Les États-Unis parlent d´étendre l´accès Internet à Cuba, alors qu´ils bloquent le pays depuis plus d´un demi-siècle

Posté par onsbouge le 12 décembre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
Analyse communiste internationale

Les États-Unis parlent d´étendre l´accès Internet à Cuba, alors qu´ils bloquent le pays depuis plus d´un demi-siècle

12 Décembre 2018

 Les États-Unis parlent d´étendre l´accès Internet à Cuba, alors qu´ils bloquent le pays depuis plus d´un demi-siècle  dans - DROITS ob_e88eb3_cuba-internet-bloqueo

Washington, 10 décembre (Prensa Latina) Le Groupe de Travail sur Internet à Cuba étasunien, créé sans le consentement de l´île, proposera des recommandations pour « étendre l´accès » à ce réseau dans un pays où a précisément débuté jeudi dernier la navigation grâce aux données cellulaires.

Ce groupe a réalisé, jeudi dernier, sa seconde réunion au siège du Département d´État, dans la continuité de la première rencontre effectuée le 7 février dernier, avec l´objectif invoqué d´ « aider le peuple à profiter d´un flux d´information libre et non régulé ». 

Lors de la rencontre initiale, la structure, qui est dénoncée par le Gouvernement du pays caribéen pour son caractère subversif, a informé qu´elle créerait deux sous-comités: l´un pour « explorer le rôle des médias de communication et la liberté d´information » dans la nation antillaise, et l´autre pour « explorer l´accès à Internet ».

Dans un communiqué diffusé ce même jeudi dernier, le Département d´État a indiqué que, dans le cadre de cette seconde réunion, le groupe de travail « s´est mis d´accord pour préparer un rapport final avec des recommandations pour le Secrétariat d État et le président », lequel sera disponible en mai 2019.

La déclaration rappelle que cette entité est présidée par le sous-secrétaire adjoint intérimaire pour les Affaires de l´Hémisphère Occidental, Dale Eppler, et qu´elle est intégrée, entre autres, et en plus du Département d´État, par l´Office des Transmissions à Cuba, laquelle opère les Radio et TV Marti et l´Agence des États-Unis pour le Développement International.

Il y est de plus précisé que le groupe correspond à ce qui est stipulé dans le Mémorandum Présidentiel de Sécurité Nationale émis par Donald Trump le 16 juin 2017 à Miami, en Floride.

Ce jour-là, entouré de membres de l´extrême-droite d´origine cubaine, le chef de la Maison Blanche a annoncé un changement de politique envers la plus grande des Antilles dans le but de renforcer l´embargo et de limiter les voyages entre les deux pays, et ce malgré les appels de nombreux secteurs favorables et intéressés par un rapprochement entre les deux pays.

Après que le Gouvernement étasunien ait annoncé qu´il créerait ce groupe, le Ministère des Relations Extérieures de Cuba a remis une note diplomatique à Lawrence Gumbiner, alors chargé d´affaires de l´ambassade nord-américaine à La Havane.

Dans ce texte, la chancellerie a fait part de son énergique protestation quant à la prétention de Washington de « violer de manière flagrante la souveraineté cubaine, en ce qui concerne la compétence nationale pour réguler les flux d´information et l´usage des médias de diffusion massive ».

Il y est également rejeté la tentative de manipuler Internet « pour mener à bien des programmes illégaux aux fins politiques et de subversion, et ce dans le cadre de leurs actions (des États-Unis) destinées à altérer ou changer l´ordre constitutionnel ».

La note demande nouvellement au Gouvernement étasunien qu´il cesse ses actions subversives, d´ingérence et illégales à l´encontre de Cuba, et l´exhorte à respecter la souveraineté de l´île, le Droit International et les principes de la Charte de Nations Unies.

Alors que Washington présente ce groupe de travail comme une tentative d´aider le peuple cubain, la nation caribéenne a dénoncé le fait que l´embargo imposé par les États-Unis il y a plus de 55 ans empêche le libre accès depuis Cuba à des contenus du réseau Internet.

Dans le rapport annuel sur les dommages de ce blocus économique, commercial et financier, Cuba indique  entre autre que cette politique rend impossible le droit aux libertés exprimées et acceptées par les auteurs qui publient des softwares sous la License Publique Générale (GNU-GPL).

Cette affectation se matérialise par la négation d´accès au service, ou de téléchargement d´information, une fois qu´est reconnue que le lien se réalise depuis adresse internet (IP) attribuée au domaine cubain « .cu », est-il expliqué dans le document.

