• Accueil
  • > - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT

EDF obtient un démarrage sous condition de l’EPR de Flamanville

Posté par onsbouge le 28 juin 2017

black-313636_640-2


mercredi 28 juin 2017

.
EDF obtient un démarrage sous condition de l’EPR de Flamanville

 EDF obtient un démarrage sous condition de l'EPR de Flamanville dans - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT a4

EPR Flamanville : L’ASN valide la cuve (afp)
Cliquez pour agrandir

 

L’EPR de Flamanville (Manche) pourra bien démarrer avec sa cuve initiale, malgré ses anomalies, mais EDF devra changer son couvercle d’ici la fin 2024 et accentuer ses contrôles sur cet équipement, une option que l’électricien espère encore éviter.
C’est « une très bonne nouvelle pour l’EPR » a commenté Laurent Thieffry, directeur du projet de Flamanville chez EDF, lors d’une conférence téléphonique.
Après plus de deux ans de procédures et de tests d’une ampleur « sans précédent », selon M. Chevet, le gendarme du nucléaire a rendu mercredi un avis préliminaire, très attendu dans ce dossier crucial pour la filière française de l’atome, avant une décision définitive en octobre, après des consultations.
L’EPR de Flamanville (Manche) pourra bien démarrer avec sa cuve initiale, malgré ses anomalies, mais EDF devra changer son couvercle d’ici la fin 2024 et accentuer ses contrôles sur cet équipement, une option que l’électricien espère encore éviter.
Les caractéristiques du fond et du couvercle de la cuve, sur lesquels un défaut a été détecté fin 2014, sont « suffisantes » pour permettre à l’EPR de fonctionner, mais le couvercle ne peut « être utilisé que pour une durée limitée », fixée à fin 2024, a déclaré mercredi le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Pierre-Franck Chevet, lors d’une conférence de presse.
C’est « une très bonne nouvelle pour l’EPR » a commenté Laurent Thieffry, directeur du projet de Flamanville chez EDF, lors d’une conférence téléphonique.
Après plus de deux ans de procédures et de tests d’une ampleur « sans précédent », selon M. Chevet, le gendarme du nucléaire a rendu mercredi un avis préliminaire, très attendu dans ce dossier crucial pour la filière française de l’atome, avant une décision définitive en octobre, après des consultations.
Les anomalies détectées constituent « une diminution des marges » de sécurité, a expliqué l’ASN.
Outre le remplacement du couvercle qui coûtera à l’électricien 100 millions d’euros, elle exige donc d’EDF « des contrôles périodiques supplémentaires afin de s’assurer de l’absence d’apparition ultérieure de défauts » sur le fond de la cuve.
De tels contrôles sont actuellement non faisables sur le couvercle, d’où la demande de le remplacer.
Mais EDF ne se résigne pas et entend « faire ses meilleurs efforts » pour développer une méthode de contrôle « sous deux ans » et revenir vers l’ASN « pour formuler une nouvelle demande quant au devenir du couvercle », a affirmé M. Thieffry.
En attendant, le réacteur de 1.650 MW pourra fonctionner sans « aucune » restriction, notamment de puissance.
EDF a toutefois confirmé avoir commandé dès avril à un fournisseur japonais un forgé, c’est-à-dire une ébauche de forme qui permet ensuite de fabriquer un couvercle, a indiqué M. Thieffry.
Avec la décision de l’ASN, « nous allons transformer cette anticipation de commande de forgé en une anticipation complète de la commande d’un nouveau couvercle », qui sera en partie fabriqué sur un site d’Areva en France, a-t-il ajouté.
EDF a déjà remplacé le couvercle d’une cinquantaine de réacteurs en activité du parc français.
Le groupe a aussi confirmé mercredi le démarrage de l’EPR fin 2018, pour une mise en service commerciale en 2019, quand le calendrier initial tablait sur 2012.
Une concentration excessive en carbone avait été détectée fin 2014 sur l’acier du fond et du couvercle de la cuve forgée à l’usine Creusot Forge d’Areva, affaiblissant potentiellement leur résistance, alors que la cuve est un équipement capital dans le confinement de la radioactivité d’un réacteur.
Si elle est confirmée en octobre, la décision de l’ASN lèvera aussi la dernière condition posée par Bruxelles à la recapitalisation de 5 milliards d’euros d’Areva, dans le cadre de sa restructuration, prévue au troisième trimestre de cette année.
L’EPR, premier modèle français d’un réacteur de troisième génération, était censé être une vitrine de l’industrie nucléaire française, mais les deux prototypes toujours en chantier – celui de Flamanville et celui en construction en Finlande – ont accumulé les déboires.
Le coût de l’EPR de Flamanville a ainsi triplé à 10,5 milliards d’euros depuis le début du chantier.
Une vingtaine de militants de Greenpeace ont manifesté mercredi matin devant le chantier de l’EPR de Flamanville, contre le démarrage du réacteur.
« C’est complètement irresponsable! Cela signifie que pendant six ans l’EPR fonctionnerait avec un couvercle défectueux et non contrôlé », s’est insurgé Yannick Rousselet chargé de campagne nucléaire à Greenpeace, dans une déclaration écrite.
« L’ASN s’est couchée devant la pression des industriels EDF et AREVA », a-t-il accusé.
Quatre autres EPR sont en construction, deux en Chine, à Taishan, dont le premier doit démarrer cette année, et deux en Angleterre.
Les cuves des EPR chinois ont également été forgées par Areva au Creusot, mais EDF assure avoir pu « faire profiter les cuves de Taishan de toute la démarche de justification » menée à Flamanville.


Publié par
URL  https://nanterrereseau.blogspot.fr/2017/06/edf-obtient-un-demarrage-sous-condition.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=111150

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - ENERGIE, - FRANCE - DOM-TOM, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Environnement ~ EPR de Flamanville: réunion d’experts sur les anomalies de la cuve

Posté par onsbouge le 26 juin 2017

black-313636_640-2


lundi 26 juin 2017

.
EPR de Flamanville: réunion d’experts sur les anomalies de la cuve

 Environnement ~ EPR de Flamanville: réunion d'experts sur les anomalies de la cuve dans - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT a11

Cliquez pour agrandir

 

Un groupe d’experts a débuté lundi au siège de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) près de Paris une réunion de deux jours à l’issue de laquelle il doit donner un avis sur l’état de la cuve de l’EPR de Flamanville.
Une poignée de militants anti-nucléaires, opposés à l’homologation de cette cuve sur laquelle des anomalies ont été détectées, étaient rassemblés vers 08H45 devant l’ASN à Montrouge (Hauts-de-Seine), a constaté une journaliste de l’AFP.
« Areva n’a pas forgé cette cuve selon les règles de l’art, il serait grotesque et scandaleux qu’on essaye de démontrer que ça passe quand même », a expliqué Charlotte Mijeon, porte-parle du Réseau sortir du nucléaire.
Areva avait détecté fin 2014 une concentration excessive en carbone dans l’acier du fond et du couvercle de la cuve de l’EPR de Flamanville (Manche) ce qui pourrait potentiellement la rendre moins résistante, alors qu’elle est une pièce essentielle, deuxième barrière contre la radioactivité dans un réacteur.
Depuis, des tests sont en cours pour vérifier que, malgré cette anomalie, la cuve présentera bien les garanties de sûreté lors du fonctionnement du réacteur.
Le groupe permanent d’experts pour les équipements sous pression nucléaire (GP-ESPN) doit rendre son avis d’ici mardi sur la base notamment d’un rapport technique de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) analysant ces tests.
S’ils estimaient que la cuve peut fonctionner, ils pourraient toutefois recommander des mesures compensatoires comme le remplacement du seul couvercle, un fonctionnement sous une surveillance accrue ou à une puissance réduite par rapport aux capacités du réacteur.
L’ASN elle-même rendra alors dans les jours qui suivent une proposition d’avis concernant la cuve, avant un avis définitif à l’automne après une procédure de consultation du public.
Cette décision sera capitale pour qu’EDF puisse démarrer le réacteur comme prévu d’ici la fin 2018, mais aussi pour Areva, dont la recapitalisation prévue cette année est subordonnée à un avis positif de l’ASN.
« Ce serait scandaleux de faire primer les avantages à court terme des industriels sur les principes de sûreté de base et donc sur la sécurité de la population », s’est insurgée Charlotte Mijeon.
Les militants ont remis une pétition, signée par près de 35.000 personnes, dans laquelle ils réclament que la cuve de l’EPR de Flamanville ne soit pas homologuée.


Publié par
URL  https://assawra.blogspot.fr/2017/06/epr-de-flamanville-reunion-dexperts-sur.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=110890

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT | Commentaires fermés

Environnement « Lettre ouverte aux animaux », le nouveau livre de Frédéric Lenoir, philosophe engagé

Posté par onsbouge le 24 juin 2017

black-313636_640-2


samedi 24 juin 2017

.
« Lettre ouverte aux animaux », le nouveau livre de Frédéric Lenoir, philosophe engagé

 Environnement

« Faire preuve d’humanité ne signifie plus simplement respecter les autres êtres humains, mais tout être vivant, selon son degré de sensibilité et de conscience »

 

L’homme est-il supérieur aux animaux? Frédéric Lenoir, philosophe engagé, déconstruit cette théorie en démontrant que l’animal est différent, ni inférieur, ni l’égal de l’homme, dans son nouveau livre « Lettre ouverte aux animaux et à ceux qui les aiment », paru fin mai aux éditions Fayard.
« J’ai écrit cet ouvrage car je m’intéresse aux animaux depuis longtemps. Je me suis engagé il y a trois ans lorsque l’association 30 millions d’amis m’a contacté pour faire évoluer le code civil. Peu après la publication dans la presse d’une pétition d’intellectuels, l’animal a été reconnu comme +être sensible+ et non plus comme un +bien meuble+ », dit-il à l’AFP.
Dans son livre, Frédéric Lenoir évoque les grands courants philosophiques et religieux. « Seuls les hommes pouvaient s’adresser aux dieux », ce qui a « conduit les humains à dominer, exploiter les bêtes et à les considérer comme des choses », souligne-t-il.
Or, « chaque espèce animale a ses différences et des singularités ». « Il faut sortir de cette logique dans laquelle on est enfermé depuis 2.500 ans qui consiste à mettre l’homme d’un côté et toutes les autres espèces de l’autre », estime l’amoureux des bêtes, qui « a noué des relations affectives avec six chats et trois chiens, dont six sont morts » et qu’il a « pleurés comme des amis chers ».
« Faire preuve d’humanité ne signifie plus simplement respecter les autres êtres humains, mais tout être vivant, selon son degré de sensibilité et de conscience », juge-t-il.
Frédéric Lenoir évoque « la schizophrénie morale de l’homme qui chérit son chien ou son chat, mais qui n’a pas d’empathie pour les veaux ou moutons conduits sans ménagement à l’abattoir ».
« Ce qui m’a décidé à m’engager davantage dans ce combat pour les animaux, ce sont aussi les vidéos de L214 (association de défense des animaux, NDLR) qui nous ont révélé les conditions épouvantables existant dans les élevages industriels et les abattoirs », ajoute-t-il. « Il faut faire cesser cette situation scandaleuse! »
Et le changement ne peut venir que par « l’évolution de nos modes de vie et de consommation ».
« Je ne suis pas contre le fait de manger de la viande, l’homme est omnivore, ce n’est pas immoral. En revanche, ce qui est immoral, c’est l’élevage industriel intensif. On élève des animaux qui vont souffrir de leur naissance à leur mort », s’indigne le philosophe, prônant « le retour à des élevages à taille humaine ».
Ayant grandi à la montagne avec les animaux de la ferme, il appelle « à une baisse de la consommation de viande pour revenir à l’élevage traditionnel où l’animal à une vie à peu près normale ».
Sa priorité: définir une éthique pour les animaux en tenant compte de leur degré d’intelligence et de sensibilité. Car « plus un animal est intelligent, plus il est capable de souffrir, plus il faut le respecter. Tuer un moustique n’a pas la même valeur morale que tuer un cochon ou un chien, qui ont une grande intelligence et une grande sensibilité ».
Pour cet ardent défenseur des animaux, « leur premier droit est de vivre une existence décente, selon leur nature, même s’ils doivent un jour être mangés ».
Afin de faire évoluer les mentalités, le philosophe souhaite la mise en place d’un « label éthique animal » permettant une meilleure traçabilité de la viande. « Le consommateur verrait que l’animal a été respecté dans sa vie, a vécu en plein air, a été abattu à la ferme par exemple. Il aurait alors le choix d’acheter une viande plus cher et ça ferait bouger les choses », estime-t-il.
Avec son association Ensemble pour les animaux, créée récemment et qui réunit différentes associations, Frédéric Lenoir va prochainement demander aux pouvoirs publics la création d’un secrétariat d’État à la condition animale ou d’une autorité administrative -comme le CSA pour l’audiovisuel- « qui tienne compte du bien-être animal et pas uniquement de l’intérêt des humains! »


Publié par
URL  https://assawra.blogspot.fr/2017/06/lettre-ouverte-aux-animaux-le-nouveau.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=110733

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT | Commentaires fermés

Environnement ~ Les associations de défense du loup claquent la porte d’une réunion

Posté par onsbouge le 23 juin 2017

black-313636_640-2

Assawra – الثورة


vendredi 23 juin 2017

.
Les associations de défense du loup claquent la porte d’une réunion

Environnement ~ Les associations de défense du loup claquent la porte d'une réunion dans - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT a9
Des loups gris aux Angles, dans le Gard, le 18 juin 2015 (afp)
Cliquez pour agrandir

.

Les associations de défense du loup Aspas et Férus ont claqué la porte d’une réunion du Comité national sur l’animal, jeudi à Lyon, alors que le débat allait porter sur le prochain quota d’abattages.
« Il n’est pas question que nos deux associations restent autour de cette table pour discuter de la fixation du nombre de spécimens dont la destruction pourra être autorisée pour la période 2017-2018″, ont-elles fait savoir dans un communiqué de presse.
« Nous sommes opposés aux destructions de loups et le seul nombre admissible à nos yeux est zéro spécimen », ont-elles ajouté en dénonçant une politique gouvernementale de « +mort annoncée+ qui ne résoudra aucun problème ».
Ce boycott intervient alors que le quota pour la saison en cours, jusqu’au 30 juin, vient d’être relevé à 40 loups, contre 38 jusqu’alors.
Outre les associations, des représentants de l’État et des éleveurs participaient à cette réunion organisée dans les locaux de la Direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt.
A travers le collectif CAP Loup, l’Aspas et Férus avaient lancé le 13 juin, avec la Société française pour l’étude et la protection des mammifères, une campagne « Stop aux tirs des loups », soutenue par plusieurs personnalités comme Yann Arthus-Bertrand.
Lundi, ce collectif avait déjà dénoncé l’autorisation de l’abattage supplémentaire de deux loups par les ministères de la Transition écologique et de l’Agriculture.
« J’ai autorisé non pas des prélèvements mais des tirs de défense renforcée. Il ne s’agit pas d’une décision d’abattage prise à la légère », s’est défendu le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot dans un entretien au quotidien régional Le Progrès paru jeudi.
« Je veux entendre toutes les parties prenantes avant de définir une stratégie pour les quatre prochaines années à partir du 1er janvier. Cette discussion ne pourra avoir lieu qu’après l’été », a-t-il ajouté.
Selon Madline Reynaud, directrice de l’Aspas, une prochaine réunion est prévue en septembre. Le nombre de prélèvements envisagé pour la nouvelle saison par les autorités se situerait « entre 36 et 40″.
Le 30 mai, un loup avait été abattu dans la Drôme, épuisant alors le quota de 38 prélèvements prévu de juillet 2016 à juin 2017. Ces tirs sont autorisés par dérogation, le loup étant une espèce protégée en Europe.
Depuis un an, plus de 8.000 bêtes – des ovins essentiellement – ont été tuées dans des attaques de troupeaux attribuées au loup dans les Alpes-Maritimes, la Savoie, les Alpes-de-Haute-Provence, le Var, les Hautes-Alpes et l’Isère. Sa population en France, en augmentation, atteint désormais quelque 360 individus. .


Publié par
URL https://assawra.blogspot.fr/2017/06/les-associations-de-defense-du-loup.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=110633

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - FRANCE - DOM-TOM, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Environnement ~ Environnement La population mondiale atteindra 9,8 milliards d’habitants en 2050

Posté par onsbouge le 22 juin 2017

black-313636_640-2


jeudi 22 juin 2017

.
Environnement La population mondiale atteindra 9,8 milliards d’habitants en 2050

Environnement ~ Environnement La population mondiale atteindra 9,8 milliards d'habitants en 2050 dans - ECLAIRAGE - REFLEXION a12

La population mondiale atteindra les 9,8 milliards d’habitants en 2050, a calculé l’ONU dans un rapport publié mercredi, dans lequel il estime que l’Inde va bientôt devenir le pays le plus peuplé de la planète, devant la Chine.
Actuellement habitée par 7,6 milliards de personnes, la Terre en abritera 8,6 milliards en 2030, 9,8 en 2050 et 11,2 en 2100, selon les estimation du département des affaires économiques et sociales des Nations unies.
L’Inde doit devenir l’Etat le plus peuplé du monde d’ici environ sept ans, devant la Chine. Le Nigeria, qui connaît une croissance démographique très rapide, devrait supplanter les Etats-Unis en troisième position d’ici 2050.
Le nombre des personnes âgées de 60 ans ou plus doit par ailleurs plus que doubler à la même échéance. La population vieillissante, selon le rapport, doit ainsi passer de 962 millions en 2017 à quelque 2,1 milliards en 2050 et 3,1 milliards en 2100.

**

a13 dans - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT

« Apidays »: trois jours pour célébrer l’abeille
Récoltes et dégustations de miel, découverte de la vie d’une ruche, films, ateliers pédagogiques, expositions…: l’abeille va être célébrée pendant trois jours à partir de jeudi, à travers une série de manifestations baptisées « Apidays ».
Lancées par l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf), ces manifestations gratuites se dérouleront dans près de 90 lieux, avec le concours d’apiculteurs, pour sensibiliser le public au rôle joué par ces pollinisateurs dans le maintien de la biodiversité et donc la préservation de notre nourriture.
Les pollinisateurs, à la fois sauvages et domestiques, sont essentiels pour les plantes et les arbres à fleurs, qui ont besoin d’être pollinisés pour produire. Environ 35% du total de la production agricole mondiale (fruits, légumes, oléagineux, café, cacao, etc.) dépend de la pollinisation.
Cette 8e édition d’ »Apidays » est plus particulièrement consacrée à la place de l’abeille et de l’apiculture dans l’histoire de l’humanité, et à la découverte des miels des différents terroirs.
Elle se déroule alors que 2016 a été, selon l’Unaf, une nouvelle année « catastrophique » pour la production de miel, passée, avec 9.000 tonnes, en dessous des 10.000 tonnes de 2014. La production, qui a été divisée par trois en vingt ans, avait connu une embellie en 2015, avec une production estimée à entre 15.000 et 17.000 tonnes.
Les colonies d’abeilles sont victimes depuis des années d’un taux de mortalité élevé attribué à des parasites, comme le frelon, et à l’usage de pesticides.


Publié par
URL  https://assawra.blogspot.fr/2017/06/la-population-mondiale-atteindra-98.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=110510

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - INTERNATIONAL | Commentaires fermés

12345...38
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots