Quand le contribuable français finance à son insu Tsahal

Posté par onsbouge le 21 août 2018

black-313636_640-2


MEDIAPART

Quand le contribuable français finance à son insu Tsahal

26 mars 2016
Par
Blog : Le blog de Hachebaie

Le sujet des dons à Tsahal déductibles d’impôts en France refait surface depuis que la sénatrice de l’Orne Nathalie Goulet a interpellé le secrétaire d’état au budget Christian Eckert ce 10 mars par écrit. Hier, elle a reçu des menaces de mort sur les réseaux sociaux.

« L’armée la plus morale du monde » a plus d’un tour dans son sac. C’est bien connu lorsqu’on suit depuis quelques temps ses opérations militaires, mais aussi de communication en tout genre, et de séduction plus généralement quand elle est faite par le gouvernement israélien.

En revanche peu de monde s’est douté jusque aujourd’hui que Tsahal (L’armée la plus morale du monde donc) pouvait être financé par le contribuable français à l’insu de son plein par le biais d’un mécanisme fiscal que le parti Les Républicains connait comme d’autres professionnels de l’optimisation fiscale.

C’est ainsi que l’on peut faire un don aux soldats de Tsahal, tout en bénéficiant d’une déduction fiscale à hauteur de 66%. Cela met sur le même plan l’armée d’Israël et les associations comme Action contre la faim, Amnesty International, Unicef (Déduction à hauteur de 75% pour celles-ci) ou autre ONG ou organismes caritatifs.

On l’a compris le procédé est très pervers, et nous pouvons être en droit de se demander par quelle magie le contribuable français se retrouve à financer à l’insu de son plein gré une des armées les plus tristement réputées pour ses multiples opérations meurtrières et criminelles.

C’est la question que Nathalie Goulet, sénatrice de l’Orne a posé au secrétaire d’état au budget Christian Eckert ce 10 mars par lettre écrite et dont la réponse se fait toujours attendre.

Cette actualité aurait pu passer inaperçue si hier la @sénatrice61 n’avait pas remis le couvert en affirmant à l’AFP avoir reçu des menaces de morts sur les réseaux sociaux. Il faut hélas en arriver là pour qu’un sujet aussi embarassant soit mis sur le devant de l’actualité.

Une déduction fiscale pour Tsahal ? Vraiment ?

Evidemment les supporters de ce régime colonial et criminel crient déjà à la calomnie et au mensonge montés en épingle par les islamo-gauchistes/fascistes/antisémites, et plus généralement la blogosphère qui ne va pas dans le sens de son poil. Et quoi de mieux que d’aller voir ces supporters s’exprimer sur leurs sites internet ? J’ai choisi JSS NEWS pour lire leur version des faits. Et comme d’habitude ils ne déçoivent jamais !

Dans un article plein d’amour, de paix et de tolérance, l’un des membres de ce « blog » (Comme l’a si bien fustigé Aymeric Caron) dézingue la sénatrice ainsi que ses interrogations avec ce titre: La sénatrice Nathalie Goulet abuse-t-elle du goulot ?

La vérité est que le contribuable français finance malgré lui de l’aide aux soldats de Tsahal, via des associations qui veulent leurs apporter du « réconfort » avec des pizzas, des glaces et de la boisson ! Rien que ça !

Formulaire que l'on pouvait retrouver sur le site JSS NEWS (capture d'écran)

Formulaire que l’on pouvait retrouver sur le site JSS NEWS (capture d’écran)

 

Cette capture d’écran datant de quelques années vient – ironie du sort – de notre cher blog JSS NEWS qui parle bien de soutiens aux soldats de Tsahal. Certes cette aide n’est pas versée directement à Tsahal mais en revanche il s’agit bien d’une aide financière du contribuable français à une armée étrangère, en l’occurrence celle d’Israël.

Si l’on regarde de plus près ce formulaire à droite, nous voyons qu’il est possible d’obtenir un Cerfa. Le plus incroyable, est que la France octroie presque le double de la déduction possible en Israël !

Non seulement ces pros-israéliens de JSS font preuve d’une mauvaise foi absolue, mais en plus, ils ont permis de faire découvrir à tout le monde cette manœuvre fiscale qui peut déplaire à plus d’un titre. Je terminerai donc par un remerciement inattendu que je n’aurais jamais pensé formuler un jour:

Merci JSS NEWS !


Publié par MEDIAPART
URL  https://blogs.mediapart.fr/hachebaie/blog/260316/quand-le-contribuable-francais-finance-son-insu-tsahal
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=144628

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - IMPOTS - TAXES, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Iran: ce qu’a cédé la France aux USA

Posté par onsbouge le 20 août 2018

black-313636_640-2

Iran: ce qu’a cédé la France aux USA

PressTV Français

Ajoutée le 19 août 2018

Après avoir écarté Total du champ gazier iranien Pars sud, mis le bâton dans les roues du secteur bovin français pour cause de ses coopérations avec l’Iran, les USA peuvent se targuer d’une victoire sur la France: le ciel français leur appartient désormais. Un canadien est propulsé à la tête d’Air France. Bonne nouvelle pour les Français qui ont vu Airbus passer en premier sous la coupe des sanctions extraterritoriales US contre l’Iran!


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=144607

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

La France aidera la Jordanie à sécuriser sa frontière avec la Syrie

Posté par onsbouge le 20 août 2018

black-313636_640-2


Strategika 51_OffShore

Analysis

La France aidera la Jordanie à sécuriser sa frontière avec la Syrie

19 août 2018

Posté dans Moyen-OrientOpérations par Laurent Lagneau Le 16-08-2018

-

Durant l’été 2012, la France lançait l’opération « Tamour » afin d’apporter un soutien médical aux nombreux civils syriens s’étant réfugiés en Jordanie pour fuir les combats qui ravageaient leur pays. Pendant 15 mois, le Groupement médico-chirurgical [GMC] déployé à Za’taari par le Service de santé des armées [SSA] assura ainsi 350 interventions chirurgicales lourdes, vaccina 38.000 enfants en collaboration avec l’UNICEF et donna 15.000 consultations médicales.

Six ans plus tard, même si l’emprise territoriale de l’État islamique [EI ou Daesh] s’est réduite et que les forces gouvernementales syriennes ont repris l’initiative grâce à l’appui de la Russie et de l’Iran,  la Jordanie est toujours sous la menace d’infiltrations jihadistes et donc d’attentats.

« Du fait de l’intervention de la coalition internationale contre Daesh et des menaces existant à l’encontre de la France et de ses ressortissants, une vigilance accrue est nécessaire », souligne ainsi le site du ministère français des Affaires étrangères.

Le 10 août, une patrouille des forces de sécurité jordaniennes a été la cible d’une attaque à al-Fuhais, une localité située à une dizaine de kilomètres d’Amman. Le lendemain, trois membres de la cellule « terroriste » soupçonnée d’être impliquée dans cette affaire ont été arrêtés à Salt.

Aussi, la France va aider la Jordanie a sécuriser sa frontière avec la Syrie. Telle est l’annonce faite le 15 août par le président Macron, à l’issue d’un entretien téléphonique avec le roi Abdallah II.

Le président de la République « a échangé avec le roi de Jordanie sur la lutte contre le terrorisme, en particulier contre Daesh dans le cadre de la coalition internationale » et « a annoncé une contribution française au maintien de la sécurité le long de la frontière syro-jordanienne », a en effet indiqué l’Élysée, via un communiqué.

« L’entretien a également porté sur les questions régionales, et tout particulièrement la Syrie. La situation dans le sud du pays et dans le gouvernorat d’Idlib a été abordée, ainsi que la question du retour des réfugiés, qui devra être accompagné par la communauté internationale dans des conditions sûres et équitables », poursuit le texte.

Pour le moment, on ignore quelle forme prendra cette « contribution » française au maintien de la sécurité de la frontière jordano-syrienne. S’agira-t-il d’une future mission pour les forces françaises à l’image de l’opération Tamour ou se traduira-t-elle par une aide financière et/ou l’envoi d’équipements de surveillance?

Pour rappel, dans le cadre des opérations contre Daesh en Syrie et en Irak [opération Chammal], la Jordanie accueille une base aérienne projetée [BAP] française, laquelle met en œuvre des Rafale, un avion de patrouille maritime Atlantique 2 et, parfois, un C-160 Gabriel.

http://www.opex360.com/2018/08/16/france-aidera-jordanie-a-securiser-frontiere-syrie/

 

Foxhound | 19 août 2018 à 2241 | Catégories : Analysis | URL : https://wp.me/p1wadU-5ym


Publié par Strategika 51_OffShore
URL  https://strategika51.wordpress.com/2018/08/19/la-france-aidera-la-jordanie-a-securiser-sa-frontiere-avec-la-syrie/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=144603

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Arrêts maladie : bombe insidieuse du gouvernement contre l’assurance maladie

Posté par onsbouge le 20 août 2018

black-313636_640-2


VIVE LE PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS | avec, sans ou contre la stratégie de sa direction

Arrêts maladie : bombe insidieuse du gouvernement contre l’assurance maladie

Arrêts maladie : bombe insidieuse du gouvernement contre l’assurance maladie dans - ECLAIRAGE - REFLEXION 180815_arrêt_maladie-300x225EDT pour PCF Paris 15, 14 août 2018 

En plein milieu des vacances, le gouvernement annonce son intention de modifier la prise en charge du paiement des indemnités journalières versées aux salariés malades en arrêt de travail. La mesure serait inscrite dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 qui sera adopté à la fin de cette année.

Pour les arrêts maladie de moins de 8 jours, ce serait les employeurs qui paieraient, à la place de l’assurance maladie (au-delà du délai de carence des 3 premiers jours, pour lesquels la sécu ne verse pas d’indemnités).

Tout reste au conditionnel mais l’annonce, seule, porte une attaque idéologique contre la sécurité sociale. Elle est insidieuse. La mesure semble toucher, pour une fois, le patronat que le pouvoir prétend mettre ainsi à contribution pour résorber « le déficit » de l’assurance maladie, déficit justement fabriqué par toutes les exonérations de cotisations sociales dont il le gave. En réalité, la mesure est de nature à fragiliser les droits actuels des salariés. Surtout, elle met en cause la conception même de l’assurance maladie et de son financement directement prélevé sur la création de richesse à l’entreprise, via les cotisations sociales.

Les porte-parole du patronat tiennent parfaitement leur rôle de victimes imaginaires et bondissent sur leur chaise dans les médias. Cela ne fait que mieux passer dans l’opinion le discours gouvernemental. Ils comptent sans doute peser aussi sur ses modalités d’application dans l’intérêt immédiat du plus grand nombre de patrons.

Commençons à mesurer la portée et les dangers de l’attaque sur les arrêts maladie.

Dans l’entreprise, les salariés sont directement menacés. Il est prévisible que, dans un premier temps du moins, le calcul des indemnités ne soit pas modifié. Mais, dans les branches et les entreprises où des conventions collectives où des accords prévoient actuellement une rémunération pour les jours de carence, il est à attendre que le patronat les remette en cause arguant de ses nouvelles « charges ». Le nouveau système, en faisant des employeurs les payeurs directs  des arrêts maladie, laisse clairement prévoir les pressions, les contrôles de toutes sortes que les patrons exerceront sur tous leurs salariés, malades ou non.

Au niveau de la sécurité sociale, la « réforme » des arrêts maladie ouvrirait d’abord une brèche dans le système. L’assurance maladie n’assurerait plus un « petit risque » – un arrêt de moins de 8 jours – pour ne plus couvrir qu’un « gros risque » – l’arrêt de plus de 8 jours. Dans les projets capitalistes poussés jusqu’au bout, la sécurité sociale n’aurait vocation qu’à ne prendre en charge que les pathologies graves, les opérations lourdes, les maladies incurables, trop coûteuses pour rapporter à des assureurs privés. Les maladies moins graves (coût des soins et préjudices, comme l’arrêt de travail) resteraient à la charge des malades eux-mêmes ou seraient couvertes par les mutuelles, les complémentaires et les assurances privées, payées au prix fort par les salariés.

L’annonce du gouvernement sur les arrêts de travail est ensuite particulièrement  vicieuse dans le but de dégager les entreprises du financement de l’assurance maladie.

Les ministres ont montré du doigt les entreprises (avant de prestement rassurer les patrons qui n’ont pas tout compris). Elles seraient responsables, en partie, de l’augmentation sensible du nombre d’arrêts maladie ces dernières années. En conséquence – superbe hypocrisie ! – les faire payer serait une façon de les responsabiliser pour qu’elles ménagent mieux leurs salariés !

Il est évident qu’il y a un lien important entre les conditions d’exploitation et les arrêts maladie. Leur forte augmentation tient largement aussi de l’allongement des carrières avec les effets du report de l’âge de la retraite. Mais la préoccupation idéologique du gouvernement et du patronat n’est pas là !

Dans la mise en scène idéologique de cet été, les patrons répliquent : « nous ne sommes pas responsables des épidémies de grippe ». Et, à la fin du compte, doit rentrer dans les têtes que, seules les maladies directement imputables au travail devraient impliquer une contribution des entreprises à leur prise en charge.

A ce stade, sur cette question, ne laissons pas de place à une confusion.  La branche AT-MP de la sécurité sociale prend en charge – très insuffisamment – les accidents du travail et les maladies professionnelles reconnues. Par son fonctionnement, ses prestations, la fixation, par branches et entreprises, des taux des cotisations, exclusivement patronales, elle remplit, de façon insatisfaisante, une mission de réparation, de sanction et de prévention des AT-MP. Nous nous battons pour l’améliorer, pour que davantage d’AT et de MP soient déclarées comme telles et ne plombent pas la branche maladie. Mais, en aucun cas, cette bataille diminue notre lutte pour le maintien et le rétablissement intégral du financement de l’assurance maladie par la cotisation sociale.

L’existence des cotisations sociales patronales maladie (et des autres) ne se justifie pas par la responsabilité des entreprises dans l’état de santé de la population. Comme le reste du financement de la sécurité sociale, conquis à la Libération, il s’agit de financer le risque maladie et sa prise en charge par un prélèvement direct sur le lieu de création de richesse par le travail, l’entreprise. L’expression « salaire socialisé », affecté à la santé du monde du travail dans son ensemble (travailleurs, jeunes, retraités, privés d’emploi etc.), est la plus juste pour traduire cet acquis.

Le capital et le patronat ne cessent de lorgner sur ce salaire socialisé. Le budget de l’assurance maladie dépasse les 200 milliards d’euros. Les gouvernements successifs, notamment ceux de la « gauche plurielle » et de Hollande, leur ont déjà accordés des dizaines de milliards d’euros, par an, d’exonérations et de déductions de cotisations sociales, au nom de la « compétitivité » et de la lutte contre le chômage (mais qui alimentent en fait directement les caisses du patronat et les profits capitalistes).

Symétriquement, les complémentaires santé se développent aux dépens de la sécurité sociale et des cotisants. Symétriquement le financement du restant de la sécurité sociale est fiscalisé, principalement avec la CSG,  réduite à « de la solidarité nationale » pour mieux ponctionner les salariés et retraités sur leurs revenus net.

La « réforme » des arrêts maladie n’est pas un point de détail qui tombe par hasard pour meubler les actualités pendant les vacances. C’est un élément de cette attaque globale contre le financement de la sécurité sociale. Elle est au centre de la feuille de route du gouvernement Macron. La riposte peut et doit être le point de convergence de grandes luttes dès la rentrée.

Si le gouvernement veut mieux mettre les entreprises à contribution pour les arrêts maladies, qu’il supprime déjà des exonérations de cotisations patronales à la hauteur des 900 millions d’euros « d’économies » supposées par la presse !       

38ème congrès du PCF: PRESENTATION de la motion  » PCF: Reconstruire le Parti de classe. Priorité au rassemblement dans les luttes »


Publié par  VIVE LE PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS |avec, sans ou contre la stratégie de sa direction
URL  http://vivelepcf.fr/6963/arrets-maladie-bombe-insidieuse-du-gouvernement-contre-lassurance-maladie/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=144560

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - LUTTES, - ORGANISMES SOCIAUX (SECU-CAF-URSSAF-CNAV), - POLITIQUE | Commentaires fermés

Le scandale des milliers de Français qui servent dans l’armée d’occupation israélienne

Posté par onsbouge le 20 août 2018

black-313636_640-2


ISM-France

France/Israël – 19 août 2018

Le scandale des milliers de Français qui servent dans l’armée d’occupation israélienne

Par Palestine 13

Mardi 14 août 2018Le quotidien Libération rapporte* que malgré le silence du gouvernement français sur la question, le nombre de Français et Franco-israéliens servant dans l’armée d’occupation israélienne dépasse largement les 4.000 soldats et représente plus de 2% des effectifs de cette armée !

Le scandale des milliers de Français qui servent dans l’armée d’occupation israélienne

N’ayant pas réussi à obtenir la moindre information du ministère des Affaires étrangères français, ni des ambassades française en Israël, israélienne en France, Libération a fini par avoir une réponse de l’armée israélienne dont le porte-parole lui a fait savoir que « 4.185 soldats en service régulier ont la citoyenneté française », tout en précisant que toutes les personnes engagées n’ont pas déclaré leur nationalité française.

« La nationalité française est la deuxième nationalité étrangère la plus représentée dans les rangs de Tsahal, après la nationalité américaine. Les citoyens français ou franco-israéliens engagés dans les forces armées israéliennes représentent entre 1,7% et 3,5% des effectifs totaux », écrit Fabien Leboucq.

Et parmi ces soldats, il n’y a pas que des binationaux qui vivent en Israël, mais également des Français, à condition qu’ils puissent justifier d’avoir un parent ou un grand-parent juif ! (Israël étant le seul pays au monde à engager dans son armée sur des critères uniquement ethno-religieux.)

Le recrutement des Français se fait notamment par le biais des synagogues, comme constaté par le Nouvel Observateur qui a assisté à une conférence sur ce sujet au sein de la grande synagogue de la Victoire, dans le 9e arrondissement de Paris, et par des vidéos de promotion diffusées en France par l’ambassade d’Israël, sans que le gouvernement français ne voie rien à y redire.

Aller commettre des crimes en Syrie, non ! Mais en Israël, pas de problème. Vous pouvez aller et venir sans être inquiétés. Pire, Macron criera avec les loups, traitant d’antisémites ceux qui sont choqués par le rôle des lieux de culte juifs pour recruter des criminels. Imaginez un peu que des mosquées organisent le recrutement de djihadistes français pour partir se battre en Syrie, on en entendrait parler…

* « Combien de Français servent dans l’armée israélienne ? », par Fabien Leboucq, Libération, 19 juillet 2018.

Source : Palestine 13


Publié par  ISM-France
URL  http://www.ism-france.org/analyses/Le-scandale-des-milliers-de-Francais-qui-servent-dans-l-armee-d-occupation-israelienne-article-20683
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=144542

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

12345...1661
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots