• Accueil
  • > - ECLAIRAGE - REFLEXION
  • > Attaque des drones yéménites contre les installations stratégiques saoudiennes ou le jour où le monde a basculé dans l’ère de la lutte technologique asymétrique

Attaque des drones yéménites contre les installations stratégiques saoudiennes ou le jour où le monde a basculé dans l’ère de la lutte technologique asymétrique

Posté par onsbouge le 18 septembre 2019

avatar blog onsbouge


Paru sur    Strategika51

Attaque des drones yéménites contre les installations stratégiques saoudiennes ou le jour où le monde a basculé dans l’ère de la lutte technologique asymétrique

Posted on 18/09/2019 Author Strategika51

Le 14 septembre 2019 marque le basculement du monde dans une nouvelle ère: celles des drones de guerre coûtant à peine 20 000 USD l’unité capable d’entraîner des pertes de plusieurs centaines de millions USD en une seule et unique opération.

Les forces rebelles yéménites ont pu ainsi obtenir en ce jour ce qu’aucun autre pays disposant de formidables capacités offensives n’a pu obtenir en termes d’efficacité/économie de moyens.

Mine de rien, une vingtaine de drones d’attaques piégés lancés en profondeur du territoire d’Arabie Saoudite ont pu cibler des installations pétrolières très sensibles du géant Aramco et interrompre pour une durée déterminée 50% de la production de brut saoudienne et par incidence directe l’approvisionnement mondial de brut.

Revenons un peu sur cet incident extraordinaire: Le 14 septembre 2019, les rebelles yéménites, une coalition du groupe Ansarullah, les milices Houthis et les forces armées yéménites (à distinguer des forces armées relevant du gouvernement reconnu par la communauté internationale) lancent une attaque de drones très audacieuse sur l’Arabie Saoudite avec laquelle ils sont en guerre depuis 2015. Cette attaque aurait été menée par une vingtaine de drones visant des raffineries dans l’est de l’Arabie Saoudite, un pays dépendant lourdement des hydrocarbures, occasionnant des pertes estimées à 300 millions USD par jet l’arrêt de la production de 5.7 millions de barils de pétrole par jour. Ces pertes pourraient s’élever à des milliards USD si le géant mondial Aramco tarde à réparer les dégâts subies.

Cette attaque est intervenue à un moment très particulier de l’histoire des hydrocarbures: les Etats-Unis d’Amérique sont parvenus à devenir avec l’Arabie Saoudite l’un des premiers producteurs, en grande partie grâce au gaz de schiste, mais également au moment où Ryad commence à ressentir le coût exorbitant du conflit du Yémen. Une aventure folle où il y a eu un immense gaspillage des systèmes d’armes les plus sophistiqués et les plus onéreux du monde et où la coalition arabe menée par Ryad et soutenue par Washington et ses alliés s’est noyée dans un conflit inutile au Yémen dans le cadre de la rivalité régionale avec l’Iran.

Les Etats-Unis qui entendaient maintenir le coût du baril de brut à son niveau actuel ont d’ailleurs promptement accusé la République islamique d’Iran d’avoir mené cette attaque via ses milices en Irak à partir du territoire irakien en évoquant des missiles de croisière qui auraient ainsi parcouru près de 1300 kilomètres.

Une hausse du prix du baril de brut dans la conjoncture actuelle signifierait un renforcement des économies russe, iranienne et vénézuélienne et un affaiblissement des économies du bloc occidental. Ce que Washington veut éviter à tout prix et il est prévisible à cet égard que la coalition arabe menée par Ryad va recevoir beaucoup plus de support et d’assistance de la part des Etats-Unis et de tous ses alliés OTAN et hors-OTAN dans sa guerre insensée au Yémen mais également contre l’Iran. Ce dernier a d’ailleurs pris les devants en affirmant que tous les navires de guerre et les bases US dans la région étaient à portée de missile.

C’est maintenant que le Grand Jeu devient intéressant. L’extension du champ de la lutte se fait en cercles concentriques et ne concerne plus les “fronts” syrien et ukrainien. La rivalité géostratégique autour de l’Iran, un important pays producteur d’hydrocarbures dont la politique entrave celle de l’Empire au Moyen-Orient et en Eurasie est en train de devenir tributaire d’une technologie asymétrique qui prouve chaque jour qu’il ne suffit pas de mettre le paquet pour obtenir des pertes incommensurables et qu’un petit investissement dans ce domaine peut rapporter gros. Résultat: les attaques croissantes et de plus en plus audacieuses des rebelles yéménites sur les installations stratégiques saoudiennes leur confèrent un formidable levier de pression contre une coalition superbement armée et dotés du nec plus ultra de ce qui existe dans le domaine des armements.

C’est la nouvelle lutte: celle des technologies asymétriques à bas coût contre les systèmes d’armes valant leur poids en or.

Strategika51 | 18/09/2019 à 0324 | Étiquettes : ARAMCO, Attaque, Rebelles yéménites | Catégories : News/Infos, Strategy/Stratégie | URL : https://wp.me/p1wadU-hXJ


Publié par    Strategika51
URL    https://strategika51.org/archives/69051
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court    http://onsbouge.unblog.fr/?p=175473

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».
 

la bricole |
mesventes13 |
Découverte de la Chine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lumière divine
| faire & savoir
| unelarmemillesourires