• Accueil
  • > - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE

Comment le blocus à sauvé les abeilles

Posté par onsbouge le 25 janvier 2018

black-313636_640-2

CUBA Coopération France

samedi 20 janvier 2018
par  Gérard

Comment le blocus à sauvé les abeilles dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE

« Cuba est devenue un des paradis pour l’abeille et c’est principalement dû à l’absence de chimie, explique Roch Domerego, un apithérapeute qui parcourt le monde à la recherche de produits de la ruche pouvant être utiles pour la santé. Ici, il n’y a pas un hectare d’agriculture qui a reçu des produits chimiques. C’est extraordinaire de retrouver des terres qui sont vivantes : il y a des vers de terre, il y a une vie, on le sent. »

-

https://www.francetvinfo.fr/economi…


Publié par CUBA Coopération France
URL  http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=3594
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=128732

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - ECONOMIE, - INTERNATIONAL, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

Comment les géants de l’alimentation étranglent les paysans et les éleveurs

Posté par onsbouge le 23 janvier 2018

black-313636_640-2

Comment les géants de l’alimentation étranglent les paysans et les éleveurs

Comment les géants de l'alimentation étranglent les paysans et les éleveurs dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE photo
Osons Causer
Ajoutée le 23 janv. 2018


Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=128636

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - ECONOMIE, - FRANCE - DOM-TOM, - VIDEO | Commentaires fermés

Vidéo de colons en train de détruire les oliviers Palestiniens

Posté par onsbouge le 15 janvier 2018

black-313636_640-2

CAPJPO – EuroPalestine

Et après, on s’étonne que des Palestiniens aient envie de s’en prendre à des colons !

Des dizaines d’oliviers palestiniens centenaires ont ainsi été détruits ce samedi dans la région de Naplouse par les colons de Yitzhar.

Mais ne croyez pas que cela soit exceptionnel. Tout comme l’armée en train de les observer sans bouger, jusqu’à ce que les destructions soient achevées. Cela se passe plus que souvent, mais on a rarement les vidéos. Celle-ci a été tournée par l’association israélienne des « Rabbins pour les Droits de l’Homme », qui se font eux aussi agresser par les colons, chaque fois qu’ils viennent pour aider les Palestiniens à protéger leurs récoltes d’olives.

Aucun colon arrêté bien entendu. Impunité totale. Pour rappel, on se trouve en Palestine occupée, près de Naplouse dans le Nord de la Cisjordanie occupée, et voilà des dizaines d’années que cela dure.

Soutenons la résistance palestinienne contre l’occupation et la colonisation !

BOYCOTT ISRAEL !

Source : https://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.834666?utm_source=smartfocus&utm_medium=email&utm_content=www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.834666&utm_campaign=Yotam+Berger&utm_term=20180113-19:26&writerAlerts=true

CAPJPO-EuroPalestine


Publié par  CAPJPO – EuroPalestine
URL  http://www.europalestine.com/spip.php?article13820
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=127982

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE, - DISCRIMINATION - SEGREGATION - APARTHEID - RACISME - FASCISME, - DROITS, - INGERENCE - HEGEMONIE, - INTERNATIONAL, - JUSTICE, - LIBERTES, - LUTTES, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

Nationalisons Lactalis : il en va de notre santé, de notre agriculture !

Posté par onsbouge le 14 janvier 2018

black-313636_640-2

PRCF Initiative Communiste

Nationalisons Lactalis :
il en va de notre santé, de notre agriculture !

Nationalisons Lactalis : il en va de notre santé, de notre agriculture ! dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE

Exploiteur-milliardaire – c’est la 11e fortune de France avec plus de 9 milliards d’euros – Emmanuel Besnier a été incapable de gérer le retrait de pour bébés contaminé Et avec lui ses comparses de la grande distribution dont les principales enseignes (Leclerc, Auchan, Carrefour, Système U) ont admis avoir écoulé des produits concernés par les rappels successifs.. Au risque d’empoisonner nos bébés en plus de liquider les agriculteurs.  Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour « blessures involontaires », « mise en danger de la vie d’autrui », « tromperie aggravée par le danger pour la humaine » et « inexécution d’une procédure de retrait ou de rappel d’un produit » préjudiciable à la santé. Dix huit bébés ont été hospitalisés rien qu’en France, mais trente sept pays sont concernés par le scandale.

Le scandale met aussi profondément en cause l’euro austérité et la politique du gouvernement, notamment les baisses drastiques de budget et d’effectifs de la répression des fraudes (). Rappelons que lors de son passage à Bercy le ministre de Hollande Macron s’est aussi attaqué à la . les syndicats de la répression des fraudes dénoncent le scandale Lactalis comme une conséquence de la casse du service public de contrôle (lire ici le communiqué de CCRF-FO par exemple).

Pour la Fédération nationale agroalimentaire et forestière (Fnaf) CGT, le scandale est de « l’entière responsabilité de la stratégie » de Lactalis. Le syndicat estime que, « par son incurie persistante et son objectif de profit à court terme », le groupe laitier « scie la branche, instable et branlante, sur laquelle sont assis des milliers de salariés ». « Les salaires et la reconnaissance des qualifications au rabais, les conditions de travail déplorables, les licenciements à tout va, les externalisations et les précarisations sont des réalités sociales qui sont les causes de ce désastre industriel », a ajouté la Fnaf CGT dans un communiqué publié vendredi 12 janvier dans la soirée.

Faut il rappeler que deux tiers des producteurs de lait sont soumis au chantage de Besnier qui fixe des prix ridicules à leur production poussant ceux- ci à la misère, parfois pire ? depuis des années que le prix du lait payé par Lactalis est en deça des prix de production, combien d’agriculteurs poussés aux suicides ?

Cette entreprise de 75000 salariés est en situation de quasi monopole. Il est grand temps de dire clairement que rien de logique et de rationnel ne permet de prétendre qu’il existe une raison pour qu’une telle situation perdure.

La propriété privée d’une telle entreprise est une aberration. Il est une seule mesure de défense de la santé publique, des intérêts des paysans, des consommateurs et du pays : la nationalisation sans indemnisation de Lactalis. Rappelons que d’après le journal Capital, Bercy a accordé à la famille Besnier le droit de ne pas s’acquitter des droits de successions lors de l’héritage de son père par Emmanuel du n°1 mondial du lait, autorisant un étalement du paiement pour garder le groupe entièrement à leur main.

Ce scandale, qui s’ajoute à bien d’autre, des lasagnes frauduleuse à la vache folle, la nécessité d’imposer le contrôle direct des travailleurs sur les usines, et de sortir de la dictature des monopoles capitalistes qui sont toujours pret à empoisonner l’humanité, détruire la planète, exploiter les travailleurs pour remplir toujours plus leurs coffres. Les nationalisations sont une des mesures du programme du PRCF. Celle de Lactalis est une nécessité urgente !


Publié par  PRCF Initiative Communiste
URL  https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/nationalisons-lactalis-va-de-sante-de-agriculture/
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=127910

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE, - DROITS, - EUROPE, - FRANCE - DOM-TOM, - JUSTICE, - LUTTES, - POLITIQUE, - SANTE | Commentaires fermés

Guillaume Suing : PAVEL GROUDININE, CANDIDAT DU PUISSANT PC RUSSE POUR LES PRÉSIDENTIELLES 2018, KOLKHOZIEN-AGRONOME LEADER DU BIO DANS SON PAYS…

Posté par onsbouge le 3 janvier 2018

black-313636_640-2

JRCF

Ecologie, Agriculture

Guillaume Suing : PAVEL GROUDININE, CANDIDAT DU PUISSANT PC RUSSE POUR LES PRÉSIDENTIELLES 2018, KOLKHOZIEN-AGRONOME LEADER DU BIO DANS SON PAYS…

2 Janvier 2018

Rédigé par JRCF et publié depuis Overblog

Nous partageons l’article très instructif du camarade Guillaume Suing, sur l’écologie russe. L’article original est ici.

Le congrès du KPRF vient de le désigner comme candidat pour les prochaines élections présidentielles, mais beaucoup le connaissaient peut être déjà, ce kolkhozien dirigeant de la fameuse ferme collective Lénine dans la banlieue de Moscou, un « îlot de socialisme au milieu de la jungle capitaliste », comme il le dit lui-même. Pavel Groudinine est également vice-président de la commission agricole de la Chambre russe du Commerce et de l’Industrie, et promeut l’agriculture bio dont les bienfaits sont connus depuis toujours des moscovites adeptes du célèbre sovkhoze Lénine : On y cueille des fraises et bien d’autres fruits de saison, des légumes, on y achète des produits laitiers, localement, et par ce qu’on appelle maintenant les « circuits courts », garantie de fraîcheur et de respect de l’environnement.

Paradoxalement, cette ferme collective, jadis sovkhoze (ferme d’Etat) devenue par la force des choses un kolkhoze géant après l’effondrement de l’Union Soviétique, reste aujourd’hui la plus grande exploitation agricole de Russie, et conserve, comme dans bien d’autres fermes où les travailleurs ont refusé la privatisation ou la vente aux promoteurs immobiliers assoiffés de profit juteux, les techniques maintenant centenaires du travail collectif : mutualisation des moyens de production, réinvestissement total dans la production et partage équitable des recettes, division du travail permettant entre autre aux paysans de prendre des vacances et aux enfants d’aller à l’école. C’est sans doute une dimension ignorée du grand public en occident : bien des sovkhozes et kolkhozes soviétiques sont restés rétifs à l’agriculture intensive impulsée par Khrouchtchev et se sont développé avec le modèle « sans pesticides ni engrais chimiques » jusqu’à ces dernières années, preuve qu’on peut marier agroécologie et grandes productions au deà du seul modèle « familial » promu par les théories « écosocialistes ». Témoin cet autre exemple de kolkhoze ukrainien « bio » à Stavkovié, filmé par Coline Serreau dans son documentaire de 2010 « Solutions locales pour un désordre global » [extrait vidéo ci-dessous]

La candidature de Pavel Groudinine, votée à la quasi-unanimité le 23 décembre dernier et qui succède à celle du camarade Guennadi Ziouganov (73 ans), revêt pour nous, « occidentaux », deux significations importantes :

- L’agriculture « bio » se développe en Russie de façon fulgurante, en particulier depuis l’embargo occidental de produits agricoles de 2014, forçant le pays développer ses productions locales. Signe que l’agroécologie est indissociable d’une politique d’indépendance et d’autosuffisance nationale.

- La candidature au KPRF d’un kolkhozien leader du bio est pour le mouvement communiste russe une façon de renouer avec son histoire profonde et soviétique. En effet, c’est bien en Russie soviétique qu’on inventa les premiers concepts écologistes (la notion de biosphère notamment avec le célèbre Vernadski) et que la science des sols, si riches dans l’immense territoire de l’Union Soviétique (Dokoutchaïev, Williams en furent les premiers protagonistes) a vu le jour. Mieux, les premiers et principaux plans d’agroécologie (le fameux « grand plan de transformation de la nature » en 1948), le développement de techniques hostiles à l’usage des pesticides et engrais chimiques, ont été à la base de l’agriculture soviétique collectivisée jusqu’à la période Khrouchtchev, début du déclin par alignement sur le modèle intensif américain [voir brochure du Cercle Barbusse intitulée L’Ecologie à la lumière du marxisme léninisme en libre téléchargement sous format pdf]

C’est d’ailleurs cet héritage « écologiste » du communisme russe qui explique le grand succès du bio en Russie aujourd’hui, en même temps d’un soucis pour le respect de l’environnement, marqué par exemple par la multiplication des zapovedniki sur le territoire, ces immenses réserves naturelles interdites à l’humain (hors de quelques scientifiques) créés par décret en 1921 et qui n’ont cessé de se développer en URSS (avec une baisse ponctuelle significative pendant l’ère Khrouchtchev, liée à cet alignement sur la monoculture intensive américaine dite « productiviste ») [Voir l’article La première opposition à l’agriculture intensive court-termiste était soviétique - Guillaume Suing]

Le modèle des grands kolkhozes « bio » et collectivistes déjoue la fausse contradiction que certains écologistes occidentaux postulent entre respect de l’environnement, de la santé humaine et productivité agricole : Il faut en effet garantir une certaine quantité de produits agricoles pour assurer l’autosuffisance tout en respectant les sols pour garantir cette autosuffisance à long terme (avec de larges cultures où les récoltes mécanisées pourraient consommer plutôt que des énergies fossiles des énergies renouvelables). C’est visiblement le cas en Russie post-Eltsinienne, avec le poids de l’héritage collectiviste qui a objectivement freiné la dissolution des kolkhozes russes, tant les paysans y trouvaient leur compte. C’est aussi le cas de l’agriculture socialiste cubaine qui est aujourd’hui leader en matière d’agroécologie, du fait même de sa structure fondamentalement socialiste, avec un Etat capable d’interdire les pesticides et de donner aux masses paysannes les moyens d’assurer le succès de ces productions coûteuses en formation agronomique et technique (contrairement à la très passive agriculture intensive).

C’est même le cas aujourd’hui en France dans des petits collectifs de jeunes paysans agronomes se lançant dans des projets de fermes collectives bio où le partage des taches et la mutualisation des moyens de production leur permet de dégager du temps pour une vie personnelle, des vacances, etc. [Voir extrait vidéo du documentaire Le champ des possibles, France 5, sur une de ces expériences, ci-dessous].

Le kolkhoze géant de Pavel Groudinine est sans doute un exemple en la matière, avec ses installations très « soviétiques » pour faciliter les conditions de travail du collectif de paysans qui y vivent.

Une travailleuse indique au journal L’Humanité : « Nous nous servons du système capitaliste pour créer notre parcelle de communisme. Et si on attire autant de gens, c’est que ce rêve a de l’avenir. J’espère que la Russie puisse s’inspirer de notre sovkhoze (…). Le fait d’avoir de bons salaires et un cadre de vie non négligeable rassurent et aident à se projeter pour fonder une famille ». De fait le kolkhoze Lénine, avec les réinvestissement colossaux que génère une entreprise qui ne spécule pas sur ses bénéfices, intégralement redistribués, c’est presque un micro-Etat dans l’Etat qui se développe, et ce malgré une aide quasi-inexistante comparativement aux subventions colossales que donne Bruxelles par exemple à ses fermes intensives pour tenter d’écraser le marché mondial. [pour plus d’information sur le Sovkhoze Lénine, consulter l’article Un petit coin d’URSS dans la banlieue de Moscou]

Pavel Groudinine explique au même journal : « Tout est réinvesti. C’est comme cela que l’on a pu améliorer la production, offrir de bons salaires, garantir une sécurité de l’emploi, permettre aux familles d’avoir leur logement, un jardin d’enfant, une école. Ce cadre de vie nous le permettons à nos 320 travailleurs. Pour la rentrée on va inaugurer une nouvelle école capable d’accueillir 180 enfants ». Complexe sportif, centre culturel, parc, bassin, clinique, aires de jeu, immeubles : tout est ultra-moderne sur cette immense ferme où la cueillette des fraises est devenue presque une institution pour les moscovites amateurs de fruits frais.

Il est grand temps que le mouvement écologiste de nos pays réalisent que l’agriculture intensive « productiviste » n’est pas consubstancielle au communisme, dont l’expérience en la matière a été pionnière de 1917 jusqu’à nos jours en Russie (avec c’est vrai les premières trahisons khrouchtchéviennes et les reculs qui leurs furent associées), mais aussi évidente à Cuba aujourd’hui pour des raisons similaires une fois l’héritage « productiviste » khrouchtchévien soldé dans les années 90. La candidature de Pavel Groudinine en est un signe concret, qui démontre si c’est encore nécessaire l’unité stratégique de plus en plus évidente entre le mouvement social ouvrier et le mouvement « vert » contre le capitalisme barbare et destructeur dont les méfaits sont aujourd’hui indiscutables.

 

Ci-dessous des images du Sovkhoze Lénine que dirige Pavel Grounidine, produisant des fruits et légumes bio à la mode « soviétique », ses immeubles flambant neufs, son stade, sa maternelle, ses infrastructures entièrement financées par les recettes de la production agricole au bénéfice direct de ses travailleurs.


Publié par JRCF
URL  http://jrcf.over-blog.org/2017/12/guillaume-suing-pavel-groudinine-candidat-du-puissant-pc-russe-pour-les-presidentielles-2018-kolkhozien-agronome-leader-du-bio-dans?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=126992

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».

Publié dans - AGRICULTURE - ANNIMAUX - METIERS LIES A LA TERRE, - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT, - PHOTOGRAPHIE, - POLITIQUE, - VIDEO | Commentaires fermés

123456...21
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots