La place des crapules comme ULCAN est en prison, pas sur les écrans !

Posté par onsbouge le 21 janvier 2018

black-313636_640-2

CAPJPO – EuroPalestine

L’ambassade d’Israël a apparemment entourloupé la municipalité avec son « Fauxcul Israël » : Parmi quelques films sans relief particulier, elle a glissé, —ce qu’elle espérait être ni vu, ni connu— l’éloge d’un criminel, d’un raciste, d’un psychopathe, réfugié en Israël pour échapper à la prison en France. Il faut que le maire de Biarritz, Michel VEUNAC, ainsi que François SAUVAGNARGUES, délégué général du FIPA, se rendent compte de l’entourloupe et de la grave responsabilité qu’ils porteraient en laissant projeter ce panégyrique d’une crapule, qui n’a rien du Robin des Bois de l’antisémitisme. Comme de nombreux lecteurs, écrivez-vous aussi !

La place des crapules comme ULCAN est en prison, pas sur les écrans ! dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME affiche_focus_israel_de_tourne_e-d557e

Madame la Présidente,

Monsieur le Délégué Général,

Monsieur le Maire,

Ayant collaboré de multiples fois avec le fondateur du FIPA, mon ami Pierre-Henri Deleau, et ayant participé de nombreuses années à ce festival comme responsable de WBI (Wallonie-Bruxelles Images), j’ai été stupéfait d’apprendre que l’édition 2018 comprendra une opération de promotion du régime israélien au travers d’un “Focus Israël”.

Lisant les diverses annonces promotionnelles, j’apprends de plus qu’un des films sélectionnés est un portrait d’un assassin raciste, présenté comme un “patriote”, alors qu’il est visé par un mandat d’arrêt international pour “action criminelle ayant entraîné une mort”

Je ne peux que m’associer aux protestations de personnalités telles Pierre Haski, Daniel Schneidermann et Denis Sieffert qui vous ont adressé un courrier dénonçant cette complicité avec un régime qui ne respecte pas les droits humains, exécute journellement des résistants qualifiés de “terroristes”, emprisonne et torture des enfants de moins de douze ans (lisez le rapport de l’ONU à ce sujet !)… et investit actuellement des dizaines de millions de dollars dans sa promotion internationale, au FIPA 2018 notamment.

Quelle dérive morale d’un événement qui m’était cher.

En ce qui concerne les professionnels de l’audiovisuel de mon pays (réalisateur, producteurs, distributeurs) , ce serait, à mon avis, un acte de dignité de refuser de participer à cette opération de propagande politique. Je les invite donc à retirer leurs films sélectionnés à ce FIPA 2018 et de se retirer du secteur marché.

Participer à cette action et accepter l’argent de ce régime colonialiste ce n’est pas seulement se rendre complice de l’oppression des Palestiniens, c’est, objectivement, aussi, l’encourager !

Bien à vous

Rudi Barnet

  • =-=-=-=—=-=

Bonjour,

Je voudrais interroger le maire de Biarritz et les responsables municipaux en charge de l’organisation du FIPA. Au cours du « focus Israel » du festival est programmé « The patriot », un documentaire à la gloire d’un délinquant notoire dont il semble que vous soyez enclin à assumer les propos diffamatoires envers ses victimes puisque vous reprenez le qualificatif d’antisémites dans votre présentation officielle sans aucune preuve. C’est très grave.

Sous couvert de « dénoncer l’antisémitisme », Chelli/Ulcan s’en est pris à de nombreux organes de presse et journalistes, qui avaient eu le malheur d’écrire des articles critiquant, un tant soit peu, le régime israélien ou sa propre personne. Ses tirades contre Dieudonné et Soral n’étant manifestement là que pour donner le change, et chercher à accréditer l’idée que l’individu entend effectivement combattre l’antisémitisme.

Condamné, également pour violences conjugales et diverses attaques avec ses amis de la Ligue de Défense Juive (LDJ), comme le saccage de la Librairie Résistances, Chelli s’était ensuite spécialisé, sous le pseudonyme Ulcan, dans de prétendus « canulars » téléphoniques : en réalité des menaces d’une extrême violence, avec mise en danger d’autrui délibérée.

Plusieurs des personnes visées ont notamment vu des policiers lourdement armés débarquer chez elles en pleine nuit, à la suite d’appels de Chelli, indiquant qu’un assassinat venait d’y être commis.

Un père en est mort.

Une série de militants de la solidarité avec la Palestine, membres de l’AFPS, d’Europalestine, de l’UJFP et d’autres associations ont été victimes de ces faits très graves, qui n’ont pu prospérer qu’avec des complicités dans l’appareil d’Etat français, et une impunité qui a duré des années.

Des dizaines d’autres chefs d’inculpation pèsent sur l’homme, qui habite maintenant en Israël, mais que l’Etat voyou n’a bien évidemment pas l’intention d’extrader vers la France.

Je vous demande de déprogrammer ce documentaire et de publier un correctif de la plaquette qui porte accusation d’antisémitisme contre ses victimes (juives à l’occasion).

Salutations distinguées

Anne Doumer

75015 Paris

  • =-=-=-=-=-=-=-=-=-= A l’attention de M Michel Veunac,

Bonjour M. Le maire,

C’est avec étonnement que j’apprends la programmation du film d’un personnage douteux dans le cadre du festival que vous organisez. En effet, Le film « the Patriot » est l’œuvre de M. Chélli, personnage violent et plusieurs fois condamné en France pour ses actes.

Ceci est également dangereux, car le vrai antisémitisme existe et ne saurait être vulgarisé par de dangereux personnage. Ceci peut conduire à la banalisation de ce mal, et à créer un amalgame entre ce qui est réel et prétendu.

Je suis un commerçant à Nice, et j’ai souvent employé des assistants de toutes origines et nationalités, y compris Israélienne.

Bien cordialement,

Nadim Bérouti

Restaurant Oliviera à Nice.

MERCI ÉCRIRE OU TÉLÉPHONER A :

  • Michel Veunac, maire de Biarritz : mairie@biarritz.fr – 05 59 41 59 41 (et demander à parler au cabinet de M. le Maire)
  • François SAUVAGNARGUES, délégué général du FIPA

EMAIL : sauvagnarguesfrancois@fipa.tv

et la présidente : georget.anne@free.fr ainsi que accueil@fipa.tv

Villa Natacha – 110 rue d’Espagne – 64200 Biarritz

Tél : +33 (0)5 5943 5320 – Fax : +33 (0)5 5943 5325

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par CAPJPO – EuroPalestine
URL  http://www.europalestine.com/spip.php?article13840
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=128427

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - FRANCE - DOM-TOM, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Crime organisé et châtiments collectifs, l’armée israélienne attaque Jenin

Posté par onsbouge le 21 janvier 2018

black-313636_640-2

ISM-France

Jenin – 20 janvier 2018

Crime organisé et châtiments collectifs,
l’armée israélienne attaque Jenin

Par Dounia

Dounia, militante et correspondante française, vit en Palestine occupée depuis 2 ans et 3 mois.

19.01.2018 – Dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 Janvier, l’occupation lance un assaut de plus de 12 heures sur la ville de Jenin, dans le but de tuer un jeune palestinien de 22 ans Ahmad Nasr Jarrar, du quartier Wadi Burquin, accusé soudain du meurtre du colon rabbin Raziel Shevah, chef extrémiste de la colonie illégale Havat Gilad, au sud de Naplouse, assassiné par des tirs le mardi 9 janvier, près du village de Sarra.

Crime organisé et châtiments collectifs, l’armée israélienne attaque Jenin

Jeudi 18 à 1h du matin, je me rends avec deux journalistes à Jenin. Une unité spéciale des forces de l’occupation a assiégé les maisons d’Ahmad Nasr Jarrar, de son cousin Ahmad Ismail Jarrar et de son oncle “voisin” avec 2 bulldozers et au moins 150 véhicules militaires qui ont également encerclé les environs, notamment le camp de réfugiés où les soldats de l’occupation ont blessé 3 Palestiniens, dont un grièvement.

Photo

Ahmad Nasr (photo ci-dessus) a réussi à s’enfuir tandis que son cousin Ahmad Ismail, 31 ans tombe en martyr en refusant de se rendre et après avoir protégé un groupe de résistants en tirant jusqu’à sa dernière balle sur des officiers des brigades spéciales de l’occupation dont 2 ont été blessés.

Photo
Le martyr Ahmed Ismail Jarrar, 31ans

Vers 23h30, les forces de l’occupation annoncent aux trois familles la destruction imminente de leur maison, sans avertissement préalable, leur font quitter les lieux et séquestrent hommes, femmes et enfants dans une pièce d’une habitation voisine pendant plus de 11 heures. Les familles n’ont pu prendre aucun objet personnel, aucun vêtement, certains n’ont même pas eu le temps d’enfiler leurs chaussures. En quelques heures toute leur vie et leurs souvenirs ont été détruits. Punition collective gratuite, juste dans le but de fabriquer un coupable et de venger l’assassinat d’un colon pour satisfaire le gouvernement d’Israël’ et les colons.

Photo
Jeep bloquant le passage qui mène aux maisons

Durant 2 heures, nous attendons dans un passage qui mène aux maisons ; au bout les forces de l’occupation nous empêchent d’aller sur les lieux en nous visant à coup de grenades incapacitantes alors que plusieurs journalistes viennent de nous rejoindre.

Photo
Grenade incapacitante, appelée aussi assourdissante

Pour chercher Ahmed Nasser Jarrar, les forces spéciales ont déployé les grands moyens, avec l’arsenal habituel complété de drones et des chiens. D’habitude, lors de leurs incursions nocturnes quotidiennes en Cisjordanie occupée, ils repartent à l’aube, mais ce matin-là, ils sont restés jusqu’aux alentours de 10h voyant les résistants affluaient sur les lieux.

Photo
Le père du martyr soutenu par ses proches

Au bout de plus de 11 heures d’enfer pour nous et surtout elles, nous arrivons auprès des familles d’Ahmad Nasr Jarrar et d’Ahmad Ismail Jarrar, paix à son âme. Nous rejoignons le père de celui-ci, enfin libéré, et nous découvrons à ses cotés ce qu’il reste de la maison familiale.

La mère d’Ahmad Nasr, celle du martyr et les tantes se réunissent à l’extérieur près de leurs maisons détruites, une des femmes témoigne en pleurant que le jour du meurtre du colon, elle avait un problème de santé et qu’Ahmad était présent, qu’il ne pouvait pas l’avoir tué, tout en s’exclamant : “Et pourquoi ils ont détruit les 3 maisons si c’était lui qu’ils voulaient punir ? C’est ça, leur démocratie ?

Photo
Les femmes des familles Jarrar

Il est important de savoir qui est Ahmad Nasr Jarrar et pourquoi ils l’ont choisi comme coupable idéal du crime du colon : son père était un leader des brigades Ezzedine Al-Qassam à Jenin, où il est tombé en martyr en 2002. Ce résistant du Hamas avait perdu ses deux jambes et un bras et il circulait en chaise roulante. Lorsque les troupes de l’occupation ont assiégé sa maison, au début de la seconde intifada, il a refusé de se rendre et il a été abattu chez lui.

Photo
Le résistant Nasr Jarrar, dirigeant des brigades al-Qassam

« Depuis que je suis ici, » dit Dounia, « combien de fois ai-je pensé avoir vu le pire, pour me rendre compte ensuite que j’en étais loin, tant l’occupation innove sans cesse dans la perversité et la barbarie. »

Photo
Nous cherchons dans les gravats pour récupérer le plus d’objets possible, bijoux, livres, photos, vaisselle, etc. La robe de mariée de la tante d’Ahmed a pu être retrouvée.

Photo
Chambre d’une des petites filles vivant dans la deuxième maison détruite, celle du martyr d’Ahmad Ismail Jarrar

Photo
Album de famille que je retrouve sous les gravats

Photo
Photo précieuse de la famille d’Ahmad Nasr Jarrar, prise sur l’Esplanade des Mosquées d’Al-Aqsa, avec ses frères, sa mère et son père tombé en martyr en 2002 à Jenin

Photo
Quelques vêtements récupérés dans la maison détruite du père du martyr Ahmad Ismail Jarrar

Photo

Les livres qui ont été sauvés

Source : Facebook


Publié par ISM-France
URL  http://www.ism-france.org/temoignages/Crime-organise-et-chatiments-collectifs-l-armee-israelienne-attaque-Jenin-article-20504
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=128421

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

MUMIA : le juge Tucker renvoie l’affaire à une nouvelle audience le 27 mars prochain

Posté par onsbouge le 20 janvier 2018

black-313636_640-2

LIBERONS MUMIA

MUMIA : le juge Tucker renvoie l’affaire à une nouvelle audience le 27 mars prochain

L’audience du 17 janvier n’a duré qu’une trentaine de minutes en présence des avocats de Mumia, Judith Ritter et Sam Spital, les représentants du bureau du procureur ainsi qu’une soixantaine de soutiens à Mumia parmi lesquels se trouvait la délégation du Collectif français (Claude Guillaumaud Pujol et Jacky Hortaut). Les avocats Bob Boyle et Bret Grote, en charge de la défense concernant la santé de Mumia, étaient également présents.

Présidée par le juge Tucker de la Cour d’Etat de Pennsylvanie (Common Pleas), cette séance s’est ouverte par une demande de report de l’audience à 60 jours présentée par les représentants du nouveau Procureur de Philadelphie Larry Krasner, récemment élu et entré en fonction le 2 janvier 2018. Ceci afin qu’ils puissent examiner les 18 cas de recours en contestation, dont celui de Mumia Abu-Jamal, impliquant le magistrat Ron Castille dans les procès ayant abouti à la peine de mort.

Au nom de la défense de Mumia, Judith Ritter a rappelé sa demande que soit produit le mémoire montrant l’implication de Ron Castille dans la condamnation à mort de Mumia et lors des appels successifs, ce qui est désormais interdit par la jurisprudence de la Cour suprême des Etats-Unis (affaire Terrance Williams vs Pennsylvania). Le bureau du procureur précédent avait déclaré que le document était introuvable, puis dans un deuxième temps qu’il était perdu !

A l’issue de ce bref échange entre les parties, le juge Tucker, se référant au mémoire déclaré perdu par l’administration du précédent procureur (aujourd’hui en prison pour corruption) a accepté la demande de report de l’audience mais en fixant un calendrier contraint. Ainsi, convoque-t-il les parties le 26 février à une réunion de travail afin de cadrer la nouvelle audience publique fixée au 27 mars. A défaut de retrouver le mémoire ou tout autre document écrit prouvant l’implication de Ron Castille, le juge a précisé qu’il convoquerait les personnes ayant traité ce dossier pour les interroger.

Vous trouverez en pièce jointe un compte rendu plus détaillé de cette audience sous la signature de Noëlle Hanrahan, directrice de Prison Radio. Nous portons également à votre connaissance le dossier réalisé la veille de l’audience de Philadelphie par le quotidien l’Humanité … Cliquez sur ces liens pour accéder à ce dossier :

Les magistrats injustes de Mumia Abu-Jamal

Comment Mumia est devenu Mumia Abu-Jamal

Audience 17 jan…le Hanrahan.doc

Mumia ABU-JAMAL

COLLECTIF FRANÇAIS « LIBÉRONS MUMIA ! »
rassemblant une centaine d’organisations et de collectivités publiques
MEMBRE DE LA COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT

Courriel : contact@mumiabujamal.com
Site Web:  
www.mumiabujamal.com


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=128405

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DATE A RETENIR, - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - FRANCE - DOM-TOM, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

NDDL ~ Communiqué commun du mouvement anti-aéroport, suite à la décision du gouvernement

Posté par onsbouge le 20 janvier 2018

black-313636_640-2

LIGNES DE FORCE

Publié le 17 janvier 2018

Communiqués

NDDL ~ Communiqué commun du mouvement anti-aéroport, suite à la décision du gouvernement

Ce midi, le gouvernement vient enfin d’annoncer l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Nous notons que la DUP ne sera officiellement pas prorogée. Le projet sera donc définitivement nul et non avenu le 8 février.

Il s’agit bien d’une victoire historique face à un projet d’aménagement destructeur. Celle-ci aura été possible grâce à un long mouvement aussi déterminé que divers.

Nous voulons d’abord saluer chaleureusement aujourd’hui toutes celles et ceux qui se sont mobilisées contre ce projet d’aéroport au cours des 50 dernières années.

En ce qui concerne l’avenir de la zad, l’ensemble du mouvement réaffirme dès aujourd’hui :

– La nécessité pour les paysan-ne-s et habitant-e-s expropriés de pouvoir recouvrer pleinement leurs droits au plus vite.

– Le refus de toute expulsion de celles et ceux qui sont venus habiter ces dernières années dans le bocage pour le défendre et qui souhaitent continuer à y vivre ainsi qu’à en prendre en soin.

– Une volonté de prise en charge à long terme des terres de la zad par le mouvement dans toute sa diversité – paysans, naturalistes, riverains, associations, anciens et nouveaux habitants.

Pour le mettre en œuvre, nous aurons besoin d’une période de gel de la redistribution institutionnelle des terres. Dans le futur, ce territoire doit pouvoir rester un espace d’expérimentation sociale, environnementale et agricole.

En ce qui concerne la question de la réouverture de la route D281, fermée par les pouvoirs publics en 2013, le mouvement s’engage à y répondre lui-même. La présence ou l’intervention policières ne feraient donc qu’envenimer la situation.

Nous souhaitons par ailleurs, en cette journée mémorable, adresser un fort message de solidarité vis-à-vis d’autres luttes contre des grands projets destructeurs et pour la défense de territoires menacés.

Nous appelons à converger largement le 10 février dans le bocage pour fêter l’abandon de l’aéroport et pour poursuivre la construction de l’avenir de la zad.

NDDL ~ Communiqué commun du mouvement anti-aéroport, suite à la décision du gouvernement dans - DROIT Acipa, Coordination des opposants, COPAIn 44, Naturalistes en lutte, les habitant-e-s de la zad.

17 janvier 2018

 FRANCE? dans - ECLAIRAGE - REFLEXION


Publié par LIGNES DE FORCE
URL  https://wp.me/p5iuT1-21d
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=128369

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - FRANCE - DOM-TOM, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

“Zadisfaction ?” par Gédicus

Posté par onsbouge le 20 janvier 2018

black-313636_640-2

LIGNES DE FORCE

 

Publié le 19 janvier 2018

Chambre d’ami(e)s

“Zadisfaction ?” par Gédicus

L’arrêt définitif du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes est une victoire. C’est évident. Et la déconfiture rageuse des divers clans de bétonneurs est un régal pour tous ceux qui ont combattu ce projet toxique, cet « éléphant blanc » pour safaris ravageurs.

C’est la menace d’actes de résistance de milliers de personnes dans toute la France et le risque de « déstabilisation » que ça lui faisait courir qui a contraint le gouvernement à ainsi lâcher du lest, et non la « sage » considération expertisée d’un projet « obsolète ». Ce gouvernement n’est pas moins que ses prédécesseurs souteneur de « grands projets inutiles » ou plutôt utiles seulement à quelques saigneurs de l’humanité et de la planète. Il est plus prudent, voilà tout.

Mais c’est une victoire qui vise à préparer une défaite.

Depuis des années, le véritable affrontement entre l’état, ses gérants, la grande majorité des politicards, les barons du business, et les Zadistes et leurs soutiens, n’est pas seulement l’affrontement pour ou contre un débile projet d’aéroport mais aussi et surtout pour ou contre certains choix de société. C’est d’ailleurs ce qu’ont déclaré souvent les plus forcenés partisans du projet : pour eux, le plus important était, et reste de détruire la Zad. En effet, cette zone contre laquelle ils ne cessent de vitupérer à coups de mensonges grossiers la déguisant en repaire de casseurs et terroristes ; cette zone qu’ils dénoncent comme « Zone de non droit » est une zone ou le « droit » d’asservir et d’exploiter a largement pris fin. C’est un exemple concret que l’on peut vivre autrement que broyés par une « économie » cannibale, asservis à des patrons et des actionnaires toujours plus voraces, truandés par des financiers rapaces, menotté par des « lois » carcérales, matraqué ou flingué par des « autorités » mafieuses. C’est la preuve que des humains peuvent avoir d’autres relations que la guerre de tous contre tous. La preuve que des citoyens peuvent s’auto-organiser au moyen d’une véritable démocratie directe au lieu d’abdiquer leur pouvoir aux mains de démagogues véreux. C’est évidemment une menace pour toutes les oligarchies régnantes. C’est cela qu’ils veulent anéantir.

En habiles politicards, Macron et sa clique s’affairent donc à ôter son prétexte à la résistance. La sauvegarde des intérêts des vampires de l’humanité vaut bien le sacrifice d’un aéroport ! Si ce projet d’aéroport est abandonné, la Zad n’a plus de raison d’exister, argumentent-ils. Ils visent ainsi à faire éclater ce qui a fait la force du mouvement de résistance : sa capacité à concilier diverses opinions et stratégies en un front uni. Ils espèrent que certains vont se contenter de l’abandon du projet d’aéroport et lâcher les Zadistes, égoïstement, sans considération pour le fait que « sans eux, l’aéroport serait déjà fait », comme le constate lucidement un opposant « historique ».

Ils se préparent ainsi à mettre fin à ce qui reste un territoire libéré de leur domination ; à une expérience de changement social dont ils redoutent qu’elle fasse tache d’huile ; à cette « commune » exemplaire.

Pour ceux qui estiment que celle-ci est à défendre, il est donc prématuré d’applaudir trop fort cette « victoire ». Il faut, au contraire, se préparer à de nouvelles attaques, qu’elles soient lancées par la force ou, plus subtilement, au moyen d’échafaudages diplomatiques plus ou moins « verts ». Le collectif des diverses composantes du mouvement en est conscient, en écrivant dans son communiqué du 17 janvier : Dans le futur, ce territoire doit pouvoir rester un espace d’expérimentation sociale, environnementale et agricole.                                                                                 

Plus que jamais, la Zad reste une zone à défendre.

“Zadisfaction ?” par Gédicus dans - DROIT Gédicus

18 janvier 2018.

Le site de Gédicus.

Ce texte peut être librement reproduit à condition de n’être absolument pas modifié ; que la référence à son origine soit clairement indiquée et que ce ne soit pas dans un but commercial.

 

 FRANCE? dans - ECLAIRAGE - REFLEXION

 dans - FRANCE - DOM-TOM


Publié par LIGNES DE FORCE
URL  https://wp.me/p5iuT1-21l
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=128362

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

12345...963
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots