• Accueil
  • > - CINEMA - ANIMATION - THEATRE

Je ne suis pas votre nègre – ARTE

Posté par onsbouge le 27 avril 2017

black-313636_640-2

Je ne suis pas votre nègre – ARTE

ARTEplus7

Ajoutée le 27 avr. 2017

http://www.arte.tv/fr/videos/051638-0…
À partir des textes de l’écrivain noir américain James Baldwin (1924-1987), le cinéaste Raoul Peck revisite les années sanglantes de lutte pour les droits civiques, à travers notamment les assassinats de Martin Luther King Jr., Medgar Evers et Malcolm X. Un éblouissant réquisitoire sur la question raciale.

En juin 1979, l’auteur noir américain James Baldwin écrit à son agent littéraire pour lui raconter le livre qu’il prépare : le récit des vies et des assassinats de ses amis Martin Luther King Jr., Medgar Evers, membre de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) et Malcolm X. En l’espace de cinq années, leur mort a traumatisé une génération. En 1987, l’écrivain disparaît avant d’avoir achevé son projet. Il laisse un manuscrit de trente pages, Notes for Remember this House, que son exécuteur testamentaire confiera plus tard à Raoul Peck (L’école du pouvoir, Lumumba).
Colère froide
Avec pour seule voix off la prose fiévreuse et combative de Baldwin, le cinéaste revisite les années sanglantes de lutte pour les droits civiques, les trois assassinats précités, et se penche sur la recrudescence actuelle de la violence envers les Noirs américains, ce qui confère une troublante actualité aux propos de l’écrivain. James Baldwin ne se contente pas de dénoncer les violences et les discriminations à l’égard des Noirs, la terreur dans laquelle lui et ses semblables vivent. Il s’attaque à ce qui, dans la culture américaine, et le cinéma hollywoodien en particulier, s’obstine à fausser la réalité : l’innocence factice, l’héroïsme côté blanc, la souffrance, la faiblesse côté noir, sans oublier les hypocrites scènes de réconciliations raciales. « Les Blancs doivent chercher à comprendre pourquoi la figure du nègre leur était nécessaire », assène-t-il lors d’une allocution télévisée. À ce commentaire, à mi-chemin entre colère froide et implacable réquisitoire, dit par JoeyStarr (Samuel L. Jackson assurant, lui, la version anglaise) répond, dans une alchimie impeccable, un fascinant flot d’images (reportages, archives, extraits de films, photos) qui nous propulse au cœur de l’identité américaine, voire occidentale, de ses cruautés et de ses faux-semblants. En plus de rendre hommage à un écrivain majeur, ce documentaire, primé à maintes reprises, offre un voyage saisissant au cœur d’une société américaine au bord de l’implosion. L’un des plus beaux films de Raoul Peck qui, à l’instar de Baldwin, porte sur son sujet un regard sensible et engagé.

Documentaire de Raoul Peck (France, 2015, 1h27mn) ARTE F

Suivez-nous sur les réseaux !
Facebook : http://www.facebook.com/artetv
Twitter : http://www.twitter.com/artefr


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=104742

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CINEMA - ANIMATION - THEATRE, - CULTURE, - HISTOIRE, - VIDEO | Commentaires fermés

Librairie Résistances : Projection de « Hope in the bottle », ou les aventures d’une bouteille d’huile d’olive palestinienne

Posté par onsbouge le 11 avril 2017

black-313636_640-2

CAPJPO – EuroPalestine

Titre

 

Haïcha Ladrouz viendra présenter et commenter, le jeudi 20 avril au soir, son film « Hope in the bottle » (L’espoir dans une bouteille »), une sorte de road movie, le voyage tumultueux d’une bouteille d’huile d’olive en Cisjordanie. Car, produire de l’huile d’olive en Palestine, c’est comme jeter une bouteille à la mer et pourtant, cette bouteille, comme un miracle en terre sainte, peut arriver à bon port… Une fois tous les barrages passés !

Librairie Résistances : Projection de

 

Un film (France, Palestine / 72 minutes) qui montre en même temps le quotidien des paysans palestiniens qui tentent d’avoir une agriculture pérenne et une économie viable malgré l’occupation… Une manière de montrer comment la vie l’emporte sur cette terre déchirée.

 » J’ai vécu dans les familles, partagé les repas, appréhendé au jour le jour le quotidien des palestiniens, raconte Haicha. Ils m’ont ouvert leur coeur et leurs champs et de façon totalement inattendue, ils m’ont fait rire. Parce qu’ici, comme sur tous les théâtres de guerre, le rire est une arme de destruction massive contre toutes les formes d’adversité. Hope in the Bottle, c’est l’histoire de ce terroir, symbole de la culture palestinienne, l’histoire de ces familles qui ne renoncent pas à l’indépendance, ne fut-elle qu’économique, c’est l’histoire de la lutte pour une liberté qui passe aussi par l’olive. »

plastiniens_oliveraie-6d946 cisjordanie dans - CINEMA - ANIMATION - THEATRE

La production d’huile d’olive en Palestine, les meilleures années, atteint 20 000 tonnes avec 11 millions d’arbres, soit 4 fois la production française, et elle constitue une source de revenus pour près de 80 000 familles. L’olivier reste un atout incontournable pour une stratégie de développement et de souveraineté alimentaire.

Les huiles d’olive de Palestine présentent une typicité aromatique de terroir assez unique qui peuvent les amener à occuper une place de choix sur les différents marchés internationaux.
Les Palestiniens ont conservé un habitus ancestral pour bichonner leurs oliviers, et les olives sont encore récoltées à la main sur des arbres parfois millénaires. Mais sa production reste très fragile car elle peut être perturbée par les restrictions de passage imposées par l’armée d’occupation israélienne et ampute les paysans d’une part importante de leur revenu principal.

Et face à la colonisation galopante, qui chaque jour voit les terres des paysans palestiniens confisquées ou détruites, ce revenu se rétrécit quotidiennement.

hope_in_the_bottle_bonne-9220c FRANCE? dans - CULTURE

RÉALISATION / Haïcha Ladrouz – MUSIQUE / Mehdi Haddab -
MONTAGE / Haïcha Ladrouz et Isabelle Devinck – PRODUCTION / Haïcha Ladrouz, Sycomore films et film Factory.

Haïcha Ladrouz est une réalisatrice de documentaires qui sillonne le monde, là où ça va mal, à la rencontre d’hommes et de femmes qui se battent sans relâche pour améliorer leur sort, en Algérie pendant les année noires, en Palestine, en Syrie, en Yougoslavie…
Parmi ses reportages : « Les clandestins d’Oran », « Les enfants de l’hôpital de Damas » , « Izhak, le conservateur de l’art Palestinien en pleine Intifada », « Les travailleurs chinois en Algérie ».
Elle est allée plusieurs fois en Cisjordanie, pour retrouver les fermiers palestiniens. Et nous en rapportera des nouvelles très fraîches…

Venez nombreux voir son film, jeudi 20 avril à 19 H, et discuter avec elle !

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par CAPJPO – EuroPalestine
URL  http://www.europalestine.com/spip.php?article12826
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=102641

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - AGRICULTURE - METIERS LIES A LA TERRE, - CINEMA - ANIMATION - THEATRE, - CULTURE, - DATE A RETENIR, - DROIT, - HISTOIRE, - INGERENCE - HEGEMONIE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Le théâtre de la Liberté à Jénine vous remercie pour vos dons !

Posté par onsbouge le 3 avril 2017

black-313636_640-2

CAPJPO – EuroPalestineLogo

Le Freedom Theater de Jénine, qui vient de recevoir les 3000 euros de dons que nous avons collectés pour les aider à financer leurs spectacles et les formations qu’ils animent pour les enfants, vous remercie chaleureusement.

Le théâtre de la Liberté à Jénine vous remercie pour vos dons ! dans - ART theatre_jenine_enfants_font_la_queue-3-65cd9

Cher CAPJPO-EuroPalestine,

Au nom de toute l’équipe du Théâtre de la Liberté, je voudrais exprimer notre gratitude à tous ceux qui ont contribué au don de 3.000 € que nous venons de recevoir.

Votre solidarité avec le peuple palestinien en général, et le Théâtre de la Liberté en particulier, revêt pour nous une grande importance. Nous savons ce que vous faites en France pour amener les gens à prendre conscience, et nous sommes honorés par votre choix d’apporter votre soutien au Théâtre de la Liberté. C’est grâce à des amis comme vous que nous trouvons le courage de continuer le combat pour la liberté.

En espérant pouvoir vous accueillir prochainement dans ce votre « deuxième foyer », le Théâtre de la Liberté,

Solidairement,

Moustafa Sheta,

Secrétaire général du Freedom Theatre

thankyoucapjpo-europalestine_1_-5fd61 france dans - CINEMA - ANIMATION - THEATRE

freedom_theater_a_je_nine-59e43 israel dans - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par CAPJPO – EuroPalestine
URL http://www.europalestine.com/spip.php?article12841
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=101799

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - ART, - CINEMA - ANIMATION - THEATRE, - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - FRANCE - DOM-TOM, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Violence homophobe: des Tunisiens témoignent dans un film inédit

Posté par onsbouge le 31 mars 2017

black-313636_640-2


vendredi 31 mars 2017

.
Violence homophobe: des Tunisiens témoignent dans un film inédit

 Violence homophobe: des Tunisiens témoignent dans un film inédit dans - CINEMA - ANIMATION - THEATRE a11

De jeunes Tunisiens témoignent, le plus souvent à visage découvert, des violences homophobes dont ils sont victimes « au pays de la démocratie naissante », dans un documentaire inédit réalisé par une ONG locale. (Afp)

 

De jeunes Tunisiens témoignent, le plus souvent à visage découvert, des violences homophobes dont ils sont victimes « au pays de la démocratie naissante », dans un documentaire inédit réalisé par une ONG locale.
En Tunisie, l’article 230 du code pénal punit la « sodomie » et le « lesbianisme » de trois ans de prison. Néanmoins, depuis la révolution et la libération de la parole qui en a résulté, la défense des droits des lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels (LGBT), longtemps taboue, s’affiche peu à peu.
Le documentaire de 37 minutes publié mardi soir sur YouTube par l’ONG Shams débute ainsi par des slogans de la révolte de 2011: « Travail, liberté, dignité ». Intitulé « Au pays de la démocratie naissante », en référence aux louanges ayant suivi le succès de la transition politique, il avait déjà été visionné plus de 5.700 fois jeudi.
Tout au long du film, de jeunes homosexuels rapportent les violences physiques et psychologiques dont ils sont l’objet. Parmi eux figurent deux des six étudiants de Kairouan (centre) condamnés fin 2015 à trois ans de prison et cinq ans d’interdiction de séjour dans cette ville pour « homosexualité ».
Vivement dénoncé par des ONG internationales, ce jugement avait ensuite été ramené à un mois de prison en appel.
Dali et Haythem évoquent notamment le test anal subi peu après leur arrestation, menottés et immobilisés par des policiers. « Tu es comme un animal sur lequel on effectue des essais. (…) A ce point, tu perds ton humanité », dit le second.
Cet examen constitue « un acte de torture au regard des standards internationaux », affirme l’avocat Ghazi Mrabet.
L’attitude des médecins tout comme celle des autorités politiques, judiciaires et pénitentiaires est dénoncée par les intervenants. Un extrait d’un appel au meurtre lancé par un imam de Sfax (centre-est) est également inséré.
« L’article 230 est la honte de la loi tunisienne, son indignité », clame Bouhdid Belhedi, un responsable de Shams.
Rejetés par la société, des intervenants insistent sur leur situation de rupture avec les milieux familiaux, scolaires et professionnels. Certains, en détresse, s’interrogent sur un exil à l’étranger. « Je suis fatigué », conclut Badr, en pleurs.
Aucune abrogation de l’article 230 n’est à l’ordre du jour. Elle « n’aura pas lieu, je refuse cela », a déclaré en octobre 2015 le président Béji Caïd Essebsi lors d’un entretien avec une chaîne de télévision égyptienne.


Publié par
URL https://assawra.blogspot.fr/2017/03/violence-homophobe-des-tunisiens.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=101433

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CINEMA - ANIMATION - THEATRE, - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROIT, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Army of Crime – full movie

Posté par onsbouge le 29 mars 2017

black-313636_640-2

Army of Crime – full movie

Pende Lein

Ajoutée le 18 déc. 2016

L’Armée du crime est un film français réalisé par Robert Guédiguian, sorti en 2009.  (Source wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Arm%C3%A9e_du_crime)


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=101169


Voir également  #Vidéo Résistance hier, résistance aujourd’hui : Entretien avec Léon Landini résistant FTP-MOI, militant communiste, président du PRCF   Posté par onsbouge le 16 janvier 2017

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CINEMA - ANIMATION - THEATRE, - HISTOIRE, - POLITIQUE | Commentaires fermés

12345...32
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots