Baisse des APL de 60 euros : Macron détruit le logement social

Posté par onsbouge le 19 septembre 2017

 

black-313636_640-2

Baisse des APL de 60 euros : Macron détruit le logement social

Osons Causer

Ajoutée le 18 sept. 2017

BAISSE DES APL EN HLM DE 60 EUROS. Macron coupe 2 milliards aux HLM et annonce qu’ils seront compensés. On a fait le calcul et on montre que c’est un mensonge, relevé par quasiment aucun média : le logement social va en réalité être amputé durement. Mais qui va le dire ?

►► Pour soutenir nos vidéos : http://bit.ly/tipeeeosonscauser

► Les sources : http://osonscauser.com/baisse-apl-de-…

► S’abonner à notre chaîne Youtube : http://bit.ly/osonssabonner


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=118319

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - LOGEMENT, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

Baisse des APL de 50 €, gel du livret A : le plan Macron pour faire les poches du peuple !

Posté par onsbouge le 19 septembre 2017

 

black-313636_640-2


PRCF Initiative Communiste
 

Baisse des APL de 50 €, gel du livret A : le plan Macron pour faire les poches du peuple !

 

Augmentation de la CSG, baisse des , gel du … chaque jour le plan pour faire les poches du peuple se durcit de nouvelles mesures anti populaires.

Ce violent plan d’ est le résultats direct des ordres donnés par l’Union Européenne sous la menace de l’Euro et des traités européens mettant la France sous le joug des marchés financiers, de l’oligarchie capitaliste. De la loi travail aux privatisations en passant par les délocalisation ou les hausses d’impôts et autres diminutions des prestations sociales, pour s’en sortir, il faut sortir de l’Union Européenne et de l’Euro, par la voix populaire, celle du FREXIT progressiste, faisant place aux peuples en sortant de la dictature du Capital.

 

Baisse de 50€ des APL pour les locataires en HLM

 Baisse des APL de 50 €, gel du livret A : le plan Macron pour faire les poches du peuple ! dans - ECLAIRAGE - REFLEXION

Pour satisfaire aux critères des 3% de déficit public maximum imposé par l’Euro, le pouvoir Macron s’est engagé à tailler dans le budget de l’Etat et à poursuivre les politiques austéritaires de Sarkozy et Hollande. En clair, il s’agit d’augmenter les impôts pour les classes populaires, diminuer les budgets des services publics. Rappelons qu’en raison du non respect de ce critère arbitraire la France est sous le joug de Bruxelles pour une procédure de déficit excessif et que le budget que dresse le gouvernement Philippe doit être validé par la Commission Européenne. Concrètement, c’est n’est donc pas Paris mais bien Bruxelles qui a la dernière main sur le budget de la France.

 Lire la suite…


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=118313

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - LOGEMENT, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Cisjordanie : Israël détruit les écoles

Posté par onsbouge le 13 septembre 2017

 

black-313636_640-2


CAPJPO – EuroPalestine

Le ministre palestinien de l’Education, en présence de représentants de l’Union européenne, a inauguré samedi l’école de Jubbet al-Dhib (région de Bethléem), un mois après que l’établissement scolaire de ce village avait été démoli une première fois par l’armée israélienne.

Cisjordanie : Israël détruit les écoles dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME ecole-d3d62

A la veille de la rentrée scolaire, les forces d’occupation avaient alors saisi les cinq structures mobiles devant servir aux élèves.

Mais des employés du ministère, aidés par une cohorte de bénévoles, on reconstruit une nouvelle école, baptisée « Ecole du Défi n° 5 ».

La veille, l’armée d’occupation avait une nouvelle fois effectué un raid sur Jubbet al-Dhib, avec grenades assourdissantes, gaz lacrymogènes et tirs de balles recouvertes de caoutchouc, faisant craindre une nouvelle destruction, indique l’agence Ma’an.

C’est sans doute la présence de représentants de l’Union européenne à la cérémonie qui a prévenu ce nouveau crime de guerre.

sabri-fa5ae cisjordanie dans - DROIT

Mais pour combien de temps ?

Le ciblage de l’école de Jubbet al-Dhib intervient après le vol, par l’armée d’occupation, des panneaux solaires alimentant l’école du village d’Abou Nouwar, et le démolition de l’école maternelle de Jabal a Baba.

Chacun de ces établissements est situé en zone dite « C » de la Cisjordanie occupée, c’est-à-dire une zone recouvrant 60% de ce territoire, où la fiction d’une quelconque autonomie palestinienne ne joue même pas : c’est Israël qui y a la haute main sur tous les aspects de la vie des Palestiniens.

tarbouche-3a33b israel dans - INGERENCE - HEGEMONIE

En juillet dernier, les Nations-Unies ont souligné, dans un rapport, la brutalité du comportement de l’occupation israélienne en zone « C », constatant qu’il est virtuellement impossible, pour les Palestiniens, d’y obtenir des permis de construire, lesquels sont réservés aux colons juifs.

L’éducation des enfants palestiniens constitue de ce point de vue une cible de choix pour le gouvernement de Netanyahou (alias « cher Bibi » en langage Macron) : selon le Conseil Norvégien pour les Réfugiés, qui intervient en Palestine, pas moins de 55 écoles en Cisjordanie, dont une bonne partie ont été financées par des aides de l’Union européenne et autres donateurs étrangers, sont actuellement sous le coup d’ordres de démolition.

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par CAPJPO – EuroPalestine
URL http://www.europalestine.com/spip.php?article13431

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=117823

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JEUNES ADULTES - ADOLESCENTS - ENFANTS, - JUSTICE, - LIBERTES, - LOGEMENT, - LUTTES, - POLITIQUE, - PRECARITE | Commentaires fermés

En Jordanie, une ONG rénove des logements et installe des réfugiés

Posté par onsbouge le 20 août 2017

black-313636_640-2


dimanche 20 août 2017

.
En Jordanie, une ONG rénove des logements et installe des réfugiés

 En Jordanie, une ONG rénove des logements et installe des réfugiés dans - CONDITIONS DE VIE... a10

Des réfugiés syriens logés dans un appartement à Irbid, en Jordanie, le 9 août 2017 (afp)


Faute de moyens, Oum Imane a longtemps erré avec sa famille en Jordanie avant de s’installer dans un appartement confortable, grâce à un programme d’aide d’une ONG norvégienne destiné aussi bien aux réfugiés syriens qu’aux propriétaires locaux.
Le Conseil norvégien pour les réfugiés (CNR) aide des Jordaniens à finaliser des constructions immobilières ou à rénover leurs logements à condition d’installer, gratuitement et pour une durée déterminée, des Syriens ayant fui la guerre qui ravage leur pays.
« Nous étions contraints de changer de logement tous les deux mois environ » à cause du loyer élevé ou de la vétusté des lieux, raconte à l’AFP Oum Imane, la tête couverte d’un foulard vert.
Cette mère de famille de 29 ans dit renaître dans son nouveau domicile « propre, spacieux et confortable » où elle est logée gratuitement avec son mari et leurs quatre filles, ainsi qu’avec sa belle-soeur Najla et les enfants de cette dernière.
Situé à Irbid, une ville à 90 km au nord d’Amman, cet appartement fait partie des quelque 6.000 logements mis à la disposition de 25.000 réfugiés syriens par le programme de l’ONG norvégienne. Ils y logent gratuitement ou paient un loyer modéré, selon leur situation financière.
En Jordanie, plus de 650.000 réfugiés syriens ont été enregistrés auprès du Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR). Le royaume, qui partage avec la Syrie en conflit depuis six ans quelque 370 km de frontière, évalue leur nombre à plus d’un million.
« Avant je payais 100 à 150 dinars jordaniens (l’équivalent de 120 à 180 euros) de loyer mensuel, alors que nous étions vraiment dans le besoin », affirme Mohamed Ghazal, l’époux d’Oum Imane.
Selon lui, les logements disponibles sur le marché et correspondant aux maigres budgets des réfugiés étaient insalubres, exigus ou même dangereux. « Une fois, une partie du toit de l’un des logements s’est effondrée », se souvient-il.
La famille Ghazal qui a fui la ville de Deraa en Syrie en 2012 a, dans un premier temps logé dans un camp de réfugiés dans le nord de la Jordanie avant de le quitter pour s’installer à ses propres frais.
Le projet du CNR « nous a sauvés car nous étions devant des choix difficiles, soit réintégrer le camp de réfugiés, soit retourner en Syrie », affirme-t-il.
Les Ghazal habitent dorénavant dans un bâtiment comprenant huit appartements au total, chacun doté de deux chambres à coucher, d’un salon, d’une cuisine et d’une salle de bains. L’immeuble est entouré d’arbres, dans une zone résidentielle.
Aya, la nièce âgée de sept ans de Mohamed Ghazal, se dit « très heureuse » de vivre dans un appartement spacieux. Pour sa mère Najla, avoir un logement « neuf et propre est psychologiquement reposant ».
La famille est hébergée gratuitement en vertu d’un contrat qui expire en mars 2018.
Le propriétaire de l’immeuble, Moustafa Chatnawi, un ingénieur jordanien à la retraite, salue une initiative qui « bénéficie aux deux parties ». Son partenariat avec l’ONG norvégienne depuis deux ans lui a permis de couvrir 25% du coût de construction du bâtiment en échange de l’accueil de familles syriennes.
Trois à cinq millions de dollars (2,5 à 4,25 millions d’euros) sont alloués chaque année à ce programme de relogement des réfugiés syriens lancé en 2014 grâce notamment au soutien financier de l’ONU et de donateurs internationaux.
Cette initiative « encourage l’interaction humaine et préserve la dignité des Syriens », explique le directeur du projet au sein du CNR, Rodrigo Melo.
Outre le programme de relogement mis en place dans plus d’une centaine de localités dans le nord de la Jordanie, l’ONG offre aux réfugiés des opportunités d’emploi, notamment dans le secteur de la construction.
Plus de 80% des réfugiés syriens dans le royaume vivent en effet en dessous du seuil de pauvreté, selon le porte-parole du HCR en Jordanie, Mohamed Hawari.

 

Publié il y a Yesterday par
Libellés: jordanie Syrie

pa3


Publié par
URL  https://assawra.blogspot.fr/2017/08/en-jordanie-une-ong-renove-des.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=116003

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CONDITIONS DE VIE..., - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - LOGEMENT, - POLITIQUE, - PRECARITE | Commentaires fermés

Trois ans après : les projets de reconstruction privés ou publics avancent mal dans les rues de Gaza – témoignage vidéo

Posté par onsbouge le 18 août 2017

black-313636_640-2

ISM-France

Gaza – 17 août 2017

Trois ans après : les projets de reconstruction privés ou publics avancent mal dans les rues de Gaza – témoignage vidéo

Par Ziad Medoukh

Devant les maisons détruites et non reconstruites au nord de la bande de Gaza, Ziad Medoukh fait le point, trois ans après la fin de l’offensive militaire israélienne de l’été 2014.
Trois ans après, le blocus et les mesures israéliennes entravent la reconstruction des dizaines de maisons détruites au cours des bombardements israéliens dans une région de plus en plus abandonnée par une communauté internationale officielle silencieuse.

Trois ans après : les projets de reconstruction privés ou publics avancent mal dans les rues de Gaza – témoignage vidéo

Actuellement, presque 1.000 logements et bâtiments ne sont pas reconstruits.

Trois ans après : rien n’a changé pour les sans-abris, plus de 3.000 habitants vivent toujours sous des tentes, dans des caravanes inhabitables, ou à côté des ruines de leurs maisons détruites dans des conditions très difficiles, beaucoup d’habitations n’ont pas été réparées, à cause du maintien du blocus israélien et de l’interdiction d’entrée, par ordre militaire israélien, des matériaux de construction.

Trois ans après : Gaza est toujours sous blocus, Gaza est plus que jamais une prison à ciel ouvert. Et l’armée de l’occupation poursuit sa politique agressive à l’encontre des civils.

Trois ans après cette nouvelle offensive, la situation stagne, au contraire, elle devient de pire en pire, rien ne bouge. Pour plus de deux millions habitants toujours enfermés, cette situation reste très grave à tous les niveaux, surtout sur le plan humanitaire malgré les promesses de reconstruction rapide.

Les Palestiniens de Gaza attendent et attendent. Ils n’ont pas d’autre choix que d’attendre. Ils attendent une ouverture, ils attendent la levée de ce blocus inhumain, imposé depuis plus de dix ans, ils attendent une réelle réaction internationale qui mette fin à l’impunité de cet occupant. Ils attendent avec un courage à toute épreuve, une sérénité exemplaire et une volonté remarquable.

En attendant, à Gaza, la vie continue, ses habitants confiants et déterminés s’adaptent et montrent une patience extraordinaire, ils tiennent bon, persistent, patientent, résistent, restent à côté de leurs maisons détruites, mais surtout, ils continuent d’espérer, espérer un changement radical, une solution politique. Ils espèrent en un lendemain meilleur, un lendemain de liberté, de paix, mais, avant tout et surtout, un lendemain de justice.

Honte à cette communauté internationale officielle complice !
Honte à ce blocus israélien inhumain contre la bande de Gaza !
Honte à cette occupation de nos territoires palestiniens !
Vive la solidarité internationale !
Gaza la vie résiste, existe et persiste !
Gaza garde espoir malgré tout !
Amitiés de Gaza la vie !


Publié par  ISM-France
URL  http://www.ism-france.org/temoignages/Trois-ans-apres-les-projets-de-reconstruction-prives-ou-publics-avancent-mal-dans-les-rues-de-Gaza-temoignage-video–article-20388?ml=true
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=115808

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CONDITIONS DE VIE..., - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LOGEMENT, - LUTTES, - POLITIQUE, - PRECARITE, - VIDEO | Commentaires fermés

12345...19
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots