#Taddeï #IDI #Débat Interdit d’interdire : Aurélien Barrau et Alain Damasio – La fin du monde est-elle pour demain ?

Posté par onsbouge le 17 juillet 2019

avatar blog onsbouge

#Taddeï #IDI #Débat

Interdit d’interdire : Aurélien Barrau et Alain Damasio – La fin du monde est-elle pour demain ?

Frédéric #Taddeï reçoit Aurélien Barrau, astrophysicien, engagé pour la protection de l’environnement, et Alain Damasio, auteur de science-fiction.

#IDI #Débat


RT France
Diffusé en direct le 12 juin 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=170934

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ENVIRONNEMENT, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

Le train PERPIGNAN – RUNGIS ; un train fantôme

Posté par onsbouge le 16 juillet 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur   FRONT SYNDICAL DE CLASSE

Le train PERPIGNAN – RUNGIS ; un train fantôme

Publié le 16 juillet 2019 par FSC

SOURCE : https://www.capital.fr/economie-politique/fret-le-perpignan-rungis-circule-un-train-fantome-1344835

Le train PERPIGNAN - RUNGIS ; un train fantôme dans - DROITS ob_b2712a_perp-vide

Un « train fantôme », s’indigne un collectif de défense: le convoi ferroviaire de primeurs reliant Perpignan au marché de Rungis, en sursis depuis mai, roulait lundi et circulera « cette semaine », selon plusieurs sources sollicitées par l’AFP, mais des syndicalistes assurent qu’il fera le trajet à vide.

« Ce n’est pas le Perpignan-Rungis qui circule mais le train fantôme de la communication! » a tweeté lundi soir le collectif de défense « Sauvons le Perpignan–Rungis ».

Le train « va circuler ce (lundi) soir avec 11 wagons non frigorifiques et vides. C’est véritablement un scandale d’Etat », a accusé sur Twitter Thomas Portes, animateur de ce collectif, syndicaliste de la CGT-Cheminots et responsable national des cheminots au PCF.

« Nous ne savons même pas si le train, avec 11 wagons en bois vides, sera bien terminus Rungis ou s’il va s’arrêter dans une autre gare » de la région parisienne, « la ministre a donc bien raconté n’importe quoi vendredi », a déclaré de son côté à l’AFP Laurent Brun, secrétaire général de la CGT-Cheminots.

La ministre des Transports Elisabeth Borne avait affirmé vendredi que le Perpignan-Rungis allait circuler « lundi ». « Très clairement, ce train roulera la semaine prochaine et il roulera aussi longtemps qu’il y aura des marchandises à transporter », avait-elle dit au quotidien Midi Libre, alors que les dernières commandes pour cette ligne s’achevaient vendredi.

« Le train roule aujourd’hui (lundi) comme tous les jours de la semaine, conformément aux engagements de la ministre des Transports et de la SNCF », a assuré le ministère lundi matin à l’AFP. « Personne ne souhaitait que cette ligne s’interrompe, la ligne n’est donc pas interrompue ».

Même discours à la SNCF: le train, qui transporte essentiellement des fruits et légumes primeurs venus d’Espagne et du Maroc, va rouler « cette semaine », six jours sur sept, a précisé le groupe ferroviaire.

La compagnie s’est en revanche dite incapable de préciser la nature — ou l’absence — du chargement de ce train de fret frigorifique, au cœur d’un bras de fer depuis mai, quand des responsables politiques avaient pointé le « contresens écologique » que représentait son remplacement par du transport routier, faute de contrats avec des clients chargeurs de marchandises.

« A partir du moment où les contrats avec les chargeurs ont expiré, si le train circule, ce sera à vide », avait estimé Thomas Portes lundi matin.

« Déjà la semaine dernière, il a circulé à vide le lundi et le reste de la semaine il n’y avait que trois wagons chargés », avait-il affirmé à l’AFP. « La SNCF va le faire circuler à vide sur demande du gouvernement pour ne pas perdre la face », avait-il ajouté.

Une vraie supercherie

Selon une source proche du dossier, la direction de la SNCF reconnaît en interne qu’ »elle fera circuler le train à vide cette semaine pour bien montrer que ce n’est pas elle qui bloque » ce dossier.

Le ministère a indiqué de son côté à l’AFP ne « pas avoir de précision sur les marchandises » transportées car « le contenu du chargement varie chaque jour ».

Une nouvelle réunion sur ce dossier est prévue mercredi à Perpignan pour « travailler sur la solution ferroviaire pérenne qui prendra le relais du train actuel », a confirmé le ministère.

La CGT-Cheminots, qui n’est « toujours pas » conviée à ce groupe de travail, sera reçue « avant la réunion par la DGITM » (direction générale des infrastructures, des transports et de la mer), a indiqué Laurent Brun.

Dans Les Échos vendredi, le groupe Primever, client de la ligne Perpignan-Rungis, avait dénoncé « une vraie supercherie », parce que « la SNCF nous annonce depuis des semaines que le train s’arrêtera le 12 juillet, et le 12 dans l’après-midi, on nous dit le contraire! »

Selon plusieurs sources, une « offre technique et tarifaire a été faite » aux clients du train.

En mai, la SNCF avait proposé de prolonger cette ligne de wagons frigorifiques jusqu’à la fin de l’année, « échéance au-delà de laquelle les wagons seraient hors d’usage », leur vétusté et le coût de leur remplacement étant à l’origine du problème. Elle a proposé à ses clients de remplacer les vieux wagons par des conteneurs frigorifiques transportés sur des trains.


Publié par   FRONT SYNDICAL DE CLASSE
URL   http://www.frontsyndical-classe.org/2019/07/le-train-perpignan-rungis-un-train-fantome.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=170893

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DROITS, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ENVIRONNEMENT, - LUTTES, - POLITIQUE, - TRANSPORTS | Commentaires fermés

Pourquoi le CHARBON est l’ENNEMI N°1 du climat ?

Posté par onsbouge le 15 juillet 2019

avatar blog onsbouge

Pourquoi le CHARBON est l’ENNEMI N°1 du climat ?

Pourquoi le charbon est l’ennemi numéro 1 du climat et le plus grand danger pour l’humanité ?

Il est peu cher, il est la 2ème source d’énergie dans le monde, mais il tue chaque année des centaines de milliers de personnes et est la première cause du réchauffement climatique, avec 34% du C02 à lui tout seul : un tiers !

Dans cette vidéo on voit qui utilise du charbon, pourquoi, et comment le remplacer. Et on découvre au passage le concept d’émissions importées.

Pour rejoindre notre nouveau GROUPE Facebook, cherchez « Osons causer – la Communauté » ou cliquez sur : https://www.facebook.com/groups/60808…
Pour NOUS SOUTENIR dans notre travail d’information : https://en.tipeee.com/osons-causer


Osons Causer
Première diffusée il y a 26 minutes
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=170788

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - ENVIRONNEMENT, - LUTTES, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

Mercosur : Cet accord est nocif pour la santé et surtout pour notre agriculture

Posté par onsbouge le 6 juillet 2019

avatar blog onsbouge

Mercosur : Cet accord est nocif pour la santé et surtout pour notre agriculture

Question d’actualité de Christine Prunaud à propos du traité du Mercosur : Cet accord est nocif pour la santé et surtout pour notre agriculture. Vous prenez là, monsieur le ministre, avec le gouvernement, une lourde responsabilité contre l’environnement et la ruralité !


Groupe Communiste Républicain Citoyen et Écologiste
Ajoutée le 4 juil. 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=170233

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE, - DROITS, - ENVIRONNEMENT, - LUTTES, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

Accord agricole UE/Mercosur : sale coup pour le « produire en France », l’environnement… et la santé publique !

Posté par onsbouge le 4 juillet 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur PRCF Initiative Communiste

Accord agricole UE/Mercosur : sale coup pour le « produire en France », l’environnement… et la santé publique !

Accord agricole UE/Mercosur : sale coup pour le « produire en France », l’environnement… et la santé publique ! dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE 20190701mondialisationimportationlibreechange-800x401

A peine passées les élections européennes qui, selon  l’ensemble des partis dominants, RN compris, allaient « changer l’UE de l’intérieur » (sic), la nature de classe antipopulaire de l’UE n’a pas tardé à refaire surface.

agriculture-valls-fnsea-medef-europe europe dans - ENVIRONNEMENTAprès le CETA, qui ouvre grandes les portes du néolibéralisme transcontinental entre l’UE et le Canada, voici l’accord UE/Mercosur : il va permettre, au nom de l’ « économie de marché ouverte sur le monde où la concurrence est libre et non faussée » (qui définit l’UE dans les traités européens supranationaux et néolibéraux), d’importer chaque année 90 000 tonnes de viande et 100 000 tonnes de sucre, au risque de porter un coup fatal à la production sucrière française et à l’élevage, encore largement de nature familiale dans notre pays. Ne parlons pas de l’empreinte carbone que vont encore laisser derrière eux les énormes cargos affrétés pour transporter ces marchandises au détriment des productions locales et des circuits courts.

D’autant que les normes sanitaires (bœuf aux hormones par ex.) et socio-environnementales en vigueur, par ex., au pays de Bolsonaro, le président fasciste du Brésil notoirement inféodé aux transnationales, sont très inférieures aux normes en vigueur de notre côté de l’Atlantique où déjà il y aurait tant de progrès à faire, à condition d’affronter le tout-profit capitaliste, pour réduire la souffrance animale et… pour rémunérer décemment les paysans travailleurs et les salariés de l’agroalimentaire.

Mais bien entendu, ce qui prime pour la Commission européenne et pour les groupes de pression qui font la loi à Bruxelles sans trop se soucier du « parlement » postiche de Strasbourg, ce n’est ni le produire en France agricole, ni même le produire en Europe ; encore moins l’environnement qui n’est pour ces gens (pas pour nous communistes, faut-il le dire !) qu’un écran de fumée aux questions sociales ; ce qui prime pour les eurocrates et pour Macron, leur chef de file en France, c’est le besoin d’espace vital impérialiste et « transcontinental » qui taraude les grands monopoles capitalistes du MEDEF et du CAC-40. Dès 2011, le MEDEF exprimait dans son sinistre manifeste « Besoin d’aire » sa volonté de dépasser le cadre national et de délocaliser au maximum ses profits en construisant les « Etats-Unis d’Europe » intégrés à l’ « Union transatlantique » et au TAFTA de sinistre mémoire…

Une fois de plus, les dirigeants de droite de la FNSEA auront menti aux paysans et défendu un cadre supranational européen qui « soutient » les paysans et les salariés de la filière agroalimentaire nationale… comme « la corde soutient le pendu »…

stop-tafta-stop-UE-ceta-1-800x470 france dans - INTERNATIONAL

A nouveau le PRCF rappelle donc cette évidence : pour ne pas entrer dans le TAFTA, dans le CETA, dans l’accord Mercosur/UE, le mieux est encore de SORTIR de L’U.E., ce broyeur du produire en France industriel (Alsthom, Renault, PSA, STX…), piscicole et agricole et qui dévaste aussi nos conquis sociaux, les revenus des petits éleveurs, les salaires, sans pour autant instituer une coopération internationale équilibrée entre les peuples de tous les continents. OUI, l’U.E., IL FAUT EN SORTIR POUR NE PAS « Y RESTER » ! Salariés, éleveurs, consommateurs soucieux de sécurité alimentaire, amis de l’environnement, résistons ensemble au capitalisme prédateur et posons-nous sérieusement la question du Frexit progressiste !

Georges Gastaud, secrétaire national du PRCF, Jo Hernandez, secrétaire de la commission luttes, Pierre Pranchère, ancien député communiste de la Corrèze, ancien membre de la commission agraire du PCF

***

  • Rappelons que la commission européenne vient de signer un accord pour importer 35 000 tonnes de viande de boeuf aux USA. Et ce alors que les éleveurs en France sont plongés pour nombre d’entre eux dans la misère et le désespoir avec les conséquences tragiques que l’on connait
  • Rappelons qu’en raison de la libéralisation des quotas sucriers, la crise secoue la filière sucre en France. Saint Louis a ainsi annoncé la fermeture de plusieurs usines en France, notamment de la sucrerie emblématique du quartier Saint Louis de Marseille

Posted by: // 4-EUROPE: en sortir, s’en sortir !, articles // , , , , , , , , , , , , , , // juillet 2, 2019


Publié par   PRCF Initiative Communiste
URL   https://www.initiative-communiste.fr/articles/accord-agricole-ue-mercosur-sale-coup-pour-le-produire-en-france-lenvironnement-et-la-sante-publique/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=170115

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE, - ENVIRONNEMENT, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE, - SANTE | Commentaires fermés

12345...58
 

la bricole |
mesventes13 |
Découverte de la Chine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lumière divine
| faire & savoir
| unelarmemillesourires