Malgré ce dernier et bien d´autres obstacles liés à un embargo que l´administration Trump insiste à maintenir, l´Entreprise de Télécommunications de Cuba commercialise depuis jeudi dernier l´Internet par le biais des données cellulaires.

La nouvelle modalité d´accès fait partie du Programme d´Informatisation de la société cubaine, qui se met en place petit à petit depuis 2013. Selon des données officielles, sur le territoire insulaire il y a 670 salles de navigation, plus de mille 200 zones wifi et 5,3 millions de lignes de téléphone portable. 
 
Cinq millions de personnes ont actuellement un accès partiel à Internet depuis des zones de travail ou d´institutions, et selon ce qu´à exprimé le Gouvernement cubain, augmenter l´accès à ce réseau et à la technologie est une priorité.

peo/agp/mar

source: http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=881650:les-etats-unis-parlent-detendre-lacces-internet-a-cuba-alors-quils-bloquent-le-pays-depuis-plus-dun-demi-siecle&opcion=pl-ver-noticia&catid=89&Itemid=101

Tag(s) : #Cuba, #USA, #internet

Publié par Analyse communiste internationale
URL  http://mouvementcommuniste.over-blog.com/2018/12/les-etats-unis-parlent-d-etendre-l-acces-internet-a-cuba-alors-qu-ils-bloquent-le-pays-depuis-plus-d-un-demi-siecle.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=153511

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - LIBERTES, - POLITIQUE, - TECHNOLOGIES, - TELECOMMUNICATIONS | Commentaires fermés

#Privé2Dessert La dictature dont vous êtes le héros. Privé 2 Dessert #4

Posté par onsbouge le 1 décembre 2018

black-313636_640-2

#Privé2Dessert

La dictature dont vous êtes le héros. Privé 2 Dessert #4

UnDropDansLaMare

Sortie le 28 nov. 2018


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=152446

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - LIBERTES, - POLITIQUE, - TECHNOLOGIES, - VIDEO | Commentaires fermés

Envoyé spécial. Les révoltés du Linky

Posté par onsbouge le 3 novembre 2018

black-313636_640-2

LES CRISES

Vidéo
3.novembre.2018 // Les Crises

Envoyé spécial. Les révoltés du Linky

Envoyé spécial. Les révoltés du Linky dans - ECLAIRAGE - REFLEXION tags ,

Source : France Télévision, Envoyé spécial, 14-06-2018

Des milliers de Français refusent l’arrivée de ce nouveau compteur dans leur foyer, et certains affirment même vivre un enfer depuis son installation. Tous craignent que cet appareil “intelligent” ne collecte toutes leurs données personnelles…

C’est l’histoire d’un simple compteur électrique qui met le feu aux poudres : Linky. Des milliers de Français refusent catégoriquement l’arrivée de ce nouveau compteur dans leur foyer, et certains affirment même vivre un enfer depuis son installation.

Chez Jean-Daniel et Laurence, impossible d’utiliser en même temps deux appareils ménagers sans tout faire disjoncter ! Delphine a vu le montant de ses factures d’électricité exploser sans raison, un comble pour cet appareil censé l’aider à faire des économies d’énergie.

Des compteurs qui disjonctent, des factures qui explosent…

Quant à Denise, elle a carrément été agressée par un technicien qui voulait le lui poser de force. Tous craignent surtout que cet appareil intelligent ne collecte toutes leurs données personnelles : Linky serait-il un espion dans la maison ? A quoi sert vraiment ce drôle de compteur ?

Un reportage d’Alice Gauvin, James de Caupenne et Sébastien Séga

Source : France Télévision, Envoyé spécial, 14-06-2018


Publié par LES CRISES
URL  https://www.les-crises.fr/envoye-special-les-revoltes-du-linky/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=149884

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ENERGIE, - FRANCE - DOM-TOM, - POLITIQUE, - SERVICES PUBLICS, - TECHNOLOGIES, - VIDEO | Commentaires fermés

Nos plaintes contres les GAFAM avancent !

Posté par onsbouge le 25 octobre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
LA QUADRATURE DU NET

Nos plaintes contres les GAFAM avancent !

Submitted on 10 oct. 2018 – 15:44

10 octobre 2018 – Nous venons de recevoir des nouvelles de la CNIL au sujet de nos plaintes collectives, engagées en mai 2018 contre Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. Ces nouvelles sont encourageantes.

Les plaintes contre Apple, Facebook et Microsoft ont été transmises à l’autorité irlandaise de protection des données, qui a commencé l’instruction des dossiers. Pourquoi est-ce l’autorité irlandaise qui instruira nos plaintes, plutôt que la CNIL française, à qui nos plaintes étaient destinées ?

Comme nous le rappelions déjà en mai dernier, le RGPD a posé un nouveau cadre de coopération entre les différentes « CNIL » européennes : si une entreprise collecte des données dans plusieurs pays européens, les CNIL de tous ces pays doivent collaborer pour contrôler cette entreprise. La CNIL de l’État où l’entreprise a le « centre de ses activités » dans l’Union européenne est désignée « autorité chef de file ». Cette autorité chef de file est chargée de conduire l’instruction et d’animer la coopération entre les autorités. C’est en Irlande que Apple, Facebook et Microsoft ont le centre de leurs activités européennes. La CNIL irlandaise est donc l’autorité chef de file pour instruire nos plaintes.

S’agissant d’Amazon, la plainte a été transmise à l’autorité du Luxembourg – puisque, cette fois-ci, c’est dans ce pays qu’Amazon a le centre de ses activités au sein de l’Union.

Enfin, qu’en est-il de Google ? C’est ici que la situation devient la plus intéressante.

Le RGPD prévoit une exception au mécanisme de « l’autorité chef de file ». Si une entreprise n’a pas « d’établissement principal » au sein de l’Union, mais agit principalement depuis l’étranger, la CNIL de n’importe quel État peut la contrôler (voir les lignes directrices WP244, page 11, du G291).

C’est cette exception que la CNIL française a retenue s’agissant de Google : l’entreprise ne dispose dans l’Union d’aucun « établissement principal » qui dirigerait les activités que nous dénonçons comme contraires au RGPD. Concrètement, la CNIL considère que le siège de Google à Dublin ne prend pas de décisions importantes dans notre affaire et ne doit donc pas être pris en considération.

Ainsi, la CNIL française se reconnaît compétente pour instruire directement notre plainte contre Google (et pour, en fin de course, prononcer sa sanction). Toutefois, elle nous indique qu’elle compte conduire ce dossier en coopération avec les autres CNIL, avec lesquelles elle aurait commencé à travailler lors de leur dernière réunion européenne du 25 et 26 septembre. C’est une bonne chose.

Dans l’ensemble, la situation est des plus encourageantes : nos plaintes avancent concrètement et celle contre Google reste dans les mains d’une autorité dont les dernières décisions ont toutes imposé strictement la notion de « consentement libre », qui est au cœur de nos actions.

Nous vous garderons informés des prochains avancements sur ces dossiers.

En attendant, nous vous rappelons que nos plaintes sont libres de droit (disponibles ici) : n’hésitez pas à en reprendre les arguments (ils ont été pensés pour être faciles à reprendre) afin de rédiger des plaintes individuelles ou collectives contre d’autres entreprises – qui ne manquent pas pour violer le RGPD.

  • 1. Le G29 était l’organisation créée en 1995 pour regrouper les CNIL de tous les États de l’Union européenne et dégager des positions communes. Le RGPD a transformé le G29 en un nouveau « Comité Européen de la Protection des Données », qui reprend la même mission et organisation mais se voit désormais confier des pouvoirs de décisions dans le cadre de la nouvelle coopération entre les différentes CNIL

Publié par LA QUADRATURE DU NET
URL  https://www.laquadrature.net/fr/plaintes_gafam_2?fbclid=IwAR3Le2mDkvDLPZWQyjRqMHU8ErQgqdGxiRXlMWCNN1jGe0rl880MvaTGAqo
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=149148

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - SCIENCES, - TECHNOLOGIES | Commentaires fermés

Interdit d’interdire : A qui profite la collecte de nos données personnelles ?

Posté par onsbouge le 25 octobre 2018

black-313636_640-2

Interdit d’interdire :
A qui profite la collecte de nos données personnelles ?

RT France

Diffusé en direct le 22 oct. 2018

Frédéric Taddeï reçoit Thomas Fauré, fondateur de Whaller, Fabrice Epelboin, entrepreneur et enseignant à Sciences Po, Isabelle Landreau, avocate au barreau de Paris et Christophe Henner, vice-président de Wikimédia France.


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=149145

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - POLITIQUE, - SCIENCES, - TECHNOLOGIES, - VIDEO | Commentaires fermés

12345...45
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots