L’Afrique aussi championne du monde de Foot

Posté par onsbouge le 16 juillet 2018

black-313636_640-2

L’Afrique aussi championne du monde de Foot

Buzz News

Ajoutée le 15 juil. 2018

L’Afrique aussi championne du monde de Foot. Par ( François de Labarre, Parismatch )
Par ( François de Labarre, Parismatch )


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=142572

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - POLITIQUE, - SPORT, - VIDEO | Commentaires fermés

« La Marseillaise c’est la guerre, pas le foot » de Jean-Pierre Anselme (Vidéo)

Posté par onsbouge le 7 juillet 2018

black-313636_640-2


CAPJPO – EuroPalestine

« En ces temps footballistiques où La Marseillaise est reprise à tue tête par les fans tricolores, à quelques jours du défilé militaire du 14 juillet, quand le principal parti de gauche (La France Insoumise) redonne des couleurs au chant patriotique, il n’est pas inutile de rappeler la genèse belliciste et bourgeoise de l’hymne national », écrit Jean-Pierre Anselme dans Mediapart.

(L’équipe de France, bientôt championne du monde, en 1998 pendant que résonne la Marseillaise : aucun joueur ne la chante)

« Coupe du monde de foot, samedi 30 juin : l’équipe de France, sur le gazon et le banc de touche, chante La Marseillaise, comme un seul homme, à l’unisson avec ses supporteurs peinturlurés de tricolore dans le stade et les cafés de l’hexagone. La bière coule à flot et « un sang impur abreuve nos sillons ». En contraste avec cette touchante ferveur patriotique, les joueurs de l’Albiceleste (deux fois championne du monde), silencieusement, écoutent l’hymne argentin : « Mortels ! Écoutez le cri sacré “Liberté, liberté, liberté !”
Entendez le son des chaînes brisées,
Voyez trôner la noble égalité… »

Domptés les joueurs de l’équipe de France de football, finies les polémiques sur ces Bleus insoumis, ces Platini, Blanc, Cantona, Giresse, Bossis, Benzema et autres joueurs de légende qui n’entonnaient pas La Marseillaise à plein poumon. Pour mémoire, comme en bien d’autres domaines, c’est le facho de Montretout qui donna le La de l’imbécile et odieuse controverse.

  • Voir cette excellente vidéo, où Platini explique pourquoi i n’a jamais chanté la Marseillaise, en soulignant : « « S’ils étaient blancs et qu’ils ne chantaient pas, ça ne posait pas de problème… »avec des images de 1984 (INA), où aucun footballeur de l’équipe de France ne chante la Marseillaise, et plus tard, dans « Vous êtes en direct », le lynchage médiatique de karim Benzema parce qu’il ne la chante pas :

Et de mettre les points sur les i : « J’ai jamais chanté et j’ai dit pourquoi je ne la chantais pas [La Marseillaise]. C’est un hymne guerrier, moi je jouais au foot, s’il y avait eu la guerre, je l’aurais peut être chanté, mais je jouais au football donc je chantais pas. »

Guerre offensive

(…) Donc, contrairement à l’idée répandue selon laquelle la Révolution a dû, à contre-cœur, « former ses bataillons » contre l’assaut des « rois conjurés », c’est la France, par la voix de Louis XVI (qui joue ainsi une politique du pire qui lui sera fatale), au nom de l’Assemblée nationale dans sa quasi unanimité, qui va prendre l’initiative de la guerre, le 20 avril 1792, en déclarant la guerre au « roi de Bohême et de Hongrie » (soit, en substance, aux deux autres grandes puissances continentales, l’Autriche et la Prusse).

Une guerre voulue par la classe politique bourgeoise qui y voit la solution pour éviter la banqueroute qui se profile à nouveau. La vente des biens de l’église a fait la fortune des spéculateurs, agioteurs et autres profiteurs mais les caisses de l’État sont pratiquement vides, alors, au nom des « Lumières » (« Personne n’aime les missionnaires armés » s’exclamera Robespierre, un des rares opposants à la guerre), la nouvelle classe dominante lancera la France dans une guerre de rapine. Pour commencer, se sera sus à la Belgique et à la Rhénanie. « Prenez tout, il faut vider le pays ! » s’écriera le ministre des armées, Lazare Carnot, s’adressant aux généraux.

Une guerre offensive qui va, en quelque sorte, forcer la main des monarchies européennes qui regardent ailleurs et vont rentrer dans le conflit armé à reculons. On connaît la suite : la catastrophe militaire, la « patrie en danger » et la levée en masse des volontaires, la contre attaque victorieuse jusqu’à ce mois de juin 1794 où le territoire national est entièrement libéré.

(…) Alors la « guerre sublime », la « guerre pacifique » vantée par Michelet va continuer, une guerre de « rafles nourrissantes » qui dévastera l’Europe pendant 23 ans et qui laissera derrière elle des montagnes de cadavres et des multitudes de blessés lorsqu’elle s’achèvera, en 1815, à Waterloo, par la défaite du « truand corse », au soulagement général.

Guerre de diversion

Une guerre voulue par une nouvelle puissance, la grande bourgeoisie d’affaires, qui, si elle est parvenue à prendre la place de l’aristocratie dans les avenues du pouvoir, pénétrée de la conception voltairienne de l’État « où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourri par lui et gouverne », est néanmoins engagée dans une lutte sans merci avec le prolétariat de l’époque, les « bras nus » des villes et des campagnes qui sont 80% des 27 millions de Français.

Comme l’écrit alors Germaine Necker, baronne de Staël, fille du banquier suisse et ancien Premier ministre de Louis XVI, à partir de 1789, le « drame caché de la Révolution » c’est que « les gens de la classe ouvrière » s’imaginèrent « que le joug de la disparité des fortunes allait cesser de peser sur eux » ! En fait, si les « indigents » et autres « va-nu-pieds » n’ont pas encore une claire conscience de classe (cela viendra plus tard, en particulier en 1848 et en 1871), ils n’en ont pas moins un sens aigu de leurs intérêts immédiats. Et ils sont armés !… Du combat pour se nourrir à la remise en cause de la propriété, devenue « sacrée » avec la Déclaration des droits de l’Homme, il n’y a pas loin. Cauchemar des nantis qui n’auront de cesse de dénoncer ces « anarchistes » (déjà !) qui veulent remettre en cause « l’ordre naturel » et « préparent un sac universel ».

Après la proscription des organisations ouvrières, avec la loi Le Chapelier, en juin 1791, la guerre sera l’arme fatale contre le mouvement populaire, LA grande diversion (fort de sa réussite, il y en aura d’autres, notamment la boucherie impérialiste de 1914-1918 qui fera 18,6 millions de morts).

« Nos soldats ne savent chanter que le Ça ira ! » se lamente le baron Frédéric de Dietrich qui partage avec ses convives son idée d’ouvrir un concours pour la composition d’un hymne guerrier. Qui sera remporté par Rouget de Lisle, un officier de l’Ancien régime, avec la Marseillaise qui a tout pour satisfaire les possédants, au contraire de ce Ça ira qui prétend que « partout l’égalité régnera » ou de cette Carmagnole, l’hymne des Sans culottes, qui proclame : « Que faut-il au républicain ? (bis) 
Du fer, du plomb et puis du pain (bis) 
Du fer pour travailler, 
Du plomb pour se venger. »

On comprend pourquoi La Marseillaise leur sera préférée comme hymne national. (…) »

Texte intégral sur : https://blogs.mediapart.fr/jean-pierre-anselme/blog/050718/la-marseillaise-c-est-la-guerre-pas-le-foot

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par CAPJPO – EuroPalestine
URL  http://www.europalestine.com/spip.php?article14479
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=141989

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - HISTOIRE, - LUTTES, - MUSIQUE, - POLITIQUE, - SPORT, - VIDEO | Commentaires fermés

« De Jesse Owens à Lionel Messi », par Daniel Blatman

Posté par onsbouge le 23 juin 2018

black-313636_640-2

CAPJPO – EuroPalestine

Comparer les deux sportifs de très haut niveau que sont Jesse Owens et Lionel Messi, ainsi que les deux régimes contre lesquels ils ont protesté, comme le fait dans Haaretz, le Pr. Daniel Blatman, historien à l’Université Hébraïque de Jérusalem, est riche d’enseignements.

 

« De Jesse Owens à Messi

Des grands champions, admirés par des millions de fans à travers le monde, peuvent influencer et avoir, sur l’opinion publique, un impact décuplé, loin devant tous les discours tenus par les politiques, universitaires et intellectuels. Dans cinquante ans, peut-être verra-t-on un historien du conflit israélo-palestinien, commencer son livre sur ce sujet, comme suit :

En 1971, les Etats Unis d’Amérique envoyèrent leur équipe nationale de ping-pong en Chine, à l’occasion d’une compétition. Cet évènement fut, à lui seul, le premier pas vers un rapprochement entre les deux puissances, toutes deux jusqu’alors murées dans une hostilité sans faille, depuis la guerre de Corée.

En 2018, l’équipe nationale de foot argentine annula le match qu’elle devait jouer contre l’équipe israélienne, répondant ainsi favorablement aux fortes pressions venues des opposants à la colonisation de la Palestine, espagnols ou argentins. Ce fut un évènement capital, d’une portée décisive vers l’établissement d’un Etat palestinien, indépendant, vivant côte à côte avec son voisin israélien.

L’enthousiasme sportif a, comme lors de moments de grande ferveur religieuse ou patriotique, une dimension cathartique.

Un mois après le cirque évangélico-fasciste, où se sont données en spectacle des stars telles que le premier ministre B Nethanyaou, la famille Trump, quelques membres du clergé, durant un évènement où la nation, surexcitée, était en proie à l’extase, vint le coup fatal.

Tout allait pourtant comme sur des roulettes, rien ne pouvant se mettre en travers de la voie tracée par nos deux comparses, B Nethanyaou et D Trump agissant en vrais parrains de la mafia, ivres de leur pouvoir, tous deux flanqués d’une désolante équipe de faux culs avec à sa tête, l’inénarrable et affligeante ministre de la culture Miri Regev.

Arriva alors une équipe de foot, l’une des meilleures au monde, avec à sa tête une superstar avec des millions de fans en Israël comme dans le monde entier, qui dit alors :

  • « Non, nous ne jouons pas avec vous ».

Et, quelles que furent les excuses entendues ici ou là, selon lesquelles l’annulation du match était due à des motifs de sécurité, ou bien strictement professionnels en vue de la préparation à la coupe du monde, le message reste clair comme de l’eau de roche. L’Argentine a considéré que jouer à Jérusalem, alors que ce pays opprime toute la population palestinienne, en la massacrant sans répit, contrevenait à sa vision du sport.

Cette annulation doit être vécue à la hauteur de son importance, par tous les amoureux de la paix, ainsi que tous ceux luttant pour un autre Israël.

Que cela incite — en ne se cantonnant pas aux seuls supporters— les millions d’Israéliens à se regarder dans la glace, et à se poser très honnêtement la question suivante :

  • « Bon sang, mais qu’est-ce qui se passe là ? »

Que vont devenir les centaines de milliers de fans israéliens de Lionel MESSI ?

Vont-ils arrêter de se rendre à Barcelone pour le voir jouer ?

Mais alors, ce serait un véritable drame. Pour des fans, des vrais de vrais, abandonner l’équipe adorée pour aller supporter sa rivale (le Real Madrid nooooooon tout mais pas ça !!!!) , cela relève, comme en religion, de l’apostat.

Ainsi, ce que nous vivons là est très clairement ce à quoi aspire le mouvement Boycott Désinvestissement et Sanctions : contraindre des masses d’Israéliens à réfléchir aux conséquences de leurs actes, dans leur vie de tous les jours, lorsque celle-ci continue son train train quotidien en s’asseyant confortablement sur l’occupation de la Palestine, et l’oppression de tout son peuple.

Voilà pourquoi l’annulation est si significative. Elle appuie là où ça fait mal. Il n’y a plus de faux semblants.

Des vedettes du sport, ainsi que des artistes, qui comptent des millions d’admirateurs, peuvent influencer et toucher l’opinion publique, en la bouleversant bien plus que ne pourront jamais y parvenir les politiques, les intellectuels et autres académiques.

Rares sont les moments où de grands athlètes ont marqué l’histoire de l’humanité, et sont devenus les symboles de la lutte contre l’injustice, le racisme et la brutalité.

 

jesse-owens-hitler-9e18a argentine dans - DROIT

 

Ainsi, Jesse Owens** qui, triomphant sur le podium, défia le dictateur nazi après avoir battu à plates coutures les représentants de la grande et non moins pure race aryenne.

Pensons aussi à Thommy Smith et Johnny Carlos, Noirs américains comme Jesse Owens qui, vêtus de tee shirts portant des inscriptions clamant le droit à la justice pour tous, se dressèrent de tout leur corps, sur les marches du podium triomphalement gravies après avoir remporté la médaille du deux cent mètres haie. Ceci en brandissant le poing couvert d’un gant noir, dès que retentirent dans tout le stade les premières notes de l’hymne américain.

athle_tes_noirs_poings_leve_s-9a176 israel dans - ECLAIRAGE - REFLEXION

 

Ces actions ont fait progresser la lutte pour les droits civiques au delà de toutes les espérances, bien plus que toutes les conférences données sur le sujet.

Le véritable coup de tonnerre que déclencha la décision de MESSI de ne pas se rendre à Jérusalem, — la dite capitale d’Israël et non moins symbole de l’occupation— pourrait bien donner à ce joueur, une stature dépassant celle de seul champion de foot.

Un jalon est maintenant posé, et il appartient aux Européens de prendre le relais en faisant pression sur les artistes et les compagnies de spectacle, pour qu’ils boycottent le prochain Eurovision qui doit se tenir à Jérusalem.

Chantons la contestation en 2019. Que l’on entende, en Israël, les voix de l’opposition à l’occupation.

Tant qu’Israël instrumentalisera le sport et les évènements culturels, comme autant de « shows » à sa gloire, façon Miri REGEV production and co, nous les boycotterons, et appellerons le reste du monde à faire de même.

Un tel voeu a une légitimité morale, juive, et historique. En 1933, eut lieu à New York, un meeting rassemblant d’importantes figures du judaïsme américain, mené par le rabbi Stephen Wise, président du congrès juif américain, et leader influent du sionisme, au cours duquel le peuple américain fut appelé à boycotter tous les produits importés de l’Allemagne nazie.
Ce ne fut pas une décision facile à prendre. On ne savait pas quelle serait la réponse de l’administration américaine et, de plus, vive fut la crainte de voir l’antisémitisme se renforcer.
Wise passa outre toutes ces objections, et prit fait et cause pour le boycott total, proclamant que le temps de la prudence et des politiques timorées n’était plus d’actualité.

Il est temps que soit entendue notre voix, nous sommes des êtres humains comme tout le monde.

Daniel Blatman

  • Le Pr.Daniel Blatman, Professeur d’Histoire à l’Université Hébraïque de Jérusalem, est au demeurant un spécialiste du génocide des juifs par les nazis
  • * Ces Jeux de la XIe Olympiade, en 1936, resteront marqués par les quatre médailles d’or du légendaire athlète Jesse Owens, dans le stade monumental construit à Berlin par l’Allemagne nazie, et par la colère d’Hitler quittant les lieux pour ne pas saluer le champion noir américain.

(Traduit Par Lionel R. pour CAPJPO-EuroPalestine)

Source : https://www.haaretz.com/opinion/.premium–1.6155726

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par CAPJPO – EuroPalestine
URL  http://www.europalestine.com/spip.php?article14410
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=141072

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - HISTOIRE, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - SPORT | Commentaires fermés

Quand la FIFA cherche à sauver « l’honneur » de l’Allemagne

Posté par onsbouge le 19 juin 2018

black-313636_640-2

Russie politics

lundi 18 juin 2018

Quand la FIFA cherche à sauver « l’honneur » de l’Allemagne

 

Quand la FIFA cherche à sauver

Contre toute attente, l’Allemagne a perdu contre le Mexique hier. Mais n’y comprenant strictement rien en foot, je vous épargnerai mes commentaires profanes. En revanche, ce match fut intéressant sur un autre point de vue. La FIFA ouvre une enquête sur le comportement des supporteurs mexicains, qui avaient envahi le stade et criaient contre les joueurs allemands dès que ceux-ci touchaient un ballon. Pour donner du poids à tout cela, l’homophobie a été ressortie du placard. Que deviendrait notre monde sans elle!

 

 

Est-ce le résultat de la vague russophobe qui s’est abattue sur l’Europe, mais le stade était littéralement rempli par les supporteurs mexicains, permettant à leur équipe de quasiment « jouer à domicile ». Il fut d’ailleurs assez amusant de voir soudainement apparaître des drapeaux allemands à la seconde mi-temps, il fallait un peu compenser l’invisibilité des supporteurs allemands. Doit-on aussi y trouver l’empreinte la délicate main de fée de la FIFA?

 

Bref, toujours est-il que les supporteurs mexicains se sont alors comportés comme à domicile, sifflant les allemands dès qu’ils touchaient le ballon. Criant des choses qui ressemblaient, selon « l’observateur contre la discrimination » (si, si, il existe aussi en dehors d’un roman d’Huxley), à des « puto« . Le foot est également l’occasion d’un cours de langue vivante et l’on apprend maintenant que puto signifie pédé. L’Observateur a l’oreille fine et polyglotte vu le bruit permanent des mexicains!

La FIFA ne peut évidemment pas laisser passer une telle atteinte aux bonnes mœurs contemporaines et a décidé de mener l’enquête. Braves gens, l’heure est grave:
Depuis le début des années 2000, une partie des supporters mexicains a adopté une curieuse tradition. Quand un joueur adverse effectue un coup de pied arrêté, le public hurle en cœur «eeeeeeh puto» (ou littéralement «eeeeeeh pédé»). Malgré les appels récurrents de la Fédération mexicaine pour que ces exclamations irrespectueuses cessent, ce cri à caractère homophobe résonne encore des les stades où la Tri joue.
Dimanche, alors que le Mexique réalisait l’exploit contre l’Allemagne (1-0) au stade Loujniki de Moscou, des cris similaires auraient été entendus sur les coups de pied arrêtés de la Mannschaft. La Fifa a décidé d’ouvrir une enquête dans la soirée et a annoncé qu’elle comptait «rassembler les rapports du match et les preuves potentielles en la matière, ainsi que celles collectées par l’observateur contre la discrimination qui était présent au match dans le cadre du système de surveillance anti-discrimination de la Fifa».
Chère FIFA, nous pauvres terriens perclus de défauts et de mauvaises pensées, attendons avec impatience cet instant délicieux où, à l’instar de ce qui se passe dans la presse, des Observateurs de la bien-pensance viendront garantir la suprématie des minorités sur la vile populace que nous représentons. Heureusement, ce moment ne saurait tarder. Merci, O Chère FIFA, pour tous ces efforts afin de nous conduire, même dans le sport, sur la voie du Bien.
 
Amen

Publié par à 11:53


Publié par Russie politics
URL  http://russiepolitics.blogspot.com/2018/06/quand-la-fifa-cherche-sauver-lhonneur.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=140836

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE, - SPORT | Commentaires fermés

Polémique en israël : Qui va rembourser les billets du match annulé par l’Argentine ?

Posté par onsbouge le 13 juin 2018

black-313636_640-2

CAPJPO – EuroPalestine

Si les médias français ont vite mis le couvercle sur l’annulation par l’équipe d’Argentine de son match « amical » en Israël, le sujet continue de faire débat en Israël. Une des questions débattues est celle du remboursement des billets…

Polémique en israël : Qui va rembourser les billets du match annulé par l’Argentine ? dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME higuain-messi-74a73

« Une question se pose désormais : Qui va indemniser les personnes qui ont acheté des billets pour venir assister à la rencontre ? », peut-on lire dans les titres de la presse israélienne.

Les responsables en Israël tentent de maitriser l’incendie et prétendent que la perte financière n’est pas significative et sera peut-être même nulle. Les milliers d’Israéliens déçus, qui voulaient acheter des billets pour le match historique, devront se contenter de regarder la superstar Messi à travers les écrans de télévision de la Coupe du Monde, qui est sur le point de débuter en Russie.

Pour faire venir l’équipe argentine, l’organisateur du match côté israélien, la société privée Comtec, déjà impliquée dans l’opération Giro, devait verser à la fédération argentine un cachet de 2 à 3 millions de dollars, selon que Messi jouerait ou non, ont rapporté les médias argentins et israéliens.

Par ailleurs, seules 20.000 places avaient été ouvertes à la vente au grand public sur les 31.733 sièges du stade Teddy de Jérusalem. Les 10.000 autres billets sont allés à des employés de ministère ou à des heureux ayant les bonnes relations, alors que 80.000 personnes cherchaient à acquérir des places. Ce qui a fait également couler pas mal d’encre.

« Les Israéliens voudraient que notre pays soit considéré comme normal. Cela risque de devoir attendre », commentent plusieurs opposants israéliens, en soulignant que l’occupation et la colonisation ne sont guère de nature à « normaliser » la situation…

argentine_no_vayas-4f0df argentine dans - DROIT
Les fameuses « menaces exercées contre l’équipe…

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par CAPJPO – EuroPalestine
URL  http://www.europalestine.com/spip.php?article14381
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=140431

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - SPORT | Commentaires fermés

12345...19
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots