• Accueil
  • > - DROITS
  • > ثروة إميضر تتحول إلى نقمة، قصة أطول اعتصام في تاريخ المغرب (هسبريس 2019) / L’histoire du plus long sit-in de l’histoire du Maroc (Hespress 2019)

ثروة إميضر تتحول إلى نقمة، قصة أطول اعتصام في تاريخ المغرب (هسبريس 2019) / L’histoire du plus long sit-in de l’histoire du Maroc (Hespress 2019)

Posté par onsbouge le 23 juillet 2019

avatar blog onsbouge

ثروة إميضر تتحول إلى نقمة، قصة أطول اعتصام في تاريخ المغرب (هسبريس 2019)


***

Traduction

L’histoire du plus long sit-in de l’histoire du Maroc (Hespress 2019)

Neuf minutes de votre temps, ne vous privez pas de lire cet article publié aujourd’hui dans le journal Hispres, préparé par le journaliste Mohamed Erraji
— — — — — —
L’histoire du plus long sit-in de l’histoire du Maroc
Comme s’ils venaient de commencer leur sit-in hier, leur enthousiasme ne s’était pas éteint et leur désir de défendre leurs droits ne s’était pas éteint indéfiniment. Ils ont passé près de huit ans au-dessus du sommet de la montagne des Albanais et restent déterminés à tenir leur promesse de ne pas démanteler leur plus long sit-in de l’histoire du Maroc, à moins de satisfaire leurs principales revendications et de garantir leurs droits économiques, sociaux et environnementaux.

Le plus long sit-in de l’histoire du Maroc

Le 20 août 2011, les habitants de la ville d’Iydur, située à la périphérie de la ville de Tengir, dans le sud-est du royaume, ont chargé leurs biens et sont montés sur une montagne pour protester contre l’épuisement de leurs ressources aquatiques par Ma’aden Me’adar, qui exploite une grande mine sur place, extrayant de l’argent et d’autres minéraux. Selon les habitants de Mayer.

Après avoir décidé de participer à un sit-in ouvert, les habitants de la ville de Meydur ont fermé les canaux qui acheminent l’eau d’un puits à quelques centaines de mètres d’une montagne à un immense réservoir construit au sommet de la montagne. Cela a coûté à un certain nombre de jeunes de la ville d’Imire des années de prison, mais cela ne les a pas empêchés de continuer à siéger pour la huitième année consécutive.

Au-dessus d’une montagne d’Albanais, les habitants de la ville d’Imidar ont construit des maisons simples et de petite taille et s’y sont installés, laissant leurs maisons d’origine au pied de la montagne. Ils ont tracé une route étroite avec les bras, à travers lesquels la voiture Pikop, qu’ils avaient collectée, rapportaient de l’argent et apportaient de l’eau, du pain, de la nourriture et d’autres produits de première nécessité.

Aucun futur concurrent n’arrive sur un wagon menant au Mont des Albanais avant de franchir une porte gardée, de lever la barrière après avoir vérifié l’identité du concurrent et quatre autres postes de garde installés au bord de la montagne pour une observation nocturne. À la porte de Mu’tasim, le drapeau amazighe flotte, indiquant l’appartenance des habitants de la région, tandis que le drapeau marocain flotte de l’autre côté de la montagne. « Nous sommes des Marocains amazighs », déclare Omar, un jeune Emyr.

Sur les façades des maisons de boue que les habitants de la ville d’Imeir ont élu domicile, des pancartes avec des paroles de protestation dédaigneuses en arabe, en amazigh et en français, telles que « Ameer a vécu et n’a pas vécu de sa prison » et « Imher n’est pas à vendre » La richesse de leur terre, leur réticence à l’abandonner et d’autres expressions de persistance et de défi, telles que « Vous pourrez peut-être cueillir toutes les fleurs, mais vous ne pourrez pas arrêter la marche du printemps. »

Les slogans écrits sur les façades de maisons basses en terre battue résonnent dans la langue des manifestants, Chiba et Shabab. « Nous ne réclamons que nos droits garantis par la loi, et nous affirmons que nos revendications sont légitimes, et ceux qui en ont la décision doivent intervenir pour nous rendre justice », a déclaré Khneit Mohammed, connu sous le nom d’Omi Boutaher, un homme âgé de plus de 70 ans.

https://m.hespress.com/ Zoom / 439102.htm


Amussu Imider
Ajoutée le 22 juil. 2019
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court   http://onsbouge.unblog.fr/?p=171388


Voir également  

الطريق الى معتصم اميضر (الحلقة الرابعة): تعتيم اعلامي لايقونة الموسيقى الملتزمة / La route vers Mu’tasem Maydair (épisode 4): blackout médiatique de l’icône de la musique engagée

Morocco: Imider resist and send a letter of solidarity to Rif — Timnadin N Rif (English Subtitles)

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».
 

la bricole |
mesventes13 |
Découverte de la Chine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lumière divine
| faire & savoir
| unelarmemillesourires