En Jordanie, une ONG rénove des logements et installe des réfugiés

Posté par onsbouge le 20 août 2017

black-313636_640-2


dimanche 20 août 2017

.
En Jordanie, une ONG rénove des logements et installe des réfugiés

 En Jordanie, une ONG rénove des logements et installe des réfugiés dans - CONDITIONS DE VIE... a10

Des réfugiés syriens logés dans un appartement à Irbid, en Jordanie, le 9 août 2017 (afp)


Faute de moyens, Oum Imane a longtemps erré avec sa famille en Jordanie avant de s’installer dans un appartement confortable, grâce à un programme d’aide d’une ONG norvégienne destiné aussi bien aux réfugiés syriens qu’aux propriétaires locaux.
Le Conseil norvégien pour les réfugiés (CNR) aide des Jordaniens à finaliser des constructions immobilières ou à rénover leurs logements à condition d’installer, gratuitement et pour une durée déterminée, des Syriens ayant fui la guerre qui ravage leur pays.
« Nous étions contraints de changer de logement tous les deux mois environ » à cause du loyer élevé ou de la vétusté des lieux, raconte à l’AFP Oum Imane, la tête couverte d’un foulard vert.
Cette mère de famille de 29 ans dit renaître dans son nouveau domicile « propre, spacieux et confortable » où elle est logée gratuitement avec son mari et leurs quatre filles, ainsi qu’avec sa belle-soeur Najla et les enfants de cette dernière.
Situé à Irbid, une ville à 90 km au nord d’Amman, cet appartement fait partie des quelque 6.000 logements mis à la disposition de 25.000 réfugiés syriens par le programme de l’ONG norvégienne. Ils y logent gratuitement ou paient un loyer modéré, selon leur situation financière.
En Jordanie, plus de 650.000 réfugiés syriens ont été enregistrés auprès du Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR). Le royaume, qui partage avec la Syrie en conflit depuis six ans quelque 370 km de frontière, évalue leur nombre à plus d’un million.
« Avant je payais 100 à 150 dinars jordaniens (l’équivalent de 120 à 180 euros) de loyer mensuel, alors que nous étions vraiment dans le besoin », affirme Mohamed Ghazal, l’époux d’Oum Imane.
Selon lui, les logements disponibles sur le marché et correspondant aux maigres budgets des réfugiés étaient insalubres, exigus ou même dangereux. « Une fois, une partie du toit de l’un des logements s’est effondrée », se souvient-il.
La famille Ghazal qui a fui la ville de Deraa en Syrie en 2012 a, dans un premier temps logé dans un camp de réfugiés dans le nord de la Jordanie avant de le quitter pour s’installer à ses propres frais.
Le projet du CNR « nous a sauvés car nous étions devant des choix difficiles, soit réintégrer le camp de réfugiés, soit retourner en Syrie », affirme-t-il.
Les Ghazal habitent dorénavant dans un bâtiment comprenant huit appartements au total, chacun doté de deux chambres à coucher, d’un salon, d’une cuisine et d’une salle de bains. L’immeuble est entouré d’arbres, dans une zone résidentielle.
Aya, la nièce âgée de sept ans de Mohamed Ghazal, se dit « très heureuse » de vivre dans un appartement spacieux. Pour sa mère Najla, avoir un logement « neuf et propre est psychologiquement reposant ».
La famille est hébergée gratuitement en vertu d’un contrat qui expire en mars 2018.
Le propriétaire de l’immeuble, Moustafa Chatnawi, un ingénieur jordanien à la retraite, salue une initiative qui « bénéficie aux deux parties ». Son partenariat avec l’ONG norvégienne depuis deux ans lui a permis de couvrir 25% du coût de construction du bâtiment en échange de l’accueil de familles syriennes.
Trois à cinq millions de dollars (2,5 à 4,25 millions d’euros) sont alloués chaque année à ce programme de relogement des réfugiés syriens lancé en 2014 grâce notamment au soutien financier de l’ONU et de donateurs internationaux.
Cette initiative « encourage l’interaction humaine et préserve la dignité des Syriens », explique le directeur du projet au sein du CNR, Rodrigo Melo.
Outre le programme de relogement mis en place dans plus d’une centaine de localités dans le nord de la Jordanie, l’ONG offre aux réfugiés des opportunités d’emploi, notamment dans le secteur de la construction.
Plus de 80% des réfugiés syriens dans le royaume vivent en effet en dessous du seuil de pauvreté, selon le porte-parole du HCR en Jordanie, Mohamed Hawari.

 

Publié il y a Yesterday par
Libellés: jordanie Syrie

pa3


Publié par
URL  https://assawra.blogspot.fr/2017/08/en-jordanie-une-ong-renove-des.html

Relayé par http://onsbouge.unblog.fr/
Lien court http://onsbouge.unblog.fr/?p=116003

.
.

« Ce blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non commercial et totalement amateur. Les images, les textes dont nous ne sommes pas les auteurs ainsi que les musiques et chants seront supprimés du blog sur simple demande par courriel. Nous publions textes et communiqués émanant d’auteurs et d’organisations diverses. Ces publications ne signifient pas que nous partageons toujours totalement les points de vue exprimés. Nous déclinons toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens. ».
 

Bliid |
wowgoldhao |
comprendrelacriseeconomique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | appleshoes
| CGT Association Rénovation
| MesMots