• Accueil
  • > - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT

Le thermomètre de la révolte ~ La lutte contre Unilever et la pollution au mercure en Inde

Posté par onsbouge le 20 août 2018

black-313636_640-2


LIGNES DE FORCE

publié le 19 août 2018

Échos des luttes, Vidéothèque

Le thermomètre de la révolte ~ La lutte contre Unilever et la pollution au mercure en Inde

Sofia Ashraf est une rappeuse indienne en lutte contre la multinationale capitaliste Unilever. Dans le sud du pays, une usine de thermomètres de l’entreprise a entraîné de graves pollutions et de nombreux décès.

Pour Sofia et ses amis activistes, c’est du «racisme environnemental».

C’est aussi du cynisme gestionnaire bien compris à l’échelle mondiale, et du mépris de classe. Du coup, le slogan «Traitez-nous comme si nous étions blancs!» semble passablement réducteur…

Claude Guillon | 19 août 2018 à 12 h 29 min | Étiquettes : Écologie radicale, Inde, Mercure, Pollution, Sofia Ashraf, Unilever | Catégories : Échos des luttes, Vidéothèque | URL : https://wp.me/p5iuT1-2f1


Publié par LIGNES DE FORCE
URL  https://lignesdeforce.wordpress.com/2018/08/19/le-thermometre-de-la-revolte-la-lutte-contre-unilever-et-la-pollution-au-mercure-en-inde/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=144594

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - INTERNATIONAL, - LUTTES, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

Écologie et communisme, par Georges Gastaud …

Posté par onsbouge le 13 août 2018

black-313636_640-2


PRCF Initiative Communiste

Écologie et communisme, par Georges Gastaud …

Auteur de “Lumières communes” (Delga 2017. Sortie imminente du tome 5, intitulé “Fins de l’histoire”).

Écologie et communisme, par Georges Gastaud … dans - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT georges-gastaud-conférence-nationale-300x204

 

Qui peut encore allègrement douter de la catastrophe écologique mondiale qui s’annonce sur fond de réchauffement climatique aigu, et potentiellement hors de contrôle, de dilapidation des ressources terrestres, de pollutions quasi irréversibles et de tentative absurde de généraliser le mode de vie gaspilleur de la minorité privilégiée des pays riches?

Mais une fois ce dur constat établi (et fut le premier à le formuler dès la fin des années 70), il y a deux manières opposées d’y faire face.

La première, prédominante, consiste à culpabiliser l’”humanité” en général et chacun de ses membres en particulier, à dépolitiser hypocritement la question écologique et à harceler chacun de nous sans s’interroger sur l’énorme différence de responsabilité qui incombe respectivement en la matière au chômeur ou à l’actionnaire d’une transnationale.

La seconde conception du combat écologique part du constat marxien que “le capitalisme ne crée la richesse qu’en épuisant ses deux sources, la Terre et le travailleur”.Il faut ajouter à cela que, comme nous ne cessons de l’argumenter depuis les années 80, l’exterminisme est le stade suprême de l’impérialisme : en entendant par là que le capitalisme-impérialisme actuel est devenu si réactionnaire que, sur tous les plans désormais, militaire, économique et environnemental, la survie de ce système obsolète est incompatible avec le développement durable de l’humanité, ou du moins d’une humanité vivant humainement sur terre.

Dans ces conditions on assiste à un chassé-croisé historique. Pour, si j’ose dire, re-naturaliser la nature dénaturée par la société (capitaliste), il faut en finir avec cet ensauvagement, avec cette désocialisation de la société, qu’est en son fond le capitalisme devenu néolibéralisme. Loin de renvoyer l’homme vers on ne sait quel état de nature, il faut que l’humanité se civilise comme jamais en éliminant cette survivance des temps barbares qu’est la guerre de tous contre tous que secrète en permanence la propriété capitaliste des moyens de production.

Car, autant la quête éperdue du profit maximal conduit au suicide socio-écologique assuré, autant la socialisation des moyens de production, la planification démocratiquement et scientifiquement concertée de la production et des échanges, la prise en compte prioritaire des besoins humains assumés solidairement, sont les moyens nécessaires sinon suffisants du règlement de l’énorme crise écologique subie par l’humanité. Et cela s’appelle le passage au socialisme- dont la prémisse pour la France est sa sortie de l’UE par la voie progressiste : c’est indispensable pour rompre avec la sinistre “économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée” prescrite par Maastricht et pour permettre l’existence de nations souveraines coopérant sur un pied d’égalité.

Bref,  si un peu d’écologisme superficiel conduit à idolâtrer “l’Europe”, à cultiver l’anticommunisme “de gauche” et à honnir les idées de nation libre et de planification socialiste,  en un mot à adhérer à Europe-Écologie-les Verts, une véritable préoccupation écologique, faisant de la restauration de l’écosystème humain et de la biodiversité le coeur même de la production à venir, en un mot, réconciliant l’homme  à l’environnement, impose de concevoir ce communisme de seconde génération qui, sans renier le moins du monde la Commune et Octobre 17, est le véritable horizon d’une modernité progressiste.

3 août 2018

 


Publié par PRCF Initiative Communiste
URL  https://www.initiative-communiste.fr/articles/ecologie-et-communisme-par-georges-gastaud/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=144114

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - LUTTES, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

Cuba et la défense de l’environnement !

Posté par onsbouge le 19 juillet 2018

black-313636_640-2


JRCF

Cuba, Ecologie

Cuba et la défense de l’environnement !

19 Juillet 2018

Rédigé par JRCF et publié depuis Overblog

Cuba et la défense de l'environnement !

Pendant qu’en France le parti Europe Ecologie Les Verts corrompus au plus haut point se désintègre, que tous le monde constate l’inefficacité et les vaines promesses de la COP 21, que le gouvernement français est incapable d’interdire le glyphosate, que Nicolas Hulot n’est guère plus qu’une plante verte carriériste au gouvernement, un espoir pour une véritable écologie se construit déjà depuis plusieurs années sur le continent américain.

L’organisation WWF rapporte en 2006 que Cuba est le seul pays à avoir atteint le stade du « développement durable » dont on nous bassine tant en France. Il est rejoint dans ce constat par Global Footprint Network et par l’ONU.

Les résultats de sa politique environnementale :

- les abeilles ne meurent pas contrairement à d’autres pays;

- les pesticides ayant été quasiment banni et de plus, le miel produit est de meilleur qualité ;

- le développement d’une agriculture urbaine et périurbaine de type biologique ;

- la technique des « cultures sous couvert végétal » qui permet de protéger la texture et la vie des sols cultivés, déjà adopté par 10000 familles cubaines ;

- Cuba est l’un des seuls pays au monde dont la superficie forestière est plus importante qu’il y a 50 ans ;

- baisse de l’utilisation de la plupart des énergies non renouvelable ;

- 2364 écoles rurales équipées de panneaux solaires ; etc…

Ce succès est dû d’une part à la nécessité de survivre durant la période spéciale (causé par la chute de l’Union soviétique) mais aussi par la volonté politique : celle de pouvoir rester indépendant et avec le système que les cubains ont choisi et défendu. Ainsi l’écologie cubaine est synonyme d’anti-impérialisme et de socialisme. D’ailleurs, si le gouvernement n’avait pas mis les moyens nécessaires pour cette politique, notamment en termes d’éducation des paysans, ce niveau n’aurait jamais été atteint. Cette politique environnementale ne s’est pas développée malgré le socialisme : IL S’EST DEVELOPPE GRÂCE AU SOCIALISME !

Là encore Cuba nous montre la voie : pour un monde plus humain et ne détruisant pas le milieu dans lequel vit celui-ci, seul le socialisme est bénéfique.

Vive Cuba socialiste !


Publié par JRCF
URL  http://jrcf.over-blog.org/2018/07/cuba-et-la-defense-de-l-environnement.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=142775

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - INTERNATIONAL, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

CONTRE L’HÉNAURME! par Gérard Lambert ~ Débat sur Notre-Dame-des-Landes

Posté par onsbouge le 9 juillet 2018

black-313636_640-2


LIGNES DE FORCE

 

Publié le 8 juillet 2018

Chambre d’ami(e)s, Considérations stratégiques

CONTRE L’HÉNAURME! par Gérard Lambert ~ Débat sur Notre-Dame-des-Landes

 Afin de contribuer au débat en cours, je publie ci-dessous le texte de Gérard Lambert: Réplique à l’Appel pour retrouver un sens politique à la lutte qui se mène aujourd’hui sur la Zad, rédigé et diffusé par Quelques agriculteurs et agricultrices du collectif contre les normes, le 14 mai 2018.

On peut télécharger le texte de l’Appel ici.

Capture d_écran 2018-07-08 à 18.59.04

« Bien que nous n’attendions pas grand-chose de l’application de la journée de huit heures, nous promettons solennellement d’assister nos frères plus modérés dans la lutte de classe, de toutes nos forces et par tous les moyens dont nous disposons. Et ce aussi longtemps qu’ils continueront à faire ouvertement et résolument front contre nos oppresseurs communs »

Déclaration de la Central Labor Union américaine, sous l’impulsion d’Albert Parsons et August Spies, anarchistes, membres de l’Association Internationale des travailleurs, en 1885.

 

Dans votre texte, vous admettez que, au cours de votre lutte fort estimable contre les normes qui asservissent les « petits » à un capitalisme toujours plus contraignant, vous apprenez « chaque jours dans (vos) fermes à ravaler (vos) prétentions et à trop souvent vous mettre aux normes à contrecœur après avoir résisté jusqu’à épuisement (…) avec une rage rentrée ». Mais, lorsque des zadistes de Notre Dame des Landes, soucieux d’essayer de sauver l’essentiel de ce qui s’est construit là, font pareil vous vous permettez de les traiter de « pantins de l’État ». Au nom de quoi vos concessions sont elles honorables et les leurs méprisables ?  Qu’est ce qui vous permet d’estimer qu’ils n’ont pas, comme vous, cette rage rentrée ? Qu’est ce qui vous autorise à les déguiser en fourbes calculateurs arrivistes ayant « troqué leur costume de Black Bloc pour trouver une place dans les couloirs de la préfecture » ?

Ils se trompent peut être en essayant de « négocier » avec l’État quand tout prouve que celui-ci ne veut qu’imposer ses diktats, mais les caricaturer en « élite » voulant juste défendre des intérêts exclusifs est une calomnie aussi « ignoble » que la rupture de solidarité que vous leur reprochez.

Dans toutes les luttes sociales il y a une distinction à faire entre ceux qui sont délibérément des magouilleurs, des politicards, des arrivistes, des sales cons, et ceux qui, essayant de combattre au mieux dans une situation conflictuelle, tâtonnent, se trompent, font des erreurs stratégiques, etc. Cette nuance, ni vous ni les auteurs des textes que vous citez comme « éclairants » ne la faites. Au contraire vous portez un jugement dénonciateur péremptoire sur ceux qui pataugeant dans la boue et la confusion essaient de défendre une « zone » et ce qui s’y est construit, y compris la gestion collective et les solidarités. Loin du « mensonge crapuleux » que vous voulez voir dans cet effort.

Notant plus loin que « La force de l’État ne permettait pas de rêver aux grands soirs » vous faites pourtant griefs à ceux qui se résignent au compromis de choisir cette voie dans l’espoir de ne pas voir tout ruiner. Ils se leurrent peut être. C’est possible. Mais leur tentative de sauver « un territoire d’exception » et l’esprit qui va avec mérite bien plus le soutien que le démolissage « radical ».

Vous dénoncez « la manœuvre étatique de division » mais vous y contribuez en fabricant ce que vous qualifiez à juste titre de « figures spectaculaires forcément réductrices ». Vous êtes le pendant, version « offensive », des lâcheurs Durand et Verchère, que j’ai critiqués dans un autre texte*. Comme eux vous envenimez les désaccords, empoisonnez le débat. Vous contribuez à ce que les positions de chacun se figent dans un irréductible conflit au lieu de discussions constructives. Or tout ce qui fabrique ainsi de la division rend service à l’État. Pour des gens qui dénoncent les « pantins de l’État », ça la fout mal.

Ce qui a fait la force de la Zad, et contribué  à ce qu’elle séduise tant de révoltés contre le despotisme régnant, est loin d’être ce « mythe » que dénoncent vos copains et qui trouve écho dans votre texte. C’est la capacité à faire front contre l’ennemi en conciliant des stratégies diverses, en sortant de débats souvent houleux avec des choix d’actions concrètes différentes mais solidaires ; la capacité de gérer cette lutte de façon collective. C’est dans cette stratégie que se sont reconnus bien des gens fatigués du sectarisme qui affligeait depuis des décennies les tentatives de fabriquer un monde plus humain. Ce sectarisme, vos postures le font renaître.

Heureusement, il reste sur la Zad et ailleurs des gens qui ne s’y prêtent pas, qui continuent à essayer de construire des alternatives offensives à la résignation, au défaitisme, à l’écrasement. Des gens qui cherchent à « construire un collectif », comme celui que vous appelez de vos vœux, mais autrement que par l’anathème et la calomnie. Contribuer à ce qui se fait dans ce sens me semble plus positif que dresser des factions l’une contre l’autre pendant que l’État se marre.

CONTRE L’HÉNAURME! par Gérard Lambert ~ Débat sur Notre-Dame-des-Landes dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE Gérard Lambert

8 juillet 2018

*La main tendue et le coup de pied au cul.

Claude Guillon | 8 juillet 2018 à 19 h 00 min | Catégories : Chambre d’ami(e)s, Considérations stratégiques | URL : https://wp.me/p5iuT1-2di


Publié par LIGNES DE FORCE
URL  https://wp.me/p5iuT1-2di
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=142097

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE, - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

CONTRE-REFORME de la SNCF : la ligne de TER Caen-Alençon-Le Mans-Tours menacée

Posté par onsbouge le 25 juin 2018

black-313636_640-2

FRONT SYNDICAL DE CLASSE

 

CONTRE-REFORME de la SNCF : la ligne de TER Caen-Alençon-Le Mans-Tours menacée

Publié le 24 juin 2018 par FSC

L’annonce de la CGT sur cette menace contraint les responsables politiques à se montrer rassurants.

Preuve de la réalité de cette menace et du caractère néfaste pour les populations notamment rurales, les petites lignes de cette contre-réforme.

Toutes choses qui justifient la poursuite de la lutte et l’information du public !

**********************

SOURCE : Ouest France

L’annonce, par le syndicat Indecosa-CGT, de menaces sur l’existence de la ligne de TER Caen-Alençon-Le Mans-Tours, avec possible remplacement par des cars (Ouest-France de vendredi), suscite des réactions de la part des élus écologistes t socialistes des trois régions concernées (En réponse, Christelle Morançais, présidente de la région Pays de la Loire, se veut rassurante et se dit « très attachée » à cette ligne, ayant « fait de sa modernisation une priorité ».

Les écologistes : « Ce serait une catastrophe »

Pour les élus écologistes des trois régions concernées (Pays de la Loire, Normandie, Centre Val de Loire, « ce serait une catastrophe », écrivent Sophie Bringuy (Pays de la Loire), Laetitia Sanchez (Normandie) et Charles Fournier (Centre-Val-de-Loire). « Une telle position serait anachronique alors que nous sommes sans cesse rappelés à l’urgence des enjeux climatiques […] La ligne Caen-Alençon-Le Mans-Tours est stratégique. Elle fait partie des Trains d’Équilibre du Territoire (TET) et rappelons qu’Hervé Morin [président de la région Normandie] a réclamé la gestion de ces lignes, arguant d’une capacité à mieux les gérer que l’État. Il serait donc totalement incompréhensible qu’il soit celui qui décide d’arrêter d’y faire circuler des trains. »

« Le trafic a augmenté de 10 % »

« Baisse de fréquentation ? interrogent les élus. En 2017, le trafic a augmenté de 10 % sur cette ligne en Sarthe par exemple. Avec une fréquentation supérieure à 330 000 voyageurs par an, ce sont sur ce département 400 à 500 voitures évitées par jour matin puis soir.

« Le PS pour une avance régionale de urgente de 3 millions d’euros

« Un programme global de rénovation estimé à 94 millions d’euros a été présenté par SNCF Réseaux. La première phase porte sur le remplacement des travers en zone de ralentissement pour 3 millions. Elle doit être effectuée d’ici à 3 ans, rappelle le conseiller régional socialiste Olivier Biencourt. Alors que les conditions de circulation sont aujourd’hui fortement dégradées pour les usagers, il y a urgence à avancer sur le financement de cette première tranche de travaux. C’est la raison pour laquelle nous avons proposé, avec les élus écologistes, un amendement visant à inscrire 3M € pour leur réalisation. » Une approche rejetée par la majorité, « qui a récusé la notion d’urgence sur les travaux car elle préfère attendre de voir l’engagement de l’État dans le cadre du contrat d’avenir. Les usagers qui voyagent dans des conditions déplorables apprécieront. »Christelle Morançais :

« La modernisation de la ligne est une priorité »

En réponse, Christelle Morançais, présidente de la Région Pays de la Loire, se veut rassurante et se dit  »très attachée » à cette ligne.  »C’est pourquoi, j’ai fait de sa modernisation une priorité et que j’ai décidé de l’inscrire dans notre contrat d’avenir. » Elle dit avoir échangé jeudi avec son homologue normand Hervé Morin, qui lui a « confirmé son attachement à cette ligne ». Elle va le rencontrer prochainement à ce sujet, ainsi que le président de la région Centre Val de Loire.


Publié par FRONT SYNDICAL DE CLASSE
URL  http://www.frontsyndical-classe.org/2018/06/contre-reforme-de-la-sncf-la-ligne-de-ter-caen-alencon-le-mans-tours-menacee.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=141179

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROIT, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - FRANCE - DOM-TOM, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - SERVICES PUBLICS, - TRANSPORTS | Commentaires fermés

12345...49
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots