• Accueil
  • > - SECU - CAF - URSSAF - CNAV

Sécurité sociale : le coût du parapluie

Posté par onsbouge le 12 août 2019

avatar blog onsbouge

Sécurité sociale : le coût du parapluie

Par Jupiter ! Episode 2 de la série expression directe


la CGT
Ajoutée le 12 août 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=172950


Voir également   Le salaire du labeur : fiche-moi la paix !

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - LUTTES, - POLITIQUE, - SECU - CAF - URSSAF - CNAV | Commentaires fermés

La sécurité sociale – La Sociale 2016

Posté par onsbouge le 21 juillet 2019

avatar blog onsbouge

La sécurité sociale – La Sociale 2016

Film documentaire sur l’histoire de la sécurité sociale depuis sa création jusqu’à nos jours.


L’Ubaye Citoyenne
Ajoutée le 27 avr. 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=171270

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - HISTOIRE, - LUTTES, - POLITIQUE, - SECU - CAF - URSSAF - CNAV, - SOLIDARITE - SOUTIEN - PETITION, - VIDEO | Commentaires fermés

La SECU : Une Grande Dame qu’on assassine !

Posté par onsbouge le 29 avril 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur FRONT SYNDICAL DE CLASSE

La SECU : Une Grande Dame qu’on assassine !

Publié le 29 avril 2019 par FSC

Ils n’ont cessé de vouloir l’assassiner dès qu’elle a vu le jour parce que ce qui était mis en place était à l’exact opposé de leurs appétits mercantiles et de leur idéologie prédatrice !

La SECU : Une Grande Dame qu’on assassine ! dans - DROITS

___________________
SOURCE : La pensée Libre
http://www.lapenseelibre.org/2019/04/n-171-la-securite-sociale-une-grande-dame-qu-on-assassine.html

Le mot de la rédaction :

Depuis plus d’une trentaine d’années, les gros médias de masse se lamentent en permanence sur le ‘coût’ et le ‘déficit’ de la Sécurité sociale alors que le choix des méthodes de calculs statistiques et l’absence de contrôle des prix des médicaments sont laissés au désirs du secteur privé.

Ce qui démontre que l’objectif des pouvoirs politiques qui lui sont liés est de faire disparaître cet organisme pour augmenter ici aussi les profits du secteur privé. En prenant en otage les citoyens qui doivent essayer de se faire soigner.

Pourtant, l’exemple français confirme celui de beaucoup d’autres pays où la médecine publique si elle est correctement gérée et contrôlée donne de biens meilleurs résultats que la médecine privée. Le taux de mortalité des richissimes Etats-Unis par exemple, fleuron d’un système de santé privé et inégalitaire, vient d’être dépassé par un pauvre pays du Tiers-monde, Cuba, qui a su créer l’un des meilleurs système de santé dans le monde, entièrement socialisé.

Il est donc clair que quand on parle dans les médias du déficit de la Sécurité sociale, il s’agit en fait d’un manque à piller de la part des actionnaires du secteur privé pharmaceutique, hospitalier et médical qui souhaiteraient pouvoir prendre le contrôle de la vie et de la mort de la masse des citoyens. En utilisant manipulations, statistiques tendancieuses et infantilisation d’une opinion qui gagnerait, ici comme ailleurs, à se mobiliser pour reconquérir avant qu’il ne soit trop tard le pouvoir sur sa santé et son avenir.

Lire la suite…


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=165346

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - LUTTES, - POLITIQUE, - SECU - CAF - URSSAF - CNAV, - SERVICES PUBLICS | Commentaires fermés

Les annonces de Macron, un encouragement involontaire à amplifier la lutte !

Posté par onsbouge le 26 avril 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur PRCF Initiative Communiste

Les annonces de Macron, un encouragement involontaire à amplifier la lutte !

N’ayant pu stopper les combatifs Gilets jaunes avec les mesurettes annoncées en décembre, Macron a lancé un pseudo « grand débat » dont se sont massivement désintéressés, à juste titre, les travailleurs, les « Gilets jaunes », la majorité des jeunes et les syndicalistes dignes de ce nom.

Les annonces de Macron, un encouragement involontaire à amplifier la lutte ! dans - DROITS macron-mépris-de-classe-800x467Les conclusions que le Roi Macron vient souverainement d’apporter au « grand débat », sans se donner la peine de consulter l’Assemblée nationale, n’apportent pas de surprise. Certes, il annonce quelques timides avancées destinées à éteindre l’incendie social. Personne ne crachera sur la ré-indexation des « petites retraites » et sur la ré-indexation future annoncée des pensions en général. Sauf qu’il ne s’agit au mieux que de revenir, avec retard, sur la contre-réforme décidée par Macron dès son accession au pouvoir au détriment des retraités, alors même que « Jupiter » multipliait les cadeaux fiscaux aux très riches. Il n’est pas négligeable par ailleurs que le chef de l’Etat ait annoncé la suspension des suppressions de services publics de proximité jusqu’à la fin du quinquennat, même s’il convient d’être prudent sur la mise en œuvre réelle de cette mesure : dans le cadre des contre-réformes maastrichtiennes qui ravagent l’Education nationale, l’hôpital, la poste, la SNCF, l’Equipement, les sapeurs-pompiers, etc., la vigilance s’impose si l’on veut que les « petites facs », les hôpitaux, etc. ne deviennent pas des coquilles vides qui, derrière leur maintien de façade, se vident rapidement de leurs services médicaux, de leurs lits d’hôpital, de leurs filières universitaires, etc.

Tant mieux si les familles monoparentales peuvent enfin toucher leurs pensions de divorce, mais encore faut-il que les conjoints et conjointes, souvent chômeurs ou « travailleurs pauvres », soient en état de payer…

On l’aura compris, tout cela ne fait pas le compte, d’autant qu’il s’agira surtout de redéploiement entre couches moyennes et couches populaires et non d’une augmentation franche de salaires mettant à contribution les capitalistes…

manifestation-JRCF-800x450 france dans - LUTTESSi maigres soient-elles, ces mesures sont toujours bonnes à prendre pour les personnes concernées ; mais le gain réalisé, si limité soit-il, montre surtout que, contrairement au « dialogue social bidon » qu’entretiennent les états-majors syndicaux (et qui ne produit que des régressions depuis des décennies), les GJ ont bien fait de tenir le rapport des forces dans la durée, de délégitimer ce président des hyper-riches (« Macron démission »), d’exiger l’augmentation des salaires et pensions, de réclamer la justice fiscale, d’appeler à rétablir la souveraineté populaire confisqués par les élites franco-européennes. Ils ont bien fait aussi de mettre en débat l’idée d’insurrection populaire et celle de la sortie de l’UE (« frexit » !) pour reconstruire le progrès social !

Macron-retraite-800x467 dans - POLITIQUE

D’autres mesures macroniennes sont en réalité des cadeaux empoisonnés. Qu’attendre de bon de la mise en extinction des « grands corps de l’Etat », de la fermeture de l’ENA, de la réduction du nombre de parlementaires (alors que le parlement est constamment contourné par l’exécutif…), de l’accroissement du pouvoir des notables locaux (« pacte girondin », « décentralisation ») si ce n’est, dans le contexte actuel de marche à l’Europe fédérale des « territoires » soumis à une concurrence permanente, une pénétration plus grande encore de l’Etat par les oligarques du privé (comme c’est le cas de l’ex-banquier Macron), avec en prime une désarticulation accrue de l’Etat-nation (« droit à la différenciation territoriale » inscrit dans la Constitution = fin de l’égalité de tous devant la loi) et un déséquilibre croissant entre villes, « métropoles » et autres euro-régions ? Pas de réponse à la hauteur non plus sur le RIC, Macron disant craindre l’affaiblissement de la « démocratie représentative », alors que le vrai problème est que cette dernière ne l’est plus du tout au niveau national !

Enfin, le pouvoir essaie d’exploiter la fronde populaire pour précipiter la mise en œuvre des mesures dictées par l’UE et par le MEDEF. Concernant les retraites, Macron va de fait repousser encore l’âge de départ réel et/ou la baisse des pensions en alourdissant les très injustes décotes qui frappent ceux, et surtout celles, qui n’ont pas toutes leurs annuités. Quant à la retraite à points annoncée, elle est d’une extrême dangerosité : non seulement le niveau des pensions serait encore moins bien garanti qu’aujourd’hui, mais le projet macroniste détruira le mieux-disant social des régimes spéciaux existant (sans bénéficier aux autres travailleurs) et mettra fin aux « retraites par répartition » créées à la Libération par Ambroise Croizat. Propos menaçants également du chef de l’Etat à l’encontre des chômeurs de plus en plus contraints de travailler au rabais, hors de leur qualification et loin de leur domicile, tout cela au nom du « refus de l’assistanat » : colossale injustice quand on voit que chaque année, ces super-assistés que sont les riches envoient des milliards dans les paradis fiscaux au titre de la fraude et/ou de l’ « optimisation fiscale » !

Et bien sûr, même si un bémol est mis verbalement au plan de suppression de 120 000 postes de fonctionnaires (en termes de réduction de l’impôt sur le revenu, cela se paiera cher en qualité du service public et en dégradation du service rendu !), le pouvoir refuse de remettre en place l’ISF, de mettre fin au CICE (des milliards d’agent public versés sans contrôle au patronat), de rétablir le Code du travail national, d’en finir avec l’affaiblissement des statuts publics, de stopper la très inégalitaire fiscalité indirecte frappant les produits de base, de privilégier le remboursement de la dette « due » par la France aux financiers internationaux suite à la quasi mise en sommeil de la Banque de France, etc.

En un mot, Macron a bien plus écouté les financeurs de sa campagne électorale, banques et oligarques, que le cri des classes populaires et des couches moyennes en quête de justice sociale.

La seule attitude juste est donc d’amplifier le combat « jusqu’à la victoire toujours » comme disait le Che. Les grands rendez-vous sociaux d’avril, du 1er et du 9 mai, syndicalistes de lutte et gilets jaunes unis, sont là pour le rappeler : les militants du PRCF et des JRCF y seront bien entendu, présents, actifs et déterminés.

Par Georges Gastaud, Jo Hernandez (PRCF) et Gilliatt de Staërck (JRCF) – 26 avril 2019

Posted by: // 1-PRCF, 2-lutte des classes et renaissance communiste, articles // , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , // avril 26, 2019


Publié par  PRCF Initiative Communiste
URL  https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/les-annonces-de-macron-un-encouragement-involontaire-a-amplifier-la-lutte/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=165133

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - LUTTES, - POLITIQUE, - SECU - CAF - URSSAF - CNAV, - SERVICES PUBLICS | Commentaires fermés

Incroyable mais vrai ! Dette de la Sécurité Sociale, un scandale à dénoncer

Posté par onsbouge le 23 novembre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

 

Incroyable mais vrai !

Dette de la Sécurité Sociale, un scandale à dénoncer -

Par / 23 novembre 2018

Je vais vous conter cette semaine une histoire de la dette de la Sécurité Sociale de notre pays. Nous allons parler gros sous et ceci nous concerne tous et surtout tous les salariés de ce pays, 9,4 millions de cotisants. Les cotisations sociales des affiliés, soit la somme rondelette de 400 milliards d’euros par an.

Ces sommes sont collectées par les unions pour le Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d’allocations familiales. Les URSSAF, elles, se décomposent de la manière suivante : 255,7 milliards pour les entreprises du régime général secteur privé, 50 milliards pour le secteur public, 21.7 milliards pour les autres. Une somme de 145,1 milliards est encaissée directement par l’ACOSS (Agence centrale des organismes de sécurité sociale).

Le déficit et l’absence de réserves amènent l’ACOSS à chercher des financements sur les marchés financiers depuis 2006, elle gère 2 383 milliards de flux de trésorerie. 93% des financements se font via les marchés financiers.

Comme pour la dette de l’Etat, l’organisation a recours aux SVT (Spécialistes en Valeur Trésor). Qui sont-ils ? Les voici : Bank of America, Barclays Bank, Crédit Agricole, Crédit Suisse et Royal Bank of Scotland, en anglais on les désigne sous le nom de « dealers », c’est le terme technique, garanti, ça ne s’invente pas.

Les titres de dettes de la Sécu sont donc placés sur les marchés financiers… Les agences de notation, qui évaluent les risques de non remboursement, accordent à ces titres, ces produits, des notes excellentes, vous pouvez les acheter sans crainte. Et pour cause, les cotisants, c’est fait pour cotiser, un point c’est tout, et la France ne va pas s’écrouler demain, on peut lui faire crédit sans risque.

Ainsi, fin 2018, 155 milliards auront été amortis dont 52 milliards qui ont servi à payer les intérêts à nos créanciers. Or, j’apprends par le biais d’un document interne de l’ACOSS que le « chef de file » de toutes ces opérations financières n’est autre que la banque suisse UBS limited… oui, vous avez bien lu, UBS ! Cette banque mise en procès ces dernières semaines par la justice française pour « blanchiment de fraude fiscale en bande organisée ». Le verdict est attendu pour le 20 février 2019…

Oui, les marchés financiers sont partout. Encore un scandale à dénoncer !


Publié par  Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste
URL  https://senateurscrce.fr/activite-des-senateurs/tribunes-libres/article/incroyable-mais-vrai
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=151644

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - POLITIQUE, - SECU - CAF - URSSAF - CNAV | Commentaires fermés

12345...19
 

la bricole |
mesventes13 |
Découverte de la Chine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lumière divine
| faire & savoir
| unelarmemillesourires