Poroshenko ferme la porte à l’homme russe de 16 à 60 ans : du grand-guignolesque en politique

Posté par onsbouge le 1 décembre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
Russie politics

vendredi 30 novembre 2018

Poroshenko ferme la porte à l’homme russe de 16 à 60 ans : du grand-guignolesque en politique

Poroshenko ferme la porte à l'homme russe de 16 à 60 ans : du grand-guignolesque en politique dans - ECLAIRAGE - REFLEXION poroshenko2

Alors que tout commençait très sérieusement avec l’introduction de la loi martiale, sans pour autant prendre le risque d’une déclaration de guerre à la Russsie, Poroshenko continue dans le burlesque et interdit l’entrée sur le territoire ukrainien à tous les hommes russes de 16 à 60 ans. Que peut faire de plus un clown dans un Etat fantoche ? Assez triste, finalement … et dangereux.

 

La provocation du détroit de Kertch, à l’occasion de laquelle l’Ukraine a envoyé des navires militaires, sans suivre la procédure établie du passage de la mer noire à la mer d’azov (voir notre texte ici) a obligé la Russie à réagir. En tirant un seul coup, faisant trois blessés légers, sans détruire les navires de guerre, la Russie a facilement repris le contrôle de la situation. Les navires sont pour l’instant au port de Kertch, les équipages passés devant la justice et mis en détention préventive pour 60 jours le temps du procès. C’est ainsi que l’on a découvert parmi les « marins », deux membres du SBU (KGB ukrainien), qui avaient pour mission de tenir la provocation jusqu’au bout, mais finalement se sont rendus.

 

En tout cas, pour Poroshenko, le but a été atteint, perturber les relations avec la Russie et surtout établir la loi martiale, sans pour autant prendre le risque d’un véritable conflit avec la Russie (voir notre texte ici). S’il ne s’agit pas de se battre contre « l’ennemi russe », la cible véritable est toute contestation à l’intérieur, surtout en période pré-électorale et d’une manière générale: la chute vertigineuse du niveau de vie depuis le Maïdan a renvoyé aux oubliettes ses promesses magiques.

 

Dans tout ce spectacle grand-guignolesque, une cible a été trouvée : l’homme russe de 16 à 60 ans. Qui sera désormais interdit de territoire, le temps de la loi martiale. L’idée avait été « lancée » dès lundi par le service des frontières, portée devant les députés par le Bloc Piotr Poroshenko. Et lui-même vient de l’annoncer sur twitter, espace virtuel d’une gouvernance elle-même virtuelle :

%25D0%25A1%25D0%25BD%25D0%25B8%25D0%25BC%25D0%25BE%25D0%25BA%2B%25D1%258D%25D0%25BA%25D1%2580%25D0%25B0%25D0%25BD%25D0%25B0%2B%25281019%2529 russie dans - ELECTIONS - REFERENDUM

Le but serait d’empêcher la formation d’ »armées privées ». Logique : le peuple, le vrai, ne peut être que satisfait de la baisse drastique des salaires, de la hausse tout aussi drastique du coût de la vie, de la chute vertigineuse des retraites, de la hausse de la criminalité, etc. Donc, si contestation il y a, elle ne peut venir que de l’extérieur – regardez vers la Russie. Un bémol : cette interdiction ne devrait pas concerner les situations humanitaires, comme l’enterrement de proches par exemple.

 

Et comme la loi martiale renforce les pouvoirs de l’exécutif, Poroshenko pourra prendre une instruction qui déterminera les conditions et les exceptions d’entrée sur le territoire ukrainien. Il est par ailleurs question de renforcer les conditions d’enregistrement des citoyens russes se trouvant en Ukraine. Enfin, pour continuer dans la fantasmagorie, il a hier interdit l’entrée des étrangers … en Crimée … 

 

Plus sérieusement, les familles étant de part et d’autre de la frontière, c’est surtout contre le peuple ukrainien que Poroshenko prend ces mesures, séparant encore un peu plus toutes ces familles. Il y a déjà, officiellement, plus d’un million et demi de réfugiés ukrainiens en Russie, l’on s’attend au pire avec ces dernières mesures.

 

 

Publié par à 13:47

Libellés : , , ,


Publié par Russie politics
URL  http://russiepolitics.blogspot.com/2018/11/poroshenko-ferme-la-porte-lhomme-russe.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=152463

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ELECTIONS - REFERENDUM, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Le reste du gouvernement néolibéral et d’extrême droite doit suivre Lieberman

Posté par onsbouge le 20 novembre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
Analyse communiste internationale

Le reste du gouvernement néolibéral et d’extrême droite doit suivre Lieberman

19 Novembre 2018

 Le reste du gouvernement néolibéral et d'extrême droite doit suivre Lieberman  dans - ECLAIRAGE - REFLEXION ob_d82729_communist-party-of-israel-logo

Le PC d’Israël et le Hadash appellent à des élections suite à la démission du ministre de la Défense Avigdor Lieberman et à la crise de la coalition gouvernementale.

ICP, le 19 novembre 2018

Selon le site Internet du Parti communiste d’Israël (PCI), le Front démocratique pour la paix et l’égalité (Hadash) et le PCI ont convoqué des élections le 14 novembre dernier, mercredi dernier, suite à l’annonce par le ministre de la Défense d’extrême droite Avigdor Lieberman de sa décision de démissionner du gouvernement et sa coalition.

« Le temps est venu d’amener un meilleur gouvernement en Israël. Le temps est venu de tenir des élections démocratiques et le plus tôt sera le mieux. Les affaires courantes ne peuvent pas être laissées entre les mains d’une bande de fascistes et de colons », selon la déclaration du Hadash et du PCI.

La déclaration soulignait que la démission de Lieberman  » a révélé ce que nous savions déjà depuis longtemps – ce gouvernement n’a pas de stratégie pour mettre fin au blocus continu de la bande de Gaza, à la famine du peuple palestinien à Gaza, à l’occupation continue des territoires palestiniens et à son abandon des résidents du sud d’Israël « .

« Lieberman est un fasciste corrompu qui a mis tout le monde en danger. Le reste du gouvernement d’extrême droite et néolibéral doit le suivre  », a convenu le président de la liste commune, Ayman Odeh, membre de la Knesset de Hadash.

source: http://icp.sol.org.tr/asia/rest-far-right-and-neoliberal-government-needs-follow-lieberman

Tag(s) : #Israel, #Gaza

Publié par Analyse communiste internationale
URL  http://mouvementcommuniste.over-blog.com/2018/11/le-reste-du-gouvernement-neoliberal-et-d-extreme-droite-doit-suivre-lieberman.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=151298

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ELECTIONS - REFERENDUM, - INTERNATIONAL, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Les habitants du Golan boycottent les élections israéliennes

Posté par onsbouge le 2 novembre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
CAPJPO – EuroPalestine

Ci-dessous un article de Al Manar, traduit par ISM (International Solidarity Movement), sur la résistance que sont en train d’opposer les villages druzes de la partie du Golan syrien occupé par Israel aux élections de conseils locaux qu’Israel veut organiser.

Les habitants du Golan boycottent les élections israéliennes dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME

« Les habitants de ce territoire syrien occupé ont déclaré qu’ils ne reconnaissaient pas cette élection. Selon l’agence de presse officielle syrienne (SANA), les agents israéliens sont entrés massivement dans la région et des « mesures de sécurité » ont été instaurées dans la localité occupée de Majdal Shams.

Les habitants du village de Baqaatha ont pour leur part affirmé dans un communiqué qu’ils feraient face aux tentatives de judaïsation du Golan et qu’ils se considèrent toujours comme des Arabes syriens.

 golan dans - DROITS

Le gouverneur israélien de la région a menacé les habitants de recourir à la force s’ils ne mettaient pas fin à leur sit-in, a rapporté le correspondant de la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen.

Jusqu’à présent, le taux de participants à l’élection des conseils locaux est de 0 %, personne n’étant allé aux urnes dans les villages de Majdal Chams, Baqaatha, Massada et Ain Qenya. Dix candidats se sont désistés.

Les habitants de Majdal Shams ont demandé aux Nations Unies un soutien international en soulignant que le Golan faisait toujours partie de la Syrie.

L’activiste Bishir al-Maqt a dénoncé dans une interview à l’agence syrienne Sana « les stratagèmes de l’occupation israélienne visant à judaïser le Golan ».

« Ces prétendues élections sont nulles et non avenues et n’ont aucune valeur et toutes les mesures prises par l’occupation au Golan n’ont pas d’importance, » a déclaré M. al-Maqt.

Il a indiqué que les forces d’occupation ont utilisé mardi des balles réelles et des bombes à gaz contre les participants à un sit-in qui avaient lieu devant une école secondaire de Majdal Chams où les autorités d’occupation ont essayé d’organiser ces élections. Un certain nombre de manifestants a été arrêtés.

Le Hamas appelle les Golanais à opter pour la Résistance

À cet égard, Mahmoud al-Zahar, haut responsable du Hamas, a exhorté, lors d’un entretien avec Al-Mayadeen, la population du Golan à prendre les armes et à compter sur la résistance, qui est le seul moyen de remporter la victoire.

Il a également critiqué les pays arabes qui se sont « livré à un compromis avec Tel-Aviv », qualifiant ce compromis de « grande honte ».

Le Jihad islamique salue le boycott des élections. « La non-participation des habitants du Golan à l’élection des maires et des conseils municipaux constitue une gifle sur le visage de tous ceux qui tentent de normaliser les relations avec Israël. Ce qui a eu lieu a renforcé la légitimité de l’option choisie par la Résistance », a déclaré ce mouvement politique palestinien.

Le plateau du Golan a été occupé par le régime israélien en 1967 au cours de la « guerre des Six Jours ». En 1982, Tel-Aviv a déclaré cette zone comme faisant partie de son territoire, mais cette prétention n’a jamais été reconnue par les Nations Unies.

Source : Al Manar et http://www.ism-france.org

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par CAPJPO – EuroPalestine
URL  http://www.europalestine.com/spip.php?article14821
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=149799

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROITS, - ELECTIONS - REFERENDUM, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Elections dans le Donbass: l’ONU revient à l’incantation du fantôme des accords de Minsk

Posté par onsbouge le 1 novembre 2018

black-313636_640-2


Paru sur
Russie politics

mercredi 31 octobre 2018

Elections dans le Donbass: l’ONU revient à l’incantation du fantôme des accords de Minsk

Elections dans le Donbass: l'ONU revient à l'incantation du fantôme des accords de Minsk dans - ECLAIRAGE - REFLEXION onu4

 

 

Hier 30 octobre, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni non pas pour examiner, mais pour s’insurger contre l’organisation des élections dans le Donbass, que ses membres estiment, à l’exception de la Russie, violant les accords de Minsk. Que des populations vivant en situation de blocus soient obligées de s’organiser intéresse très peu ces chers garants de l’ordre mondial, qui veulent par là même faire porter la responsabilité de ces élections à la Russie. D’une certaine manière, ils reconnaissent ainsi que l’Ukraine a été choisie pour combattre la Russie, ce qui a été perdu en Crimée, ils tentent de le récupérer dans le Donbass. Le reste n’est qu’un conte pour enfants.

 

A la demande de la Suède, de la France, des Pays-Bas, des Etats-Unis, de la Pologne et du Royaume-Uni, le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni pour traiter de la question des élections dans le Donbass. Mais comme l’a rappelé la Russie, c’est elle qui a obtenu que cette discussion soit publique et non en huis-clos comme initialement prévu.

 

Les positions sont simples. Pour ces pays, en organisant des élections, le Donbass est coupable de violer les accords de Minsk et la Russie de le soutenir. Pour la Russie, il n’y a pas de violation des accords de Minsk, ce sont des élections locales et les populations sur place, vivant en situation de blocus de la part de Kiev, doivent bien s’organiser pour survivre. Indirectement, ces pays veulent déplacer le curseur des accords de Minsk, concernant les deux parties au conflit que sont l’Ukraine et le Donbass, vers un conflit extérieur entre l’Ukraine et la Russie, oubliant que la Russie n’est pas partie à ces accords, mais comme eux garant.

 

La France a, pour sa part, parfaitement exécuté son numéro de dévouement aveugle. Son représentant, M. François Delattre, dans sa déclaration, a fait montre de toute la partialité de notre pays. Lorsqu’il s’agit de l’organisation des élections locales, il accuse directement la Russie, mais lorsqu’il s’agit de la dégradation militaire du conflit, de la présence de tanks à la ligne de front, d’artillerie lourde, etc, étrangement il reste dans le flou. Refusant ainsi de devoir reconnaître les violations militaires ukrainiennes, oubliant les appels répétés à l’engagement du conflit de la part de différents responsables et politiques ukrainiens (voir plus en détail notre texte ici).

 

Les Etats-Unis et leurs pays satellites, dont malheureusement la France fait partie, ont utilisé l’Ukraine contre la Russie. En provoquant, finançant, soutenant le Maïdan, ils ont entraîné la chute de l’Etat ukrainien et les pertes territoriales en Crimée; en envoyant l’armée en 2014 contre les habitants du Donbass, ils ont provoqué cette guerre civile, qui sert des intérêts stratégiques étrangers.

 

Si je vois très bien où sont les intérêts américains dans la région, directement orientés contre la remontée de la Russie sur la scène internationale, je ne vois pas très bien en quoi consiste l’intérêt pour l’Europe d’avoir un conflit ouvert à ses portes et de l’entretenir servilement?

 

En conclusion – rien. Le site de l’ONU a publié un compte-rendu. Et c’est tout. Cet organe ne peut résoudre les conflits, il est un espace où il est possible d’en discuter. Pas d’accuser, mais de discuter. Quand les Etats ne sont plus capables de discuter, car leur position est idéologique, cet espace-même perd son sens. Ce que nous voyons de plus en plus souvent.

 

Publié par à 10:08

Libellés : , , , ,


Publié par Russie politics
URL  http://russiepolitics.blogspot.com/2018/10/elections-dans-le-donbass-lonu-revient.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=149700

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ELECTIONS - REFERENDUM, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Référendum en Nouvelle-Calédonie : carte d’identité d’un territoire à part

Posté par onsbouge le 1 novembre 2018

black-313636_640-2

Référendum en Nouvelle-Calédonie : carte d’identité d’un territoire à part

Le référendum du 6 novembre 2018 en Nouvelle-Calédonie permettra aux habitants de la collectivité de se choisir un avenir avec ou sans la France. Son identité, elle, s’est largement affirmée depuis 30 ans.

LeHuffPost

Ajoutée le 31 oct. 2018


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=149963

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ELECTIONS - REFERENDUM, - FRANCE - DOM-TOM, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

12345...129
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots