MH17 et les accusations politiques contre la Russie : le coup de poker menteur du JIT

Posté par onsbouge le 21 juin 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur   Russie politics

MH17 et les accusations politiques contre la Russie : le coup de poker menteur du JIT

jeudi 20 juin 2019

MH17 et les accusations politiques contre la Russie : le coup de poker menteur du JIT dans - ECLAIRAGE - REFLEXION %25D0%25A1%25D0%25BD%25D0%25B8%25D0%25BC%25D0%25BE%25D0%25BA%2B%25D1%258D%25D0%25BA%25D1%2580%25D0%25B0%25D0%25BD%25D0%25B0%2B%25281540%2529

Le groupe d’enquête internationale, dont l’Ukraine fait partie et non la Russie, a, sans aucune surprise, accusé la Russie d’être à l’origine du crash du Boeing malaisien MH17 le 17 juillet 2014 dans le Donbass. Il a été tité après avoir été dérouté par l’aiguilleur du ciel ukrainien, par un missile appartenant à l’Ukraine. Mais le groupe d’enquête préfère s’appuyer sur des vidéos issues du net et prévoir un procès en mars prochain. Maintenant, l’enquête à charge contre trois Russes et un Ukrainien est ouverte. Le procès doit permettre d’estampiller une décision politique déjà prise.

Le 17 juillet 2014, le vol MH17 s’écrasait dans le Donbass, faisant 298 morts. Cinq ans plus tard, le fameux JIT, groupe d’enquête internationale, qui nous a déjà gratifié de quelques sorties mémorables, vient de sortir des noms. Quatre Russes et un Ukrainien. Qui doivent être jugés en Hollande pour crime …. en mars prochain. C’est-à-dire dans presque un an, car l’enquête continue …

Autrement dit, pour récapituler. La dernière fois, ce groupe avait présenté un missile, produit en URSS, et avait accusé la Russie d’avoir descendu le Boeing, car … elle a produit le missile. Celui-ci aurait été en possession, alors que ces armes ne sont plus utilisées par la Russie post-soviétique, de la mythique 53e brigade. Une vidéo de déplacement de militaires russes, avec un BUK dans la poche, vidéo sortie du net, étant l’élément à charge principal, avec ce missile.

Pendant ce temps-là, la Russie a transmis un certain nombre d’informations mettant à mal les accusations pro-ukrainiennes de ce groupe international à la composition triée sur le volet. L’armée russe avait transmis les documents d’origine traçant ce missile, qui avait été, lors de l’Union soviétique, transmis à l’armée ukrainienne à la fin des années 80 et y était resté. Donc, oui, la production est bien soviétique, mais il était en possession de l’Ukraine. La Russie avait également démontré le montage réalisé dans la vidéo, qui, de ce fait, ne prouve rien. L’Ukraine a sorti des conversations incroyables sur des réseaux sociaux entre une jeune fille et un soldat russe, qui évidemment fait partie de cette fameuse brigade, et dit en mots cachés à la jeune fille qu’il drague, qu’il se déplace vers la frontière ukrainienne. Ceci est également un élément de preuve. On passe.

Tout cela n’empêche pas le show de continuer et le procureur hollandais de déclarer :

«Nous avons la preuve que la Russie est impliquée dans cette tragédie», a accusé le procureur néerlandais, Fred Westerbeke, tout en regrettant que les autorités de Moscou n’aient jamais répondu à ses demandes d’entraide. Ce refus de coopération est une «gifle adressée à la face des victimes», a dénoncé le magistrat. L’une d’entre elles, Silene Fredriksz, dont le fils et la belle-fille ont été tués, estime que Vladimir Poutine est le «principal responsable»

Que ne serait-on sans Poutine ? S’il y a bien une gifle infligée aux familles de victimes, elle l’est par la communauté internationale qui se moque éperdument de la réalité, qui ne cherche pas à établir les responsabilités, mais à sortir l’Ukraine d’une situation délicate. car ce crash fut particulièrement utile aux alliés / commanditaires de l’Ukraine : alors que l’armée ukrainienne reculait à grands pas, ce crash a gelé les combats et permis d’éviter la défaite, qui commençait à se profiler. Suite à cette tragédie, les négociations ont commencé et n’en finissent pas. La gifle est bien là, dans l’utilisation politique qui est faite de ces victimes par la communauté internationale dans son jeu contre la Russie.

Le ministère russe des Affaires étrangères a immédiatement démenti l’implication de la Russie dans ce tragique évènement et a rappelé que de nombreux éléments ont été envoyés au groupe international, qui n’en a absolument pas tenu compte et continue à s’appuyer sur des éléments fabriqués, sans rien produire de nouveau, dans le seul but d’accuser haut et fort la Russie:

As was the case at its previous news conferences, the JIT did not produce a single shred of concrete evidence to back up its groundless statements. The JIT continues to put forward not entirely reasonable arguments, some of which are based on dubious information sources. Meanwhile, the data submitted to the investigation by Russia continues to be willfully ignored. Moreover, the JIT representatives accuse Russia of withholding full cooperation. We categorically deny such accusations. From the very first day of the tragedy, Russia has been vitally interested in finding the truth and willing to help the investigation in every respect. Russia actively cooperated with the Netherlands and presented all information it had on the MH17 crash. In the process, Russia’s relevant agencies carried out an enormous amount of unprecedented work: from declassifying information on Russian military equipment and conducting a meticulous experiment in collaboration with Almaz-Antei, to providing primary radar data and documents showing that the missile that downed the Malaysian Boeing belonged to Ukraine, as well as precision expert analysis proving that the video clips supporting the JIT’s conclusions were fabricated.Moreover, Russia has suggested working together from the outset. Instead, international investigators excluded Russia from full participation in the JIT, reducing Russian efforts to a secondary role. Meanwhile, they made Ukraine a full participant in the JIT, giving it an opportunity to falsify evidence and completely evade responsibility for failing to close its air space.

La Malaisie, elle-même, ne prend pas au sérieux, cette sortie du JIT et le Premier ministre malaisien regrette que l’accusation portée ne repose que sur une volonté politique, claire depuis le départ :

We are very unhappy because from the very beginning, it became a political issue on how to accuse Russia of the wrongdoing.

Mais les Etats-Unis mettent la pression. Le représentant spécial américain pour l’Ukraine, Volker, déclare que la Russie doit cesser de « mentir » et devrait « coopérer » – manifestement, les éléments fournis à ce jour n’entrent pas le bon cadre :

%25D0%25A1%25D0%25BD%25D0%25B8%25D0%25BC%25D0%25BE%25D0%25BA%2B%25D1%258D%25D0%25BA%25D1%2580%25D0%25B0%25D0%25BD%25D0%25B0%2B%25281539%2529 jtf dans - INTERNATIONAL

Et l’on voit la presse s’emballer sur la culpabilité de la Russie, alors, qu’étrangement, le procès est annoncé l’année prochaine … car l’enquête doit se dérouler. Donc, en violation de tout ce qui peut ressembler à des règles de procédure, la Hollande a accusé des individus sans même avoir cherché à connaître leur point de vue. Adieu, le principe du contradictoire … Et maintenant qu’ils sont accusés, elle est surprise qu’ils ne voient pas l’intérêt à aider une « enquête », menée à charge de toute manière.

La personnalité centrale des « accusés » est intéressante : Strelkov, décrié comme le responsable, non pas celui qui a appuyé sur le bouton, mais celui qui aurait mis en place les conditions de cette tragédie, n’est pas particulièrement soutenu par le pouvoir russe. Et c’est peu de le dire. Cela ressemble beaucoup à un coup de poker menteur politique, pour amener la Russie à négocier la fin de cette affaire. Le procureur l’a bien affirmé, la Russie n’extradira pas ses ressortissants. C’est un principe juridique. Donc, la Hollande prévoit une enquête à charge et une parodie de procès à charge, contre des individus, ne bénéficiant a priori d’aucun soutien politique particulier. Le faux compromis recherché pourrait être là : Nous n’avons pas de preuves, mais de tout de manière vous êtes coupables  car devez l’être et le serez aux yeux de la communauté internationale; alors autant sacrifier quelques personnalités, qui, de toute manière, vous dérangent. Faux compromis, car la communauté internationale veut ainsi amener la Russie à la faute : lui faire reconnaître sa responsabilité sans avoir à la prouver, sans avoir pu à ce jour la prouver.

Publié par Karine Bechet-Golovko à 14:13

Libellés : , ,


Publié par   Russie politics
URL  http://onsbouge.unblog.fr/?p=169339
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=169339

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE, Non classé | Commentaires fermés

PyOp: comment Moscou a créé et utilisé le contraste entre les Affaires “Galunov” et “Assange” pour gagner des points

Posté par onsbouge le 12 juin 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur Strategika51

PyOp: comment Moscou a créé et utilisé le contraste entre les Affaires “Galunov” et “Assange” pour gagner des points

Posted on 12/06/2019 Author Strategika51


L’affaire du journaliste d’investigation russe Igor Galunov  s’est bien terminée car elle a été savamment instrumentée pour contraster avec le traitement réservé à Julian Assange, le fondateur de Wikileaks

Outre le fait de rappeler la présence de fonctionnaires de police corrompus en Russie (et quasiment partout ailleurs), cette affaire peut être considérée comme une opération de guerre psychologique et médiatique  visant le système judiciaire et politique du Royaume de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi que la bureaucratie US.

C’est également et surtout une lutte d’influence et de séduction  sur les opinions, y compris et surtout celle des pays occidentaux dont une fraction de plus en plus importante a commencé à se sentir exaspérée par les abus et les excès des systèmes politiques et socio-économiques en vigueur dans ce qui était officiellement “le Monde Libre”.

Le contraste entre les traitements réservés à Assange en Suède et en Grande-Bretagne en attendant les États-Unis d’Amérique, et à Galunov en Russie, est en effet l’un des éléments recherchés par la volte-face exceptionnelle des autorités judiciaires russes dans le traitement du dossier Galunov.

Ce contraste est naturellement exploité par les médias russes pour marquer le point face à un monde occidental de plus en plus allergique aux libertés d’informer et d’expression et où des journalistes et des lanceurs d’alerte, voire de simples caricaturistes  sont harcelés, enfermés ou assiégés dans des ambassades ou font encore face à des peines d’emprisonnement et, au cas où Assange sera extradé aux États-Unis, la peine de mort.

On est loin de l’ère où la Pravda était le synonyme de la langue de bois et d’imprimatur (ironie du sort, ce journal est  devenu l’un des médias au ton le plus indépendant qui existent actuellement) et il semble que le recul réel et progressif des libertés fondamentales dans la plupart des pays de l’hémisphère occidentale offre un avantage comparatif aux puissances classées comme “révisionnistes” par le Département d’État US dont les membres à l’esprit fort archaïque sont toujours en retard d’un cycle ou d’une guerre froide.

Le champ de bataille réel de tout conflit se situe toujours quelque part entre vos cœurs et vos esprits.

Strategika51 | 12/06/2019 à 0248 | URL : https://wp.me/p1wadU-gyq


Publié par Strategika51
URL  https://strategika51.org/archives/63638
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=168745

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE, Non classé | Commentaires fermés

Carte postale de Gaza

Posté par onsbouge le 11 juin 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur ASSAWRA

Carte postale de Gaza

11 juin 2019

Carte postale de Gaza a1

Toujours des liens avec la vie…
(Correspondant Assawra)
Cliquez pour agrandir

Pour vous abonner à la liste de diffusion en français

du Mouvement Démocratique Arabe
« Aladin »

envoyez votre demande à l’adresse:

aladin1+subscribe@googlegroups.com

Publié il y a 13 minutes ago par Libellés: cp Gaza photo


Publié par ASSAWRA
URL https://assawra.blogspot.com/2019/06/carte-postale-de-gaza_11.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=168670

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Du déclin inexorable du Nouvel Ordre mondial Posted on 02/06/2019 Author Strategika51

Posté par onsbouge le 2 juin 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur Strategika51

Du déclin inexorable du Nouvel Ordre mondial

Posted on 02/06/2019 Author Strategika51

Les accrochages en cours au Golan entre les forces armées syriennes et l’Armée israélienne et ses alliés affirment la nature régionale du conflit syrien que les médias dominants influencés par la propagande israélienne, ont tenté de présenter comme un guerre civile syrienne.

La guerre en Syrie est en réalité une guerre hybride de nouvelle génération utilisant des éléments des techniques des “révolutions colorées” teintées à l’humus socio-culturel local, un usage militaire des réseaux sociaux sur Internet et l’utilisation classique de guérillas entraînées, armées et levées ou recrutées en masse suivant une cause inventée, fictive ou réelle.

Dans le cas syrien, l’exploitation de l’opposition “islamiste” et la  longue répression du Mouvement des Frères musulmans par le gouvernement syrien furent les deux ferments sur lesquels a été érigée une sorte de lutte pan-islamique contre un État impie et anti-religieux. C’était dans le fond le même modus operandi que celui utilisé tout le long des années 80 contre l’ex-Union Soviétique en Afghanistan.

Cette recette idéologique visant à la fois de créer un nouvel ennemi-épouvantail et un prétexte d’intervention tout en l’utilisant contre des régimes classés comme hostiles, a échoué au Levant face à l’intelligence stratégique des syriens qui surent nouer des alliances avec les prochains pays visés par la stratégie d’hégémonie de l’empire: l’Iran et la Russie.  Une chute du régime syrien aurait entraîné l’étranglement puis la destruction du Hezbollah libanais et le prélude à un assaut généralisé sur un Iran totalement encerclé et isolé. Une fois le régime iranien abattu, l’Asie centrale et le Sud de la Fédération de Russie étaient une proie facile au “Djihad Otanien”. Une fois le désordre  total installé en Russie, tous les efforts de l’empire seraient dirigées contre la Chine, l’adversaire final.  Cependant le plan a totalement échoué en Syrie et avait failli l’être auparavant en Libye.

La Syrie est un pays arabe de l’ancien “Axe du refus” en contact direct avec Israël qu’il ne reconnaît point et avec lequel il est techniquement toujours en guerre ouverte depuis 1973.

La guerre en Syrie avait pour objectif de détruire la Syrie et d’abattre son régime anti-israélien. Elle a abouti en 2019, soit après huit années de combats acharnés, à l’émergence d’un véritable pôle de puissance aux frontières flottantes d’Israël. Le Hezbollah libanais, lequel s’est militairement impliqué aux côtés de Damas durant la guerre, a acquis une immense expérience de guerre et a accru ses capacités de défense au point de pouvoir mener des offensives sur des fronts étendus de plusieurs centaines de kilomètres. La Syrie, presque anéantie en 2015, s’est remise sur pied et est en train de rebâtir une force de dissuasion stratégique adaptée à sa lutte contre Israël tandis que l’Iran est menacé d’une guerre en raison de son rôle dans la mise en échec de tous les plans US dans la région. Résultat: lorsque Washington a menacé l’Iran d’une guerre, l’ensemble des alliés et sympathisants de l’Iran dans la région ont répondu à l’appel. Il n’est plus question désormais de se défendre mais de passer à un nouveau type de guerre insupportable pour l’empire: mener une guerre de libération dans la profondeur stratégique d’Israël et investir la Galilée et le Golan tout en faisant pleuvoir sur les objectifs extrêmement sensibles d’Israël un déluge de missiles et de projectiles. Cela change radicalement la donne. Israël est militairement incapable d’agir contre la bande assiégée de Gaza où une force paramilitaire parvient à résister à la pression militaire israélienne et au blocus égyptien. En Ci-Jordanie, la situation est très tendue et une guerre peut éclater à tout moment. Au Liban et en Syrie, des dizaines de milliers d’hommes et de missiles sont désormais disponibles pour mener ce qu’ils considèrent comme le combat final. Une simple attaque contre l’Iran déclenchera à coup sûr une guerre mondiale généralisée. Le coût d’une telle aventure est trop élevée. Le “printemps arabe” a été déclenché pour garantir qu’Israël survive et demeure la seule puissance stratégique au Proche et Moyen-Orient bien au-delà de 2048, date de son centenaire. Or, il vient d’aboutir à un résultat fort éloigné des objectifs initiaux.

Une nouvelle puissance est née en Orient. Exaspéré par les provocations de Washington, la Chine vient d’exprimer son désir de joindre le Centre d’échange d’informations militaires de Bagdad regroupant la Syrie, l’Irak, la Russie et l’Iran. C’est une révolution: jamais Beijing n’aurait oser publiquement agir de cette façon s’il n’a pas été poussé à bout.

Israël et l’Arabie Saoudite ont entraîné les États-Unis dans des guerres désastreuses au Moyen-Orient et dans le Golfe arabo-persique, causant ainsi son déclin. Ces deux puissances fort influentes et ingrates ont même osé se  détourner de Washington lorsque ce dernier s’est montré réticent à les suivre  pour certains vieux pays européens pour les entraîner à leur tour dans un tunnel sans fond. En vain. Le vieux monde est mort. Le nouveau monde est en déclin. Un nouveau soleil se lève à l’Orient.

Le Nouvel Ordre Mondial, annoncé en 1992 est en pleine phase de destruction.

Strategika51 | 02/06/2019 à 0454 | URL : https://wp.me/p1wadU-gtB


Publié par Strategika51
URL  https://strategika51.org/archives/63339
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=168100

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Libye : Pilonnage à l’artillerie lourde au Sud de Tripoli

Posté par onsbouge le 30 mai 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur Strategika51

Libye : Pilonnage à l’artillerie lourde au Sud de Tripoli

Posted on 30/05/2019 Author Strategika51

Après la stagnation de l’offensive du maréchal Haftar sur Tripoli, l’irruption de l’artillerie lourde risque de changer la donne sur le terrain.

Libye : Pilonnage à l’artillerie lourde au Sud de Tripoli

Des pilonnages à l’artillerie lourde sont signalées au sud de Tripoli et près de l’aéroport international où des combats acharnés sont en cours.


Question :
qui a fourni des pièces d’artillerie lourde à un des belligérants en Libye ?

Il y a deux acteurs qui sont en train de délivrer des armes en Libye (et ailleurs comme à Idleb, en Irak ou au Yémen) : Ankara et Paris.

Ces combats acharnés coïncident avec une information délibérément diffusée faisant état de la présence de l’Irakien Abou Bakr Al-Baghdadi, chef de l’organisation “État Islamique” en Libye méridionale.

A croire qu’il existe une liaison aérienne directe et fantôme pour VIP entre la province irakienne occidentale d’Al-Anbar et le grand Sud libyen.

Une autre opération de type “Air America” durant la guerre du Vietnam ? Nos sources sont affirmatives à ce sujet. Le pétrole libyen le vaut bien.

Après le circuit Benghazi-Idleb mis en lumière après la désastreuse attaque du consulat US à Benghazi, des pays membres de l’OTAN ont mis sur pied des liaisons aériennes et maritimes fantômes en Libye. Tout y passe : armes, munitions, narcotiques, fausses monnaies, combattants, logistique, pétrole de contrebande, etc. Et il semble qu’un de ces circuits sert à transporter des chefs terroristes du Moyen-Orient en Afrique du Nord et le Sahel. Ce qui laisse supposer un changement de focus vers cette région du monde dans le cadre de l’ancienne stratégie. Or pour pouvoir déstabiliser cette région, il faut déstabiliser le pays le plus puissant dans cette zone. Et ce pays, l’Algérie, est aux prises avec une très grave crise politique interne…

Strategika51 | 30/05/2019 à 1837 | URL : https://wp.me/p1wadU-gsZ


Publié par Strategika51
URL  https://strategika51.org/archives/63301
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=167982

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

12345...79
 

la bricole |
mesventes13 |
Découverte de la Chine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lumière divine
| faire & savoir
| unelarmemillesourires