Censure antiterroriste : Macron se soumet aux géants du Web pour instaurer une surveillance généralisée

Posté par onsbouge le 16 novembre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
LA QUADRATURE DU NET

Censure antiterroriste : Macron se soumet aux géants du Web pour instaurer une surveillance généralisée

Posted on14 novembre 2018

Il y a deux mois, la Commission européenne a publié sa proposition de règlement « censure antiterroriste ». Nous le dénoncions, expliquant que ce projet aura pour effet de détruire l’ensemble du Web décentralisé. Depuis, nous avons rencontré les ministères français en charge du dossier : nos craintes se sont amplifiées.

La France, avec le soutien de l’Allemagne et du Parlement européen, va tout faire pour empêcher un débat démocratique sur ce texte : le gouvernement n’en parle pas dans la presse, veut forcer son adoption urgente et invoque le secret-défense pour empêcher tout débat factuel.

Pourquoi tant de secret ? Probablement parce que ce texte, écrit en collaboration avec Google et Facebook, aura pour effet de soumettre l’ensemble du Web à ces derniers, à qui l’État abandonne tout son rôle de lutte contre les contenus terroristes. La collaboration annoncée lundi par Macron entre l’État et Facebook n’en est que le prémice, aussi sournois que révélateur.

Pour rappel, le texte, poussé par la France et l’Allemagne, utilise le prétexte de la lutte contre le terrorisme pour soumettre l’ensemble des hébergeurs (et pas seulement les grandes plateformes) à des obligations extrêmement strictes :

  • retrait en une heure de contenus qualifiés de terroristes par une autorité nationale (en France, ce sera l’OCLCTIC, le service de la police chargé de la cybercriminalité) 
  • la mise en place d’un « point de contact » disponible 24h/24 et 7j/7 
  • l’instauration de « mesures proactives » pour censurer les contenus avant même leur signalement  si ces mesures sont jugées insatisfaisantes par les États, ces derniers peuvent imposer des mesures spécifiques telles que la surveillance généralisée de tous les contenus.

D’un point de vue humain, technique et économique, seules les grandes plateformes qui appliquent déjà ces mesures depuis qu’elles collaborent avec les polices européennes seront capables de respecter ces obligations : Google, Facebook et Twitter en tête. Les autres acteurs n’auront d’autres choix que de cesser leur activité d’hébergement ou (moins probable, mais tout aussi grave) de sous-traiter aux géants l’exécution de leurs obligations.

Ce texte consacre l’abandon de pouvoirs régaliens (surveillance et censure) à une poignée d’acteurs privés hégémoniques. Pourtant, la Commission et les États membres, en 146 pages d’analyse d’impact, ne parviennent même pas à expliquer en quoi ces obligations pourraient réellement être efficaces dans la lutte contre le terrorisme.

Voir notre analyse (PDF, 1 page).

Un débat impossible

Ces dernières semaines, nous avons fait le tour des ministères chargés de la rédaction et de la négociation de ce texte au niveau européen. Il en résulte que le gouvernement français, chef de file sur ce dossier, veut convaincre les autres États membres et les institutions de l’Union européenne d’adopter le texte tel qu’il est écrit aujourd’hui, et dans un calendrier très serré (adoption avant les élections européennes de mai 2019) afin d’empêcher tout débat démocratique sur le sujet.

Tout montre que le Parlement européen est prêt à collaborer avec les États membres pour faire adopter ce règlement sans débat. Helga Stevens (Belgique, ECR – conservateurs), rapporteure principale sur ce texte, a déjà publié en juin, et de sa propre initiative, un rapport qui présente les mêmes idées reprises dans ce règlement.

Les « rapporteurs fictifs » (les députés désignés par leur parti politique pour négocier le texte) sont en majorité tout aussi alignés sur ces positions, à l’image de Rachida Dati (France, PPE – droite européenne) et de Maite Pagazaurtundua (Espagne, ALDE – libéraux) qui défendent depuis longtemps l’idée d’une telle censure. Eva Joly (France, Verts) avait pour sa part accepté sans souci la censure privée dans la directive terroriste, finalement adoptée début 2017. Il semblerait que, cette fois, le texte aille trop loin pour elle et nous espérons qu’elle saura se battre contre.

Toutefois, dans la perspective des élections européennes, aucun parti politique du Parlement européen ne semble prêt à combattre la stratégie sécuritaire du gouvernement français, en lien avec l’Allemagne et d’autres États membres. Alors que ce texte semble directement inspiré par les politiques autoritaires mises en place par le gouvernement chinois pour contrôler Internet, Emmanuel Macron et Angela Merkel démontrent que leur « axe humaniste » mis en exergue dans le cadre de la campagne des européennes n’est que pure posture politicienne. Ce projet de règlement est une véritable insulte au projet démocratique européen.

Remplacer l’État par les géants du Web

Quand nous avons dit aux ministères que leur texte détruirait l’ensemble du Web décentralisé, ne laissant qu’une poignée de géants en maîtres, on nous a laissé comprendre que, oui, justement, c’était bien le but.

Tranquillement, nos interlocuteurs nous ont expliqué que Google-Youtube et d’autres multinationales numériques avaient convaincu le gouvernement que la radicalisation terroriste était facilitée par les petites et moyennes plateformes, et qu’il fallait donc laisser la régulation du Web aux seuls géants prétendument capables de la gérer. Où sont les preuves de cette radicalisation plus facile en dehors de leurs plateformes ? Nulle part. Sans aucune honte, le gouvernement s’est même permis de sortir l’argument du secret défense, complètement hors sujet, pour masquer son manque de preuve et afficher son irrespect de toute idée de débat démocratique. C’est comme ça : Google l’a dit, ne discutez pas.

Que ce soit clair : les arguments de Google et de Facebook visent simplement à détruire leurs concurrents. De fait, ce texte vise à faire disparaître les petites et moyennes plateformes, et à sous-traiter aux géants une censure massive et automatisée.

Emmanuel Macron s’est laissé enfumer de bon cœur par les géants, ravi à l’idée que l’Internet « dé-civilisé » qu’il s’entête à fantasmer soit enfin administré par une poignée d’entreprises, dont la puissance s’est bâtie sur l’exploitation illégale de nos données personnelles.

C’est ce qu’il a clairement réaffirmé lors de son discours au Forum de la Gouvernance sur Internet.

Macron se moque de détruire tout espoir d’une économie numérique européenne. Il veut simplement un texte sécuritaire qu’il pourra afficher au moment des élections européennes (ses « mid-terms » à lui), afin de draguer une partie de la population inquiète du terrorisme et qu’il s’imagine assez stupide pour tomber dans le panneau. Dans son arrogance délirante, il n’a même plus peur de renier ses électeurs pro-Europe ou pro-business, ni la population attachée aux libertés qui, pensant repousser l’extrême droite, l’aura élu.

Dans ce dossier, la menace terroriste est instrumentalisée pour transformer le Web en GAFAMinitel, pour acter la fusion de l’État et des géants du Net, et ainsi consacrer la surveillance généralisée et la censure automatisée de nos échanges en ligne. Tout ça pour quoi ? Pour lutter contre une auto-radicalisation fantasmée dont la preuve serait secret-défense (la bonne affaire !), et alors que les enquêtes sérieuses sur la question montrent que les terroristes ne se sont pas radicalisés sur Internet.

Le seul effet de ce texte sera de renforcer les multinationales du numériques et les dérives de l’économie de l’attention dont ils sont porteurs : la sur-diffusion de contenus anxiogènes, agressifs et caricaturaux capables de capter notre temps de cerveau disponible. L’urgence législative est de combattre ces dérives : de limiter l’économie de l’attention tout en favorisant le développement de modèles respectueux de nos libertés. C’est ce que nous proposons.

Exigeons le rejet de ce texte ! Il en va des conditions d’existence de l’Internet libre et décentralisé.

Posté dans Censure et Surveillance

Censure antiterroriste : Macron se soumet aux géants du Web pour instaurer une surveillance généralisée dans - DROITS soutien


Publié par LA QUADRATURE DU NET
URL  https://www.laquadrature.net/2018/11/14/censure-antiterroriste-macron-se-soumet-aux-geants-du-web-pour-instaurer-une-surveillance-generalisee/?fbclid=IwAR3Bhm9J4Qp35r5QYTe8NfULlimoGuHQiSKAkuUTmWYHCzi9kLUyXPwIGbA
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=150998

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - FRANCE - DOM-TOM, - LIBERTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Le prochain Cercle de Silence de Maubeuge aura lieu samedi 24 novembre 2018

Posté par onsbouge le 16 novembre 2018

black-313636_640-2

Le prochain Cercle de Silence de Maubeuge aura lieu SAMEDI 24 NOVEMBRE 201811h (précises) - place des Nations.

 

Depuis un mois cercle de silence maubeuge

Caravane de migrants, une première arrivée à la frontière américaine
https://www.la-croix.com/Monde/Ameriques/Caravane-migrants-premiere-arrivee-frontiere-americaine-2018-11-15-1200983295

Une embarcation de migrants parvient à rejoindre l’Angleterre
https://www.ouest-france.fr/monde/migrants/une-nouvelle-embarcation-de-migrants-parvient-rejoindre-l-angleterre-6069617

Procès des 7 de Briançon : des peines de prison requises et une mobilisation citoyenne très forte
https://www.lacimade.org/proces-des-7-de-briancon-des-peines-de-prison-requises-et-une-mobilisation-citoyenne-tres-forte/

 

 Et ici, chez nous

En Sambre-Avesnois, des refus de titres et des OQTF qui pleuvent, après des mois d’attente: Pourquoi ?

Des personnes à la rue, faute de places d’hébergement : Pourquoi ?

 

D’après les chiffres de l’INSEE, on est très loin d’une « invasion ».

  • Solde migratoire (entrées moins sorties) : environ 69 000 personnes par an,soit 0,1% de la population française, stable depuis une dizaine d’années.
  • Refugiés: les demandes d’asiles (chiffres 2017) sont au nombre de 100 000 (0,15% de la population française) ; les accords favorables, 39,9 % (0,05 % de la population française).
  • Immigration dite « clandestine » : évaluée entre 200 000 et 400 000 personnes (0,6% de la population française, chiffre stable depuis 10 ans)

Encore une fois, on est bien loin d’une « invasion » 

 

Pour remettre les chiffres actuels pour la France dans leur contexte,

quelques données intéressantes :

  • En 1979, en plein choc pétrolier, la France a accueilli 120 000 réfugiés “boat people” vietnamiens et cambodgiens (représentant alors 0,22% de la population française).
  • Au Liban, les réfugiés représentent 20 à 25% de la population.

loupe[1]  https://www.repondreauxprejuges.com/la-france-est-envahie-submergee-de-refugies

 

Il dépend de chacun(e)  de nous de dénoncer les atteintes à la dignité des personnes et au droit.

 

Construisons une société plus juste,

plus solidaire et plus fraternelle.

 

Rendez-vous à Maubeuge dès 11h, nombreux ! 

Nous devons montrer par notre présence que nous refusons les nouvelles lois, qui font des migrants des délinquants!

-

image.gif

CERCLE DU SILENCE MAUBEUGE COMPLET 24 11 2018.pdf
329 ko  Affichage  Afficher en HTML   Télécharger

Bien amicalement.
Jean-Marie


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=150972

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DATE A RETENIR, - DROITS, - FRANCE - DOM-TOM, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - SOLIDARITE - PETITION | Commentaires fermés

17 nov : Charleroi pour Mustapha // Charleroi for Mustapha // Charleroi voor Mustapha

Posté par onsbouge le 16 novembre 2018

black-313636_640-2

17 nov : Charleroi pour Mustapha // Charleroi for Mustapha // Charleroi voor Mustapha

Rejoignez-nous ce samedi à Charleroi ! Il est facilement accessible en train depuis toutes les villes de Belgique. Joignez-vous à nous pour prendre position en faveur de Mustapha Awad, emprisonné par Israël pendant plus de 120 jours !

-

Please join us this Saturday in Charleroi! It’s easily accessible by train from cities and towns throughout Belgium. Join us to take a stand for Mustapha Awad, imprisoned by Israel for over 120 days!

Samedi, 17 novembre
15h
Place Verte
Charleroi, Belgique

Facebook:   https://www.facebook.com/events/708660736174290/

Mustapha Awad, ouvrier et artiste belge, est venu à Charleroi le 3 mars 2018 avec le groupe de danse dabkeh Raj’een lors d’une soirée de témoignages de jeunes Carolos revenus de Palestine. Il était également présent le 25 mai au rassemblement d’hommage aux victimes palestiniennes de la Grande Marche du Retour à Gaza. En compagnie de notre ami Rami al-Banna, il y avait lu les noms des Palestiniens tombés sous les balles des snipers israéliens. 

Depuis que la Plate-forme Charleroi-Palestine connaît Mustapha, nous le savons toujours disponible pour défendre la culture palestinienne, les droits humains, les droits des prisonniers. Il était toujours là pour nous. Cette fois-ci, nous voulons être là pour lui, en organisant ce rassemblement au 121e jour de sa détention arbitraire en Israël. 

En effet, Mustapha a été kidnappé à la frontière entre la Jordanie et la Palestine occupée, le 19 juillet. Il a été mis au secret dans des centres d’interrogatoires et torturé (des interrogatoires 20 h sur 24, privation de sommeil…). Il a comparu devant un tribunal le 10 octobre, mais le procès injuste à son égard a été reporté, d’abord au 1er novembre, ensuite au 28 novembre.

La Belgique refuse toujours d’exiger sa libération et fait la démonstration qu’en matière de droits humains elle pratique les deux poids, deux mesures.

Avec le Comité Free Mustapha Awad الحرية لمصطفى عوض, la Plate-forme Charleroi-Palestine sera là le 17 novembre pour dire haut et fort que Mustapha doit être libéré.
Des membres de Raj’een Dabkeh Group فرقة راجعين للدبكة, cofondé par Mustapha danseront sur la place. Vous serez là aussi ? 

***

Mustapha Awad, Belgian worker and artist, came to Charleroi on 3 March 2018 with the Raj’een dabkeh dance group during an evening of testimonies presented by young people from Charleroi returning from Palestine. He was also present on 25 May at the rally to salute the Palestinians killed by Israel during the Great Return March in Gaza. Along with our friend Rami al-Banna, he read the names of Palestinians shot by Israeli snipers.

Since the Plate-forme Charleroi-Palestine has first known Mustapha, we have always known him to be present to defend Palestinian culture, human rights, the rights of the prisoners. He has always been there for us. This time, we want to be there for him, by organizing this rally on the 121st day of his arbitrary detention by Israel.

Mustapha was kidnapped on the border between Jordan and Palestine on 19 July. He wa held incommunicado in interrogation centers and tortured (interrogations 20 out of 24 hours, sleep deprivation…) He appeared in court on 10 October, but the unjust trial against him was postponed first to 1 November then to 28 November.

Belgium still refuses to demand his release, demonstrating that it has a double standard for human rights.

The Plate-Forme Charleroi-Palestine and the Free Mustapha Committee will stand on 17 November to say loud and clear that Mustapha must be released.

Members of Raj’een dabkeh troupe, co-founded by Mustapha, will dance in the square. Will you join us too?

**

Dit W-E gaat de actie voor Mustapha door in Charleroi.

België is een klein landje en Charleroi is echt niet het einde van de wereld. Als je de trein neemt vanuit Brussel Zuid, ben je 45 minuten later in Charleroi. En de verzameling gaat door op 5 minuten van het station.

Deze verzameling gaat door op de 121e dag dat Mustapha in een gevangenis werd geworpen in Israël.

Allen solidair ! Wij kunnen niet aanvaarden dat de coloniale staat Israël de Belgische arbeider en artiest, Mustapha Awad gevangen houdt omdat hij in België de Palestijnse cultuur en de rechten van de Palestijnen verdedigde.


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=150957

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROITS, - EUROPE, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - SOLIDARITE - PETITION | Commentaires fermés

Message de la résistance palestinienne aux sionistes

Posté par onsbouge le 16 novembre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
ISM-France

Gaza – 15 novembre 2018

Message de la résistance palestinienne aux sionistes

Par Centre d’information sur la Résistance en Palestine

La résistance palestinienne (les brigades al-Quds) parvient à infiltrer les téléphones et comptes des sionistes pour leur envoyer un message: « Nous avons réussi, vous avez échoué. Ce qui arrivera sera plus dur encore. Les Brigades al-Quds ». La crise politique dans l’entité coloniale, due à la défaite de l’armée d’occupation face aux fusées de la résistance, ne fait que commencer.

Message de la résistance palestinienne aux sionistes

Déjà, les dirigeants de l’occupation commencent à étudier leur déboire :
pourquoi notre commando, si bien préparé, n’a pas réussi à enlever un dirigeant du Hamas, alors que nous avions tout fait pour détourner la résistance de nos actions ?

Pourquoi nos défenses (dôme de fer) qui nous ont coûté si cher n’ont pas réussi à arrêter les fusées de la résistance ? Pourquoi notre armée perd-elle le contrôle de la situation alors que nous sommes si puissants ?

La résistance palestinienne a lancé près de 500 fusées, en l’espace de 6 heures, touchant même Ascalan. Au lieu d’être dissuadée par l’armée d’occupation, la résistance palestinienne a dissuadé l’ennemi de poursuivre ses frappes contre la population de la bande de Gaza.

La résistance est un droit tant que la terre de Palestine est occupée et que les réfugiés ne peuvent y retourner.

Photo

Source : CIREPAL


Publié par ISM-France
URL  http://www.ism-france.org/analyses/Message-de-la-resistance-palestinienne-aux-sionistes-article-20756?ml=true
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=150952

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROITS, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Tous au rassemblement pour Gaza ce samedi à Paris

Posté par onsbouge le 16 novembre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
ISM-France

Paris – 15 novembre 2018

Tous au rassemblement pour Gaza ce samedi à Paris

Par Capjpo-EuroPalestine

Nous vous appelons à nous rejoindre nombreux ce samedi 17 novembre à 14h30 place Saint-Michel, pour exiger que cessent définitivement les massacres contre la population palestinienne et que soit levé le siège barbare de Gaza, maintenu par Israël et par l’Egypte, avec la collaboration de nos gouvernants.

Tous au rassemblement pour Gaza ce samedi à Paris

Netanyahou s’est permis d’annoncer, pendant le « Sommet de la Paix » à Paris, dimanche dernier, alors que nous manifestions Place de la République contre la guerre, qu’il n’y avait « pas d’options diplomatiques » pour Gaza, comparant les 2 millions de femmes, d’hommes et d’enfants qui y sont incarcérés à Daech.

Il a quitté ce sommet pendant que des raids aériens et terrestres israéliens se déchaînaient contre la population gazaouie, tuant plus de 10 Palestiniens, détruisant des immeubles d’habitation, un jardin d’enfant et la télévision de Gaza.

Macron qui avait convoqué ce Forum de la Paix, n’a pas prononcé la moindre protestation contre ces attaques israéliennes, pas plus que les autres chefs de guerre réunis à son initiative le 11 novembre.

Maintenant, il est question d’un « cessez le feu », déjà rompu par Israël qui a tué un pêcheur palestinien mercredi.

Non seulement on sait ce que valent les « cessez le feu » israéliens, mais il n’est aucunement question dans ces annonces de rendre leur liberté ni leurs terres aux Palestiniens, en Cisjordanie , à Jérusalem Est, et encore moins à Gaza où ils restent derrière des barbelés, sans possibilité de sortir, de se soigner, privés d’eau potable et d’électricité.

C’est pourquoi, nous vous appelons à venir nombreux

CE SAMEDI 17 NOVEMBRE
A PARTIR DE 14h30
PLACE SAINT MICHEL

Nous protesterons avec l’association Salam For Yemen (La Paix Pour le Yemen) qui sera présente avec nous pour soutenir les droits des Palestiniens et exiger que le gouvernement français cesse d’armer l’Arabie Saoudite qui massacre la population yemenite.

CAPJPO-EuroPalestine

Témoignage de Ziad Medoukh suite aux bombardements israéliens des 11 & 12/11/18 à Gaza


Publié par ISM-France
URL http://www.ism-france.org/communiques/Tous-au-rassemblement-pour-Gaza-ce-samedi-a-Paris–article-20755?ml=true
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=150948

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DATE A RETENIR, - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROITS, - FRANCE - DOM-TOM, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - SOLIDARITE - PETITION | Commentaires fermés

12345...1216
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots