• Accueil
  • > - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME

Faites vos courses en Palestine ! Retrouvez nous sur nos prochains stands du Philistin

Posté par onsbouge le 20 août 2017

black-313636_640-2

ISM-France

 

France – 19 août 2017

Faites vos courses en Palestine ! Retrouvez nous sur nos prochains stands du Philistin

Par Le Philistin

à Toulouse (24 au 27.08), Paris (27.08 et du 15 au 17.09), Marseille (23 et 24.09)

Faites vos courses en Palestine ! Retrouvez nous sur nos prochains stands du Philistin

* Toulouse : du 24 au 27 août
Universités Européennes d’été d’ATTAC.

* Paris : dimanche 27 août
Marché Oriental, place Stalingrad.

- du 15 au 17 septembre
Fête de l’Huma
rue Gladys Marin, Village du Monde.

* Marseille : samedi 23 et dimanche 24 septembre
Festival international du dessin de presse de l’Estaque

——–

Sur Facebook : Le philistin

Site internet de vente en ligne : www.fipsouk.fr


Publié par ISM-France
URL http://www.ism-france.org/communiques/Faites-vos-courses-en-Palestine-Retrouvez-nous-sur-nos-prochains-stands-du-Philistin-article-20391?ml=true

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=115960

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DATE A RETENIR, - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - FRANCE - DOM-TOM, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

DEFEND EUROPE rate son rendez-vous à Lyon !

Posté par onsbouge le 20 août 2017

black-313636_640-2

BLOGYY.net

DEFEND EUROPE rate son rendez-vous à Lyon !

par · Publication 19/08/2017 · Mis à jour 19/08/2017

DEFEND EUROPE rate son rendez-vous à Lyon ! dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME Defend-Europe-mediterranea-cstar-yannis-youlountas

Jusqu’au bout du ridicule :

DEFEND EUROPE RATE SON RENDEZ-VOUS À LYON !

Les miliciens fascistes de l’expédition en Méditerranée avaient annoncé, en grande pompe, un rendez-vous exceptionnel « à ne surtout pas manquer », ce soir à Lyon, « avec l’équipage au grand complet ».

Mais, selon nos informations, à l’heure qu’il est, les nazillons sont toujours coincés sur leur bateau, après avoir été refoulés partout en Méditerranée, et sont, selon toute vraisemblance, en proie à plusieurs problèmes :
– refus de Malte, sous la pression de la mobilisation antiraciste et antifasciste, d’accueillir le C-Star dans l’un de ses ports ;
– toilettes puantes (plus d’eau à bord et refus également de Malte de lui acheminer de l’eau) ;
– ambiance manifestement pourrie à bord ;
– tensions entre les petits chefs ;
– déprime du QG sur le continent ;
– incapacité à trouver une solution ;
– problèmes techniques récurrents du bateau et mobilité réduite ;
– comble du ridicule, Defend Europe s’est résolu à lancer… une pétition sur Change pour essayer d’obtenir l’autorisation de faire escale, afin d’effectuer son rapatriement depuis Malte !

Échec et mat ?

Pas encore : Defend Europe peut encore faire passer son équipage sur un autre navire, ou encore tenter la traversée vers le continent depuis sa position, à l’est de Malte (sans doute en visant la Croatie ou la France).

A suivre. Le feuilleton de l’été de la croisière fasciste en Méditerranée n’a pas fini d’explorer les profondeurs jamais atteintes du ridicule le plus total.

Y.Y. et des camarades antifascistes des deux rives.

https://www.youtube.com/watch?v=WmzOCtsZTW4


Publié par BLOGYY.net
URL  http://blogyy.net/2017/08/19/defend-europe-rate-son-rendez-vous-a-lyon/

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=115946

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - EUROPE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Comment Israël compile-t-il les listes noires de militants BDS ?

Posté par onsbouge le 20 août 2017

black-313636_640-2

ISM-France

sraël – 18 août 2017

Comment Israël compile-t-il les listes noires de militants BDS ?

Par Asa Winstanley

14.08.2017 – Les militants pour les droits de l’homme contestent les listes noires israéliennes des partisans du mouvement boycott, désinvestissement et sanctions, ou BDS. L’avocat Eitay Mack et plusieurs autres militants israéliens ont déposé une demande d’accès à l’information auprès du tribunal de district de Jérusalem la semaine dernière, pour exiger que les deux services gouvernementaux révèlent comment ils créent les listes noires. Elles sont utilisées pour empêcher les militants BDS venant de l’étranger d’entrer dans les territoires contrôlés par Israël, dont la Cisjordanie occupée.

Comment Israël compile-t-il les listes noires de militants BDS ?

Les membres de la délégation de Jewish Voice for Peace interdits de monter à bord d’un vol Lufthansa au départ des Etats-Unis, en juillet dernier, sur ordres israéliens visant les militants BDS. A droite, le rabbin Alissa Wise.

L’action en justice survient après que les ministères ont rejeté une demande d’accès à l’information déposée par Mack le mois dernier.

Étonnamment, ils ont justifié le refus en invoquant la « vie privée » des militants BDS. Dans un courriel envoyé à The Electronic Intifada, Mack appelait ce motif « un nouveau record mondial du cynisme et de l’hypocrisie. »

Il a expliqué qu’à moins que les autorités israéliennes n’admettent qu’elles « recueillent illégalement des données personnelles sur des militants ou groupes internationaux en utilisant, par exemple, des logiciels de surveillance et d’espionnage intrusifs, » la divulgation n’entraînerait aucune violation de la vie privée.

La demande d’accès à l’information a été envoyée au ministère de l’Intérieur et au Service de la population et de l’immigration le mois dernier, après que la presse a rapporté que cinq membres d’une délégation interreligieuse états-unienne avaient été interdits d’entrée en Israël à cause de leur soutien au BDS.

Le rabbin Alissa Wise a dit à The Electronic Intifada que le personnel de bord de la Lufthansa avait lu une liste noire de gens de leur délégation qui ne seraient pas autorisés à se rendre à Tel Aviv.

Piratage des courriels

Un employé de la compagnie aérienne a dit à Wise et à quatre autres personnes que le gouvernement israélien avait insisté pour qu’ils ne soient pas admis à bord.

Israël a auparavant refoulé des individus qu’il accuse de soutenir le mouvement BDS.

Mais en mars, il a officialisé la mesure par une nouvelle loi qu’il n’a pas tardé à mettre en œuvre.

Wise, directrice adjointe du groupe pro-BDS Jewish Voice for Peace a également déclaré à The Electronic Intifada que la liste noire que la Lufthansa leur a lue incluait deux personnes qui avaient annulé leur participation à la délégation plusieurs mois auparavant et qui n’avaient jamais acheté de billets pour le vol.

Selon Wise, la seule façon dont Israël a pu se procurer ces deux noms fut par des moyens illicites, comme hacker ou intercepter les courriels du groupe.

Dans un courriel envoyé à The Electronic Intifada, Mack a dit que la requête d’accès à l’information demande aux ministères israéliens de révéler « les critères et les procédures » qu’ils utilisent pour ajouter des gens à ces listes noires, ainsi que la façon dont ils transfèrent ces listes aux autorités à l’extérieur d’Israël.

Lire la requête dans son intégralité, ici et la pétition déposée au tribunal ici (documents en hébreu).

Le lendemain de l’interdiction d’entrée de Wise et de ses collègues, le quotidien de Tel Aviv Haaretz a rapporté que le ministère de l’Intérieur et celui des Affaires stratégiques ont publié un communiqué confirmant qu’ils étaient à l’origine de l’interdiction.

« Ce sont des militants importants qui plaident continuellement pour le boycott, » ont dit les ministères.

Le ministère des Affaires stratégiques est celui qui est en charge de la « guerre » d’Israël contre le mouvement BDS.

« Le front »

En septembre 2016, Mack et ses collègues ont déposé une requête en accès aux informations similaire, demandant au ministère des Affaires stratégiques et au ministère de l’Intérieur de révéler quels groupes et individus étrangers ils soutenaient pour contrecarrer le mouvement BDS.

Mais en juin, les deux ministères ont répondu qu’ils n’avaient aucune relation de travail avec des entités étrangères – une affirmation que Mack considère peu crédible et qui semble contredite par d’autres déclarations.

En juillet, le parlement israélien a adopté en première lecture une nouvelle loi une nouvelle loi rédigée par le ministère des Affaires stratégiques, qui l’exonèrera des lois sur la liberté d’information, au motif que BDS est « un front comme un autre. »

L’interdiction de Wise et de ses collèges marque la première occasion connue où une liste noire israélienne a été transmise à un autre pays en vertu de la nouvelle loi anti-BDS. Elle marque également la première occasion connue où une personne juive est interdite d’entrée, en vertu de la nouvelle loi.

La délégation avait prévu d’atterrir à Tel Aviv, après une escale en Allemagne. Mais le personnel de Lufthansa à l’aéroport international Dulles, près de Washington DC, avait déjà reçu d’Israël la liste noire.

Selon Mack, bien que cette affaire implique des citoyens états-uniens et une compagnie allemande, « il existe un risque que l’Etat d’Israël ait également transmis des « listes noires » à des Etats non démocratiques qui persécutent les militants pour les droits de l’homme et d’opposition. »

Elle cite comme précédent le soutien passé d’Israël aux régimes oppressifs en Amérique Latine et en Afrique.

Rivalités

Le ministère des Affaires stratégiques a été fondé en 2006 et a été initialement centré sur l’Iran, conduisant la campagne parfois clandestine d’Israël contre le programme de ce pays dans le domaine de l’énergie nucléaire.

En octobre 2015, maintenant dirigé par Gilad Erdan, membre du Likud du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le ministère s’est tourné vers la campagne BDS.

Cette réaffectation de pouvoir et de fonds a entraîné des tensions avec d’autres ministères, qui seraient jaloux d’être marginalisés par Netanyahu. Erdan est un allié de longue date de Netanyahu à qui il a servi de conseiller auprès du bureau du Premier ministre dans les années 1990.

Selon le journaliste d’investigation du journal Haaretz, Uri Blau, le « cabinet de sécurité » d’Israël a confié au ministère des Affaires stratégiques la responsabilité de « guider, coordonner et intégrer » les activités des ministres, du gouvernement et des « entités civiles en Israël et à l’étranger » dans le cadre de « la lutte contre les tentatives de délégitimer Israël et contre le mouvement de boycott ».

En mai 2016, un rapport du gouvernement israélien a critiqué le retrait par Netanyahu des pouvoirs et des financements anti-BDS au détriment du ministère des Affaires étrangères.

Le ministère des Affaires stratégiques « ne disposent pas des avantages inhérents au ministère des Affaires étrangères, dont … [son] accès immédiat au champ de bataille et sa collaboration avec des groupes et organisations sympathisants à l’étranger », dit le rapport.

La diffusion d’informations pourrait « nuire à la bataille »

En septembre 2016, une fuite vers Haaretz a mis en lumière les profondeurs de la dispute entre les deux ministères.

Un câble de l’ambassade d’Israël à Londres au ministère des Affaires étrangères se serait plaint du ministère d’Erdan.

Il les accusait d’avoir utilisé des organisations juives britanniques dans le dos de l’ambassade, d’une manière qui pourrait les mettre en infraction avec le droit britannique.

Justifiant la nouvelle loi qui exempte son ministère de l’accès libre à l’information, Erdan a fait référence au mois dernier à des « entités à travers le monde » qui lutte contre le BDS et qui « ne veulent pas exposer leurs liens avec l’État ».

Il a expliqué que « la plupart des actions du ministère ne viennent pas du ministère » directement, mais par l’intermédiaire de groupes à l’avant-garde. « Nous devons protéger les informations dont la diffusion pourrait nuire à la bataille », a-t-il insisté.

Israël est connu pour opérer dans le monde entier par le biais d’organisations qui prétendent défendre les « droits civils » ou par le biais de groupes politiques.

Les exemples incluent l’organisation « juridique » liée au Mossad, Shurat HaDin, qui attaque les groupes de solidarité palestiniens avec des actions en justice. Au Royaume-Uni, l’ambassade d’Israël entretient des liens étroits avec les Travaillistes Amis d’Israël et le Mouvement Travailliste juif. L’Union des étudiants juifs a également reçu des fonds de l’ambassade, selon l’enquête d’Al Jazeera sur le lobby israélien plus tôt cette année.

Selon Blau, « le ministère consacre des dizaines de millions de shekels aux efforts de coopération avec la Fédération syndicale de la Histadrut, l’Agence juive et diverses organisations non gouvernementales pour former des représentants du ‘véritable visage pluraliste d’Israël’ dans divers forums ».

Cette stratégie consistant à utiliser des organisations apparemment libérales ou progressistes comme moyen d’améliorer l’image d’Israël est dans la ligne d’un rapport secret que The Electronic Intifada s’est procuré en avril.

Groupes à l’avant-garde

Le rapport, commandité par le groupe de réflexion israélien Reut Institute et le groupe de lobby pro-israélien The Anti-Defamation League, recommandait une approche à « large couverture » dans laquelle « des groupes libéraux et progressistes pro-israéliens » seront déployés pour s’engager dans des « critiques légères d’Israël ».

Le rapport soutenait que « la communauté pro-israélienne doit être unie dans cette lutte » et « bénéficier de sa diversité ».

Le rapport a été approuvé par le directeur général du ministère anti-BDS d’Erdan.

En août 2015, l’agence israélienne de renseignement militaire Aman a révélé à Haaretz qu’elle avait créé un « département de délégitimation » pour espionner les militants BDS à l’étranger.

Est-ce cette agence qui a fourni l’information qui a fait que le rabbin Wise et ses amis ont été empêchés par les autorités d’occupation d’entrer en Palestine ?

Selon Mack, l’établissement de listes noires de militants internationaux pourrait « être utilisée pour l’établissement tenu secret de ‘listes noires’ des militants israéliens des droits de l’homme qui sont en contact avec eux ».

Lorsque Aman a révélé à Haaretz qu’il était question de « surveiller » les militants BDS dans le monde entier, il a souligné « qu’il ne collectait pas d’informations sur les citoyens israéliens. C’est le travail du Shin Bet » – la police secrète d’Israël.

En mars, il a été révélé qu’Erdan voulait commencer à mettre en place une « base de données » de citoyens israéliens qui soutiennent la campagne BDS. Mais le procureur général et d’autres officiels israéliens ont accusé son ministère de dépasser son autorité légale.

Si le ministère d’Erdan utilise ces listes noires pour « surveiller » activement les militants israéliens, il semble qu’il soit en violation même de la loi israélienne.

* Traduction de l’anglais par Chronique de Palestine et ISM-France.

Source : The Electronic Intifada


Publié par ISM-France
URL  http://www.ism-france.org/analyses/Comment-Israel-compile-t-il-les-listes-noires-de-militants-BDS–article-20389?ml=true

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=115907

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - TECHNOLOGIES | Commentaires fermés

Une famille de pêcheurs – moins un

Posté par onsbouge le 20 août 2017

black-313636_640-2

ISM-France

Gaza – 18 août 2017

Une famille de pêcheurs – moins un

Par Leen Abu Said

Le 15 mai 2017, les forces navales israéliennes ont abattu un jeune pêcheur de Gaza alors qu’il était sur son bateau. Voici un entretien avec Majed Bakr, le père de la victime, lui aussi pêcheur à Gaza et membre de la famille des quatre jeunes garçons Bakr tués par un missile israélien alors qu’ils jouaient sur la plage, en 2014.

Une famille de pêcheurs – moins un

Majed Bakr et sa petite-fille [photo by Ezz Al Zanoon]

Pouvez-vous vous présenter à mes lecteurs ?
Majed
: Mon nom is Majed Bakr. Mes quatre fils et moi souffrons à cause d’Israël [restrictions de nos moyens de subsistance] depuis 2012 [date de le première attaque sur notre bateau] jusqu’au 15 mai de cette année. Il nous est de plus en plus compliqué de pêcher et chaque jour devient un jour de souffrances. [Note Leen Abu Said : Pour de soi-disant raisons de ‘sécurité’, l’armée israélienne empêche les bateaux de Gaza de pêcher à une distance des côtes de Gaza entre 3 et 9 miles marins, en fonction de ses humeurs. Mais on trouve les meilleurs poissons à 11 miles ou plus.]

Q’est-il arrivé le 15 mai ?
Majed
: Comme d’habitude, mes fils Omran, Fadi, Saddam et Mohammed sont sortis en mer pour pêcher. C’est comme ça que nous gagnons notre vie. Ils étaient à 400m de la limite de neuf miles nautiques imposée par les Israéliens. Soudain, un patrouilleur israélien a commencé à tirer à balles réelles sur leur bateau. Une d’elles a touché mon fils Mohammed au cœur. Evidemment, les autres avec lui ne sont pas médecins et ils n’ont pu lui sauver la vie. Ils ont crié pour avoir de l’aide d’urgence. Il vomissait déjà du sang et son cœur avait gonflé comme un ballon quand la marine israélienne l’a emmené à l’hôpital à Majdal, une ville en Palestine occupée.

S’ils voulaient le sauver, alors pourquoi lui ont-ils d’abord tiré dessus ?
Majed
: C’est leur politique : ruiner avec la main droite puis réparer avec la gauche. Comme ça, à l’échelle internationale, leur position semble être légale et humanitaire (Majed pousse un profond soupir), et il est mort.

Je suis désolé.
(Long silence.)

Photo
Mohammed Bakr

Quel âge avait Mohammed ?
Majed
: Il était le 19 février 1992 et il est mort le 15 mai 2017. Il avait 25 ans. Il aait deux filles : Joud, 3 ans, et Majeda, 10 mois. Le jour de ses funérailles, Joud a dit, devant le cadavre de son père : « Papa dort. Il est parti en mer. Il n’est pas encore de retour. »

Continuez-vous à sortir en mer ?
Majed
: Je sors tous les jours avec mes fils. J’ai 57 ans et c’est ma vie. Mais un jour, j’ai dit à Omran, « Fils, vous êtes tous jeunes maintenant. Vous pouvez compter les uns sur les autres. » Quatre jours après, ils sont partis pêcher sans moi et l’accident s’est produit. Le navire de la marine israélienne était si rapide : c’était comme si le bateau de mes fils ne bougeait pas. Mon fils m’a dit comment Mohammed a étreint le moteur du bateau pour que les Israéliens arrêtent de tirer, mais en vain. Le bateau était au nom de Mohammed, qui avait souscrit un prêt au FATEN (organisme palestinien de crédit et développement) et il envisageait de l’acheter. Mais il a pris sept balles et Mohammed et mort. J’aurais préféré que le bateau coule, à la place de Mohammed !

Pourquoi lui ont-ils tiré dessus ? Avait-il dépassé les limites de navigation ?
Majed
: Un pêcheur n’a jamais l’intention de dépasser la limite, mais cela arrive facilement. La mer n’est pas naturellement stable. Quand un pêcheur navigue, le courant tire le bateau jusqu’à 300m dans n’importe quelle direction. Quand nous voyons un navire israélien, nous essayons de nous échapper rapidement. Mais eux sont libres de nous tirer dessus ; quelquefois ils le font, d’autres fois ils nous laissent tranquilles. Cette fois, je n’étais pas avec mes fils, mais les autres fois –depuis 2012-, j’y étais.

Que s’est-il passé pendant ce temps ?
Majed
: Israël a détruit cinq de mes bateaux, en 2012, 2013, 2014, 2016 et maintenant, le cinquième cette année. Nous n’avons payé que deux mois du crédit du bateau. Nous ne savons pas comment nous allons faire pour le reste. C’est un crédit lié à l’âme de Mohammed. (Note Leen Abu Said : En Islam, l’âme est liée à toute dette contractée pendant la vie. Lorsque les proches de la personne décédée paient sa dette, l’âme est libérée et échappe à la punition.)

Combien coûte chaque bateau ?
Majed
: Au moins 10.000$. Nous avons réparé un des bateaux, qui était rentré détruit. Ca nous a coûté 8.000 NIS [environ 2.200$].

Est-ce que la pêche mérite tous ces sacrifices ?
Majed
: J’adore la mer. La pêche est la profession de mes ancêtres. Si je pêche 5 heures par jour, je ne gagne que 30 NIS [8$]. Mais c’est mieux que travailler 12 heures par jour sur un chantier pour le même montant. C’est suffisant pour vivre correctement à Gaza. Ici, même l’employeur dont le salaire journalier est de 400 NIS [110$] a des dettes. Chaque fils ne peut pas se marier et fonder une famille s’ils vivent dans des maisons séparées. Alors, chacun ramenant 30NIS, le total nous permet de vivre confortablement dans une seule maison et de manger ensemble. Que Dieu nous bénisse. Mais nos vies sont sous le contrôle de l’humeur d’Israël.

Pourquoi les limites de pêche changent-elles d’un moment à l’autre ?
Majed
: Les Israéliens ne sont pas idiots. Ils savent que la zone où il y a le plus de poissons se trouve à 11 miles ou plus de la côte. Nous le savons parce que nous avons pêché jusqu’à 14 miles avant le début du siège de Gaza. Et la mer de Gaza n’est pas partout ouverte même jusqu’à 9 miles nautiques. Ils nous empêchent aussi de pêcher dans toute la mer pendant la saison de reproduction.

Habituellement le poisson reste dans les eaux calmes. Alors nous le voyons mais nous ne pouvons pas pêcher. Les officiers de la marine israélienne nous crient en hébreu, « Les poissons sont à nous, pas à vous. » Mais nous ne voyons jamais le moindre pêcheur israélien ! Quelquefois, la marine israélienne se sert de canons à eau pour faire chavirer les bateaux des pêcheurs de Gaza, ce qui mouille les moteurs et nuit au processus de pêche.

Photo
Variante sioniste des attaques à la mitrailleuse contre les pêcheurs de Gaza : attaque au canon à eau pour faire chavirer les bateaux de pêche (film ISM-Gaza)

Quand ces attaques s’arrêteront-elles ?
Majed
: Ils ne cesseront jamais. Ils nous attaquent tous les jours. Depuis le début du siège jusqu’à aujourd’hui, j’ai perdu six de mes amis, et maintenant mon fils. Mohammed n’est pas le premier martyr de la mer, et il ne sera pas le dernier. Les pêcheurs de Gaza ont commencé à perdre espoir. Certains vendent leurs bateaux pour un tiers de leur prix réel. Mais nous ne pouvons pas nous arrêter de pêcher. Nous devons repartir en mer pour nourrir nos familles. Essayer de vivre vaut mieux que mourir sans essayer.

Comment va votre famille maintenant ?
Majed
: Nous sommes tous déprimés. Mon épouse se réveille et s’endort en pleurant. L’épouse de Mohammed ne peut plus vivre parmi nous. En tant qu’homme, j’ai l’air fort mais j’ai le cœur brisé. Quand en tant que père il m’arrivait de crier sur Mohammed, sa mère m’arrêtait en disant, « Lorsque je lui ai donné le jour, j’ai perdu conscience pendant deux heures. » Et maintenant, elle perd conscience à force de le pleurer.

Comment allez-vous vivre après ça ?
Majed
: Je ne sais pas exactement. La vie est dure. Une fois, les épouses de mes fils m’ont donné leurs bijoux de mariage pour les vendre. J’ai utilisé l’argent pour acheter un nouveau bateau.

Que ressentez-vous maintenant vis-à-vis de la mer ?
Majed
: Je ne peux pas la regarder. J’ai envie d’aller au port de Gaza mais lorsque j’y arrive, je fais demi-tour et je rentre immédiatement à la maison. J’ai un dernier souhait : que personne n’ait à enterrer son fils ou sa fille de son vivant. Personne, ni un ami, ni un ennemi.

________

Vous pouvez aider la famille Bakr en participant à la campagne Solidarité avec les Pêcheurs de Gaza, un projet de la Flotille de la Liberté.

Article mis en ligne le 16 août 2017.
Formatrice : Zeina Azzam

Source : We are not numbers

Traduction : MR pour ISM


Publié par  ISM-France
URL  http://www.ism-france.org/temoignages/Une-famille-de-pecheurs-moins-un-article-20390?ml=true

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=115901

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - PRECARITE | Commentaires fermés

Trois ans après : les projets de reconstruction privés ou publics avancent mal dans les rues de Gaza – témoignage vidéo

Posté par onsbouge le 18 août 2017

black-313636_640-2

ISM-France

Gaza – 17 août 2017

Trois ans après : les projets de reconstruction privés ou publics avancent mal dans les rues de Gaza – témoignage vidéo

Par Ziad Medoukh

Devant les maisons détruites et non reconstruites au nord de la bande de Gaza, Ziad Medoukh fait le point, trois ans après la fin de l’offensive militaire israélienne de l’été 2014.
Trois ans après, le blocus et les mesures israéliennes entravent la reconstruction des dizaines de maisons détruites au cours des bombardements israéliens dans une région de plus en plus abandonnée par une communauté internationale officielle silencieuse.

Trois ans après : les projets de reconstruction privés ou publics avancent mal dans les rues de Gaza – témoignage vidéo

Actuellement, presque 1.000 logements et bâtiments ne sont pas reconstruits.

Trois ans après : rien n’a changé pour les sans-abris, plus de 3.000 habitants vivent toujours sous des tentes, dans des caravanes inhabitables, ou à côté des ruines de leurs maisons détruites dans des conditions très difficiles, beaucoup d’habitations n’ont pas été réparées, à cause du maintien du blocus israélien et de l’interdiction d’entrée, par ordre militaire israélien, des matériaux de construction.

Trois ans après : Gaza est toujours sous blocus, Gaza est plus que jamais une prison à ciel ouvert. Et l’armée de l’occupation poursuit sa politique agressive à l’encontre des civils.

Trois ans après cette nouvelle offensive, la situation stagne, au contraire, elle devient de pire en pire, rien ne bouge. Pour plus de deux millions habitants toujours enfermés, cette situation reste très grave à tous les niveaux, surtout sur le plan humanitaire malgré les promesses de reconstruction rapide.

Les Palestiniens de Gaza attendent et attendent. Ils n’ont pas d’autre choix que d’attendre. Ils attendent une ouverture, ils attendent la levée de ce blocus inhumain, imposé depuis plus de dix ans, ils attendent une réelle réaction internationale qui mette fin à l’impunité de cet occupant. Ils attendent avec un courage à toute épreuve, une sérénité exemplaire et une volonté remarquable.

En attendant, à Gaza, la vie continue, ses habitants confiants et déterminés s’adaptent et montrent une patience extraordinaire, ils tiennent bon, persistent, patientent, résistent, restent à côté de leurs maisons détruites, mais surtout, ils continuent d’espérer, espérer un changement radical, une solution politique. Ils espèrent en un lendemain meilleur, un lendemain de liberté, de paix, mais, avant tout et surtout, un lendemain de justice.

Honte à cette communauté internationale officielle complice !
Honte à ce blocus israélien inhumain contre la bande de Gaza !
Honte à cette occupation de nos territoires palestiniens !
Vive la solidarité internationale !
Gaza la vie résiste, existe et persiste !
Gaza garde espoir malgré tout !
Amitiés de Gaza la vie !


Publié par  ISM-France
URL  http://www.ism-france.org/temoignages/Trois-ans-apres-les-projets-de-reconstruction-prives-ou-publics-avancent-mal-dans-les-rues-de-Gaza-temoignage-video–article-20388?ml=true
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=115808

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CONDITIONS DE VIE..., - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LOGEMENT, - LUTTES, - POLITIQUE, - PRECARITE, - VIDEO | Commentaires fermés

12345...438
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots