Des jeunes musiciens palestiniens défient le « système d’oppression »

Posté par onsbouge le 17 août 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur    AGENCE MEDIAS PALESTINE

Des jeunes musiciens palestiniens défient le « système d’oppression »

16 08 2019 • 15 h 52 min

L’Orchestre des jeunes de Palestine est en tournée en Europe, ayant dû faire des répétitions par Skype à cause des restrictions aux déplacements.

Par Samira Shackle, 5 août 2019

Lorsque Nai Barghouti avait 11 ans, elle essayait un jour d’aller de chez elle en Cisjordanie occupée jusqu’à Jérusalem pour y prendre un cours de musique, comme elle le faisait chaque semaine.

Elle a été arrêtée à un checkpoint et on lui a dit qu’elle n’avait pas les bons documents ; elle emportait toujours une photocopie de son certificat de naissance, mais cette fois-ci le soldat israélien exigeait l’original.

N. Barghouti n’arrêtait pas de répéter qu’elle venait chaque semaine, mais le soldat ne voulait pas transiger.

En larmes, elle a appelé son père, qui est venu la chercher. Il lui a demandé si elle voulait rentrer à la maison ou essayer d’aller à Jérusalem par un autre chemin.

« J’ai dit ‘non, je ne rentre pas à la maison, parce que c’est ce qu’ils veulent’ », se souvient Nai. « Même maintenant, cela signifie beaucoup pour moi d’aller aux cours de musique. C’est mon droit. Et en Palestine, l’art est devenu un privilège, pas un droit. »

Aujourd’hui, N. Barghouti est flûtiste et chanteuse dans l’Orchestre des jeunes de Palestine (OJP), qui est actuellement en tournée en Europe.

L’orchestre a été créé en 2004 par Suhail Khoury, le directeur général du Conservatoire de musique Edward Said à l’Université de Beir Zeit en Cisjordanie, avec pour vocation de réunir des jeunes musiciens palestiniens et de les aider à se développer.

« J’ai réalisé en circulant dans la région qu’il y avait beaucoup de jeunes musiciens Palestiniens talentueux, mais comme c’est le cas pour tous les Palestiniens, ils étaient dispersés dans différents lieux sur terre », dit S. Khoury.

« J’ai décidé de les réunir dans un projet culturel commun. Je voulais leur dire qu’où qu’ils soient, de quelque génération qu’ils soient, ils étaient toujours palestiniens, et que s’ils étaient musiciens, ceci était leur adresse. L’OJP est un groupe qui vous réunira tous. »

Lorsque l’orchestre a été créé, les candidatures étaient ouvertes aux personnes vivant en Palestine et dans toute la diaspora.

Des musiciens du monde entier ont postulé. Les conditions d’entrée ont maintenant changé, pour accepter de jeunes musiciens (de 14 à 26 ans) de tout le monde arabe.

Des jeunes musiciens palestiniens défient le « système d’oppression » dans - ART 98d012938b09423bb1cb49111d791c4f_7-1024x961

L’orchestre a été créé en 2004 par Suhail Khoury, le directeur général du Conservatoire de musique Edward Said à l’Université de Beir Zeit en Cisjordanie [avec l’aimable autorisation de Suhail Khoury]

Au cours des années, l’OJP a donné des concerts au Moyen-Orient, dans les Territoires palestiniens occupés et en Europe.

La tournée actuelle inclut des concerts à Oslo, Copenhague et Amsterdam.

« Normalement, lorsque les gens parlent des Palestiniens, c’est parce que nous sommes sous occupation et défavorisés », dit N. Barghouti. « L’OJP montre le côté puissant, beau, créatif de la Palestine, qui est si présent. »

Si créer un orchestre de jeunes ne semble pas être une entreprise très compliquée, dans le contexte palestinien c’est un parcours semé d’embûches.

« C’est un vrai défi parce que les gens ne peuvent pas facilement se retrouver », dit S. Khoury.

Les musiciens de la Bande de Gaza se voient régulièrement refuser des permis de voyager par les autorités israéliennes, même lorsque des visas pour sortir du pays leur ont été attribués. Les musiciens palestiniens vivant au Liban ou en Syrie ne parviennent souvent pas à obtenir des autorisations pour se rendre en Cisjordanie pour jouer. Les répétitions doivent parfois se faire sur Skype.

En général, le groupe se réunit une semaine avant la tournée, dans un lieu neutre, pour répéter intensivement – cette année, cela a eu lieu en Norvège.

Ces restrictions strictes de leurs mouvements reflètent un schéma général ; une étude menée en juillet 2018 recensait 705 obstacles permanents en Cisjordanie, qui restreignent ou soumettent à un contrôle les déplacements de Palestiniens en véhicule ou à pied.

« Cela va avec le refus du droit au retour des réfugiés palestiniens, qui constituent toujours la majorité des Palestiniens. Les Palestiniens citoyens d’Israël et les Palestiniens de Jérusalem sont également soumis à des formes spécifiques de contrôle de leurs vies et de leurs mouvements », décrit Rafeef Ziadah, enseignant en sciences politiques à l’École des études orientales et africaines de l’Université de Londres.

« Il est ainsi difficile pour les Palestiniens de se rencontrer au-delà de ces barrières, de s’organiser collectivement et de voyager. C’est pourquoi un projet tel que l’OJP est très important – son existence même représente fondamentalement un défi au système d’oppression qui sépare les Palestiniens entre eux et les isole du reste du monde. »

La musique, en particulier, a fait face à des obstacles importants.

Le Conservatoire de musique Edward Said s’appuie entre autres sur des enseignants étrangers, dont beaucoup se sont vu refuser des visas par les autorités israéliennes ces dernières années.

Au cours de l’année académique 2017-2018, quatre enseignants internationaux sur 20 se sont vu refuser un visa ou l’entrée sur le territoire ; et en 2018-2019, ils étaient 8 sur 19 dans ce cas.

« Les assauts d’Israël contre les Palestiniens ne se limitent pas au vol de la terre et à l’occupation militaire, mais ils sont également des assauts contre la culture palestinienne dans son entier », dit R. Ziadah.

« Des projets culturels continuent d’être au cœur de la résistance palestinienne. Ils ne fonctionnent pas tout seuls, évidemment, mais ils sont un élément crucial du mouvement pour la liberté car ils rassemblent les personnes dans la lutte et remettent en question les perceptions négatives et les stéréotypes, tout en affirmant la vie contre la brutalité organisée de l’armée israélienne. »

C’est certainement ce que ressent Lyan Najim.

Altiste au sein de l’OJP, elle a grandi à Ramallah et, tout comme N. Barghouti, a commencé à étudier la musique au Conservatoire de musique Edward Said.

« Être musiciens en Palestine signifie avoir des opportunités et des possibilités limitées. Non par manque de potentiel, mais à cause des problèmes de déplacement et d’autres obstacles », dit-elle.

« Les gens disent parfois que l’OJP montre ‘l’autre’ côté des Palestiniens, mais je pense qu’il montre le vrai visage des Palestiniens : nous sommes ouverts, nous avons des rêves, nous avons du potentiel et nous aspirons à être égaux. »

S. Khoury dit que son objectif premier pour l’OJP est de simplement poursuivre le projet ; entre les contraintes budgétaires et la bataille constante sur le front des visas et des permis de voyage, c’est déjà une tâche importante en soi.

Fondamentalement, l’OJP cherche à faire deux choses : donner à de jeunes musiciens l’opportunité de développer leurs talents et de se produire sur la scène internationale, et unifier culturellement et politiquement les Palestiniens.

« Il a aussi eu un impact auquel je n’avais pas pensé : il est devenu une source de fierté », dit S. Khoury. « C’est très important pour les Palestiniens, étant donné les évolutions actuelles. Les gens sont vraiment déprimés par la situation politique. Or cela leur donne de l’espoir et de la fierté. Ces enfants sont leurs enfants, et nous les avons tous vus grandir. »

Samira Shackle est une journaliste indépendante basée à Londres.

Traduction : MUV pour l’Agence Média Palestine
Source : Al Jazeera  News


Publié par   AGENCE MEDIAS PALESTINE
URL    https://www.agencemediapalestine.fr/blog/2019/08/16/des-jeunes-musiciens-palestiniens-defient-le-systeme-doppression/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=173285

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ART, - DROITS, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JEUNESSE, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - MUSIQUE - CHANT, - POLITIQUE | Commentaires fermés

La joie des enfants de Gaza pendant l’Aid Al’Adha. Août 2019

Posté par onsbouge le 17 août 2019

avatar blog onsbouge

La joie des enfants de Gaza pendant l’Aid Al’Adha. Août 2019

Les enfants de Gaza étaient nombreux dans les parcs de loisirs. Dans les restaurants et les centres commerciaux pour jouer et s’amuser pendant les trois jours de l’Aid Al’Adha.
La vie continue malgré tout dans la bande de Gaza.
Et la fête est pour nos enfants.
Août 2019.


Gaza La Vie
Ajoutée le 16 août 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court    http://onsbouge.unblog.fr/?p=173250

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - JEUNESSE, - LIBERTES, - LUTTES, - VIDEO | Commentaires fermés

Roses de Palestine:

Posté par onsbouge le 16 août 2019

avatar blog onsbouge

Roses de Palestine:

En raison des offensives israéliennes successives, du blocus et la situation économique difficile, les élèves en difficultés sont nombreux à Gaza.

Roses de Palestine, c’est la 1ère école pour l’enseignement spécialisé à Gaza, cette école est créée pour accueillir les élèves qui ont des problèmes d’apprentissage et pour les donner les moyens pour s’intégrer dans la société.

Il y a eu l’idée de créer cette école pour accueillir ces élèves, parce que il n’y a pas d’établissement scolaire spécialisé à Gaza.


Gaza Stories
Ajoutée le 16 août 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court    http://onsbouge.unblog.fr/?p=173225

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - EDUCATION... SAVOIR..., - INTERNATIONAL, - JEUNESSE, - LUTTES, - VIDEO | Commentaires fermés

Chômage des jeunes en Méditerranée : la bombe à retardement

Posté par onsbouge le 16 août 2019

avatar blog onsbouge

Chômage des jeunes en Méditerranée : la bombe à retardement

Controverse – Chômage des jeunes en Méditerranée : la bombe à retardement
Jeudi 6 juin 2019

Rencontre avec:

El Mouhoub Mouhoud, professeur d’économie à l’université de Paris Dauphine. Il est également directeur du groupement de recherches international du CNRS/DREEM (Développement des recherches économiques euro-méditerranéennes). Il est par ailleurs auteur de nombreux ouvrages dont « L’immigration en France : mythes et réalités » (Fayard, 2017) et « Mondialisation et délocalisation des entreprises » (Repères, La Découverte, 2011). Ses recherches portent sur la localisation des activités, les délocalisations industrielles, la mondialisation, l’intégration européenne et les migrations internationales.

Nadji Safir, sociologue et consultant international spécialiste du Maghreb. Il a occupé en Algérie, jusqu’en 1994, des fonctions de chercheur et d’enseignant dans diverses institutions, dont l’Institut de sociologie de l’Université d’Alger, ainsi que celles de Chef de département à la Présidence de la République puis à l’Institut national des Études de stratégie globale. De 1994 à 2007, il a été consultant pour diverses organisations internationales, avant de rejoindre la Banque africaine de développement. Auteur de nombreuses publications en Algérie et à l’étranger, il est actuellement consultant international.

Emanuele Ferragina, sociologue, professeur à Sciences Po au sein de l’Observatoire sociologique du changement (OSC) et au Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP). Auteur d’ouvrages sur le marché du travail italien, l’État providence et les réalités sociales de l’emploi tels que « Social Capital in Europe: A Comparative Regional Analysis » (Cheltenham/Edward Elgar, 2012), « Chi Troppo, Chi Niente » (« Ceux qui ont trop, et ceux qui n’ont rien » ndt) (BUR/Rizzoli, 2013), « La Maggioranza Invisibile » (« La majorité invisible » ndt) (BUR/Rizzoli, 2014).

Modération : Giovanna Tanzarella, vice-présidente du Réseau Euromed France, membre de l’iReMMO.

http://iremmo.org/rencontres/jeunes-s…


iReMMO
Ajoutée le 16 août 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=173190

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CHOMAGE, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - JEUNESSE, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

Communistes, progressistes, patriotes, le PRCF au cœur de l’offensive unitaire.

Posté par onsbouge le 14 août 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur   JRCF

PRCF, Liens

Communistes, progressistes, patriotes, le PRCF au cœur de l’offensive unitaire.

14 Août 2019

Rédigé par Fadi Kassem et publié depuis Overblog

Par , secrétaire national adjoint du PRCF

Communistes, progressistes, patriotes, le PRCF au cœur de l’offensive unitaire. dans - DROITS LOGO-PRCF-SIMPLE-800x764

À la suite de la 5e Conférence nationale qui a débouché sur une massive approbation de la ligne politique ayant permis au PRCF de connaître une véritable dynamique en termes de visibilité, d’influence politique – rappelons que le site Initiative communiste est le 7e site politique le plus visité de France – et de croissance des effectifs – avec un rajeunissement sensible –, et à la suite d’une réorganisation de sa commission des contacts unitaires, le PRCF a relancé l’offensive unitaire en direction de toutes les forces communistes, progressistes et patriotes antifascistes en mesure de se rassembler pour mener la bataille contre tout ce qui constitue la droite européiste, réactionnaire et fascisante (Macron, les faux « Républicains » et le pseudo « Rassemblement national »). La situation politique nécessite une telle action : en effet, à l’heure où Clémentine Autain appelle à un « big bang de la gauche » (reprenant une formule de Michel Rocard en 1993 ! ») et à un énième rassemblement d’« insoumis, communistes, anticapitalistes, socialistes et écologistes décidés à rompre avec le néolibéralisme », autrement dit autant de forces malheureusement euro-compatibles et eurobéates dont le positionnement heurte de fait les intérêts et le positionnement politique de la grande majorité des classes populaires (à commencer par la classe ouvrière et par un nombre croissant de Gilets jaunes), il est urgent au contraire d’agir en faveur d’un Front antifasciste, patriotique, populaire et écologiste, un Fr.A.P.P.E. seul à même de constituer une véritable alternative au mortel étau « progressiste »-« nationalistes » promu par Macron et Le Pen.

Le PRCF multiplie les actions pour un Front Populaire, pour le tous ensemble

projet-affiche-tous-ensemble-566x800 france dans - JEUNESSE

Depuis début juin, le PRCF a multiplié les actes en faveur du Fr.A.P.P.E. et pour œuvrer à la constitution d’une Alliance pour une Gauche antifasciste, patriotique, populaire et écologiste, qui fasse échec à la fois au « big bang » des euro-gauches » et au souverainisme sans rivage attiré par le « ni droite ni gauche ». Jugeons plutôt :

1) Rédaction d’une lettre ouverte à destination des militants et des dirigeants de la France insoumise, qui a été partagée plusieurs dizaines de fois et a reçu un certain nombre d’approbations positives (la lettre est disponible sur le site Initiative communiste au lien suivant : https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/lettre-ouverte-du-prcf-a-ladresse-de-la-france-insoumise/). Cette lettre a directement été envoyée aux dirigeants de la FI, parmi lesquels Jean-Luc Mélenchon, Éric Coquerel ou François Ruffin.

2) Conjointement avec la Commission internationale du PRCF, rencontre avec Quim Boix, membre du Parti communiste des peuples d’Espagne (PCPE) et secrétaire de l’Union Internationale Syndicale des retraités et pensionnés (FSM) ; Quim Boix a répondu aux questions d’IC : https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/entretien-avec-quim-boix-pcpe-et-fsm-et-fadi-kassem-prcf-et-fsc/

3) À l’initiative de Brigitte Pascall, rencontre avec d’autres formations progressistes et patriotiques pour discuter de sa proposition de former un rassemblement nommé « Pouvoir au peuple souverain » :
https://blogs.mediapart.fr/brigitte-pascall/blog/010719/pouvoir-au-peuple-souverain-vise-elaborer-un-programme-anti-systeme

4) Rencontre exploratoire avec François Cocq (membre d’un groupe militant pour une nouvelle Constitution) et Djordje Kuzmanovic (République souveraine) pour réfléchir à l’unité dans le cadre d’un rassemblement correspondant aux attendus du Fr.A.P.P.E. ; à noter que Ramzi Kebaïli, du groupe Frexit de Gauche, est également intéressé par l’initiative.

5)Intégration d’un collectif national s’opposant à la privatisation des Aéroports de Paris (ADP) et rassemblant plus de 40 partis, syndicats et associations ; en outre, le PRCF, par le biais de ses militants, est déjà lancé dans la campagne pour recueillir le maximum de signatures afin d’obtenir l’organisation du référendum sur le sujet.

6)Entretien de Fadi Kassem, secrétaire national adjoint du PRCF, avec le groupe Gilets jaunes constituants 91 et 77 (la vidéo est disponible en cliquant ici).

7) Rédaction de textes communs avec d’autres formations communistes comme le Rassemblement communiste (RC), désireuses également de reconstruire un Parti communiste sur des bases franchement marxistes-léninistes : https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/pas-de-vacances-pour-la-resistance-lappel-dorganisations-communistes/

8) Enfin, lancement d’un appel avec des gaullistes comme l’Amiral Debray et Geneviève Blache pour que le 14 juillet redevienne la fête de la souveraineté nationale et populaire alors que Macron veut en faire la fête de l’ « armée européenne », et, par ce biais, du recyclage de l’impérialisme allemand !
Face à la fascisation, union, action !

À l’heure de la fascisation galopante, de la criminalisation du communisme, de l’offensive réactionnaire contre toutes les conquêtes démocratiques et sociales, de la répression tous azimuts contre les mouvements sociaux et les Gilets jaunes, de la destruction des services publics, de la désindustrialisation massive, de l’euro-décomposition de la nation, de l’effacement de la langue française, le PRCF redouble d’initiative en faveur de l’unité et du rassemblement dans une triple optique :

1) Œuvrer à la reconstruction d’un parti communiste marxiste-léniniste, qui pratique le centralisme démocratique et la lutte des classes sans renier la dictature du prolétariat, pour affronter tous ses ennemis de classe, de Macron à l’impérialisme états-unien, de Le Pen à la mortifère UE, des « faux » Républicains » aux faux « Patriotes », du MEDEF au FMI.

2) Contribuer à l’édification d’une Gauche patriotique et populaire (l’expression est du Parti communiste portugais), qui associe le drapeau rouge et le drapeau tricolore, l’Internationale et la Marseillaise, pour éviter le double piège du nationalisme xénophobe et fascisant et de l’accompagnement gauchiste de l’euro-dissolution nationale. C’est par le biais de cette stratégie que nous serons en mesure de rallier les travailleurs et les Gilets jaunes, et ainsi de satisfaire la maxime jauressienne : « Un peu d’internationalisme éloigne de la patrie, beaucoup d’internationalisme y ramène », bien loin des illusions de la ligne faussement euro-critique et franchement eurobéate et euro-compatible qu’incarnerait un « big bang de la gauche ».

3) Enfin, et plus que jamais, participer à l’élaboration du Fr.A.P.P.E. afin de rassembler toutes les forces communistes, insoumises, franchement progressistes et patriotiques antifascistes contre l’étau mortel Macron-Le Pen, et ce en plaçant au cœur de ce Front les travailleuses et les travailleurs de France.

Plus que jamais, il nous faut « tirer » tous ensemble, en même temps et dans le même sens afin de conduire la République sociale, indépendante, démocratique, laïque, une et indivisible, vers de nouveaux « Jours heureux » sans jamais perdre de vue l’objectif stratégique, à savoir le socialisme pour la France, fidèles en cela à la devise de Fidel Castro : « Patria o muerte », « Socialismo o morir », VENCEREMOS !

Communistes, progressistes, patriotes, le PRCF au cœur de l'offensive unitaire. - INITIATIVE COMMUNISTECommunistes, progressistes, patriotes,
le PRCF au cœur de l’offensive unitaire. – INITIATIVE COMMUNISTE
À la suite de la 5 e Conférence nationale qui a débouché sur une massive approbation de la ligne politique ayant permis au PRCF de connaître une véritable dynamique en termes de visibilité …
https://www.initiative-communiste.fr/articles/prcf/communistes-progressistes-patriotes-le-prcf-au-coeur-de-loffensive-unitaire/


Publié par   JRCF
URL     http://jrcf.over-blog.org/2019/08/communistes-progressistes-patriotes-le-prcf-au-coeur-de-l-offensive-unitaire.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=173054

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - JEUNESSE, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

12345...183
 

la bricole |
mesventes13 |
Découverte de la Chine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lumière divine
| faire & savoir
| unelarmemillesourires