura ainsi 350 interventions chirurgicales lourdes, vaccina 38.000 enfants en collaboration avec l’UNICEF et donna 15.000 consultations médicales.

Six ans plus tard, même si l’emprise territoriale de l’État islamique [EI ou Daesh] s’est réduite et que les forces gouvernementales syriennes ont repris l’initiative grâce à l’appui de la Russie et de l’Iran,  la Jordanie est toujours sous la menace d’infiltrations jihadistes et donc d’attentats.

« Du fait de l’intervention de la coalition internationale contre Daesh et des menaces existant à l’encontre de la France et de ses ressortissants, une vigilance accrue est nécessaire », souligne ainsi le site du ministère français des Affaires étrangères.

Le 10 août, une patrouille des forces de sécurité jordaniennes a été la cible d’une attaque à al-Fuhais, une localité située à une dizaine de kilomètres d’Amman. Le lendemain, trois membres de la cellule « terroriste » soupçonnée d’être impliquée dans cette affaire ont été arrêtés à Salt.

Aussi, la France va aider la Jordanie a sécuriser sa frontière avec la Syrie. Telle est l’annonce faite le 15 août par le président Macron, à l’issue d’un entretien téléphonique avec le roi Abdallah II.

Le président de la République « a échangé avec le roi de Jordanie sur la lutte contre le terrorisme, en particulier contre Daesh dans le cadre de la coalition internationale » et « a annoncé une contribution française au maintien de la sécurité le long de la frontière syro-jordanienne », a en effet indiqué l’Élysée, via un communiqué.

« L’entretien a également porté sur les questions régionales, et tout particulièrement la Syrie. La situation dans le sud du pays et dans le gouvernorat d’Idlib a été abordée, ainsi que la question du retour des réfugiés, qui devra être accompagné par la communauté internationale dans des conditions sûres et équitables », poursuit le texte.

Pour le moment, on ignore quelle forme prendra cette « contribution » française au maintien de la sécurité de la frontière jordano-syrienne. S’agira-t-il d’une future mission pour les forces françaises à l’image de l’opération Tamour ou se traduira-t-elle par une aide financière et/ou l’envoi d’équipements de surveillance?

Pour rappel, dans le cadre des opérations contre Daesh en Syrie et en Irak [opération Chammal], la Jordanie accueille une base aérienne projetée [BAP] française, laquelle met en œuvre des Rafale, un avion de patrouille maritime Atlantique 2 et, parfois, un C-160 Gabriel.

http://www.opex360.com/2018/08/16/france-aidera-jordanie-a-securiser-frontiere-syrie/

 

Foxhound | 19 août 2018 à 2241 | Catégories : Analysis | URL : https://wp.me/p1wadU-5ym


Publié par Strategika 51_OffShore
URL  https://strategika51.wordpress.com/2018/08/19/la-france-aidera-la-jordanie-a-securiser-sa-frontiere-avec-la-syrie/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=144603

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Le canon électromagnétique chinois réussit son 1er test à la mer ?

Posté par onsbouge le 20 août 2018

black-313636_640-2

Strategika 51_OffShore

Le canon électromagnétique chinois réussit son 1er test à la mer ?

19 août 2018

-

Après son installation sur un navire d’embarquement transformé en navire banc d’essai en ce début d’année, le nouveau canon électromagnétique développé pour le compte de la marine chinoise aurait déjà réussi son premier test naval, si notre interprétation d’un article paru hier est correcte.

Selon ce texte publié par la marine chinoise, qui parle d’une chercheuse de la PLA Naval University of Engineering (海军工程大学) spécialisée dans le domaine du lancement électromagnétique, un « nouveau système d’arme naval » a réussi (récemment) son essai dès sa première mise en route sur le navire.

La chercheuse en question s’appelle ZHANG Xiao (张晓) et elle est responsable à la fois de la simulation générale et aussi la maintenance des « sources électriques » du dit système. L’article mentionne également ses nombreuses réalisations techniques dans le domaine, dont une « alimentation électrique permettant les tirs multiples » qui est entrée en production de série, et « la plus grande au monde ».

Une recherche plus approfondie sur ZHANG montre qu’elle dirige depuis Janvier 2015 les travaux de développement des technologies de stockage d’énergie hybride pour « le lancement électromagnétique sur rail », un projet financé directement par National Natural Science Foundation of China (NSFC), une fondation attachée au Conseil des affaires de l’État qui finance une partie des recherches civilo-militaires du pays.

Ses dernières publications scientifiques depuis 2012, date à laquelle la chercheuse chinoise a intégré la PLA Naval University of Engineering et que le projet du canon électromagnétique pour la marine chinoise a été officiellement lancé, se focalisent aussi essentiellement autour d’un « système de lancement électromagnétique sur rail ».

Tout porte donc à croire que ZHANG travaille sur un projet de canon électromagnétique naval (de type railgun visiblement), plus précisément sur la partie d’alimentation électrique, et c’est le même canon que l’on voit à Wuhan depuis Octobre l’an dernier.

On ignore pour le moment si la réussite du premier test de ce canon électromagnétique que parle l’article de la marine chinoise concerne uniquement les sous-systèmes d’alimentation et de distribution électrique, ou le système d’arme a déjà procédé à son premier tir à la mer.

On sait uniquement que plus de 200 personnes venantes d’une vingtaine d’institutions chinoises ont participé aux essais, et que le test aurait eu lieu quelques parts entre la mer de Chine orientale et la baie de Bohai, puisqu’un expert qui se trouvait sur place au moment du test et cité par l’article a évoqué un endroit « où la flotte de Beiyang avait été humiliée mais maintenant c’est ici même que l’on voit l’espoir… » ¹.

A suivre.

Henri K.

 

¹ – La flotte de Beiyang, l’une des quatre flottes régionales chinoises à la fin de la dynastie des Qing, a été anéantie par la flotte impériale japonaise durant la première guerre sino-japonaise (1er août 1894 – 17 avril 1895).

http://www.eastpendulum.com/le-canon-electromagnetique-chinois-reussit-son-1er-test-a-la-mer

Foxhound | 19 août 2018 à 2223 | Catégories : Analysis | URL : https://wp.me/p1wadU-5yk


Publié par Strategika 51_OffShore
URL  https://strategika51.wordpress.com/2018/08/19/le-canon-electromagnetique-chinois-reussit-son-1er-test-a-la-mer/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=144598

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Le thermomètre de la révolte ~ La lutte contre Unilever et la pollution au mercure en Inde

Posté par onsbouge le 20 août 2018

black-313636_640-2


LIGNES DE FORCE

publié le 19 août 2018

Échos des luttes, Vidéothèque

Le thermomètre de la révolte ~ La lutte contre Unilever et la pollution au mercure en Inde

Sofia Ashraf est une rappeuse indienne en lutte contre la multinationale capitaliste Unilever. Dans le sud du pays, une usine de thermomètres de l’entreprise a entraîné de graves pollutions et de nombreux décès.

Pour Sofia et ses amis activistes, c’est du «racisme environnemental».

C’est aussi du cynisme gestionnaire bien compris à l’échelle mondiale, et du mépris de classe. Du coup, le slogan «Traitez-nous comme si nous étions blancs!» semble passablement réducteur…

Claude Guillon | 19 août 2018 à 12 h 29 min | Étiquettes : Écologie radicale, Inde, Mercure, Pollution, Sofia Ashraf, Unilever | Catégories : Échos des luttes, Vidéothèque | URL : https://wp.me/p5iuT1-2f1


Publié par LIGNES DE FORCE
URL  https://lignesdeforce.wordpress.com/2018/08/19/le-thermometre-de-la-revolte-la-lutte-contre-unilever-et-la-pollution-au-mercure-en-inde/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=144594

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - INTERNATIONAL, - LUTTES, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

12345...6432
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots