La décision de Trump sur Jérusalem équivaut à verser du carburant pour éteindre un incendie…

Posté par onsbouge le 7 décembre 2017

black-313636_640-2

Strategika 51

La décision de Trump sur Jérusalem équivaut à verser du carburant pour éteindre un incendie…

6 décembre 2017

La décision du président US Donald Trump de déménager la mission diplomatique US à Jérusalem suggère plusieurs grilles d’analyse et de lecture. Il est trop tôt pour le moment de tenter d’expliquer les tenants d’une décision aussi dangereuse qu’irresponsable.

Cette décision  intervient en un mois de décembre 2017, six années après le déclenchement d’une guerre hybride totale ayant visé la région centrale du monde pour sécuriser l’État d’Israël.

Certes le monde musulman n’est plus celui des années 70. A l’époque, les israéliens pensaient réellement qu’une décision sur le statut de la ville de Jérusalem aurait provoqué un soulèvement généralisé dans tous les pays musulmans susceptible d’aboutir au renversement des régimes plus ou moins modérés ou rationnels au profit de juntes militaristes ou religieuses qui n’hésiteront pas à déclarer la guerre totale à Israël. Cette vision correspondait-elle à la réalité ou découlait d’une conjonction d’un syndrome de persécution et d’un fantasme perçu? Nul ne le saura. Ce qui est certain est qu’aujourd’hui, la majorité des pays Arabes, dont la moitié a été emportée par les guerres et les troubles de la décennie en cours,  ne sont plus en mesure de constituer une menace quelconque à Israël et que leurs opinions n’ont plus aucune capacité de réaction, même à un niveau purement symbolique. Le moment choisi pour une telle décision est donc plus qu’optimal.

Donald Trump déroge à tous ces prédécesseurs à la Maison Blanche et reconnaît Jérusalem comme capitale de l’État Sioniste d’Israël en Palestine. Cette déclaration met non seulement une fin définitive à la solution dite des deux États mais élimine ce qui reste de l’initiative de paix saoudienne (2002).

La Jordanie, pays qui est lié par les clauses de l’Accord de Camp David avec Israël et qui demeure un fidèle allié de Washington dans la région, dénonce une violation du Droit International. Cette réaction est celle de 90% des pays de la Ligue Arabe dominée par l’Arabie Saoudite. L’Iran condamne et avertit qu’il y aura de sérieuses répercussions suite à cette décision favorisant le rêve (ou cauchemar c’est selon les points de vue) sionistes mondiaux.

Pour l’autorité palestinienne, les États-Unis d’Amérique ne sont plus un médiateur dans le conflit mais un soutien affiché d’un des deux belligérants. Le vieux président Mahmoud Abbas vient juste de se réveiller d’une longue hibernation pour se retrouver avec la gueule de bois.

Plus au Sud, dans l’enclave palestinienne assiégée de Gaza, le Hamas condamne la décision de Trump en estimant que désormais les portes de l’enfer étaient grandes ouvertes…En attendant les portes de Gaza sont closes.

Même la Grande-Bretagne, ancienne puissance tutélaire de la Palestine, n’est pas d’accord avec la décision de Trump sur Jérusalem. Plus directe, l’Allemagne ne soutient pas cette décision que la Turquie a qualifiée d’irresponsable. Paris regrette, un peu vaguement, en redoutant des violences…inévitables au demeurant.

Bref c’est une escalade.

La question essentielle au delà des apparences est la suivante: Trump a t-il délibérément voulu provoquer des pôles de puissance au sein du monde musulman comme il le fait avec la Corée du Nord? Les USA peuvent-ils s’aliéner le monde musulman au moment où ils entament un très sérieux bras de fer avec la Chine et la Russie?

Cette décision équivaut à verser du carburant sur le feu.

2018 ne sera pas une année de paix. Le reste n’est que bavardage au fond d’un bunker.


Publié par   Strategika 51
URL  https://wp.me/p1wadU-50y
Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court  http://onsbouge.unblog.fr/?p=124414

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots