Edinaya Rossya protège le droit absolu des enfants à se noyer dans les réseaux sociaux

Posté par onsbouge le 26 avril 2017

black-313636_640-2

Russie politics

mercredi 26 avril 2017

Edinaya Rossya protège le droit absolu des enfants à se noyer dans les réseaux sociaux

Edinaya Rossya protège le droit absolu des enfants à se noyer dans les réseaux sociaux dans - DROIT reseaux%2Bsoc

Notre société libérale libertaire a, comme toutes les sociétés, ses vaches sacrées. Internet et les réseaux sociaux en font partie. Ils sont censés être l’incarnation désincarnée de la liberté moderne, elle aussi très virtuelle. Située hors du champs de l’Etat, qui sous aucun prétexte ne doit pouvoir les réglementer, sous peine de procès en totalitarisme. Si, si, n’ayons pas peur des mots. C’est dans cette logique que Edinaya Rossya refuse de soutenir une politique pénale restreignant l’accès aux réseaux sociaux pour les enfants de moins de 14 ans. L’on ne touche pas aux dieux modernes, même si l’on revendique des valeurs conservatrices à ses heures.
 

La question de la protection de l’enfance est particulièrement sensible en Russie. Nous nous souvenons de la grande campagne médiatique autour de l’adoption de la loi proposée par la députée Edinaya Rossya Yarovaya portant aggravation de la responsabilité pour incitation au suicide dans les réseaux sociaux. Ce projet de loi a été initié après la découverte du scandale des groupes de la mort dans les réseaux sociaux en Russie, groupes qui touchent essentiellement les écoliers et jeunes adolescents. (Voir notre article ici)
 
Dans la foulée de la prise de conscience des dangers que peuvent également représenter les réseaux sociaux pour les jeunes adolescents, dont la personnalité n’est pas encore formée, qui sont psychologiquement fragiles et peuvent facilement tomber sous l’influence de personnalités destructrices, le député Edinaya Rossya Vitaly Milonov a introduit à la Douma un projet de loi visant à  interdire l’accès aux réseaux sociaux pour les mineurs de 14 ans.
 
Ce projet a été qualifié de peu réaliste par D. Peskov, le porte-parole du Kremlin. Le ministère des communications et le service fédérale de surveillance dans le domaine de l’information et des communications de masse soutiennent évidemment la position du Kremlin. Le parti Edinaya Rossya, par la voix du député A. Issaev, affirme ne pas soutenir le projet.
 
Donc, il ne passera pas. Chacun d’invoquer les problèmes techniques de mise en œuvre, ce qui permet surtout de ne pas toucher à un élément sacré de notre société: les réseaux sociaux. Même si ces groupes de la mort touchent les jeunes adolescents, même si les réseaux sociaux sont considérés comme un élément de désocialisation de l’enfant, comme un lieu de violence verbale sans précédent. Peu importe, la peur d’être qualifié de rétrograde fait trop peur. Le spectre fantasmé du soviétisme plane encore sur une grande partie de la classe politique, pour laquelle ce serait l’insulte suprême. Adopter des peines d’incarcération renforcées et des amendes plus fortes permet d’avoir la conscience tranquille et de passer à autre chose, tout en restant connecté au monde post-moderne, en en restant un élément, ce qui est somme toute fondamental.
 
Pourtant, tout politique pénale ne se réduit pas à mettre les gens en prison ou à leur infliger des amendes. L’adoption d’une politique pénale posant le principe de l’interdiction d’accès aux adolescents de moins de 14 ans aux réseaux sociaux serait le point de départ d’un changement de discours sur les réseaux sociaux, de leur désacralisation. Les enfants sauraient où est l’interdit, cet interdit pourrait être répercuté par les enseignants et les parents. Il faut réactiver les réflexes auto-immunitaires de la société. Ensuite, s’il y a violation de l’interdit, c’est leur problème, mais la société ne peut fonctionner qu’avec des règles clairement posées. Actuellement, la règle posée est celle de l’interdiction pour les parents et les enseignements d’interférer dans le droit sacré de l’enfant de s’inscrire sur les réseaux sociaux, les tchats, etc. 
 
Lorsque le droit a reconnu les droits de la troisième génération (environnement, paix, etc), il leur a tout d’abord accordé une valeur déclarative. Sans même parler des droits de la quatrième génération, comme cet étrange droit au jeu par exemple. Les politiques rangeraient-ils l’accès aux réseaux sociaux dans cette catégorie post-moderne? En revanche, un des autres droits de cette dernière génération, le droit à la santé physique et mentale, pourrait être le fondement de la restriction de l’accès aux réseaux sociaux. A chacun sa société.
 

La décision est ici idéologique plus que juridique. Le droit ne fait que suivre la volonté politique. Or, cette décision va à l’encontre des dogmes et des dieux du moment. Dogmes et dieux qui se sont manifestement parfaitement bien implantés en Russie aussi.

Publié par à 12:31

 

Libellés : Edinaya Rossya, enfants, projet loi, réseaux sociaux


Publié par Russie politics
URL http://russiepolitics.blogspot.fr/2017/04/edinaya-rossya-protege-le-droit-absolu.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=104562

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - JEUNES ADULTES - ADOLESCENTS - ENFANTS, - POLITIQUE, - TECHNOLOGIES | Commentaires fermés

The Latest Russian Fighter Jet Blows America’s Away

Posté par onsbouge le 19 avril 2017

black-313636_640-2

Strategika 51

Πάντα ῥεῖ (Panta Rhei): « Tout s’écoule »/ »Everything flows »-Héraclite/Heraclitus


The Latest Russian Fighter Jet Blows America’s Away

Strategika51  19 avril 2017  Analysis

The Latest Russian Fighter Jet Blows America’s Away dans - ECLAIRAGE - REFLEXION 26

 

Outgunned by the Su-30 family of aircraft and suffering critical design flaws, the American F-35 is staring down the barrel of obsolescence – and punching a gaping hole in western air defences.

 

22.jpg

 

This article is an excellent read to understand how Russia’s technological level is best in its class in many military sectors, especially with regard to fighter jets.  It originally appeared in Russia & India Report. The SU-30 continues to be the number one choice among global buyers.

Built to be the deadliest hunter killer aircraft of all time, the F-35 has quite literally become the hunted. In every scenario that the F-35 has been wargamed against Su-30 Flankers, the Russian aircraft have emerged winners. America’s newest stealth aircraft – costing $191 million per unit – is riddled with such critical design flaws that it’s likely to get blown away in a shootout with the super-maneuverable Sukhois.

Stubby wings (that reduce lift and maneuverability), a bulbous fuselage (that makes it less aerodynamic) low speed and a super hot engine (which a half decent radar can identify) are just a few of the major flaws that will expose its vulnerability during air combat.

With more than 600 Flankers (Sukhoi-27s and its later iterations such as the Su-30, Su-34 and Su-35 Super Flanker) flying with air forces around the world, the fate of the fifth generation F-35 seems decidedly uncertain. Aerospace experts across the world are veering around to the view that America’s most expensive fighter development program (pegged at $1.5 trillion) will be a sitting duck for the flankers.

“It’s a turkey,” declares aerospace engineer Pierre Sprey in an interview to Dutch television. Few people are as qualified to speak about fighter aircraft as Sprey. He is the co-designer of the F-16 Falcon jet and the A-10 Warthog tank buster, two of the most successful aircraft in the US Air Force (USAF).Winslow T. Wheeler, Director of the US’ Straus Military Reform Project, Centre for Defense information, agrees. “The F-35 is too heavy and sluggish to be successful as a fighter,” he says. “If we ever face an enemy with a serious air force we will be in deep trouble.”

23

 

So far the US has been lucky it has never really encountered a “serious” military. Over the skies of war-weary Iraq, tiny Libya and utterly defenseless Afghanistan, the American aircraft operated with impunity. But luck can run out – if they ever come up against the air forces of Russia, China or India the outcome won’t be so one-sided. In particular, the Indian Air Force has beaten the USAF’s fourth generation fighters using both third and fourth generation jets.

The biggest problem with the F-35 is that its US designers are betting on stealth and long range radar to compensate for its lack of speed and maneuverability. But stealth is not really all that it is cracked up to be; it is not the cloak of invisibility.

Plus, Russia’s already excellent radars are getting better. Says Defense Industry Daily (DID): “Meanwhile, key radar advances are already deployed in the most advanced Russian surface-to-air missile systems, and existing IRST (infra-red scan and track) systems deployed on advanced Russian and European fighters are extending enemy detection ranges against radar-stealthy aircraft. Fighter radar pick-up capability of up to (46km) by 2020 is proposed against even ultra-stealthy aircraft like the F-22, coupled with IRST ability to identify Advanced Medium-Range Air-to-Air Missile firings and less infrared-stealthy aircraft at (92km) or more.”

 

24

 

At the same time, there is no such thing as one radar in a war. “There are lots of radars,” Sprey explains. “And you can’t be nose-on or dead-level to every radar in the theater. There are always going to be radars that are going to be shining up (from below) or looking from above – they can all see you.”

Short on firepower

Another issue is with the American aircraft’s overall shape. “Most great airplanes are beautiful because you are trying to reduce drag,” Sprey says. “But here because of stealth they had to make it very bulbous, very big as they had to carry the weapons inside because as soon as you carry the weapons outside they reflect radar. So this is a huge penalty to the performance of the aircraft which is now big and lumbering like a bomber.”

Lower internal payload means the designers at Lockheed-Martin have signed the F-35’s death warrant. The aircraft carries just two large bombs and four small ones, and a maximum of four beyond visual range (BVR) air-to-air missiles (AAMs).

The USAF claims the F-35’s advanced radar will see the enemy aircraft first and be able to take it out with one of its four long-range AAMs. But BVR kills are still the stuff of dreams for fighter pilots and are quite rare.

 

25.jpg

 

In fact, the reliance on the radar acquisition and AAMS can prove suicidal – as indeed it was once upon a time. During the Vietnam War the USAF was so smitten with the concept of BVR combat that the first F-4 fighters were armed only with missiles. But after the Vietnamese Air Force pilots shot them down by the bucket load, the Americans reintroduced cannons in the F-4.

In fact, Russia, which has the most advanced and varied range of BVR missiles in the world, arms its Flankers with at least eight missiles for the simple reason that it takes several shots at a fast moving target to score a kill.

That the Americans ignored this basic lesson of air combat is mind boggling.

In theory, American pilots would play ‘video games’ and take out enemy aircraft at 1000 km. In practice, air combat is like a knife fight. According to DID, the F-35 is very likely to wind up facing many more “up close and personal” opponents than its proponents suggest, while dealing with effective BVR infrared-guided missiles as an added complication. Unlike the F-22, the F-35 is described as “double inferior” to modern Su-30 family fighters within visual range combat.”

The much larger and varied inventory of missiles combined with super-maneuverability, therefore, bestows the Flankers with an edge that’s unparalleled in modern air combat.

Fleet availability

According to the new philosophy of air combat that is being defined by USAF-Lockheed-Martin careerists, the one-size-fits-all F-35 will replace all other fighters as well as ground support aircraft.

But here’s the rub. Because the F-35 is such an expensive aircraft, air forces will buy fewer units. For instance, Japan currently has 100 F-15s but it will replace them with just 70 F-35s. Again, because the F-35 will also be expensive to fly and maintain, air forces will limit pilot flying hours. (Already, spending cuts have forced the USAF to eliminate more than 44,000 flying hours and ground 17 combat air squadrons).

Besides, ‘stealth’ comes with a price. On the F-35 most of the maintenance is on the stealth coating. “It is a ludicrous impediment to combat,” Sprey says. “You are sitting on the ground for 50 hours fiddling on the aircraft trying to make it stealthy when it’s not stealthy anyhow.”

Plus, 100 per cent fleet availability is a logistical impossibility. The USAF averages around 75 per cent – which is pretty decent – but when it comes to stealth aircraft the figures nosedive. The USAF’s super-secret B2A stealth bomber has an availability rate of just 46.7 per cent. And America’s most expensive fighter, the F-22, despite its $350 million price tag has a fleet availability rate of only 69 per cent.

So if you are, say, the Australian air force, just 48 of your planned fleet of 70 F-35s will be battle ready at any given time. Your chances against the Chinese who have 400 Flankers are smaller than small. You can bet the Aussies won’t be joining the knife fight unless escorted by big brother USA.

Wheeler, who has dealt with US national security issues for over three decades, lays out the implications for western air forces planning to induct the F-35: “The pilots will get worse as they’ll get much less training, which is most important than any technical issue. There’ll be far fewer pilots as the whole force will have to shrink, and you will basically have a showpiece aircraft that can’t do anything. It’s useless, it’s truly monumentally useless, it will ruin any air force that uses it.”

The dogfight hasn’t yet started and the Flankers are up 1-0.

Federico Pieraccini

Russia Insider

Direct link here: http://russia-insider.com/en/military/2014/10/20/01-11-39pm/why_f-35_sitting_duck_flankers

 

Aerospace, Combat Aircraft, F-35, Strategy, SU-27, SU-30, SU-35, Sukhoi

Publié par Strategika 51
URL  https://strategika51.wordpress.com/2017/04/19/the-latest-russian-fighter-jet-blows-americas-away/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=103769

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE, - TECHNOLOGIES | Commentaires fermés

Le chasseur iranien Qaher-313 dévoile son nouveau design

Posté par onsbouge le 19 avril 2017

black-313636_640-2

Strategika 51

Πάντα ῥεῖ (Panta Rhei): « Tout s’écoule »/ »Everything flows »-Héraclite/Heraclitus


Le chasseur iranien Qaher-313 dévoile son nouveau design

Strategika51  19 avril 2017  Aéronautique, Aérosptatiale/Missiles, Actualités, Analysis

 

Le chasseur iranien Qaher-313 dévoile son nouveau design dans - ECLAIRAGE - REFLEXION 6

Le chasseur monoplace, numéro de série 08, a effectué un roulage au sol à faible vitesse pendant quelques minutes. Il reprend largement le design de la maquette dévoilée pour la première fois en février 2013, mais avec un certain nombre de modifications.

12345

Alors que la maquette de 2013 avait montré un avion mono-réacteur, ce nouvel avion dispose de deux moteurs. Le train d’atterrissage a été renforcé avec une double-roue à l’avant au lieu d’une seule pièce auparavant. Enfin le cockpit offre plus d’espace et permet au pilote… de rentrer ses jambes.

Néanmoins plusieurs failles demeurent comme les entrées d’air trop petites, et mal positionnées, qui réduiraient vraisemblablement le flux d’air vers les moteurs. Les tuyères sont très enfoncées dans le fuselage ce qui signifie que les gaz d’échappement pourraient tout simplement mettre le feu au chasseur. Le nez est aussi trop petit pour contenir un radar moderne.

Enfin, la vidéo publiée sur Youtube par IRIBnews ne montre ni le décollage ni l’atterrissage de l’avion. La forme globale n’est pas vraiment furtive et certaines images montrent que le gouvernail n’est pas synchronisé avec la roue avant comme cela devrait normalement être le cas. Bref cet avion serait-il un modèle téléguidé ?

Source: Info-Aviation 

Lien Direct: http://info-aviation.com/?p=18078

Aérospatiale, Aviation, Iran, Strategy

Publié par Strategika 51
URL https://strategika51.wordpress.com/2017/04/19/le-chasseur-iranien-qaher-313-devoile-son-nouveau-design/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=103759

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE, - TECHNOLOGIES, - VIDEO | Commentaires fermés

Tristant NITOT présentera « Surveillance ://  » ce jeudi à la librairie Résistances

Posté par onsbouge le 3 avril 2017

black-313636_640-2

CAPJPO – EuroPalestine

Oui, nous sommes surveillés : pas seulement par des caméras dans la rue, mais également par des moyens encore plus insidieux comme nos téléphones et internet. Tristan Nitot, en sait quelque chose en tant que ancien président de Mozilla Europe, et membre du comité de prospective de la CNIL. Son livre « Surveillance :// « , qu’il viendra présenter ce jeudi soir à la librairie Résistances, donne quelques clés pour résister à cette intrusion dans notre vie privée.

Tristant NITOT présentera

CE JEUDI 6 AVRIL A 19 H

Tristan Nitot présentera son livre « Surveillance :// Les libertés au défi du numérique : comprendre et agir ».

Comme l’indique son titre, l’auteur ne se contente pas de dresser le bilan du pillage systématique de nos données privées par les géants du web, mais il entend redonner à ses lecteurs un pouvoir d’action face à l’espionnage de nos données via internet, nos ordinateurs et téléphones, dans cette « belle et grande démocratie » dans laquelle nous vivons.

Des conseils et quelques tuyaux précieux pour ne pas se livrer pieds et poings liés à ce contrôle totalitaire !

LIBRAIRIE RESISTANCES : 4 Villa Compoint 75017 Paris (angle 40 rue Guy Môquet)

Métro ligne 13 : station Guy Môquet ou Brochant – Bus 31 : Arrêt Davy-Moines.

TEL. 01.42.28.89.52 – info@librairie-resistances.com – www.librairie-resistances.com

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par CAPJPO – EuroPalestine
URL http://www.europalestine.com/spip.php?article12842
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=101804

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DATE A RETENIR, - DROIT, - FRANCE - DOM-TOM, - INTERNATIONAL, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - TECHNOLOGIES | Commentaires fermés

Amérique Latine: A propos du Réseau En Défense de l’Humanité

Posté par onsbouge le 24 mars 2017

black-313636_640-2

BOLIVAR INFOS

Amérique Latine: A propos du Réseau En Défense de l’Humanité

Publié le 24 Mars 2017 par Bolivar Infos
Catégories : #Amérique Latine, #Réseau En Défense de l’Humanité

Le Réseau des Intellectuels, Artistes et Mouvements Sociaux « En Défense de l’Humanité » est un mouvement de réflexion et d’action contre toute forme de domination et d’exclusion.

Né en 2003 à l’initiative d’intellectuels reconnus mexicains et cubains, ses objectifs sont exprimés dans l’appel « A la conscience du monde » lu par le célèbre intellectuel mexicain Pablo González Casanova 1° mai de cette année-là sur la Place de la Révolution, à La Havane. C’était un moment dangereux pour la survie du monde : Cuba et tous les Gouvernements et les toutes les forces progressistes du monde étaient menacés et agressés par l’impérialisme nord-américain. Dans cette situation difficile, on convoque la Rencontre des Intellectuels et des Artistes En Défense de l’Humanité les 24 et 25 octobre 2003, à Mexico.

Un an plus tard, entre le 4 et le 6 décembre 2004, l’idée de base de la REDH se renforce à Caracas pendant la Rencontre Mondiale des Intellectuels et des Artistes En Défense de l’Humanité qui a réuni plus de 400 représentants de 52 pays et de différentes cultures.

Lors de cette rencontre, nous avons été d’accord « sur la nécessité de construire une barrière de résistance face à la domination mondiale qui prétend s’imposer aujourd’hui » et ouvrir la voie à une offensive par des actions concrètes de lutte parmi lesquelles « créer un réseau des réseaux de l’information, une action artistique culturelle, une coordination et une mobilisation qui lie les intellectuels et les artistes aux forums sociaux et aux luttes populaires et garantisse la continuité de ces efforts et leur coordination dans un mouvement intenrational En Défense de l’Humanité. »

De 2004 à maintenant, le Réseau a parcouru un chemin d’actions et d’efforts en se reliant à d’autres mouvements sociaux et à différents secteurs de la société à partir des 10 axes thématiques ou principes énoncés à Caracas:

  • En défense de notre planète pour tous

  • En défense de l’intégration des peuples

  • En défense de l’économie émancipatrice et solidaire

  • En défense de la souveraineté et de la légalité internationale

  • En défense de l’unité et de la diversité et de la culture pour tous

  • En défense de la connaissance pour tous

  • En défense de la participation du peuple

  • En défense de la vérité et de la pluralité de l’information

  • En défense de la mémoire

  • En défense de la paix

Ce réseau a été pensé, créé et stimulé par les Commandants Fidel Castro Ruz et Hugo Chávez Frías et des personnalités parmi lesquelles se détachent le président de la Bolivie, Evo Morales, les Prix Nobel Rigoberta Menchu, Adolfo Perez Esquivel et WoleSoyinka, l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, Noam Chomsky, Pablo González Casanova, Alicia Alonso, Silvio Rodríguez et les Cinq Héros Cubains parmi 15 000 prestigieux artistes, intellectuels, scientifiques et combattants sociaux du monde entier. Il a une structure transversale, horizontale et inclusive. Ses membres se regroupent et ont des relations grâce à des groupes nationaux et dans certains cas régionaux constitués dans plus de 40 pays.

On propose de développer 2 aspects essentiels de l’activité : la mobilisation de l’opinion publique internationale autour des 10 axes thématiques qui le régissent et de toute cause juste qui a besoin d’être dénoncée et l’autre aspect, c’est le développement d’une pensée critique anti-hégémonique grâce à des publications imprimées et digitales, des séminaires, des conférences, des enquêtes, des forums virtuels, etc… dans lesquels les initiatives locales sont déterminantes.

Face à tout cela, nous invitons à soutenir l’incorporation et la participation dans des domaines de croissance du Réseau comme mouvement social et intellectuel indépendant et en même temps, engagé envers la justice sociale.

Bureau EDH-Cuba

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos.


Publié par BOLIVAR INFOS
URL http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/03/amerique-latine-a-propos-du-reseau-en-defense-de-l-humanite.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=100563


Voir également  Amérique Latine: Réseau En Défense de l’Humanité : Pour accéder aux infos

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROIT, - INTERNATIONAL, - LIBERTES, - POLITIQUE, - TECHNOLOGIES | Commentaires fermés

12345...33
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots