Rudy Ricciotti : Villes connectées, bureaucratie et lien social.

Posté par onsbouge le 9 mai 2018

black-313636_640-2

Rudy Ricciotti : Villes connectées, bureaucratie et lien social.

Tendances Institut
Ajoutée le 27 mars 2018

« Plus on se connecte, moins on sera connecté ». L’architecte Rudy Ricciotti raconte l’isolement social dans la ville connectée.


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=137570

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CONDITIONS DE VIE..., - ECLAIRAGE - REFLEXION, - POLITIQUE, - TECHNOLOGIES, - VIDEO | Commentaires fermés

Gentilly-L’Haÿ-Cachan : les salariés des Ehpad obtiennent gain de cause

Posté par onsbouge le 19 mars 2018

black-313636_640-2

FRONT SYNDICAL DE CLASSE

 

Gentilly-L’Haÿ-Cachan : les salariés des Ehpad obtiennent gain de cause

Publié le 19 mars 2018 par FSC

SOURCE : Le Parisien

Gentilly-L’Haÿ-Cachan : les salariés des Ehpad obtiennent gain de cause dans - CONDITIONS DE VIE... ob_e4bc81_hay

Ce samedi, la direction a répondu aux grévistes.

Victoire pour les salariés des Ehpad de l’association Monsieur Vincent de Gentilly, L’Haÿ-les-Roses et Cachan. Ils étaient en grève depuis ce mercredi, pour l’amélioration de leurs conditions de travail et contre les sanctions à l’encontre de représentants syndicaux. Leurs revendications ont toutes été validées par la direction.

Ce samedi, les délégués CGT ont été reçus par le président de l’association qui a ainsi accepté le renforcement des effectifs, le paiement des jours de grève, la levée des sanctions et l’ouverture de négociations sur les conditions de travail.

Durant ce mouvement de grève, les personnels avaient reçu le soutien notamment de la CGT, des retraités gentilliens, du maire (PCF) de Gentilly, des citoyens et des militants de la France Insoumise.


Publié par FRONT SYNDICAL DE CLASSE
URL  http://www.frontsyndical-classe.org/2018/03/gentilly-l-hay-cachan-les-salaries-des-ehpad-obtiennent-gain-de-cause.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=133123

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CONDITIONS DE VIE..., - DROIT, - FRANCE - DOM-TOM, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - SYNDICATS | Commentaires fermés

Suicide à l’hôpital : la CGT incrimine la direction de l’AP-HP

Posté par onsbouge le 10 mars 2018

black-313636_640-2

FRONT SYNDICAL DE CLASSE

Suicide à l’hôpital : la CGT incrimine la direction de l’AP-HP

Publié le 10 mars 2018 par FSC

SOURCE : Pourquoi Docteur

  • Par Diane Cacciarella

Après le suicide d’une technicienne de laboratoire dans un hôpital parisien la semaine dernière, la CGT veut solliciter l’inspection du travail. Le syndicat dénonce depuis longtemps les conditions de travail et les économies imposées au milieu hospitalier.

“Nous avions déjà alerté la précédente ministre, Marisol Touraine. Ça fait des années que ça dure. La situation est pire que celle que France Télécom a connue à ses heures les plus sombres,” a expliqué Christophe Prudhomme, médecin urgentiste et membre de la CGT, sur Europe 1 hier.

La semaine dernière, une technicienne de laboratoire s’est suicidée à l’Hôtel Dieu, un hôpital de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP). C’est le cinquième suicide au sein de l’AP-HP depuis le début de l’année.

Elle souhaitait que son suicide serve à quelque chose

Cette laborantine d’une trentaine d’année était en arrêt maladie depuis juillet 2017. Elle avait enchaîné les contrats à durée déterminée (CDD) pendant toute sa carrière. L’annonce du non-renouvellement de l’un d’entre eux, à l’hôpital Bicêtre, avait motivé sa première tentative de suicide en 2016.

our le non-paiement de ses heures supplémentaires, elle avait saisi le tribunal administratif. Et tout cela, sans titularisation. “Elle avait alerté pour dire qu’elle allait passer à l’acte et souhaitait que son suicide serve à quelque chose. Elle voulait faire savoir ce qu’elle avait subi,” développe Christophe Prudhomme.

Pour dénoncer la précarisation des conditions de travail dans l’AP-HP, la CGT va solliciter l’inspection du travail afin d’ouvrir une enquête. “C’est intolérable ce que l’on subit, les plans d’économies, une attitude du directeur général (Martin Hirsch) qui est méprisante, qui a chaque fois qu’il y a un suicide explique que ces personnes avaient des problèmes, poursuit Christophe Prudhomme. On souhaiterait à un moment que Martin Hirsch soit condamné, qu’il assume ses responsabilités”

En 2017, neufs agents de l’AP-HP se sont suicidés

C’est la politique mise en place par Martin Hirsch qui est fustigée. En février, la direction de l’AP-HP avait annoncé un plan d’économies. Parmi les principales mesures, le gel de 0,5% de la masse salariale prévu en 2018 est vivement critiqué par les syndicats. Selon eux, cela équivaut à 600 emplois à temps plein. 

Après ce nouveau suicide, l’AP-HP a rapidement publié un communiqué afin de présenter ses condoléances et son soutien à la famille de la victime. Une occasion de rappeler que celle-ci s’apprêtait à consulter une psychologue de l’AP-HP à l’hôtel Dieu, quand elle est passée à l’acte.

Ainsi, l’AP-HP pense se dédouaner et met en avant les procédures mises en place pour prévenir les suicides. Reste qu’en 2017, neuf agents de l’AP-HP se sont suicidés selon le syndicat Sud Santé.


Publié par  FRONT SYNDICAL DE CLASSE
URL  http://www.frontsyndical-classe.org/2018/03/suicide-a-l-hopital-la-cgt-incrimine-la-direction-de-l-ap-hp.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=132395

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CONDITIONS DE VIE..., - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - POLITIQUE, - SANTE, - SERVICES PUBLICS | Commentaires fermés

Et si on y allait tous ensemble ?

Posté par onsbouge le 14 février 2018

black-313636_640-2

La CGT

Déclaration CCN des 6 et 7 février 2018

Et si on y allait tous ensemble ?

mercredi 7 février 2018 , par Laura

Ce début d’année 2018 est marqué par de fortes mobilisations dans des différentes professions ou entreprises dans le public comme dans le privé. A l’exemple des agents de l’Administration pénitentiaire, de l’Education nationale ou du personnel des EHPAD, ceux de carrefour et bien d’autres, les questions de l’emploi, des conditions de travail et des salaires sont au cœur de ces actions. Toutes les générations sont concernées des lycéens aux retraités. Les nombreux témoignages entendus ces derniers jours, montrent de façon évidente les réalités d’un monde du travail en souffrance, de salariés non reconnus dans leur qualification et leur savoir-faire, d’un manque de moyens humains et matériels

Ces réalités d’un monde du travail se heurtent à chaque fois à une autre réalité, celle de la logique financière et boursière. Malgré tout de nombreux salariés engrangent des victoires dans les mobilisations d’entreprises.

Quand le PDG de Carrefour annonce 2400 suppressions d’emplois, l’action du groupe en bourse s’envole et les actionnaires perçoivent 500 millions d’euros de dividendes.

Quand le Gouvernement refuse de satisfaire les revendications des personnels pénitentiaires ou dans la santé, le Président de la République reçoit royalement les patrons des plus grandes entreprises mondiales dont la plupart ne payent pas d’impôt dans notre pays.

Dans le même temps, les services publics ne peuvent plus répondre aux besoins immenses des citoyens ceci par manque de moyens. Le projet du gouvernement « Action Publique 2022 » affiche clairement une volonté de nouveaux abandons.

Un récent sondage montre un soutien massif, 87% des français interrogés, aux derniers mouvements sociaux dans l’administration pénitentiaire et dans les EHPAD. D’ailleurs, 64% de ces mêmes personnes considèrent que ces mobilisations pourraient se développer.

Face à ce mécontentement généralisé, la CGT propose d’agir autour de propositions concrètes pour améliorer le quotidien du monde du travail et la création de milliers d’emplois et un autre projet de société de progrès social.

- La réduction du temps de travail à 32 heures pour les salariés à temps plein et la fin des temps partiels imposés
- L’augmentation des salaires et des pensions, la reconnaissance des qualifications et l’égalité salariale et de carrière entre les femmes et les hommes.
- Des droits nouveaux et une véritable protection sociale pour tous.
- Des services publics partout et pour tous.

Plusieurs journées d’actions parfois dans l’unité sont déjà inscrites dans le paysage social de ces prochains jours et semaines. Le 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, doit nous permettre de porter, notamment, la question de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes. Le 15 mars avec les retraités dans l’unité. Le 22 mars, dans la Fonction publique à l’appel de 7 organisations syndicales. Elles doivent être l’occasion de faire converger public/privé, de rassembler tous les salariés, les retraités, les jeunes et privés d’emploi.

Partir des réalités et des besoins individuels doit se conjuguer avec une démarche collective.

Sans globaliser les problèmes, faire converger ces luttes, partir des exigences du salariat, faire connaitre les propositions CGT est une nécessité dans la période.

La CGT propose de construire ensemble une journée d’action interprofessionnelle dans les prochaines semaines un tous ensemble où chacune et chacun pourrait inscrire ses propres revendications et s’inscrire dans un processus pour gagner. Dans ce sens, ses militants et syndiqués iront à votre rencontre pour construire cette initiative et les formes qu’elle pourrait prendre, vous ouvrir les portes de la CGT et vous inviter à y adhérer.

Un autre avenir, porteur de progrès social, est possible si nous prenons nos affaires en mains.

Montreuil, le 7 février 2018


Publié par La CGT
URL  http://www.cgt.fr/Et-si-on-y-allait-tous-ensemble.html
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=130416

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CONDITIONS DE VIE..., - DROIT, - FRANCE - DOM-TOM, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

SUR LE BURN-OUT 01/02/2018

Posté par onsbouge le 5 février 2018

black-313636_640-2

RUFFIN ET QUATENNENS BURN OUT 01/02/2018

SUR LE BURN-OUT 01/02/2018 dans - CONDITIONS DE VIE... photo
Fille Insoumise
Ajoutée le 1 févr. 2018

Les députés France Insoumise François Ruffin et Adrien Quatennens défendaient la reconnaissance du Burn Out comme maladie professionnelle à L’assemblée Nationale ce Jeudi 1er Février 2018.

-

Un député macroniste insulte les députés insoumis en plein débat sur le burn-out

photo FRANCE? dans - ECLAIRAGE - REFLEXION
La Luciole Mélenchantée

Ajoutée le 1 févr. 2018

Le jeudi 1er février 2018 était le jour de la niche parlementaire au cours de laquelle le groupe France Insoumise présentait ses propositions de lois, dont une sur le burn-out sous l’égide de François Ruffin. Voyez le niveau de ce député LREM, Julien Borowczyk…

-

MÉLENCHON BURN OUT 01/02/2018

photo dans - FRANCE - DOM-TOM
Fille Insoumise
Ajoutée le 1 févr. 2018

Le député France Insoumise Jean-Luc Mélenchon défendait la reconnaissance du Burn Out comme maladie professionnelle à L’assemblée Nationale ce Jeudi 1er Février 2018.


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=129612

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CONDITIONS DE VIE..., - ECLAIRAGE - REFLEXION, - FRANCE - DOM-TOM, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

12345...105
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots