RECOURS CONTRE LE DÉCRET DE RÉFORME DE L’ASSURANCE CHÔMAGE. LA CGT SAISIT LA JUSTICE CONTRE LA REFORME DE L’ASSURANCE CHÔMAGE.

Posté par onsbouge le 27 septembre 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur    LA CGT

RECOURS CONTRE LE DÉCRET DE RÉFORME DE L’ASSURANCE CHÔMAGE. LA CGT SAISIT LA JUSTICE CONTRE LA REFORME DE L’ASSURANCE CHÔMAGE.

Publié le 24 sep 2019

La CGT va déposer un recours devant le Conseil d’Etat, visant à contester le décret de réforme de l’assurance chômage, publié au cœur de l’été.

Cette réforme « pour la précarité » (pour citer le lapsus très révélateur de la ministre du travail Muriel Pénicaud) a été imposée par le gouvernement, dans le mépris le plus complet des organisations syndicales et dans l‘indifférence totale des conséquences désastreuses que ces nouvelles règles auront sur les plus précaires.

Quasi disparition des droits rechargeables, passage de 4 à 6 mois des seuils d’ouverture des droits, nouvelle formule de calcul des indemnités prenant en compte les jours non travaillés, dégressivité des allocations pour les cadres…

Toutes ces mesures régressives visent à respecter l’exigence gouvernementale de faire 3,4 milliards d’euros d’économie en 2 ans. Cette « nécessité » d’économie, le gouvernement la fait peser exclusivement sur les plus précaires, les jeunes, les femmes, les seniors et, ce, dès le 1er novembre prochain.

La conséquence ? 50 % des allocataires seront touchés, soit parce qu’ils n’ouvriront pas de droits, soit parce qu’ils les ouvriront plus tard, soit parce que leur indemnité sera diminuée drastiquement. Au total, cela fait 1,3 million de perdants, selon les estimations de l’Unédic elle-même.

En contrepartie, les entreprises se verront imposer un bonus-malus au rabais, s’appliquant à une minorité d’entre elles et sans réels effets dissuasifs sur le recours aux contrats courts…

La CGT ne peut pas accepter cette réforme de la misère ! Nous nous opposons à la politique gouvernementale qui consiste à culpabiliser les privés d’emploi, à faire peser les restrictions budgétaires sur les plus précaires d’entre eux et à accroître la pauvreté.

Pour toutes ces raisons, la CGT engagera un recours contre le décret du 26 juillet 2019 et se réjouit que plusieurs organisations (CGC, FO et Solidaires) aient déjà pris la même décision.

Pas plus sur l’assurance chômage que sur les retraites, nous ne laisserons le gouvernement détruire la protection sociale dont nous avons toutes et tous besoin !

Montreuil, le 24 septembre 2019
Télécharger le communiqué


Publié par    LA CGT
URL   https://www.cgt.fr/comm-de-presse/recours-contre-le-decret-de-reforme-de-lassurance-chomage-la-cgt-saisit-la-justice
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court    http://onsbouge.unblog.fr/?p=176302

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CHOMAGE, - DROITS, - JUSTICE, - LUTTES, - POLITIQUE, - SOCIAL | Commentaires fermés

#Chômage #Emploi #Gouvernement CHÔMAGE : L’OPÉRATION DE PROPAGANDE DU GOUVERNEMENT

Posté par onsbouge le 22 août 2019

avatar blog onsbouge

#Chômage #Emploi #Gouvernement

CHÔMAGE : L’OPÉRATION DE PROPAGANDE DU GOUVERNEMENT

La récente baisse du chômage est une fausse bonne nouvelle car elle ne s’explique pas par une amélioration de l’emploi. Au contraire, l’emploi en France s’est dégradé au deuxième trimestre.

« Le gouvernement a supprimé des dizaines de milliers d’emplois aidés depuis 2017. C’est un crime, c’est quelque chose qui est très grave. Il y a de plus en plus d’exclus du marché du travail, de gens qui n’ont plus suffisamment confiance en eux. »


Le Média
Ajoutée le 22 août 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=173586

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CHOMAGE, - DROITS, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

Chômage des jeunes en Méditerranée : la bombe à retardement

Posté par onsbouge le 16 août 2019

avatar blog onsbouge

Chômage des jeunes en Méditerranée : la bombe à retardement

Controverse – Chômage des jeunes en Méditerranée : la bombe à retardement
Jeudi 6 juin 2019

Rencontre avec:

El Mouhoub Mouhoud, professeur d’économie à l’université de Paris Dauphine. Il est également directeur du groupement de recherches international du CNRS/DREEM (Développement des recherches économiques euro-méditerranéennes). Il est par ailleurs auteur de nombreux ouvrages dont « L’immigration en France : mythes et réalités » (Fayard, 2017) et « Mondialisation et délocalisation des entreprises » (Repères, La Découverte, 2011). Ses recherches portent sur la localisation des activités, les délocalisations industrielles, la mondialisation, l’intégration européenne et les migrations internationales.

Nadji Safir, sociologue et consultant international spécialiste du Maghreb. Il a occupé en Algérie, jusqu’en 1994, des fonctions de chercheur et d’enseignant dans diverses institutions, dont l’Institut de sociologie de l’Université d’Alger, ainsi que celles de Chef de département à la Présidence de la République puis à l’Institut national des Études de stratégie globale. De 1994 à 2007, il a été consultant pour diverses organisations internationales, avant de rejoindre la Banque africaine de développement. Auteur de nombreuses publications en Algérie et à l’étranger, il est actuellement consultant international.

Emanuele Ferragina, sociologue, professeur à Sciences Po au sein de l’Observatoire sociologique du changement (OSC) et au Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP). Auteur d’ouvrages sur le marché du travail italien, l’État providence et les réalités sociales de l’emploi tels que « Social Capital in Europe: A Comparative Regional Analysis » (Cheltenham/Edward Elgar, 2012), « Chi Troppo, Chi Niente » (« Ceux qui ont trop, et ceux qui n’ont rien » ndt) (BUR/Rizzoli, 2013), « La Maggioranza Invisibile » (« La majorité invisible » ndt) (BUR/Rizzoli, 2014).

Modération : Giovanna Tanzarella, vice-présidente du Réseau Euromed France, membre de l’iReMMO.

http://iremmo.org/rencontres/jeunes-s…


iReMMO
Ajoutée le 16 août 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=173190

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CHOMAGE, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - INTERNATIONAL, - JEUNESSE, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

Les vrais chiffre du chômage : 1400 emplois supprimés chaque jours.

Posté par onsbouge le 15 août 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur   PRCF Initiative Communiste

Les vrais chiffre du chômage : 1400 emplois supprimés chaque jours.

Le 14 aout, le régime Macron avec l’aide de ses relais médiatiques s’est lancé dans une grosse opération de propagande autour de la publication par l’INSEE des chiffre du chômage, faire croire que le chômage baisse. Et pourtant, il y a toujours plus de 6,5 millions de chômeurs inscrits à Pole Emplois. Plus du quart de la population active, près de la moitié de la population salariés dans le secteur privé ! Et ce n’est pas l’insignifiante baisse en 1 trimestre de 0.2% du nombre de chômeurs recensés par l’INSEE au sens du BIT qui change la situation. Ce d’autant plus que la définition du chômage au sens du BIT est très restrictive : il suffit d’avoir travaillé une 1h au cours de la période de référence pour sortir des chiffres du chômage.

Les vrais chiffre du chômage : 1400 emplois supprimés chaque jours. dans - CHOMAGE

Rappelons que les chiffres du chômage sont tellement mauvais que la ministre du travail ( du chômage diront certains) Murielle Penicaud a pris comme première décision sur ordre de Macron à son entrée en fonction de supprimer leur publication mensuelle pour passer à une publication trimestrielle !

Les vrais chiffres du chômage : 6 554 100 inscrits à Pôle Emplois au 2nd trimestre 2019

www.initiative-communiste.fr vous révélé les vrais chiffres du chômage : 6 554 100 inscrits à Pôle Emplois au 2nd trimestre 2019. C’est le chiffre communiqué par le bilan n°34 de la DARES, publié en juillet 2019. Rappelons que le vrais nombre de chômeurs est encore supérieur puisqu’il faut compter tous les travailleurs radiés, sans indemnités qui n’ont pas de travail mais ne sont pas inscrits à Pôle Emplois.

Contrairement aux annonces de la propagande des médias des milliardaires et des chaines publiques aux ordres de l’Elysée, voila les vrais chiffres du chômage selon le ministère du travail :

  • le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A n’a que très peu varié entre juillet 2018 et juillet 2019 (-1.4%) à 3 377 300 demandeurs d’emplois
  • Les chômeurs en catégorie B recule très légèrement (-1.6%) et au contraire augmente en catégorie C (+1.8%). La catégorie C correspond au chômeurs exerçant une activité réduite précaire longue.
  • résultat le chômage n’a quasiment pas évolué en un an (-0.5% sur un an) pour les chômeurs inscrits à Pôle Emploi : 6,554 millions de chômeurs sont enregistrés par le ministère du travail à fin juin 2019, contre 6, 589 un an plus tôt. Sur le 2nd trimestre l’évolution n’est même que de 0.1%

Dans le détail, le nombre de sorties du chômages (catégorie A, B et C) par reprise d’emplois ( 110 100) sur la période avril / juin 2019 est en baisse (-1.2%) par rapport au trimestre précédant et est plus de cinq fois inférieure au nombre de nouvelles inscriptions enregistrées sur la période à Pôle Emplois ( + 528 600). Ce n’est que les radiations (+ 269 700), les désinscriptions pour stage et formations (62 400 / +5.6%) et maladie, retraite et maternité (+ 44 800) qui permettent d’éviter une explosion du nombre de chômeurs enregistrés.

image-5 france dans - DROITS

La méthode de l’ex banquier Macron – soufflée directement par l’extrême droite, le MEDEF et la Commission Européenne – fliquer les chômeurs encore et toujours plus pour les radiers des listes peut donner l’impression d’une baisse du nombre de chômeurs. C’est une illusion. effacer les chômeurs en les obligeant à remplir des tas de paperasses inutiles c’est là la recette Macron pour faire baisser artificiellement le chômage.

Pas de création d’emplois : 127 000 emplois supprimés au 2nd trimestre 2019

En réalité, la politique de Macron continue de détruire plus d’emplois qu’elle n’en crée. Y compris en comptant les emplois précaires.

Selon la DARES au 2 trimestre 2019, il n’y a eu que 110 100 reprise d’emplois déclarés. Contre 106 800 fins de contrat, 31 000 fins de mission d’intérim, 19 500 démissions, 35 200 suppression d’emplois par rupture conventionnelle (issue des lois Macron de casse du code du travail), et 44 200 licenciements. Soit 236 700 suppressions d’emplois. Pour un emplois créé, c’est 2.2 emplois détruits ! Et une perte nette de 127 000 emplois au second trimestre 2019.

La politique de Macron, qui donne des milliards d’euros au grand patronat a pour résultat de détruire plus de 1400 emplois chaque jour. Et si le nombre de chômeurs à Pôle Emplois diminue légèrement, ce n’est que grâce aux radiations massives : près de 3000 chaque jours.

Au second trimestre 2019, le nombre de radiation administrative, c’est à dire de radiation sanction a même bondi de 12,8% !

Preuve de l’absence de diminution réelle du chômage et de l’absence de création d’emplois, la durée moyenne d’inscriptions des chômeurs sortant des catégories A B et C a augmenté de 9 jours, s’établissant désormais en moyenne à près d’un an (321 jours).

Fliquer les chômeurs = diminuer les indemnités et faire baisser artificiellement les chiffres du chômage

Faut-il le rappeler les indemnités ce n’est ni la charité, ni l’aumône, mais bien le versement direct du salaire – mutualisé dans une caisse d’assurance chômage – appartenant à chaque salarié. Il n’y a donc aucune raison de les conditionner à quelques formes  de flicage que ce soit : les indemnités chômages c’est notre salaire. Les réduire ou les supprimer c’est du vol ! Bien sûr cela permettra à Macron d’assurer le financement de la suppression d’une partie des cotisations chômages qui ont servie à masquer la hausse de la CSG pour les salariés ! Mais les perdant c’est l’ensemble des salariés, les gagnants étant à travers cette baisse de salaire massive qui ne dit pas son nom, les patrons, les banquiers, la classe capitalistes. Ces riches pour qui gouverne Macron.

Au passage, le tour de passe-passe est bien connu : la poudre de perlimpinpin Macron c’est de renforcer les obligations des chômeurs pour faire sortir des listes des centaines de milliers de privés d’emplois et ainsi faire baisser le nombre d’inscrits à Pôle Emploi, et inverser ainsi artificiellement la courbe du chômage.

unedic-assurance-chômage-2017-800x467 dans - ECLAIRAGE - REFLEXION

De la même manière, la réforme de l’assurance chômage décidée par Macron sous les ordres de la Commission Européenne va permettre de diminuer massivement le nombre de chômeurs indemnisés. Mécaniquement cela va également permettre de réduire le nombre de chômeurs inscrits. A défaut d’indemnisation, pourquoi les travailleurs privés d’emplois continuerait à s’inscrire à Pôle Emplois et à s’astreindre au flicage permanent ? Ils ne s’inscriront plus ou subiront les foudres des radiations administratives. Ce qui permettra cyniquement au régime Macron de prétendre avoir réussi à faire baisser le chômage.

Rappelons que selon les chiffres de la DARES, près d’1/3 des personnes inscrites à pôle emploi en catégorie A B ou C n’est déjà pas indemnisé. Sur les 6,5 millions de chômeurs, seuls 3,3 millions touchent des indemnités (souvent très réduites). Et c’est ces indemnisations, en nombre de personnes indemnisables et en montant, que le régime Macron a décidé de réduire.

La réduction du droit des chômeurs par le régime Macron au 1er novembre 2019 :

Durée minimale de travail

Pour avoir droit au chômage, il faudra avoir travaillé 130 jours (910 heures soit 6 mois) sur les 24 derniers mois (contre 4 mois sur les 28 derniers mois jusqu’à présent).

Rechargement des droits

Le seuil minimum sera porté à 6 mois (contre 1 mois à ce jour). Il faudra avoir travaillé 6 mois pour bénéficier du rechargement de ses droits.

Réduction de l’indemnité en fonction des revenus

Les salariés ayant des revenus supérieurs à 4 500 € bruts par mois subiront une réduction de leur indemnité de 30 % à partir du 7e mois avec un plancher fixé à 2 261 € nets par mois.

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13527

Le halo autour du chômage officiel augmente

Cette réalité de l’augmentation du chômage réel, mais de la diminution du chômage officiel reconnu par le régime Macron, en réalité, l’INSEE la reconnait. Dans son rapport l’institut statistique nationale augmente une augmentation de 63 000 du nombre de personnes qui sont privés d’emplois mais ne sont pas considérées au chômage.

L’INSEE observe aussi que la politique du régime Macron UE MEDEF a pour résultat prévisible – et dénoncé par les syndicats – de faire augmenter l’emploi précaire. Le Taux d’emplois précaires en CDD ou intérim s’élève désormais à 7,6%. C’est son plus haut niveau historique.

image-4 dans - LUTTES

NE VOUS LAISSEZ PAS BERNER PAR LA PROPAGANDE MACRON : diffusez ces vrais chiffres. Partagez les, par courriels, sur les réseaux sociaux etc…

JBC pour www.initiative-communiste.fr

Posted by: // 2-lutte des classes et renaissance communiste, articles // , , , , , , // août 15, 2019


Publié par   PRCF Initiative Communiste
URL   https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/les-vrais-chiffre-du-chomage-1400-emplois-supprimes-chaque-jours/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=173129

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CHOMAGE, - DROITS, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - LUTTES, - POLITIQUE | Commentaires fermés

#RusseuropeExpress Chômage : demain, tous précaires de la start-up nation ? J. SAPIR | H. STERDYNIAK | R. DALMASSO

Posté par onsbouge le 9 août 2019

avatar blog onsbouge

#RusseuropeExpress

Chômage : demain, tous précaires de la start-up nation ? J. SAPIR | H. STERDYNIAK | R. DALMASSO

Dans un contexte de flexibilisation du marché du travail, la nouvelle réforme de l’assurance chômage suscite des inquiétudes sur le sort des travailleurs les plus fragiles. Quelles conséquences aura le durcissement des conditions d’accès à l’indemnisation ? Face à l’uberisation, faut-il de nouvelles protections sociales spécifiques ?

Russeurope Express
Jacques Sapir avec Henri Sterdyniak, cofondateur des Économistes atterrés et chercheur à l’OFCE, et Raphaël Dalmasso, juriste spécialiste du droit du travail, maître de conférences à l’université de Lorraine.

Une émission co-animée par Clément Ollivier et préparée avec Jean-Baptiste Mendès. 


Sputnik France
Ajoutée le 9 août 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court    http://onsbouge.unblog.fr/?p=172753

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - CHOMAGE, - DROITS, - ECLAIRAGE - REFLEXION, - LUTTES, - POLITIQUE, - PRECARITE | Commentaires fermés

12345...15
 

la bricole |
mesventes13 |
Découverte de la Chine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lumière divine
| faire & savoir
| unelarmemillesourires