Sciences ~ L’intelligence artificielle sera au service de l’homme, prédit le précurseur de Siri

Posté par onsbouge le 20 août 2017

black-313636_640-2


samedi 19 août 2017

.
L’intelligence artificielle sera au service de l’homme, prédit le précurseur de Siri

 Sciences ~ L'intelligence artificielle sera au service de l'homme, prédit le précurseur de Siri dans - SCIENCES a8

Antoine Blondeau, le co-fondateur de Sentient Technologies, plateforme spécialisée dans l’Intelligence artificielle à Hong Kong, le 12 juillet 2017 (afp)


C’est l’année 2050 et vous êtes au centre du monde. Du contenu du frigo à la température du salon, des assistants numériques assurent la bonne marche de la maison. Les écrans diffusent les émissions que vous voulez voir dès que vous entrez dans la pièce. Votre voiture n’a pas de chauffeur et votre barman préféré est peut-être un androïde.
Les prédictions sur un avenir modelé par l’intelligence artificielle (IA) sont légion. Mais Antoine Blondeau, qui a contribué au développement de la technologie ayant débouché sur la saisie intuitive et Siri, l’assistant vocal d’Apple, sait plus que d’autres de quoi il parle.
« Dans 30 ans, le monde sera très différent », dit ce Français de 48 ans qui a quitté la France il y a longtemps et partage aujourd’hui sa vie entre la Californie et Hong Kong. « Tout sera conçu pour satisfaire vos besoins personnels. »
Le travail tel que nous le connaissons sera obsolète, d’après le co-fondateur de Sentient Technologies, plateforme spécialisée dans l’IA.
Les progrès de la robotique sensorielle et visuelle auront permis la création d’usines intelligentes qui prendront des décisions en temps réel. Elles n’auront pas besoin d’ouvriers, que de superviseurs. Les professions juridiques, le journalisme, la comptabilité et la vente au détail seront rationalisées, l’IA abattant le travail ingrat.
La santé sera aussi bouleversée, juge-t-il. Les particuliers disposeront de toutes leurs données sanitaires et l’IA pourra émettre des diagnostics.
« Si on a rendez-vous chez le médecin, ça sera plus pour le réconfort de parler avec un être humain ou parce qu’il faudra qu’un humain dispense les médicaments. Mais on n’aura pas forcément besoin d’un médecin pour dire ce qui ne va pas. »
Il y a des pionniers: l’assistant virtuel Alexa d’Amazon et Google Home sont de facto des majordomes numériques qui peuvent aussi bien commander une pizza que des appareils électroménagers. Samsung travaille sur des réfrigérateurs intelligents qui pourraient commander les courses et envoyer des messages aux autres membres de la famille.
Des robots-journalistes, en réalité des algorithmes programmés pour transformer des données en textes, rédigent déjà des articles simples dans les domaines économique ou sportif.
Sentient a utilisé avec succès des traders virtuels sur les marchés financiers. En partenariat avec l’américain Shoes.com, elle a créé un vendeur virtuel interactif capable d’évaluer ce qui vous plaît et ce qui vous déplaît comme une vraie personne.
Sentient a aussi travaillé avec l’université américaine MIT pour mettre au point une « infirmière IA ». Lors d’essais portant sur les données relatives à la tension artérielle de milliers de patients, elle est capable d’identifier, à plus de 90%, ceux qui développent un sepsis, affection susceptible d’être mortelle, 30 minutes avant l’apparition de symptômes visibles.
« C’est une fenêtre cruciale qui fournit aux médecins un délai supplémentaire pour sauver des vies », ajoute M. Blondeau.
Il concède que ces concepts puissent avoir du mal à passer dans l’opinion. Il y a les « régulations mais aussi le fait que les gens croient intrinsèquement pouvoir faire confiance à leur médecin. Feront-ils confiance à la machine? »
La perspective d’un chômage de masse provoqué par la généralisation de l’IA semble terrifiante, mais Antoine Blondeau est pragmatique: il faut tout simplement envisager autrement carrière et éducation.
« Le temps où l’on sortait du système éducatif à 16, 21 ou 24 ans et point barre, c’est terminé. Les gens devront se reformer et acquérir de nouvelles compétences pour accompagner l’évolution technologique. »
Les ordinateurs surpassent déjà les humains dans certaines tâches spécifiques comme le jeu de go ou les échecs. Certains experts estiment que l’intelligence artificielle généralisée (AGI), c’est-à-dire des programmes informatiques qui seront aussi compétents qu’un adulte dans des domaines multiples, sera d’actualité avant la fin du siècle, voire dès 2030.
M. Blondeau est plus circonspect, lui qui fut directeur général de l’entreprise technologique Dejima au moment du projet CALO, –l’un des plus gros programmes d’IA de l’histoire des Etats-Unis–, qui développa un précurseur à Siri et travailla chez Zi Corporation, leader de la saisie intuitive. Il préside également depuis peu Dragon Law, start-up hongkongaise réputée avoir rendu plus accessibles les services juridiques.
« On parviendra à une forme d’AGI mais il n’est pas évident que nous créions quelque chose qui puisse égaler notre intuition. »
Les grands du secteur se divisent sur la possibilité que l’IA surpasse l’homme un jour.
Le fondateur de Microsoft Bill Gates, le physicien britannique Stephen Hawking et l’entrepreneur anticonformiste Elon Musk ont tous prévenu qu’une IA sans limites pourrait sonner le glas de l’humanité.
Antoine Blondeau est optimiste, relevant que la technologie nucléaire aurait pu conduire à l’apocalypse. « Comme toute invention, elle peut servir au bien et au mal. Alors nous devons imposer des garde-fous. »

 

Publié il y a Yesterday par
Libellés: sciences

pa3


Publié par
URL  https://assawra.blogspot.fr/2017/08/lintelligence-artificielle-sera-au.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=115927

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - SCIENCES | Commentaires fermés

Sciences ~ Le physicien du champagne qui capte la légèreté des bulles

Posté par onsbouge le 13 juillet 2017

black-313636_640-2


jeudi 13 juillet 2017

.
Le physicien du champagne qui capte la légèreté des bulles

 Sciences ~ Le physicien du champagne qui capte la légèreté des bulles dans - SCIENCES a4

Le physicien Gérard Liger-Belair examine une coupe de champagne dans son laboratoire à Reims, le 10 juillet 2017 (afp)

 

« Comment naissent les bulles? » « Comment éclatent-elles? » Depuis une dizaine d’années, le physicien Gérard Liger-Belair scrute « la perfection mathématique » des sphères carboniques qui voltigent dans les flûtes de champagne, apprivoisant leur effervescence grâce à la science et à la photographie.
« Vous ne me ferez jamais penser à autre chose quand je déguste une flûte », reconnaît-il dans un sourire, assis dans son bureau de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, où il travaille entouré de son équipe de trois chercheurs.
Impossible en effet, pour ce professeur de 46 ans spécialisé dans la physicochimie de l’effervescence – celle du champagne, mais aussi d’autres boissons carbonatées -, de quitter des yeux les milliers de billes transparentes qui pétillent jusqu’à la surface d’un verre.
Il en a fait son sujet de thèse en 1998 et continue de les analyser dans son laboratoire rattaché au CNRS, où les cols vides et les monticules de bouchons de liège s’amoncellent entre les ordinateurs et les tubes à essais.
Océanographe contraint d’abandonner les profondeurs suite à un accident de plongée, il a mis le cap sur un autre océan, celui des bulles, qu’en passionné de macro photographie il a d’abord immortalisé pour « le côté purement esthétique ».
« J’ai commencé à prendre en photo des bulles de boissons gazeuses, de bières bon marché et de sodas », se remémore ce natif de la région parisienne, qui n’était « pas du tout familier » de l’univers du vin.
Le champagne, qu’il aime en noir et blanc, est l’objet de sa dernière exposition, « L’odyssée des bulles », visible jusqu’au 3 septembre au Syndicat général des vignerons de la Champagne à Epernay (Marne).
Qu’est-ce qu’une vie de bulle? « Deux à trois secondes: quelques dixièmes pour la naissance, une à deux secondes pour l’ascension et puis c’est l’éclatement, le moment le plus spectaculaire et le plus difficile à figer parce que tout va tellement vite », s’anime le physicien, éternel émerveillé face à ce processus qui « ne doit rien au hasard ».
« Quand j’ai tiré les premières photos – c’était de l’argentique – ça a été une vraie surprise de voir une telle perfection dans l’agencement, et puis derrière une perfection mathématique, donc des lois… », raconte-t-il, ajoutant que ses clichés sont souvent pris « +au petit bonheur la chance+ : on +rafale+ et on voit ce qui sort propre ».
Dix ans d’exploration par l’image, de la photographie macro à coups de de « flashs » jusqu’à la caméra à haute vitesse, ont été nécessaires pour décomposer le subtil ballet se jouant dans une flûte de champagne d’où s’échappe jusqu’à « un million de bulles ».
« Savez-vous d’où ça vient, pourquoi, comment? En répondant à ces questions (…) il fait presque un travail de philosophe: avec lui cela devient magique, c’est une leçon de choses », confie à l’AFP Michel Onfray, philosophe qui a co-signé avec Gérard Liger-Belair l’ouvrage « Champagne: la vie secrète des bulles » (éditions Cherche midi).
Car le physicien rémois n’oublie jamais de relier cette effervescence à des principes physiques : les bulles, qui naissent grâce une minuscule imperfection, « le plus souvent des petites poussières accrochées à la surface du verre », captent les arômes en remontant vers la surface, puis éclatent, « libérant à la fois le dioxyde de carbone et les arômes dont elles sont chargés ».
Cette ascension dépend de « la viscosité du vin, la température à laquelle il est servi, de la forme du contenant » mais aussi de l’ajout de sucre au moment de la prise de mousse, soit la seconde fermentation dans l’élaboration du champagne, explique-t-il, notant qu’avec « environ 5 litres de CO2 dans une bouteille, le champagne est de loin la boisson la plus chargée en gaz carbonique dissous ». Des informations précieuses, qui intéressent les maisons de champagne et des groupes agroalimentaires.
D’autres phénomènes sont actuellement à l’étude, dont ce comportement anormal des bulles dans certaines cuvées, ce qui donne à cet infatigable chercheur l’occasion d’une nouvelle immersion dans les méandres de ce vin qu’il considère avant tout comme « un partenaire de travail ».

pa3


Publié par
URL  https://assawra.blogspot.fr/2017/07/le-physicien-du-champagne-qui-capte-la.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=112512

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - SCIENCES | Commentaires fermés

Cyberguerre mondiale en cours entre les USA, la Russie et la Chine ou la Première Cyberguerre Mondiale

Posté par onsbouge le 28 juin 2017

black-313636_640-2

Strategika 51

.

Cyberguerre mondiale en cours entre les USA, la Russie et la Chine ou la Première Cyberguerre Mondiale

Strategika51   27 juin 2017  

Cyberguerre mondiale en cours entre les USA, la Russie et la Chine ou la Première Cyberguerre Mondiale dans - ECLAIRAGE - REFLEXION 01100100

Si la définition d’une guerre mondiale est du ressort des historiens, il ne fait désormais aucun doute que nous vivons en pleine guerre mondiale non déclarée échappant aux formes usuelles définissant le conflit classique.

Pour certains observateurs, nous sommes en plein milieu d’une troisième guerre mondiale qui aurait débuté en 2011 avec les opérations hybrides de changement de régime dans le monde Arabe.

D’autres estiment qu’elle a commencé en 2003 avec l’invasion de l’Irak.

Nous estimons pour notre part que cette guerre d’un genre nouveau a débuté en 1991 avec la deuxième guerre du Golfe.

Ce qui semble certain est que nous vivons en ce moment même la première cyberguerre mondiale.

Ce premier conflit mondial dans le domaine du cyberespace coïncide avec une guerre économique et financière d’une extrême férocité visant la Russie et l’Iran en premier lieu et une véritable guerre civile américaine 2.0 contenue pour l’instant au sein de l’appareil d’Etat US.

Après la guerre économique totale dont les effets dévastateurs affectent des centaines de millions de personnes , voici venu le temps des offensives cybernétiques globales.

Les capacités de cyberguerre de plus de 70 gouvernements sont actuellement en action dans le cadre d’attaques croisées entre les Etats-Unis d’Amérique, soutenues par ses alliés OTAN et hors-OTAN, la Russie, l’Iran, la Chine et d’autres pays.


Publié par Strategika 51
URL  https://strategika51.wordpress.com/2017/06/27/cyberguerre-mondiale-en-cours-entre-les-usa-la-russie-et-la-chine-ou-la-premiere-cyberguerre-mondiale/

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=111045

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE, - SCIENCES, - TECHNOLOGIES | Commentaires fermés

L’esclavage absolu avec l’implantation d’une puce RFID

Posté par onsbouge le 27 juin 2017

black-313636_640-2

.
L’esclavage absolu avec l’implantation d’une puce RFID

Artémisia Collège

Ajoutée le 23 juin 2017

#RFID Un sujet d’actualité, d’une gravité absolue, qui va inexorablement nous mener à l’état d’esclaves 2.0 dans une dictature 2.0 elle aussi, au raffinement extrême…
Attention, on ne finasse plus du genre « c’est du complotisme ». Sur ce coup-là, on n’a pas le droit à la connerie, mais un devoir d’intelligence ! Mobilisation générale !
Nos 2 chaînes YouTube :
https://www.youtube.com/channel/UC38x…
https://www.youtube.com/channel/UCowM…


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=110986

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - SCIENCES, - TECHNOLOGIES, - VIDEO | Commentaires fermés

Un Flanker peut en cacher d’autres

Posté par onsbouge le 11 juin 2017

black-313636_640-2

Strategika 51

.

Un Flanker peut en cacher d’autres 

Strategika51  11 juin 2017  

 

Des images surréalistes montrant un Sukhoï Su-27 « Flanker », l’un des meilleurs avions de combat des forces aérospatiales russes interceptant des bombardiers stratégiques lourds B-52H et B-1B de l’US Air Force au dessus de la mer Baltique. 

L’appareil russe, venant probablement de la base de Kaliningrad, s’est invité au moment d’une séance de prises photographiques destiné aux relations publiques. 

Même Stanley Kubrick n’yavait pas pensé.

Un Flanker peut en cacher d’autres  dans - ECLAIRAGE - REFLEXION
 dans - INTERNATIONAL

 dans - PHOTOGRAPHIE

 dans - POLITIQUE


Publié par Strategika 51
URL https://strategika51.wordpress.com/2017/06/11/un-flanker-peut-en-cacher-dautres/

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=109571

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - PHOTOGRAPHIE, - POLITIQUE, - SCIENCES, - TECHNOLOGIES | Commentaires fermés

12345...24
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots