MOTION DE SOLIDARITE A ANNIE LACROIX-RIZ

Posté par onsbouge le 9 février 2019

avatar blog onsbouge


PRCF Initiative Communiste

MOTION DE SOLIDARITE A ANNIE LACROIX-RIZ

LE COMITE CENTRAL DU PÔLE DE RENAISSANCE COMMUNISTE EN FRANCE (PRCF) APPORTE SON SOUTIEN FRATERNEL A ANNIE LACROIX RIZ, HISTORIENNE EMERITE ET MILITANTE FRANCHEMENT COMMUNISTE, CIBLE D’UNE HONTEUSE ATTAQUE ANTI-COMMUNISTE DIFFAMATOIRE

8 février 2019

Au nom du comité central du PRCF réuni le 3 février 2019, le secrétariat national du Pôle apporte sa pleine solidarité politique et amicale à la camarade Annie Lacroix-Riz, professeur émérite à Paris-VII, historienne connue nationalement et internationalement pour ses recherches en histoire contemporaine, son exercice intransigeant de la méthode scientifique en histoire, sa dénonciation implacablement argumentée de Vichy et de la collaboration, son engagement sans faille contre le négationnisme historique, contre la fascisation et l’euro-dissolution de la République. Depuis trop longtemps, ces engagements scientifiques et civiques courageux valent à notre camarade Annie la haine flatteuse des réactionnaires, des falsificateurs de l’histoire et de toute une fausse gauche pataugeant dans l’anticommunisme, l’euro-atlantisme belliciste, le carriérisme, pratiquant l’amalgame odieux « communisme = fascisme » et s’adonnant à une forme d’euro-maccarthysme qui usurpe et dévoie le noble titre d’antifasciste.

Dans ces conditions, il est scandaleux de constater que certaines officines de « formation » qui se réclament de la confédération CGT pratiquent les amalgames les plus répugnants pour tenter de diffamer et de marginaliser notre camarade alors que, depuis toujours, A. Lacroix-Riz, petite-fille de Benjamin Arbessmann, déporté et assassiné à Auschwitz, est une militante communiste irréprochable, une syndicaliste de lutte présente sur tous les fronts, une ennemie irréconciliable du fascisme, de l’extrême droite et de l’antisémitisme. Au-delà de la personne d’Annie, les diffamateurs veulent torpiller le débat démocratique et le libre échange d’idées au sein de la CGT ; ils veulent aussi criminaliser indirectement tous ceux qui, à l’exemple d’Annie, luttent pour le retour à une orientation syndicale combative de lutte de classes et qui refusent l’assujettissement de la Confédération à ces courroies de transmission « syndicales » du MEDEF et de l’UE que sont, en France, la CFDT, et en Europe, la Confédération européenne des syndicats. Déjà à l’automne 2017, ces mêmes milieux social-maccarthystes (syndicalistes en paroles, mais euro-maccarthystes en pratique !) avaient prétendu exclure des cortèges syndicaux les syndicalistes favorables au Frexit, sordidement assimilés à l’extrême droite par un obscur texte confédéral : amalgame d’autant plus mensonger qu’un nombre croissant de militants CGT se prononcent pour un Frexit PROGRESSISTE ET INTERNATIONALISTE et qu’à l’inverse, Marine Le Pen annonce que la France restera arrimée à l’UE et à l’euro si le RN arrive au pouvoir !

Alors que toutes les forces de la CGT et de la FSU devraient être mobilisées pour défendre les syndicalistes de classe et les Gilets jaunes réprimés, licenciés, radiés, mutilés, embastillés par l’Etat policier macroniste, par le grand patronat et par sa « justice » de classe, il est extrêmement inquiétant de voir se développer dans la CGT et dans d’autres syndicats les prémices d’une chasse aux sorcières contre les militants jugés trop rouges. Cette orientation de division ne peut qu’affaiblir la CGT, que la pousser encore davantage vers l’euro-réformisme destructeur qui a déjà tant nui à la CGT, aux travailleurs et à la souveraineté de la nation.

Certes, le PRCF se réjouit que, prenant acte de la protestation de très nombreux militants, Philippe Martinez ait désavoué les chasseurs de sorcières et qu’il ait adressé une lettre d’excuses publique à Annie ; mais il n’en est que plus scandaleux que, passant outre ce désaveu public, certains milieux pseudo-syndicalistes aient aussitôt contre-attaqué en intensifiant, comme si de rien n’était, la campagne de calomnies contre Annie Lacroix-Riz, et désormais aussi contre Maxime Vivas, directeur du site Le Grand Soir.

Plus que jamais le PRCF ripostera, non seulement en soutenant fermement notre camarade, en appelant les organisations franchement communistes, progressistes, antifascistes, à diffuser les écrits historiques d’Annie, en apportant un appui plus résolu encore à la bataille d’idées pour la renaissance du syndicalisme de classe et de masse, mais en invitant un maximum de syndicalistes de terrain à participer fraternellement aux débats sur le Frexit progressiste que le PRCF se propose de susciter et d’organiser dans notre pays.

Pour le Comité central du P.R.C.F.
Léon Landini, président de l’Amicale des anciens FTP-MOI du bataillon Carmagnole-Liberté, Médaille de la Résistance, Officier de la Légion d’honneur, Grand Mutilé de Guerre, président du PRCF –Pierre Pranchère, anc. maquisard FTPF, anc. député de Corrèze, anc. membre du CC du PCF, anc. député européen, vice-président du PRCF – Jean-Pierre Hemmen, fils de Fusillé de la Résistance et combattant des Brigades internationales d’Espagne, responsable de la commission histoire/mémoire de la Revue Etincelles – Georges Gastaud, philosophe, secrétaire national du PRCF, fils de Résistant décoré par la France, la Pologne populaire et les Etats-Unis – Vincent Flament, rédacteur en chef d’Initiative Communiste – Fadi Kassem, membre du secrétariat du PRCF, agrégé d’histoire – Jo Hernandez, responsable de la commission luttes du PRCF – Antoine Manessis, responsable international du PRCF, fils de Résistants communistes – Aymeric Monville, philosophe, éditeur – Annette Mateu-Casado, trésorière nationale du PRCF, fille de Républicains espagnols communistes et résistants – Christophe Pouzat, neurobiologiste, responsable adjoint des relations internationales du PRCF – Jany Sanfelieu, secrétaire à l’organisation du PRCF, fille de combattant républicain antifasciste de la Guerre d’Espagne – Gilliatt de Staërck, conducteur d’autocar, secrétaire national des JRCF –

S’associent à cette protestation : Marie-Claude Berge, Benoit Foucambert, Marc-Olivier Gavois, Gilda Landini-Guibert, Nathalie Sage-Pranchère, professeurs d’histoire-géographie.


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=158853


Voir également   La lettre de Annie Lacroix-Riz à Philippe Martinez contre la nouvelle campagne diffamatoire menée par Pascal Debay

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - HISTOIRE, - LUTTES, - POLITIQUE, - SOLIDARITE - PETITION, - SYNDICATS | Commentaires fermés

Nouvelle mise au point d’Annie Lacroix Riz après la persistance dans la calomnie !

Posté par onsbouge le 5 février 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur FRONT SYNDICAL DE CLASSE

Nouvelle mise au point d’Annie Lacroix Riz après la persistance dans la calomnie !

Publié le 5 février 2019 par FSC

Nouvelle mise au point d'Annie Lacroix Riz après la persistance dans la calomnie ! dans - ECLAIRAGE - REFLEXION

RAPPELS :
C’est dans une fiche interne consacrée à la lutte contre l’extrême droite (dite fiche numéro 17) que l’attaque contre Annie Lacroix Riz est venue la classant dans la mouvance conspirationniste ce qui dans ce type de qualification largement repris par les médias dominants signifie être considéré comme un « rouge-brun », c’est-à-dire encore pour le moins un complice de l’extrême droite.

Suite aux fortes protestations émanant de divers milieux et soutiens mais particulièrement de la CGT, Philippe Martinez son secrétaire général s’est excusé de cette accusation le 14 janvier dernier.

On aurait pu croire l’affaire close .

Mais le sieur Pascal Debay, le responsable confédéral de la formation de la CGT auteur de la fiche accusatrice, en dépit donc des excuses officielles de Philippe Martinez en tant que secrétaire général de la CGT a poursuivi son offensive contre Annie Lacroix Riz.

En envoyant à « tout le monde » un courriel qui aggrave singulièrement la diffamation que contenait la fiche initiale.

C’est pourquoi Annie Lacroix Riz a dû faire la mise au point suivante dans une nouvelle adresse à Philippe Martinez.

La lettre ci-après et les annexes en fichier joint :


ob_67bab3_anr-suite france dans - HISTOIREob_da886a_anr-suite-2 dans - LUTTES

VOIR articles précédents :
 
 
 
 
LE TEXTE avec les annexes :
 

Publié par FRONT SYNDICAL DE CLASSE
URL  http://www.frontsyndical-classe.org/-76
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=158623

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - HISTOIRE, - LUTTES, - POLITIQUE, - SYNDICATS | Commentaires fermés

Gilets Jaunes et syndicats : le point de vue de Jean-Pierre PAGE

Posté par onsbouge le 29 janvier 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur FRONT SYNDICAL DE CLASSE

Gilets Jaunes et syndicats : le point de vue de Jean-Pierre PAGE

Publié le 29 janvier 2019 par FSC

 Gilets Jaunes et syndicats : le point de vue de Jean-Pierre PAGE dans - ECLAIRAGE - REFLEXION ob_a046e8_page-jp

L’auteur :

Jean-Pierre PAGE ancien responsable de l’Union départementale CGT du Val de Marne, membre de la commission exécutive, ancien responsable de 1991 à 2000 du département international de la confédération.

EXTRAITS de sa réflexion :

ob_ee2431_gl-gr-2 france dans - LUTTES

Prenons acte positivement de cette importante décision de la CGT [l grève du 5 février ] soutenu par des gilets jaunes, tout en ajoutant que la question qui se pose dorénavant est celle de la suite qui sera donnée et de quelle volonté l’on va faire preuve pour que cette journée se poursuive en grève générale reconductible

Ne faut-il pas par exemple, s’interroger sur la capacité des syndicats à prendre en compte le fait que nous sommes passés en quelques années d’une société de pauvres sans emplois à une société avec en plus des pauvres avec emplois, une société capitaliste dont les jeunes sont les premières victimes

Car c’est le système capitaliste qui cadenasse les libertés, c’est le néo libéralisme mondialisé, qui impose la pensée unique et la voix de son Maitre, qui pille les richesses du travail, saccage la nature et l’environnement. Tout cela se fait au bénéfice d’une oligarchie corrompue de riches toujours plus riches, ou encore de ceux qui s’en sortent le mieux ! Faut-il continuer à parler de partage des richesses et des ressources, quand dans la réalité il s’agit de la recette du pâté d’alouettes où le travail enrichit le centile le plus riche de la population et que les inégalités explosent ?

Dans un tel contexte, apparaissent bien dérisoires les arguties de certains dirigeants syndicaux sur les prétendues tentatives de récupération et l’influence de l’extrême droite raciste sur le mouvement des gilets jaunes, comme le répète à satiété les dirigeants de la CFDT et de la CGT. A ce sujet, les propos affligeants, les rapports, les interviews ne manquent pas et témoignent d’un décalage saisissant comme d’une profonde ignorance de ce que représente un mouvement social!1 Il est inquiétant de noter que certains dirigeants de la CGT ont cru bon, se saisir de ce contexte pour traquer les idées de ceux qui refusent la mise en conformité, comme par exemple un regard critique sur l’Europe et l’Euro, le prêt-à-porter de la pensée dominante et de l’air du temps2. La pratique de l’amalgame à l’égard de l’historienne Annie Lacroix-Riz3 accusée de complotisme, et de voisinage avec l’extrême droite a suscité une telle indignation que Philippe Martinez a du lui présenter des excuses et s’engager à retirer de la circulation une note infamante portant le sigle de la CGT

On parle beaucoup de l’ignorance dans laquelle Macron tient ce que l’on appelle les corps intermédiaires comme les syndicats. Ce qui est un fait, mais l’institutionnalisation du syndicalisme, sa bureaucratisation, sa professionnalisation, ne l’a t’elle pas rendu invisible et inaudible ? Comment alors être surpris de voir aujourd’hui beaucoup de salariés s’en détourner, questionner sa crédibilité, son utilité, son existence même et finir par voir ailleurs ? Pour se rassurer faudrait-il en l’appliquant au syndicalisme reprendre la formule de Brecht « puisque le peuple vote contre le gouvernement, ne serait-il pas plus simple de dissoudre le peuple et d’en élire un autre »

A la lumière d’événements qui sont un formidable révélateur, il y a urgence pour le mouvement syndical de classe à tirer les leçons et à faire les bilans qui s’imposent. Il faut espérer que le prochain congrès national de la CGT1 apportera des réponses convaincantes, une stratégie et une direction à la hauteur de cette situation. Faire preuve de lucidité ce n’est pas s’accabler, c’est voir les faits, la réalité telle qu’elle est pour la transformer.

Un grand nombre de gilets jaunes font l’expérience de l’action pour la première fois, la plupart d’entre eux n’a jamais participé à une grève, à une manifestation. On s’étonne de leur spontanéisme, de leur absence d’organisation ce qui semble être de moins en moins le cas, mais comment ne pas voir qu’entre son début et le point où il est arrivé aujourd’hui, ce mouvement a fait un véritable bond qualitatif en avant.

On peut comprendre qu’un tel changement des esprits n’est pas sans déranger les tenant d’une adaptation du syndicalisme-partenaire d’un capitalisme à visage humain. Certains, comme la CFDT, préférant négocier le poids des chaînes plutôt que d’exiger l’abolition de l’esclavage. Mais, ne doit-on pas voir dans ce mouvement des gilets jaunes une prise de conscience qui s’affirme, celle qui conduit à la conscience d’appartenir à une classe et par conséquent des opportunités à saisir !N’y t’il pas là pour le syndicalisme une responsabilité à assumer pour qu’il en soit ainsi.

Ce constat renvoie à la « double besogne », cette double fonction qui doit être celle du syndicat: luttant tout à la fois pour les revendications immédiates comme pour le changement de société. Contrairement à ce qu’affirme Philippe Martinez1, la CGT n’est pas trop « idéologique ». Cette singularité qui est la sienne, cette identité, elle se doit de la prendre en charge en toutes circonstances. Ne voit-on pas que la CGT paye aujourd’hui 25 années de recentrage, de désengagement du terrain de la bataille des idées, en fait de dépolitisation ?

En fait, cette insurrection sociale, à laquelle nous assistons, tire sa force dans sa capacité à fédérer le peuple : les ouvriers, les employés, les paysans, les classes moyennes, les petits artisans, les chômeurs, les retraités, les ruraux et les citadins, ceux des banlieues. Fait significatif les femmes sont au premier rang des manifestations, des blocages routiers, des parkings des centres commerciaux. Tout un peuple d’en bas est entré en révolte, la CGT devrait se comporter comme un poisson dans l’eau et considérer qu’en dernière analyse, « il est juste de se rebeller »!

Le mouvement des gilets jaunes est fondamentalement une révolte contre la situation intolérable qui est faite aux classes les plus défavorisées, à l’appauvrissement qui touche dorénavant les classes moyennes ceux qui arrivaient encore à s’en sortir, mais dont les fins de mois se terminent dès le 15 et qui n’ont d’autres alternatives que les privations pour presque tout.

Le combat des gilets jaunes est aussi une résistance contre ce recul de civilisation voulu par le Capital en crise

l ne fait aucun doute que les « Gilets Jaunes » feront leur entrée au Panthéon des grands mouvements sociaux, annonciateur de ruptures avec le système dominant. Leur empreinte est indiscutable et marque déjà notre époque par la radicalité progressiste de leurs objectifs, par leur détermination, leur esprit d’initiative, les formes d’organisation dont ils ont fait le choix, la continuité qu’ils donnent à leur action. Ils ont réussi à gagner la sympathie et la solidarité d’une très large majorité de Français, mais aussi des peuples d’Europe et d’ailleurs.

Ils font la démonstration de cette exception française, celle d’un pays où comme disait Marx, « les luttes de classes se mènent jusqu’au bout ». La filiation des « Gilets Jaunes » est bien celle qui trouve ses racines dans les « Jacqueries »1, dans la grande Révolution de 1789 à 1793, de la Commune de Paris, des combats de la Libération et plus près de nous de 1968, 1995, et de ces milliers de luttes sociales et politiques souvent anonymes, de grèves, de manifestations innombrables. Macron n’a pas tort de reconnaître l’esprit « réfractaire »2 frondeur et indocile des Français! Non sans raison les « Gilets Jaunes » le revendiquent ! Après tout, « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »3. 225 ans plus tard, les gilets jaunes légitiment et rappellent publiquement souvent d’ailleurs cette vision ambitieuse des révolutionnaires de 1793.

L’honneur du mouvement ouvrier français et de la CGT en particulier est d’avoir toujours été fidèle à ces principes. C’est aussi à elle de les défendre !

DOCUMENT COMPLET
[pdf] GL_SYNDICATS_PAGE


Publié par  FRONT SYNDICAL DE CLASSE
URL  http://www.frontsyndical-classe.org/2019/01/gilets-jaunes-et-syndicats-le-point-de-vue-de-jean-pierre-page.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=158026

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - LUTTES, - POLITIQUE, - SYNDICATS | Commentaires fermés

La réponse globale d’Annie Lacroix Riz à l’accusation portée contre elle par une fiche syndicale de la CGT

Posté par onsbouge le 29 janvier 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur FRONT SYNDICAL DE CLASSE

La réponse globale d’Annie Lacroix Riz à l’accusation portée contre elle par une fiche syndicale de la CGT

Publié le 28 janvier 2019 par FSC

RAPPELS :

C’est dans une fiche interne consacrée à la lutte contre l’extrême droite (dite fiche numéro 17) que l’attaque contre Annie Lacroix Riz est venue la classant dans la mouvance conspirationniste ce qui dans ce type de qualification largement repris par les médias dominants signifie être considéré comme un « rouge-brun », c’est-à-dire encore pour le moins un complice de l’extrême droite.

Suite aux fortes protestations émanant de divers milieux et soutiens mais particulièrement de la CGT, Philippe Martinez son secrétaire général s’est excusé de cette accusation
(Voir : http://www.frontsyndical-classe.org/2019/01/la-lettre-d-excuses-de-philippe-martinez-a-annie-lacroix-riz.html ) le 14 janvier dernier.

Sans pour autant que soient éclaircies les conditions qui ont pu mener à pareille dérive.

C’est pourquoi il est très important de revenir sur ces circonstances, ce qu’Annie Lacroix Riz fait dans la réponse suivante accompagnée des documents joints qui donnent tous les éléments d’appréciation d’une « affaire » révélatrice quant au fond des affrontements d’orientation à l’intérieur de la CGT depuis de nombreuses années et que la préparation du 52e congrès au mois de mai prochain aiguisent sans doute.

Lire la suite…


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=157995

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - HISTOIRE, - LUTTES, - POLITIQUE, - SYNDICATS | Commentaires fermés

#LeBilletAJean #DebatMacron #GiletsJaunes ✅Tout reste à gagner / LBAJ #23

Posté par onsbouge le 26 janvier 2019

avatar blog onsbouge

#LeBilletAJean #DebatMacron #GiletsJaunes

Tout reste à gagner / LBAJ #23

Ce n’est pas parce que Macron et Le Pen ouvrent leur campagne électorale que le mouvement des Gilets Jaunes se ferme… Tout est encore ouvert !

Info’Com-CGT
Ajoutée le 25 janv. 2019


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=157619

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - LUTTES, - POLITIQUE, - SYNDICATS, - VIDEO | Commentaires fermés

12345...176
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots