Témoignage-vidéo sur la pollution de la mer de Gaza

Posté par onsbouge le 4 août 2017

black-313636_640-2

ISM-France

Gaza – 3 août 2017

Témoignage-vidéo sur la pollution de la mer de Gaza

Par Ziad Medoukh

La souffrance des Palestiniens de Gaza se poursuit et, sous blocus israélien, ils sont privés de leur seul loisir : la plage de Gaza ; en plein été, ils ne peuvent pas s’y rendre à cause de la pollution de la mer de Gaza.
Actuellement, la bande de Gaza subit une pollution terrible.
La pollution de la côte et des nappes de Gaza à cause de l’effondrement de deux centres de traitement des eaux usées.

Témoignage-vidéo sur la pollution de la mer de Gaza

Les stations d’épuration sont à l’arrêt faute d’électricité.
Plus de 100.000 mètres cubes d’eau usées sont rejetés quotidiennement dans la Méditerranée et polluent la côte de Gaza.
Les égouts débordent sur les plages de Gaza.
Presque 95% des plages de Gaza sont infréquentables.
La bande de Gaza est devenue la région la plus polluée du monde
Une situation catastrophique pour deux millions de Palestiniens de Gaza avec les différentes crises : électricité, eau et pollution.
La politique des punitions collectives se poursuit contre cette région sous blocus.
Honte à cette communauté internationale officielle complice !
Honte à ce blocus israélien inhumain contre la bande de Gaza !
Vive la solidarité internationale !
Gaza la vie résiste, existe et persiste !
Gaza garde espoir malgré tout !
Amitiés de Gaza la vie !


Publié par ISM-France
URL  http://www.ism-france.org/temoignages/Temoignage-video-sur-la-pollution-de-la-mer-de-Gaza-article-20377

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=114611

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROIT, - ENERGIE, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - PRECARITE, - VIDEO | Commentaires fermés

Nouvelles sanctions américaines et la nécessaire clarification idéologique en Russie

Posté par onsbouge le 26 juillet 2017

black-313636_640-2

Russie politics

.

mardi 25 juillet 2017

Nouvelles sanctions américaines et la nécessaire clarification idéologique en Russie

 

Nouvelles sanctions américaines et la nécessaire clarification idéologique en Russie dans - DROIT usa%2Bsanctions

 

 

Le Congrès américain entend légiférer sur les sanctions contre la Russie, la plaçant au même titre que la Corée du Nord ou l’Iran dans la liste des dangers premiers pour les Etats Unis, et limitant ainsi la possibilité pour Trump de négocier en tête à tête avec son homologue russe. Pourtant, Trump est-il réellement opposé à reprendre le contrôle du marché énergétique européen et à affaiblir son concurrent russe? Ou comment les sanctions américaines servent deux buts: économique, tout d’abord, avec le marché énergétique européen et géopolitique, ensuite, par la dissociation de l’oligarchie énergétique russe de la politique internationale menée par le Kremlin. Dans les deux cas, la Maison Blanche applaudit.

 

Le Congrès va être amené à se prononcer jeudi sur la nouvelle mouture du projet de loi sur les sanctions à prendre contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord. Les explications avancées sont toujours les mêmes: soutien des « séparatistes » en Ukraine, interférence dans les élections américaines ou encore omnipotence des hackers russes. Sur les 10 raisons avancées par les autorités américaines, 5 concernent directement ou indirectement la Russie … et les intérêts du marché américain, comme cela est clairement indiqué.

 

%25D0%25A1%25D0%25BD%25D0%25B8%25D0%25BC%25D0%25BE%25D0%25BA%2B%25D1%258D%25D0%25BA%25D1%2580%25D0%25B0%25D0%25BD%25D0%25B0%2B%2528202%2529 europr dans - ECLAIRAGE - REFLEXION

 

Ces sanctions doivent concerner tous les partenaires de la Russie dans le domaine énergétique, c’est-à-dire l’Allemagne en particulier et l’Europe en général. D’où la réaction inquiète de la Commission européenne qui intime aux Etats Unis de coordonner avec elle la politique des sanctions contre la Russie, la construction de Nord Stream 2 est dans le collimateur et la question énergétique est très importante pour l’Europe. Evidemment, aucune réponse Outre-Atlantique n’est tombée.

 

La communication de la Maison Blanche autour de ce projet de loi reste assez flou. D’un côté, Scarramucci annonce que Trump va réfléchir, puisque rien de démontre l’intervention de la Russie pour les hackers. Mais, S. Sanders, elle,  selon CNN, annonce que la Maison Blanche est satisfaite de ce projet de loi, dont la qualité rédactionnelle et juridique a été largment améliorée et sera donc prête à le soutenir. 

 

Et en effet, pourquoi D. Trump ne devrait pas soutenir ce projet de loi? 

 

D’un côté, en attaquant dans le domaine énergétique, il tente de « libérer » l’Europe contre elle-même et contre ses intérêts, ce qui finalement n’est que la tradition américaine, de « l’oligarchie énergétique russe ». Au passage, les Etats Unis cherchent à vendre leur gaz de schiste, beaucoup plus cher que le gaz russe et économiquement invendable sans motivation idéologique. 

 

D’un autre côté, il peut tenter d‘affaiblir la Russie de l’intérieur en tapant sur le point sensible, celui de l’oligarchie. Certes, le « patriotisme économique » a été décrété, mais la confusion des genres est bien le point faible du système russe. La confusion de l’économique et du politique est telle, que, effectivement, la politique internationale menée par la Russie, impliquant une souveraineté réelle du pays, se trouve confrontée aux contraintes de la politique intérieure de plus en plus orientée vers le néolibéralisme et le culte du marché tout puissant, rejetant donc l’Etat et l’intérêt général au second plan. 

 

Le projet de loi de sanctions, en mettant en avant la question sensible de ce lien « pouvoir/business d’Etat privatisé », sous l’angle de la corruption des grands oligarques, de leurs liens inévitables avec l’Etat et en les menaçant de sanctions lorsqu’ils utilisent le dollar (et ils utilisent tous les dollars, à titre privé comme professionnel), cherche justement à provoquer une rupture, un schisme, dans le système politique russe qui se trouve balancer entre deux conceptions de l’Etat et du pouvoir incompatibles.

 

D’une manière générale, pourquoi s’en priver, puisque récemment aucune mesure en réponse n’a été adoptée. Les enchères montent. Les Etats Unis cherchent à savoir jusqu’où ils peuvent aller. Pour l’instant, assez loin. Et cette hésitation en Russie dans la réponse à apporter est aussi le résultat de ce conflit idéologique interne, qui commence à paralyser le pouvoir sur les grands dossiers, tant qu’une décision au sommet n’a pas été prise.

 

Comme les sanctions sectorielles ont obligé la Russie a positivement restructurer son économie, à la diversifier, à ne plus penser que la richesse subitement acquise grâce au gaz et au pétrole la dispense de redévelopper une véritable industrie et de relancer l’agriculture puisqu’elle peut acheter tout ce dont elle a besoin à l’étranger, ce projet de loi, s’il est adopté, va obliger la Russie à recomposer son champ politique, à clarifier sa base idéologique. Ce qui ne peut que la renforcer à long terme. 

 

 

Publié par à 11:31


Publié par Russie politics
URL  http://russiepolitics.blogspot.fr/2017/07/nouvelles-sanctions-americaines-et-la.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=113719

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ECONOMIE, - ENERGIE, - EUROPE, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - LIBERTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Gaza plongée dans le noir total : honte à tous les responsables

Posté par onsbouge le 14 juillet 2017

black-313636_640-2

CAPJPO – EuroPalestine

.

L’unique turbine de l’unique source d’électricité de Gaza, sa centrale au fioul, s’est arrêtée mercredi soir, plongeant le territoire palestinien et ses deux millions d’habitants dans une obscurité totale.

Gaza plongée dans le noir total : honte à tous les responsables dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME gaza_bougies-5af7d

Cette situation insupportable est le résultat de la collaboration conjuguée d’Israël, qui maintient depuis 10 ans un blocus quasi-complet de la bande, du président palestinien Mahmoud Abbas, de la dictature égyptienne, le tout avec l’assentiment de « nos » gouvernants, Macron and co.

Pour rappel : jusqu’au printemps dernier, l’alimentation de Gaza ; dépendait, pour l’essentiel, de l’électricité vendue –au prix fort- par l’occupant israélien. Une électricité déjà rationnée, correspondant, par habitant, à 10 ou 15 fois moins que la consommation moyenne d’un citoyen israélien ou français, par exemple.

Mais Mahmoud Abbas a ensuite informé les Israéliens que son « Autorité » ne paierait plus pour les Gazaouis tant qu’ils n’auraient pas renversé le gouvernement du Hamas, et cette source d’énergie a considérablement réduite, Israël ne mettant plus à disposition que 70 Mégawatts au lieu de 120 antérieurement.

 

croquis_gaza-531d7 FRANCE? dans - DROIT

(la gestion de la pénurie … avant l’arrêt de la centrale)

 

D’un autre côté, les dirigeants égyptiens, arguant des dommages créés à leur réseau par la guérilla djihadiste dans le désert du Sinaï, ont eux aussi coupé les raccordements vers Gaza.

Restait la centrale au fioul de Gaza, située à Nusseirat au milieu de la bande, dont la puissance, de 60 Mégawatts seulement, est très réduite du fait des bombardements israéliens il y a trois ans.

Alors, à grand renfort de publicité, le gouvernement égyptien a annoncé fin juin la livraison –payante, bien sûr-, de fioul : 4.000 tonnes, dont on n’est même pas sûr qu’elles soient intégralement arrivées à la centrale, une partie des chargements pouvant avoir été détournée, et vendue aux marchés noirs aux plus riches des Gazaouis disposant de générateurs privatifs.

Toujours est-il que ces tonnes de fioul n’ont permis qu’une production d’électricité insignifiante au regard des besoins de la population, soixante heures de fonctionnement de la centrale en tout et pour tout. Quinze jours plus tard, en dépit des rationnements extrêmes auxquels ont été soumis les habitants, il n’y avait plus une goutte de l’hydrocarbure à Nusseirat, et son unique turbine opérationnelle a dû être arrêtée.

Ce qui se passe à Gaza est un crime contre l’humanité. Signez la pétition pour la levée immédiate du blocus de Gaza à :
https://www.change.org/p/président-de-la-république-urgence-humanitaire-à-gaza-levée-du-blocus

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par CAPJPO – EuroPalestine
URL http://www.europalestine.com/spip.php?article13207
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=112612

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - ENERGIE, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - PETITION, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Gaza sans électricité depuis plus de 48 heures !

Posté par onsbouge le 14 juillet 2017

black-313636_640-2

ISM-France

.

Gaza – 13 juillet 2017

Gaza sans électricité depuis plus de 48 heures !

Par Ziad Medoukh

La crise de l’électricité s’aggrave dans la bande de Gaza. Zéro heure d’électricité par jour. Impensable !
Une situation catastrophique pour deux millions de Palestiniens de Gaza
Cette pénurie d’électricité a des conséquences graves sur tous les secteurs vitaux dans cette région qui a subi trois offensives militaires en cinq ans.
Plus de deux millions habitants privés d’électricité, surtout durant cette saison d’été, et cette vague de chaleur.

Gaza sans électricité depuis plus de 48 heures !

Cette pénurie a des conséquences dramatiques sur la vie quotidienne des habitants de cette région sous blocus, et paralyse tous les secteurs économiques.
La politique des punitions collectives se poursuit contre cette région sous blocus.

Honte à cette communauté internationale officielle complice !
Honte à ce monde qui se dit libre et qui ne bouge pas devant la souffrance de notre population civile !
Honte à toutes les organisations de droits de l’Homme silencieuses !
Honte à ce blocus israélien inhumain contre la bande de Gaza !
Honte à cette division inter palestinienne !

Vive la solidarité internationale !
Gaza la vie résiste, existe et persiste !


Publié par  ISM-France
URL http://www.ism-france.org/temoignages/Gaza-sans-electricite-depuis-plus-de-48-heures–article-20351?ml=true

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=112558

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - ENERGIE, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - PRECARITE | Commentaires fermés

Les adversaires du Qatar se réunissent pour discuter des suites de la crise

Posté par onsbouge le 5 juillet 2017

black-313636_640-2


mercredi 5 juillet 2017

.
Les adversaires du Qatar se réunissent pour discuter des suites de la crise

 Les adversaires du Qatar se réunissent pour discuter des suites de la crise dans - ECLAIRAGE - REFLEXION a1

L’émir du Koweït, le cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah (2e à droite), lisant un message reçu de l’émir du Qatar, à Koweït le 3 juillet 2017, photo fournie par Emiri Diwan (afp)

 

L’Arabie saoudite et ses alliés se réunissent mercredi au Caire pour décider des démarches futures face au Qatar qui a jugé « irréalistes » leurs demandes pour mettre fin à la crise du Golfe.
La réunion, qui doit débuter à 11h00 GMT, entre les chefs de la diplomatie de l’Arabie saoudite, des Emirats, de Bahreïn et d’Egypte intervient à l’expiration d’un ultimatum fixé par ces quatre pays arabes au Qatar pour qu’il réponde à une liste de 13 demandes.
L’Arabie et ses alliés ont engagé le 5 juin un bras de fer avec ce petit émirat riche en gaz qu’ils accusent de soutenir « le terrorisme » et d’entretenir des relations trop étroites avec l’Iran, grand rival de l’Arabie saoudite au Moyen-Orient.
Outre la rupture des relations diplomatiques, ils ont imposé à Doha des sanctions économiques, lui interdisant leur espace aérien.
Pour mettre fin aux sanctions, l’Arabie et ses alliés ont adressé à Doha une liste de demandes, lui intimant de s’y plier d’ici le 2 juillet puis étendant de deux jours cet ultimatum.
Ils réclament entre autres la fermeture d’une base militaire turque et de la télévision Al Jazeera, jugée trop agressive par Ryad et ses alliés, ainsi que la réduction des relations de Doha avec l’Iran.
Le Qatar a répondu à ces exigences lundi dans un message au Koweït qui joue le rôle de médiateur pour tenter de mettre fin à la crise. L’Arabie saoudite et ses alliés ont confirmé mercredi qu’ils avaient reçu la réponse de Doha à leurs requêtes.
Si le contenu de la réponse n’a pas été dévoilé, les déclarations du ministre qatari des Affaires étrangères, cheikh Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani mardi ne laissent guère de doutes sur le rejet des demandes.
« La liste est irréaliste et irrecevable », a déclaré le chef de la diplomatie à Doha lors d’une conférence de presse avec son homologue allemand Sigmar Gabriel.
La liste « ne porte pas sur le terrorisme, elle appelle à mettre fin à la liberté d’expression », a accusé Mohammed ben Abderrahmane Al-Thani. Doha juge que ses voisins tentent de porter atteinte à sa souveraineté dans sa politique étrangère.
Mardi, l’émir du Koweït a transmis un message au Qatar, selon l’agence de presse officielle qatarie QNA, sans en dévoiler le contenu.
« Nous sommes devant un tournant historique qui n’a rien à voir avec la question de souveraineté », a rétorqué mardi un ministre d’Etat émirati, Anwar Gargash, sur Twitter. Le Qatar doit choisir entre « préserver (ses liens avec ses voisins) ou divorcer ».
Le ministre émirati des Affaires étrangères et de la Coopération cheikh Abdallah ben Zayed a toutefois estimé mardi qu’il était « prématuré » de parler de mesures supplémentaires contre le Qatar dans le cas où ce pays, mis au ban depuis un mois, n’adhère pas aux exigences de ses adversaires.
Il a de nouveau accusé le Qatar d’avoir « autorisé, donné refuge et incité au terrorisme », espérant que Doha « suivra la voie de la sagesse ».
Le président américain Donald Trump, qui s’en est pris par le passé au Qatar, a répété dimanche « l’importance de stopper le financement du terrorisme », un objectif qu’il juge « primordial », et « de discréditer l’idéologie extrémiste ».
Les Etats-Unis comme d’autres pays occidentaux et le Conseil de sécurité de l’ONU ont toutefois appelé les rivaux du Golfe au dialogue pour résoudre cette crise dans un Moyen-Orient déjà agité par de nombreux conflits.
Outre les sanctions imposées à Doha par Ryad, Abou Dhabi, Manama et Le Caire, l’Arabie saoudite a fermé la seule frontière terrestre du Qatar, forçant ce pays à se tourner vers l’Iran et la Turquie pour ses besoins en produits alimentaires importés par voies aérienne ou maritime.
Malgré ces sanctions, le Qatar, premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié (GNL), a annoncé mardi son intention d’augmenter du tiers sa production de gaz, de 77 millions de tonnes à 100 millions de tonnes en 2014.
En cas de pression de l’Arabie saoudite et de ses alliés pour empêcher un tel partenariat avec des compagnies internationales dans ce secteur, le Qatar procédera seul à l’augmentation de la production, a assuré le patron de Qatar Petroleum.

pa1


Publié par
URL  https://assawra.blogspot.fr/2017/07/les-adversaires-du-qatar-se-reunissent.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=111732

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ENERGIE, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE | Commentaires fermés

12345...26
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots