ÉCOLOGIE ET CRITIQUE DES MÉDIAS – GILLES BALBASTRE

Posté par onsbouge le 12 décembre 2018

black-313636_640-2

ÉCOLOGIE ET CRITIQUE DES MÉDIAS – GILLES BALBASTRE

Co-réalisateur des Nouveaux chiens de garde en 2012 (plus de 200 000 entrées au cinéma), Gilles Balbastre vient de réaliser (avec la CGT énergie) Main basse sur l’énergie (www.mainbassesurlenergie.com), un documentaire sur le mode narratif de la série télévisée des années 60 Les Incorruptibles. Dans ce film en six épisodes, Balbastre enquête sur les énergies renouvelables et fait le lien avec le démantèlement du service public de l’énergie. Dans le second épisode de cet entretien en deux parties, Gilles Balbastre revient sur les événements catastrophiques de cet été 2018 (incendies géants en Suède, en Californie, en Grèce et au Portugal ; effondrement d’un viaduc routier à Gênes, etcetera) et place l’ultralibéralisme comme point commun à ces catastrophes présentées comme des faits divers. Balbastre revient également sur la Marche pour le climat, qui avait eu lieu quelques jours après la démission de Nicolas Hulot – démission annoncée en direct à la radio et qui avait donné lieu à des concertinos de satisfecit chez les fins limiers du Parti de la presse et de l’argent. En fin d’entretien, le réalisateur des Nouveaux chiens de garde (qui prépare la suite de ce film : Ceux qui tiennent la laisse pour laquelle une souscription populaire est lancée : www.ceuxquitiennentlalaisse.info) fait une série de propositions originales pour en finir avec le règne des « médias qui mentent, des patrons qui plastronnent et de la gauche qui capitule ».

Sauvez Le Média : https://www.lemediatv.fr/sauvez-le-me…

Le Média

Ajoutée le 12 déc. 2018


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=153576

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - ENERGIE, - POLITIQUE, - SERVICES PUBLICS, - VIDEO | Commentaires fermés

La marche des piétons de Pernety : manif lundi 17h

Posté par onsbouge le 8 novembre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
LIBRAIRIE TROPIQUES

La marche des piétons de Pernety : manif lundi 17h

8 Novembre 2018

 La marche des piétons de Pernety : manif lundi 17h  dans - DATE A RETENIR

Article publié aujourd’hui dans le Parisien

par Elodie Soulié le 07 novembre 2018

Vent debout contre la neutralisation de plusieurs feux tricolores du quartier Pernety (XIVe), les riverains organiseront lundi une « marche des piétons ».

L’extinction des feux tricolores, une fausse bonne idée voire un danger puissance 10 ? C’est en tout cas ce que dénoncent les plus de 1 500 pétitionnaires, tous des habitants du quartier Pernety du XIVe, après l’annonce, par la mairie, de la suppression définitive des feux à une demi-douzaine de carrefours. Une décision prise après 6 mois d’expérimentation, entre novembre 2017 et juin dernier, assortie d’une étude de ses effets sur la pollution, sur la fluidité et les conditions de la circulation, et sur la satisfaction globale des piétons et riverains. Or ce sont les données mêmes de cette enquête, réalisée par le Centre d’étude et d’expertise Cerema, que contestent plusieurs collectifs d’habitants, qui réclament le rétablissement sinon de tous les feux, au moins de ceux situés sur les carrefour les plus dangereux.

Une manifestation ce lundi

En marge de leur pétition, soutenue notamment par le collectif « 60 millions de piétons » et par des associations d’aveugles, ces riverains ont multiplié les courriers argumentés à la maire du XIVe, Carine Petit (Génération.S), et viennent de saisir la maire de Paris. Ils préparent aussi leurs pancartes et… un stock de cannes blanches, symbole volontairement frappant d’une « marche des piétons ». Lundi à 17 heures, ils battront le pavé entre les carrefours dangereux, au départ de l’angle rue Pernety-rue Raymond-Losserand. « Nous ne sommes pas pour la voiture à tous crins, et bien sûr que nous sommes favorables aux mesures qui peuvent diminuer la pollution, mais pas sans concertation, et qu’au moins cela ne soit pas au détriment de la sécurité des piétons ! », martèle Sylvie Boudoulec, du collectif Coqua d’habitants et usagers de Pernety.

Les personnes vulnérables sont-elles en danger

En cause notamment, la neutralisation d’équipements pourtant indispensables aux nombreux aveugles qui fréquentent ce quartier, pour se rendre au centre de formation professionnelle pour jeunes aveugles Forja, situé rue de l’Ouest. « Ils sont privés des boîtiers sonores d’aide à la traversée, qui étaient couplés avec les feux », souligne la porte-parole. Fini aussi, le fameux petit bonhomme rouge et vert, l’une des premières leçons de sécurité routière apprise aux écoliers… « Faute de visibilité, les enfants mais aussi les personnes se déplaçant difficilement sont obligés de s’avancer, non sans risque, sur les passages piétons pour traverser », déplore encore Sylvie Boudoulec. « Des plaintes ont été adressées au Défenseur des droits, pour discrimination vis-à-vis de personnes vulnérables ou en situation de handicap, qui voient encore réduite une autonomie souvent acquise de haute lutte », souligne-t-elle.

La moitié des voitures ne respectent pas la priorité pour les piétons

Au-delà des conditions de traversée, qui seraient devenues plus dangereuses à plusieurs des carrefours dont les feux ont été mis en berne, les collectifs de riverains réfutent l’expertise mise en avant par la mairie du XIVe pour conforter sa décision. « Nous n’avons jamais été consultés ni pour l’expérimentation, ni pour la décision finale, nous n’avons jamais eu de réponse à nos courriers, alors qu’il y a véritablement une mise en danger de la vie d’autrui », défendent-ils, reprenant néanmoins un chiffre essentiel de l’expertise contestée du Cerema : « 52 % des automobilistes ne cèdent pas le passage aux piétons traversant ». Un argument qu’ils n’entendent pas laisser oublier derrière la baisse de 19 % du dioxyde d’azote et de 37 % de particules fines.

« L’unanimité sur ce genre de projet n’est jamais acquise. On a passé un an à rencontrer les habitants sur le terrain », rétorque Carine Petit la maire.

Elodie Soulié pour Le Parisien

Pour en savoir plus : le couvre-feu de Pernety

ob_dc69a9_ob-09a8dc-ezgif-com-gif-maker-1 paris dans - DROITS


Publié par LIBRAIRIE TROPIQUES
URL http://www.librairie-tropiques.fr/2018/11/la-marche-des-pietons-de-pernety-manif-lundi-17h.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=150220

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DATE A RETENIR, - DROITS, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - LUTTES, - POLITIQUE, - SERVICES PUBLICS | Commentaires fermés

Monsieur le Premier ministre, la France ne peut se gérer comme une start-up !

Posté par onsbouge le 6 novembre 2018

black-313636_640-2

Monsieur le Premier ministre, la France ne peut se gérer comme une start-up !

Groupe Communiste Républicain Citoyen et Écologiste

Ajoutée le 5 nov. 2018


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=150031

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - POLITIQUE, - SERVICES PUBLICS | Commentaires fermés

Envoyé spécial. Les révoltés du Linky

Posté par onsbouge le 3 novembre 2018

black-313636_640-2

LES CRISES

Vidéo
3.novembre.2018 // Les Crises

Envoyé spécial. Les révoltés du Linky

Envoyé spécial. Les révoltés du Linky dans - ECLAIRAGE - REFLEXION tags ,

Source : France Télévision, Envoyé spécial, 14-06-2018

Des milliers de Français refusent l’arrivée de ce nouveau compteur dans leur foyer, et certains affirment même vivre un enfer depuis son installation. Tous craignent que cet appareil “intelligent” ne collecte toutes leurs données personnelles…

C’est l’histoire d’un simple compteur électrique qui met le feu aux poudres : Linky. Des milliers de Français refusent catégoriquement l’arrivée de ce nouveau compteur dans leur foyer, et certains affirment même vivre un enfer depuis son installation.

Chez Jean-Daniel et Laurence, impossible d’utiliser en même temps deux appareils ménagers sans tout faire disjoncter ! Delphine a vu le montant de ses factures d’électricité exploser sans raison, un comble pour cet appareil censé l’aider à faire des économies d’énergie.

Des compteurs qui disjonctent, des factures qui explosent…

Quant à Denise, elle a carrément été agressée par un technicien qui voulait le lui poser de force. Tous craignent surtout que cet appareil intelligent ne collecte toutes leurs données personnelles : Linky serait-il un espion dans la maison ? A quoi sert vraiment ce drôle de compteur ?

Un reportage d’Alice Gauvin, James de Caupenne et Sébastien Séga

Source : France Télévision, Envoyé spécial, 14-06-2018


Publié par LES CRISES
URL  https://www.les-crises.fr/envoye-special-les-revoltes-du-linky/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=149884

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ENERGIE, - FRANCE - DOM-TOM, - POLITIQUE, - SERVICES PUBLICS, - TECHNOLOGIES, - VIDEO | Commentaires fermés

Police dans l’école : le personnel du lycée Utrillo de Stains (93) se met en grève

Posté par onsbouge le 29 octobre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
CAPJPO – EuroPalestine

Ci-dessous le communiqué de l’ensemble des personnels du Lycée Utrillo à Stains, qui vient de voter un appel à la grève le 5 novembre prochain, pour protester contre la désignation d’un proviseur-adjoint issu de la gendarmerie !

Police dans l’école : le personnel du lycée Utrillo de Stains (93) se met en grève dans - DROITS

« Notre assemblée générale a décidé de réagir à la désignation d’un proviseur-adjoint issu de la gendarmerie par le communiqué en pièce-jointe, et par un appel à la grève le lundi 5 novembre. L’un et l’autre ont été votés à l’unanimité.

A l’heure où les ministres de l’Intérieur et de l’Education se déclarent favorables à la présence de policiers dans les établissements, il paraît clair que notre mobilisation dépasse l’enjeu local.

En outre, les compétences en matière de sécurité de ce proviseur-adjoint, interlocuteur de la préfecture, s’étendent aux établissements voisins : selon Libération qui rapporte les déclarations du rectorat, « En lien avec les autres chefs d’établissements du secteur, « il leur viendra en soutien grâce à ses compétences, liées à son expérience professionnelle passée. Il sera un interlocuteur absolument pertinent sur ces questions pour les autres lycées, mais aussi avec d’autres services de l’Etat comme la préfecture » ». Il s’agit soit du district (Stains, Pierrefitte, Aubervilliers, La Courneuve, Dugny, Le Bourget), soit du bassin (comprenant également Saint-Denis, Saint-Ouen, L’Ile-Saint-Denis, Epinay, Villetaneuse).

C’est pourquoi nous invitons les collègues des établissements qui se pensent concernés (de préférence des représentants syndicaux pour être sûr qu’il leur soit possible d’entrer dans l’établissement) à venir nous rencontrer au cours de notre journée de grève du 5 novembre, de façon à échanger et à préparer des mobilisations communes (nous sommes conscients, les autres établissements n’étant pas à en grève, que les réponses à cette invitation dépendent des disponibilités de chacun et nous vous tiendrons informés, au terme de notre AG de 8h, de l’horaire d’une seconde réunion dans la journée). »

Les personnels mobilisés du lycée Maurice Utrillo

 dans - EDUCATION... SAVOIR...

Ces personnels sont d’autant plus en colère que tout au long de l’année 2017-2018, leur lycée a réclamé des moyens supplémentaires liés à l’augmentation du nombre d’élèves dans le lycée.

« Alors que le rectorat et le ministère se félicitent régulièrement des très bons taux de réussite de nos élèves, on continue à nous supprimer toujours plus de moyens comme la possibilité d’organiser des devoirs de quatre heures le samedi matin ou des stages de vacances. Nos institutions se disent impressionnées de l’attention que l’équipe éducative accorde à chaque élève mais elles nous suppriment plusieurs dédoublements de classes nous empêchant de travailler en petits groupes avec eux. On nous encourage à favoriser l’ouverture à la culture et aux arts mais on nous supprime la possibilité d’enseigner le théâtre et l’histoire des arts en seconde. Autant de dispositifs à l’origine de très bons résultats au baccalauréat et qui participaient à réduire les inégalités face à la réussite scolaire. En parallèle, nous avons été confrontés ces dernières années à une baisse régulière des moyens horaires accordés au lycée et à la suppression de nombreux postes d’adultes dans l’établissement, principalement sur des contrats aidés mais pas seulement : des secrétaires de direction, des assistants d’éducation, des agents d’entretien, des médiateurs. « 

« Moins il y a d’adultes dans un établissement, plus le climat scolaire et les conditions d’éducation se dégradent. Notre lycée a été frappé par des faits d’extrême violence qui ont eu lieu sur le parvis devant l’établissement. C‘est dans ce contexte menaçant que nos élèves sont pourtant revenus en cours, ont continué d’apprendre, ont rendu leurs devoirs. Ils sont nombreux à avoir obtenu leur bac, avec tous les honneurs qu’on doit à ces héros ordinaires qui continuent d’étudier envers et contre tout et, il faut bien le dire, contre tous. L’année scolaire se terminant tant bien que mal, un CLSPD – conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance – ainsi que des « cellules de veille » rassemblant différents services de l’État ont été réunis : hélas, nous n’avons pas été collectivement associés à cette démarche. Pour le moment, nous n’avons aucun retour de cette instance, ni recommandations, ni solutions.

Parce que nos élèves subissaient cette double violence : celle d’une institution qui ne leur donne pas les moyens de réussir et celle extérieure au lycée, l’ensemble de la communauté éducative s’est fortement mobilisée pour réclamer davantage de moyens humains et éducatifs, (…) Mais nous n’avons obtenu aucune aide pour enrayer cette violence. Le Conseil Régional a pris la décision, unilatéralement, de
rehausser les clôtures du lycée quand bien même toutes les violences qu’on a connues se sont déroulées à l’extérieur de l’établissement. Nous n’avons jamais connu de problèmes d’intrusion et sommes réticents à enseigner dans une forteresse.

Alors que nous réclamons à cor et à cris plus d’assistants d’éducation, plus d’infirmières, plus d’assistantes sociales, plus de médiateurs et d’éducateurs à Stains et à Pierreftte, on nous a annoncé à la rentrée la création d’un troisième poste de proviseur adjoint chargé des questions de sécurité. La lettre de mission de ce nouvel adjoint ne nous a pas été communiquée et nous nous posons donc de nombreuses questions sur ce qu’on nous a présenté comme « une expérimentation ». Nous avons appris que ce nouvel adjoint n’était jamais intervenu en milieu scolaire et qu’il occupait précédemment des fonctions dans la gendarmerie. Que connaît-il des problématiques spécifiques à l’éducation prioritaire ? À quoi pourraient servir ses compétences dans un contexte où les problèmes de sécurité s’observent non à l’intérieur mais à l’extérieur de l’établissement ?

Cette nomination suscite de vives inquiétudes au sein de toute la communauté éducative et nous sommes prêts à réagir. Nos élèves ont moins besoin d’un proviseur adjoint supplémentaire issu de la gendarmerie que :

  • De professeurs (en SES, en mathématiques, en vente, en anglais, certains élèves n’ont pas eu de professeur pendant un mois) ;
  • D’équipes stables, formées et expérimentées ;
  • D’assistants d’éducation, de CPE, d’assistants pédagogiques, d’infirmières, d’assistantes sociales, de psychologues.
    Nous ne le répéterons jamais assez, nous ne le crierons jamais assez fort : c’est d’éducation que nos élèves ont besoin. Les réponses proposées par l’institution sont, une fois de plus, largement en deçà de ce que nos élèves méritent. »

Les personnels mobilisés du lycée Maurice Utrillo de STAINS

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par CAPJPO – EuroPalestine
URL  http://www.europalestine.com/spip.php?article14811
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=149486

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - EDUCATION... SAVOIR..., - FRANCE - DOM-TOM, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - SERVICES PUBLICS | Commentaires fermés

12345...69
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots