Le train PERPIGNAN – RUNGIS ; un train fantôme

Posté par onsbouge le 16 juillet 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur   FRONT SYNDICAL DE CLASSE

Le train PERPIGNAN – RUNGIS ; un train fantôme

Publié le 16 juillet 2019 par FSC

SOURCE : https://www.capital.fr/economie-politique/fret-le-perpignan-rungis-circule-un-train-fantome-1344835

Le train PERPIGNAN - RUNGIS ; un train fantôme dans - DROITS ob_b2712a_perp-vide

Un « train fantôme », s’indigne un collectif de défense: le convoi ferroviaire de primeurs reliant Perpignan au marché de Rungis, en sursis depuis mai, roulait lundi et circulera « cette semaine », selon plusieurs sources sollicitées par l’AFP, mais des syndicalistes assurent qu’il fera le trajet à vide.

« Ce n’est pas le Perpignan-Rungis qui circule mais le train fantôme de la communication! » a tweeté lundi soir le collectif de défense « Sauvons le Perpignan–Rungis ».

Le train « va circuler ce (lundi) soir avec 11 wagons non frigorifiques et vides. C’est véritablement un scandale d’Etat », a accusé sur Twitter Thomas Portes, animateur de ce collectif, syndicaliste de la CGT-Cheminots et responsable national des cheminots au PCF.

« Nous ne savons même pas si le train, avec 11 wagons en bois vides, sera bien terminus Rungis ou s’il va s’arrêter dans une autre gare » de la région parisienne, « la ministre a donc bien raconté n’importe quoi vendredi », a déclaré de son côté à l’AFP Laurent Brun, secrétaire général de la CGT-Cheminots.

La ministre des Transports Elisabeth Borne avait affirmé vendredi que le Perpignan-Rungis allait circuler « lundi ». « Très clairement, ce train roulera la semaine prochaine et il roulera aussi longtemps qu’il y aura des marchandises à transporter », avait-elle dit au quotidien Midi Libre, alors que les dernières commandes pour cette ligne s’achevaient vendredi.

« Le train roule aujourd’hui (lundi) comme tous les jours de la semaine, conformément aux engagements de la ministre des Transports et de la SNCF », a assuré le ministère lundi matin à l’AFP. « Personne ne souhaitait que cette ligne s’interrompe, la ligne n’est donc pas interrompue ».

Même discours à la SNCF: le train, qui transporte essentiellement des fruits et légumes primeurs venus d’Espagne et du Maroc, va rouler « cette semaine », six jours sur sept, a précisé le groupe ferroviaire.

La compagnie s’est en revanche dite incapable de préciser la nature — ou l’absence — du chargement de ce train de fret frigorifique, au cœur d’un bras de fer depuis mai, quand des responsables politiques avaient pointé le « contresens écologique » que représentait son remplacement par du transport routier, faute de contrats avec des clients chargeurs de marchandises.

« A partir du moment où les contrats avec les chargeurs ont expiré, si le train circule, ce sera à vide », avait estimé Thomas Portes lundi matin.

« Déjà la semaine dernière, il a circulé à vide le lundi et le reste de la semaine il n’y avait que trois wagons chargés », avait-il affirmé à l’AFP. « La SNCF va le faire circuler à vide sur demande du gouvernement pour ne pas perdre la face », avait-il ajouté.

Une vraie supercherie

Selon une source proche du dossier, la direction de la SNCF reconnaît en interne qu’ »elle fera circuler le train à vide cette semaine pour bien montrer que ce n’est pas elle qui bloque » ce dossier.

Le ministère a indiqué de son côté à l’AFP ne « pas avoir de précision sur les marchandises » transportées car « le contenu du chargement varie chaque jour ».

Une nouvelle réunion sur ce dossier est prévue mercredi à Perpignan pour « travailler sur la solution ferroviaire pérenne qui prendra le relais du train actuel », a confirmé le ministère.

La CGT-Cheminots, qui n’est « toujours pas » conviée à ce groupe de travail, sera reçue « avant la réunion par la DGITM » (direction générale des infrastructures, des transports et de la mer), a indiqué Laurent Brun.

Dans Les Échos vendredi, le groupe Primever, client de la ligne Perpignan-Rungis, avait dénoncé « une vraie supercherie », parce que « la SNCF nous annonce depuis des semaines que le train s’arrêtera le 12 juillet, et le 12 dans l’après-midi, on nous dit le contraire! »

Selon plusieurs sources, une « offre technique et tarifaire a été faite » aux clients du train.

En mai, la SNCF avait proposé de prolonger cette ligne de wagons frigorifiques jusqu’à la fin de l’année, « échéance au-delà de laquelle les wagons seraient hors d’usage », leur vétusté et le coût de leur remplacement étant à l’origine du problème. Elle a proposé à ses clients de remplacer les vieux wagons par des conteneurs frigorifiques transportés sur des trains.


Publié par   FRONT SYNDICAL DE CLASSE
URL   http://www.frontsyndical-classe.org/2019/07/le-train-perpignan-rungis-un-train-fantome.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=170893

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ENVIRONNEMENT, - LUTTES, - POLITIQUE, - TRANSPORTS | Commentaires fermés

CATASTROPHE DE BRÉTIGNY : NOUVELLES RÉVÉLATIONS

Posté par onsbouge le 5 avril 2019

avatar blog onsbouge

CATASTROPHE DE BRÉTIGNY : NOUVELLES RÉVÉLATIONS



Le Fil d’Actu – Officiel
Ajoutée le 5 avr. 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=163463

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - POLITIQUE, - SERVICES PUBLICS, - TRANSPORTS, - VIDEO | Commentaires fermés

C’EST QUOI UNE RÉFORME VOTÉE SUR DES MENSONGES ??

Posté par onsbouge le 29 mars 2019

avatar blog onsbouge

C’EST QUOI UNE RÉFORME VOTÉE SUR DES MENSONGES ??

La réponse en images ! À voir et à partager largement !


La Télé des Cheminots CGT
Ajoutée le 29 mars 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=162933

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - LUTTES, - POLITIQUE, - SERVICES PUBLICS, - TRANSPORTS, - VIDEO | Commentaires fermés

Ouverture à la concurrence des trains Inter-Cités : un contre-sens historique !

Posté par onsbouge le 11 janvier 2019

black-313636_640-2


Paru sur  Analyse communiste internationale

Ouverture à la concurrence des trains Inter-Cités : un contre-sens historique !

11 Janvier 2019

 Ouverture à la concurrence des trains Inter-Cités : un contre-sens historique !  dans - ECLAIRAGE - REFLEXION ob_66be26_visuel-cc-intercite

 

Publié le 10/01/2019 par PCF

Ouverture à la concurrence des trains Inter-Cités : un contre-sens historique !
Décidément, Macron et le gouvernement Philippe ont l’art du contre-pied, sinon du contresens de l’histoire. Alors que la question des services publics est au cœur du mouvement des Gilets jaunes, que des milliers de cheminots se sont mobilisés contre la réforme de la SNCF, ils ouvrent à la concurrence les lignes Nantes-Bordeaux et Nantes-Lyon.

Les usagers du train n’ont pas besoin de concurrence pour que le service s’améliore et soit de meilleure qualité. Ce qui est nécessaire, c’est que l’État investisse dans les infrastructures, le matériel et les hommes afin de répondre aux besoins de la population. Aujourd’hui, il faut 1h30 de plus pour réaliser Nantes-Bordeaux qu’il y a 10 ans, par manque d’investissement de l’État. Rien qui puisse inciter à laisser sa voiture pour faire ce trajet.

François de Rugy, ministre de l’Écologie, devrait donc, de son côté, plus se soucier des investissements qui sont réalisés dans le ferroviaire que d’assurer de nouveaux profits à des opérateurs privés.

Les lignes Nantes-Bordeaux et Nantes-Lyon ont un vrai rôle d’aménagement du territoire, répondent aux besoins de déplacements quotidiens de salariés et de lycéens, tout comme elles assurent un lien inter-régional (1 million de passagers annuels).

Cette ouverture à la concurrence, à l’instar de l’exemple anglais, va se traduire par une augmentation progressive des tarifs et une dégradation du service, tout en permettant à des promoteurs privés de réaliser des profits. C’est un contresens quand, aujourd’hui, la Grande Bretagne renationalise ses trains à la demande de la population, devant l’inefficacité des opérateurs privés.

Nous refusons cette logique. Ce dont ont besoin nos populations, c’est d’un service public de qualité, qui assure la solidarité territoriale et d’un aménagement harmonieux, en y consacrant les moyens financiers nécessaires.

Cécile Cukierman, porte parole du PCF
source: http://www.pcf.fr/articles_cc_intercite?fbclid=IwAR3j-327J4Ao7WEtDG9f4CkKBbVqaH0b8u0tByyFUGDRpTwzoPxEgIBmD7Q

Tag(s) : #PCF, #SNCF, #Intercités

Publié par Analyse communiste internationale
URL  http://mouvementcommuniste.over-blog.com/2019/01/ouverture-a-la-concurrence-des-trains-inter-cites-un-contre-sens-historique.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=156106

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - LUTTES, - POLITIQUE, - SERVICES PUBLICS, - TRANSPORTS | Commentaires fermés

Libéralisation des transports, entre abandon du service public et moins disant environnemental – entretien avec Laurent Kestel

Posté par onsbouge le 25 octobre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
LES CRISES

Politique

25.octobre.2018 // Les Crises

Libéralisation des transports, entre abandon du service public et moins disant environnemental – entretien avec Laurent Kestel

Source : L’arène nue, Laurent Kestel, 05-09-2018

1-56-590x332 dans - FRANCE - DOM-TOM

Aujourd’hui sort en librairie En marche forcée – Une chronique de la libéralisation des transports, SNCF, cars Macron et quelques autres (Raisons d’agir), un livre particulièrement actuel puisque le gouvernement a entrepris une grande réforme de la SNCF. L’auteur, Laurent Kestel, a accepté de répondre à quelques questions de L’arène nue.

 

***

La question des transports est complexe, souvent technique. Qu’est-ce qui vous a conduit à traiter un tel sujet ?

Cela s’est fait un peu par hasard, pour être tout à fait franc. A la suite de mon doctorat en science politique en 2006, j’ai travaillé au service d’élus en charge des questions de transport. Je n’avais pas de compétence ni même d’appétence particulières sur le sujet, mais j’ai fini par acquérir une bonne vision d’ensemble des problématiques du secteur, quoiqu’à un niveau assez macro. J’ai par la suite travaillé pour le compte des CHSCT de la SNCF et j’ai pu y mesurer les incidences directes des politiques élaborées au niveau européen et national sur le travail et l’emploi des cheminotes et des cheminots.

C’est ce qui m’a conduit à écrire cette chronique de la libéralisation des transports. Ce qui se passe en effet dans ce secteur n’est jamais qu’une déclinaison de ce que les politiques néolibérales produisent globalement sur l’État social : désengagement de l’État – qu’il s’agisse de ses missions régaliennes d’aménagement du territoire par la fermeture programmée des petites lignes ferroviaires ; du manque d’investissement dans l’entretien du réseau ferré – ; mise en place progressive de la concurrence ; transformation des entreprises publiques par le biais du new public management ; démantèlement des acquis sociaux par l’abandon du statut des cheminots et, enfin, transformation des usagers en « clients » par la marchandisation du service.

Lire la suite…


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=149116

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - POLITIQUE, - SERVICES PUBLICS, - TRANSPORTS | Commentaires fermés

12345...30
 

la bricole |
mesventes13 |
Découverte de la Chine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lumière divine
| faire & savoir
| unelarmemillesourires